Contenu

La vingt-cinquième heure

Résumé
En 1939, dans un village roumain, un homme, Iohann Moritz, est dénoncé comme étant juif alors qu'il ne l'est pas, par le chef de la police locale qui convoite sa femme. Moritz est alors envoyé en camp de travail. Son épouse Suzanna est contrainte de demander le divorce pour conserver de quoi élever ses fils. S'évadant avec d'autres détenus juifs vers la Hongrie, pays « où la vie est moins dure pour les Juifs », il est alors pris pour un espion roumain. Torturé, il est ensuite envoyé, en compagnie d'autres travailleurs hongrois « volontaires », en Allemagne. Il est sorti du rang par un médecin SS, considéré comme spécimen exceptionnel de pureté de la famille héroïque, lointaine lignée aryenne. Il finit la guerre dans les SS et se laisse épouser par une Allemande, avant d'aider des prisonniers français à échapper à leurs geôliers et leur permettre ainsi de rejoindre les Américains. Le considérant alors comme ressortissant d'une nation ennemie, ceux-ci l'internent une fois de plus avec les prisonniers de guerre. Iohann Moritz est finalement libéré en 1949, soit dix ans après être entré dans les camps.
Lu par: Claude Goy
Durée: 12h. 59min.
Édition: Paris, Plon, 1990
Numéro du livre: 32878
ISBN: 9782259023733

Documents similaires

Durée:1h. 22min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:69498
Résumé: "En ce temps-là, l'amour était de chasser ses enfants..." Ainsi commence le récit que Z entreprend devant un petit magnétophone. Après avoir longuement hésité, encouragé sans doute par les quelques photos de son arrière-petit-fils qui viennent tout droit d'arriver d'Amérique, il se décide enfin à raconter, par bande magnétique interposée, un souvenir gravé à jamais dans sa mémoire : l'étrange rencontre avec un père et son jeune garçon dans le wagon qui les emmenait vers les sinistres camps allemands. Et surtout l'extraordinaire volonté chez cet homme de profiter de chaque instant pour transmettre à son fils l'essentiel de ce qui aurait pu faire de lui un homme.
Durée:6h. 51min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33382
Résumé: Le nouveau juge d'Agapia entre en fonction aujourd'hui. Agapia, petit bourg dans les neiges du versant oriental des Carpates où, gigantesque et somptueux, s'impose le palais de justice. Jeune et inexpérimenté, le juge se sent perdu dans cette immense bâtisse. Le commissaire de police le rassure : depuis des lustres, il ne s'est rien passé à Agapia, ni vol ni meurtre, rien. Aussi dort-il sur ses deux oreilles quand le commissaire, hagard, le secoue : on vient d'assassiner Anton Tuniade, le fils du châtelain d'Agapia. Le juge va mener son enquête et découvrir que les Tuniade, tapis dans leur château, sont des satrapes qui pressurent impitoyablement les paysans. Pourtant ceux-ci ne se révoltent pas, car Agapia est plus proche du ciel que de la Terre. Ce peuple innocent, habité par la foi chrétienne, aurait engendré un meurtrier ?
Durée:6h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:5893
Résumé: Au fil de ce livre dont le manuscrit a été retrouvé dans un grenier de Bucarest, c'est la "vie immédiate" d'un adolescent précoce et tourmenté que Mircea Eliade déroule, alors même qu'il a l'âge de son héros. Tout est là dévoilé au jour le jour avec une innocente mais impitoyable impudeur : les travers des profs, les complots des élèves, leurs convoitises sexuelles, les premiers exploits érotiques, la découverte de sa propre altérité... mais aussi la nécessité d'écrire qui est chevillée au corps du narrateur. Car le livre se présente, en fin de compte, comme un "roman dans le roman" où l'écrivain en devenir exhibe sa théorie au fur et à mesure qu'elle s'élabore. Une sorte de "petite fabrique de littérature"... Mais le plus étonnant, c'est encore la magie que, par son écriture d'une redoutable simplicité et par la précocité de son regard (on croirait lire parfois la confession d'un vieil homme parlant avec une lucide amertume de son adolescence), ce texte exerce d'emblée sur le lecteur. Et si le "Roman de l'adolescent myope" apparaît comme un document inestimable, c'est bien parce que le grand Mircea Eliade fut lui-même cet adolescent de génie qu'il nous révèle avec l'air de le découvrir.
Lu par:Hervé Detrey
Durée:3h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16471
Résumé: " Noiraude et chevelue, pareille à une bohémienne. La grosse natte soigneusement tressée. Le visage - ovale, très sérieux, aux grands yeux perçants, aux lèvres charnues - était toujours bien lavé, comme les mains, les jambes et les pieds. Une orpheline... Venue depuis une année, Dieu sait d'où... Qui s'était toujours refusée à dire son nom et celui de ses parents... "Tout le monde à Braïla l'appelle sacadgitza, la porteuse d'eau, mais Marco, le narrateur amoureux, la surnommera Nerrantsoula, car elle sera pour lui sa petite orange amère, son petit bigaradier. Mais d'autres hommes convoitent l'orpheline...
Durée:17h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71343
Résumé: " A travers la destinée de Karel Novotny, employé de banque déporté à la place d'un homonyme communiste, Le Nuage et la Valse nous confronte à une vision kaléidoscopique et panoramique du nazisme et de la guerre. Les personnages de ce roman que le cours de l' Histoire liera entre eux ne sont pas héroïques, ou alors malgré eux, sans le savoir. Ils traversent la vie, ridicules, admirables, répugnants, tragiques. Et malgré l'apparente sécheresse de ton et le refus de tout pathos, une émotion latente traverse le récit. C'est la grande histoire arrachée au plus profond de la vie, cristallisée là, dans le microcosme des camps " Hélène Belletto-Sussel, traductrice.
Durée:20h. 28min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68459
Résumé: Commandant du camp d’extermination de Treblinka où furent gazés près de 900 000 Juifs, Franz Stangl illustre, au même titre qu’Adolf Eichmann, la banalité du mal. Débusqué par Simon Wiesenthal après avoir fui au Brésil à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Franz Stangl est jugé en Allemagne en 1970. C’est alors qu’il s’entretient avec Gitta Sereny. Au cours de six semaines d’entretien, celui que Himmler surnommait « notre meilleur commandant » se livre sans fard, tente d’expliquer ses actes, en trichant et dissimulant parfois. Sans céder à la facilité, Gitta Sereny nous fait pénétrer dans l’esprit d’un des plus grands meurtriers de l’histoire de l’humanité. Considéré comme un modèle du genre, ce livre demeure, aujourd’hui encore, un document hors du commun.
Durée:4h. 59min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66947
Résumé: Avril 1945. Daniel, jeune rabbin venu d’Amérique, s’est engagé auprès des troupes alliées pour libérer l’Europe. En Allemagne, il est l’un des premiers à entrer dans les camps d’Ohrdruf et de Buchenwald et à y découvrir l’horreur absolue. Sa descente aux enfers aurait été sans retour s’il n’avait croisé le regard de cet enfant de quatre ou cinq ans, qui attend, dans un silence obstiné, celui qui l’aidera à retrouver ses parents. Quand un homme de foi, confronté au vertige du silence de Dieu, est ramené parmi les vivants par un petit être aux yeux trop grands.
Durée:4h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72375
Résumé: Pendant la révolution roumaine de décembre 1989, une jeune fille et ses amis partent à la recherche de Dan, un des leurs. Ils se retrouvent eux-mêmes perdus dans une nuit mêlant panique et exaltation. A travers cette histoire, l'auteure partage ses souvenirs de la Roumanie communiste. Premier roman.
Durée:5h. 30min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:73255
Résumé: Barintown, Etats-Unis. Une bombe explose sur la terrasse d'un restaurant et la police se met aussitôt à enquêter. S'agit-il d'une nouvelle attaque terroriste sur le sol américain ? L'oeuvre d'un fou ? Peu de temps après, un enfant découvre le cadavre d'une femme dans un terrain vague en périphérie de la ville. Très rapidement, les recherches conduisent cependant à un constat encore plus effrayant : vingt-quatre personnes ont été enterrées en catimini à ce même endroit ! Pendant ce temps, toujours à Barintown, la découverte d'un vieil ouvrage dans la bibliothèque du presbytère trouble au plus haut point le père Pascal. Les pages de ce livre renferment en effet le récit apocryphe et incroyable des premières années de la vie du Christ. Mais d'où peut bien provenir un texte aussi explosif ? Sans lien apparent, ces trois histoires vont toutefois très vite s'entrecroiser et cette petite bourgade habituellement si tranquille va devenir le théâtre d'événements absolument stupéfiants.
Durée:9h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69671
Résumé: Bobitza dresse un bilan mitigé de sa vie. Désabusé par son métier d’agent littéraire, divorcé et condamné à des relations toxiques, il tente de se sevrer de l’alcool. Souvent il se remémore son enfance dans le Bucarest des années quatre-vingt, les plus dures du règne de Ceausescu, et sa jeunesse après la révolution de 1989. Le véritable « itinéraire d’une mauvaise graine », à l’image de l’orphelin célèbre du XIXe siècle, Gaspard Hauser, figure de proue de toute une génération sacrifiée, mais dotée d’une incroyable force de vie. Souvent drôle, impertinent et toujours intelligent, ce roman a connu un vif succès dans son pays d’origine, la Roumanie, où il a été couronné de plusieurs prix prestigieux.
Lu par:Nadine Maugie
Durée:8h. 8min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:68510
Résumé: Les « états modifiés de conscience ». Telle est la spécialité du psychologue James Cobb. Et la raison pour laquelle, à la sortie d’une conférence, un inconnu en pardessus se permet de l’aborder. Joshua Fleischer n’a rien pourtant des farfelus habituels : c’est un homme en fin de vie. Condamné par une leucémie virulente, il veut savoir. Savoir ce qui s’est passé à Paris, cette triste nuit d’octobre 1976 où il a perdu l’amour de sa vie et dont il a tout oublié. A-t-il vraiment tué Simone ? L’hypnose, peut-être, ravivera sa mémoire – fragments éparpillés et reflets trompeurs, d’un homme et d’un pays…
Durée:33h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67118
Résumé: Chef-d’œuvre de Mircea Cãrtãrescu, Solénoïde est un roman monumental où résonnent des échos de Borges, Swift et Kafka. Il s’agit du long journal halluciné d’un homme ayant renoncé à devenir écrivain, mais non à percer le mystère de l’existence. Le protagoniste fait trois rencontres capitales : celle d’Irina, dont il tombe amoureux, celle d’un mathématicien qui l’initie aux arcanes de sa discipline, et celle d’une secte mystique, les piquetistes, qui organise des manifestations contre la mort dans les cimetières de la ville. " Après avoir lu Solénoïde, d’une certaine manière, votre vie est divisée en deux, vous cessez de devenir un lecteur ordinaire, comme après avoir lu Homère, Kant ou Heidegger. "Gabriel Liiceanu