La mort de Marina Tsvétaïéva

La mort de Marina Tsvétaïéva

En juin 1939, Marina Tsvétaïéva, exilée à Paris depuis 1925, retourne avec son fils Guéorgui en Union soviétique, où elle rejoint son mari, Sergueï Efron, et leur fille, Ariadna. Deux ans plus tard, elle se suicide à Elabouga, en Tatarie. Ces deux dernières années de la vie de la grande poétesse russe sont racontées et montées scène par scène, comme un drame antique.

Données bibliographiques

N° de notice: 33969
Lu par: Denis Corminboeuf
Éditeur: Fayard
Genre: Biographie/témoignage
ISBN: 9782213682594
Durée: 09:21
Sujet(s): Biographie/témoignage
Source: Bibliothèque Sonore Romande
Mots matières: Stalinisme
Littérature Russe
Écrivains - Biographies
Urss - 1925-1953

Documents similaires

L'immortel : histoire d'un homme véritable : roman

Durées: 05:30
Numéro: 13546

L'une et l'autre

Durées: 04:13
Numéro: 30253
Voix de synthèse, pas disponible en CD.

Roman

Durées: 23:25
Numéro: 24228
Pas disponible en CD.

L'Inondation

Durées: 01:24
Numéro: 24337
Pas disponible en CD.

Le dernier amour du président

Durées: 19:21
Lu par: Henri Duboule
Numéro: 13763

Kafka

Durées: 11:56
Lu par: Pierre Gauthier
Numéro: 34132

Endiablade : ou comment des jumeaux causèrent la mort d'un chef de bureau

Durées: 02:06
Lu par: Henri Duboule
Numéro: 14029

Une journée plus longue qu'un siècle : roman

Durées: 11:26
Numéro: 4654