Contenu

La désobéissance éthique: enquête sur la résistance dans les services publics

Résumé
Lu par Manon. Elisabeth Weissman donne la parole à ces fonctionnaires qui, seul ou en comité, ont décidé d'entrer en résistance face à des mesures qu'ils jugent contraires à l'esprit de service public et destinées à le détruire.

Pas disponible en CD.

Durée: 8h. 35min.
Édition: Paris, Stock, 2010
Numéro du livre: 28995
ISBN: 9782234063495
Collection(s): Documents
CDU: 300

Documents similaires

Durée:1h. 51min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:23201
Résumé: Mis en prison pour avoir refusé de payer une taxe destinée à financer la guerre contre le Mexique, Henry David Thoreau crée le concept de désobéissance civile en 1849. Son essai La Désobéissance civile a inspiré Tolstoï, Martin Luther King et Gandhi. S'il semble évident que la Loi doit, par principe, être toujours respectée, le concept de désobéissance civile semble prendre aujourd'hui un nouvel essor et gagner de nouveaux partisans. Mais quelles sont les justifications politiques et philosophiques à la désobéissance civile ? Cet essai est accompagné de l'article du Monde Diplomatique intitulé " Jusqu'où obéir à la Loi ", daté d'avril 2006.
Durée:3h. 16min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:36915
Résumé: Réalisant une enquête sur les réfugiés bloqués à la frontière des Alpes maritimes, entre Vintimille et Menton, un journaliste ressent l'impérieuse nécessité, par un acte de désobéissance civile, d'aider un Iranien et deux Soudanais à franchir la frontière, par une ascension en altitude dans le parc du Mercantour. Et où à cette occasion, il va écouter les « éléments de langage » d'un sous-préfet, croiser une militante engagée, et accompagner brièvement une avocate spécialisée dans les droits de l'homme. Avec la rencontre haute en couleurs d'Enzo et d'Hubert,de part et d'autre de la frontière.
Durée:45min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17623
Résumé: ... Il y dénonce les écarts de richesses grandissants, le manque d'humanité envers les sans-papiers et les Roms, la dictature des marchés financiers et les acquis sociaux de la résistance, comme les retraites ou la sécurité sociale, bradés par le gouvernement. Il appelle également au boycott des produits israéliens, arguant de la guerre de Gaza de 2009. Stéphane Hessel est un Français né à Berlin et son père était juif. Il rejoint la résistance avant d'être déporté à Buchenwald durant la Seconde Guerre mondiale. En 1948, il participe à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme, avant de devenir ambassadeur de France. Stéphane Hessel a récemment été candidat sur une liste Europe Ecologie aux élections régionales.
Durée:7h. 29min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65460
Résumé: Dans cet essai intempestif, Frédéric Gros réinterroge les racines de l’obéissance politique. Conformisme social, soumission économique, respect des autorités, consentement républicain ? C’est en repérant les styles d’obéissance qu’on se donne les moyens d’étudier, d’inventer, de provoquer de nouvelles formes de désobéissance : la dissidence civique, la transgression lyrique… Rien ne doit aller de soi : ni les certitudes apprises, ni les conventions sociales, ni les injustices économiques, ni les convictions morales. La pensée philosophique, en même temps qu’elle nous enjoint de ne jamais céder aux évidences et aux généralités, nous fait retrouver le sens de la responsabilité politique. À l’heure où les décisions des experts se présentent comme le résultat de statistiques glacées et de calculs anonymes, désobéir devient une affirmation d’humanité. Philosopher, c’est désobéir. [Source : site éditeur]
Lu par:Louis Belon
Durée:5h. 5min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31761
Résumé: Une étude sociologique de la vie urbaine. L'ouvrage analyse les tensions qui parcourent cette dernière et qui revêtent de nouvelles formes. Il étudie l'organisation des coexistences en milieu urbain et révèle de nouveaux modes d'intervention et de nouveaux concepts, tels que la gouvernance urbaine.
Lu par:Louis Belon
Durée:12h. 41min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31760
Résumé: Un bilan critique des principales problématiques théoriques de la sociologie française contemporaine (Bourdieu, Boudon, Crozier, Touraine) qui esquisse un cadre théorique nouveau avec la notion de transaction sociale. Cette notion ne se limite pas à la négociation et au compromis. Elle permet d'analyser les conflits, les arrangements sociaux et la dialectique des rapports de force.
Lu par:Jean Frey
Durée:1h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:13023
Résumé: "Réfléchir sur la mort, c'est réfléchir sur la vie. C'est viser un autre art de vivre." Pour cela, Bernard Crettaz souhaite "libérer la mort de tous les ghettos où elle se trouve enfermée: médicaux, psychologiques, religieux, sectaires, médiatiques". Cette entreprise, le sociologue valaisan s'y attache depuis de nombreuses années, lui qui a fait partie des fondateurs de la Société d'études thanatologiques de Suisse romande, en 1982. Son dernier livre, Vous parler de la mort, reprend ses thèmes favoris, dans une suite de méditations. Il évoque aussi bien certains rituels que ses propres expériences, comme celle du décès de son épouse.
Durée:6h. 8min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:25943
Résumé: Soudain, ils sont devenus riches. Très riches. Millionnaires. Et ce fut par le seul fait du hasard. Pour la première fois, la Française des Jeux a permis à des sociologues d'entrer en contact avec des « grands gagnants » du jeu Loto®. Pour la première fois aussi, ces gagnants ont accepté de participer à des entretiens approfondis. Ce qu'ils disent, c'est une vie bouleversée, c'est la joie, mais ce sont aussi de multiples questions touchant à la famille et aux amis, au travail, à l'argent, aux rêves à réaliser, avec en toile de fond ce paradoxe : parce que leur éducation ne les y a pas préparés, la plupart des gagnants doivent surtout apprendre à être riches ! Comment apprivoiser la richesse subite : tel est finalement l'un des principaux thèmes de cet essai qui, au-delà des magnifiques portraits de gagnants qu'il propose, est le premier à analyser en profondeur et à mettre en perspective cette forme de richesse.
Lu par:Louis Belon
Durée:12h. 39min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31940
Résumé: Présentation de ce courant de la sociologie américaine contemporaine centré sur l'étude des relations entre individus, de son développement à partir des philosophes pragmatistes et de l'école de Chicago, de ses concepts majeurs et de l'apport de l'ethnométhodologie.
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:30454
Résumé: Yorkshire, labrador, bichon à poil frisé, husky, pitbull ou rottweiler, la population canine française s'élevait à 7,42 millions d'individus en 2012. Pourquoi tant de chiens ? Quelles étranges relations entretient-on avec ces compagnons à poil ? Et, surtout, que révèlent-elles sur les humains qui les nouent ? « Tel maître, tel chien », dit l'adage populaire. Christophe Blanchard reprend la maxime à son compte : à partir de différents binômes maîtres/chiens, de la mémère à caniche au punk à chien, il s'agit en réalité pour lui de croquer la société française contemporaine. Dans une vie de chien, tout commence avec l'enfance, celle des jeunes maîtres et de leurs fidèles toutous, dont la fiction a ossifié les archétypes, qu'ils s'appellent Lassie, Rintintin ou Milou. Certains finiront dans des cimetières canins, dont on peut étudier la symbolique et les épitaphes. Mais, au-delà de ce compagnonnage biographique et affectif, le quadrupède est aussi et surtout devenu un produit de consommation courante. Il existe tout un marché du chien dont on peut suivre les ramifications économiques. Si avoir un chien est facile, avoir du chien n'est pas à la portée du tout-venant : le sociologue se livre ainsi à une étude comparée des chiens de luxe - triomphe de l'inutilité canine - et des chiens de SDF - revanche des corniauds et des bâtards. Quand la question canine croise de manière inattendue celle de la classe et de la race...
Lu par:Agnès Hatt
Durée:10h. 5min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:28760
Résumé: Pour la première fois dans la France contemporaine, quatre cents candidates et candidats issus de l'immigration, surtout nord-africaine, se sont présentés aux élections législatives en juin 2012, principalement dans des circonscriptions populaires. Gilles Kepel, aidé par l'Institut Montaigne, a "zigzagué l'Hexagone" entre janvier 2013 et janvier 2014 pour en rencontrer une centaine. Pourquoi et comment ont-ils choisi d'entrer en politique afin d'incarner la souveraineté du peuple français ? Avec pour matériau le Journal de ces voyages et le verbatim de ces entretiens, Passion française saisit un état de crise sociale et politique sans précédent, qui voit les polémiques sur l'identité française et l'islam, sur l'exclusion et le rejet du "système" battre leur plein, tandis que le Front national rafle la mise, y compris, au-delà du paradoxe, dans certaines cités. Gilles Kepel polarise son récit sur deux régions emblématiques : Marseille et ses quartiers nord, Roubaix, la ville la plus pauvre de France, l'une et l'autre héritières d'une riche culture ouvrière. Dans les deux cas, il observe la prégnance des marqueurs de l'islam dans le tissu social et les aspirations démocratiques de la jeune génération.
Lu par:Manon
Durée:4h. 38min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:39235
Résumé: Le géographe étudie les effets de la disparition des classes moyennes en France. Leur existence témoignait jusqu'alors de la bonne santé économique du pays et de la justice dans l'accès au travail depuis les Trente Glorieuses. Elle se traduit par la fin du débat démocratique : deux bourgeoisies, l'une de gauche et l'autre de droite, s'affrontent dans les urnes désertées par les classes populaires. ©Electre 2018