Contenu

Heureux les heureux

Résumé
Une juxtaposition de vies bancales, plus ou moins reliées entre elles : des couples en crise, des solitaires, des amis. Une succession de monologues qui sont autant de stratégies de survie s'entrecroisant et se répondant pour diversifier les points de vue sur une même situation et multiplier les versions d'une même existence.
Lu par: Anne Botte
Durée: 4h. 7min.
Édition: Paris, Flammarion, 2013
Numéro du livre: 26628
ISBN: 9782081294455

Documents similaires

Durée:6h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69667
Résumé: « Chez ma mère, sur sa table de chevet, il y avait une photo de nous trois rigolant enchevêtrés l’un sur l’autre dans une brouette. C’est comme si on nous avait poussés dedans à une vitesse vertigineuse et qu’on nous avait versés dans le temps. »
Lu par:Sibylle Blanc
Durée:1h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67880
Résumé: À la mort de son amie Giselle, actrice comme elle, Anne-Marie Mille évoque leur vie : l'enfance à Saint-Sourd dans le Nord, la chambre de la rue des Rondeaux, le théâtre de Clichy, les personnages qu'elles ont incarnés ou encore la gloire et la banalité domestique.
Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:26841
Résumé: A l'école, Ferdinand attaque Bruno à coups de bâton. Les parents, des quadragénaires bourgeois, se rencontrent pour régler le litige dans l'appartement du blessé. Urbains et conciliants, ils tentent de tenir un discours de tolérance et d'excuse mais leurs relations vont peu à peu s'envenimer.
Lu par:Anita Renard
Durée:3h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33005
Résumé: Adam Haberberg, 47 ans, est un homme en pleine déprime. Ecrivain raté, persuadé qu'il sera bientôt aveugle, mari déchu, il rencontre par hasard une ancienne amie de lycée qui l'invite à dîner chez elle. Une expédition absurde.
Durée:18h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:27829
Résumé: En 2010, guidée par Kessel et Bouvier, Hanna s'envole vers L'Afghanistan. Kaboul offre mille sujets : corruption et désert institutionnel, trafic, bavures des armées régulières et coups tordus confiés à des sociétés privées. Mais enquêter implique de côtoyer aussi les aventuriers qu'un autre genre d'ambition attire vers les régions du monde sous tension. Or Hanna aime les hommes aux manches retroussées. Qu'ils aient un revolver dans la poche et dorment sur un matelas rempli de billets ne la dérange pas. À compter de sa rencontre avec Robert, ancien mercenaire, et Bastien, ancien agent de renseignement, le séjour d'Hanna prend une autre tournure. Les deux hommes n'entravent en rien son goût extrême pour la vérité, son plaisir diabolique à relever les contradictions. Au contraire, il suffit d'entrer dans leur sillage pour tout voir, tout comprendre, même à leur insu. Mais près d'eux Hanna découvre que son penchant pour les hommes odieux et formidables cache une fascination pour le mode de vie qu'impose un pays en guerre. Quand les pires moments sont aussi les meilleurs. Quand on a l'impression de danser sur un volcan. Alors ne faudra-t-il pas qu'elle s'en détache ? Que l'intelligence l'emporte sur l'instinct ? Ce qu'ils vivent est homérique. Mais elle est la seule à en avoir pleinement conscience et à pouvoir le raconter.Si la passion pour la guerre ne cesse jamais de troubler la narratrice, au moins lui permet-elle d'en révéler toutes les facettes.
Lu par:Michel Audian
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32639
Résumé: L. a failli être emportée par une rupture d'anévrisme. Elle a cependant échappé à la mort. Elle venait de faire paraître un essai sur les amours occultées de trois passionnées, trois "aimantes inouïes", selon l'expression de Rilke, qui ont vécu dans l'ombre de grands hommes : Taos Amrouche, l'amante de Jean Giono, Catherine Pozzi, la Béatrice de Paul Valéry, Camille Claudel, la "divinité" de Rodin. Rendue à la vie, L. fait retour sur ce qui a compté dans son existence : les livres et l'écriture d'une part, de l'autre deux personnages dont on pourrait dire que tout les oppose : B. , le compagnon des dernières années, le grand rationaliste, et Roman, un jeune homme né à Montevideo, arrivé en France à l'âge de six mois, qui est de ces égarés qu'on dit " fous ". Pour L. , qui est à la poursuite d'un rêve, celui de découvrir en l'autre un frère de substitution, un véritable alter ego, Roman joue le rôle du jumeau perdu et retrouvé. La passion, la folie et la mort cheminent de concert dans ce tableau d'une résurrection, dont le dernier mot pourrait bien être l'impossible quête, la quête d'un double sublimé en qui s'exiler.
Durée:6h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72039
Résumé: À dix ans, David est l’idole des enfants du quartier qui forment l’équipe de football. Quand le directeur de l’orphelinat local le repère, il le persuade d’intégrer son établissement et sa propre équipe au prétexte qu’il est, techniquement, orphelin. Au désespoir de Simón et d’Inés, ses parents adoptifs. Mais dès qu’un mal mystérieux l’empêche de briller la balle au pied, le garçon est renvoyé chez lui. Les médecins de l’hôpital se déclarent impuissants et l’état de David s’aggrave. Ses camarades, tels des disciples, se pressent autour de son lit pour l’écouter raconter des épisodes du Don Quichotte. Très affaibli, il meurt, laissant Simón et Inés dévastés. Tous rendent hommage à cet enfant perçu comme exceptionnel tandis qu’une légende se forge et qu’un culte ambigu s’instaure. Dans cet ultime volet de la trilogie de Jésus, la prose épurée et tranchante de J.M. Coetzee accompagne le lecteur dans un récit ensorcelant et hypnotique. D’une liberté, d’une finesse et d’une exigence remarquables, ce roman poignant pousse le lecteur dans ses retranchements intellectuels et moraux, tout en exigeant qu’il tolère l’insolite et le mystère.
Durée:5h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68096
Résumé: On ne sait jamais trop quand défilera le carnaval chinois dans le quartier de Saint-Ambroise. C’est en tout cas l’hiver, un jour de janvier ou février. Un jour comme tous les autres pour Ézéchiel qui, depuis la mort de son père, occupe les longues journées qu’il ne passe plus au lycée en fantasmes flamboyants et débridés. Ézéchiel qui, de questions sans réponses en désirs sans fond, s’épuise à comprendre un monde qui se dérobe. Tandis que l’insaisissable Melsa Coën prend peu à peu, dans ses rêveries, la place d’une mère absente à tous comme à elle-même. Seule sa sœur maintient le lien comme elle peut, continuant pour Ézéchiel le récit de sa vie au loin, perchée « dans une cabane dans les arbres ». C’est pourtant ce jour-là, au son des gongs et des cymbales, que choisit le funeste Demontfaucon, alias Nosferatu, pour revenir prêcher sa haine… Dans ce roman écrit dans l’énergie syncopée de l’improvisation, tout commence par le rythme, dans le grand balancement du désir et de la répulsion qui porte les personnages de cette nouvelle dramaturgie urbaine.
Durée:22h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30939
Résumé: Un roman sur l'art contemporain, se déroulant dans un pays imaginaire. Une grande révolution a eu lieu, qui a provoqué un véritable engouement pour la culture. Une résidence a été construite pour les artistes qui peuvent s'adonner à leur élan créatif sans restrictions et sans soucis matériels, tandis que les galeries et les musées multiplient les vernissages. Premier roman.
Lu par:Madiana Roy
Durée:7h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30328
Résumé: Jeunes et dynamiques, Zahara, Karimène, Mélissa, et les autres appartiennent à différentes communautés du melting pot marseillais. Cadre supérieure ou caissière de supermarché, elles éprouvent toutes une sorte de mal-être. Elles sont décrites dans une tranche de vie : celle-ci, le matin, alors qu'elle reçoit un appel téléphonique de sa mère repartie aux Comores, celle-là, le soir de ses trente ans, ou encore cette autre prise du désir de rompre la routine et de faire un voyage... Toutes se cherchent et essaient d'échapper aux problèmes liés à la maternité, au couple, à la tradition. Elles tentent ainsi de satisfaire leurs besoins d'évasion, de liberté, de création... Le texte évoque, pour chacune d'elles, un moment particulier. Il se termine par une réunion de « copines » ayant atteint la quarantaine et qui, le temps d'une rencontre, vont partager leurs souvenirs, leurs joies et leurs peines.
Lu par:Manon
Durée:3h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30047
Résumé: A cause de son prénom, Kevin souffre d'humiliations chroniques depuis son enfance. Les moqueries subsistent alors qu'il travaille dans un milieu intellectuel, à la radio. Il décide de se venger en se faisant passer pour un éditeur, afin de blesser la vanité des écrivains lui confiant leurs manuscrits.
Durée:2h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32147
Résumé: Mentir à l'autre, édifier un rempart à l'abri duquel préserver son innocence, son authenticité. Mentir à soi-même pour mieux s'égarer et se dérober à l'autre. Jean fait du mensonge un art de vivre dont il ne saura assumer les exigences...