Contenu

Un aveugle à l'Elysée

Résumé
V. Michel, président de la Fédération des aveugles de France débute par une fiction : le 6 mai 2012, il est le nouveau président de la République et premier chef de l'Etat aveugle de l'histoire de France, puis se base sur son expérience pour dénoncer les injustices dont sont victimes les déficients visuels français en matière d'éducation, de transports, d'emploi, de formation...

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Psychologie/médecine
Durée: 1h. 24min.
Édition: Tarbes, Arcane 17, 2012
Numéro du livre: 26069
ISBN: 9782918721161
Collection(s): Franc-Tireur
CDU: 616.7

Documents similaires

Lu par:Jean Ballaman
Durée:6h. 6min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:32739
Résumé: La réalité quotidienne d'un non-voyant est un pays étranger. Quel est son rapport au monde ? A la ville et à la nature, à la nécessité de se déplacer, d'utiliser des écrans tactiles, de traverser les rues, de reconnaître les gens ? Invité à donner des cours au Québec, l'historien Jacques Semelin nous propose un récit de voyage d'un genre nouveau. A la fois le sien, dans une ville dont il découvre tout, et le nôtre, dans la tête et le corps d'un non-voyant. Son écriture émouvante et souvent drôle entraîne le lecteur dans ce que Borges appelait une expérience sensuelle et esthétique. Chaque sens (ouïe, odorat, toucher) est sollicité, de même que l'imaginaire pour inventer le réel. Quand on ne voit plus le soleil, il s'agit de croire qu'il existe, et de s'en remettre à la confiance vitale. Un récit unique et universel.
Durée:8h. 12min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69389
Résumé: En dévoilant l'expérience et la parole de personnes déficientes visuelles, Marion Blatgé étudie dans cet ouvrage les effets de la fréquentation d'associations dédiées à la prise en charge de la cécité et de la malvoyance. Combinant entretiens approfondis et observations, elle met en évidence la normalisation des trajectoires sociales induite par cette fréquentation, en même temps que ses conséquences en terme d'ouverture de ressources sociales. Du point de vue des personnes, les incidences sont significatives: ce sont en effet de nouveaux rapports au temps, au corps et à l'espace qui se dessinent dans ces lieux. L'ouvrage analyse également la façon dont les aidants interagissent et modulent la relation de l'individu à l'institution. S'appuyant sur une enquête ethnographique, le texte laisse une large place au témoignage des personnes en situation de handicap, offrant un espace d'expression rare à une parole qui ne l'est pas moins.
Durée:6h. 29min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:25997
Résumé: " Un médecin malade, et malade dans sa propre spécialité, c'est absurde, un peu ridicule, presque une insulte au savoir médical, quasiment un conflit d'intérêts " écrit Alain Deloche. Après avoir opéré plus de vingt mille cœurs, ce chirurgien de réputation mondiale a dû, à son tour, confier son cœur au bistouri de ses collègues : opéré dans son propre bloc pour un triple pontage coronarien ! Dans un étrange jeu de miroir, le soignant devenu soigné porte sur l'hôpital public un double regard. Et c'est une exceptionnelle plongée-vérité dans le monde de l'hôpital public. Alain Deloche nous invite à un voyage dans les coulisses opaques de l'institution. Il nous confie les secrets de presque quarante ans de pratique dans un récit ponctué d'histoires, parfois cocasses, parfois tragiques, vécues par lui et par d'autres - patients, soignants, chirurgiens, mandarins. Au fil des pages se dessine le malaise existentiel de l'hôpital. Car l'hôpital est malade. Malade du découragement des médecins, malade du manque de vocations, malade d'une administration envahissante. Malade aussi de ses déficits financiers face à une médecine de plus en plus performante, mais excessivement budgétivore. La chirurgie a été bouleversée : finis les grands patrons, le chirurgien est devenu un technicien de santé. Vocation, sacerdoce. Ces mots d'autrefois ont-ils encore une signification ? Aujourd'hui, les jeunes ne choisissent plus la chirurgie, ou alors certains s'en vont exercer aux États-Unis, en Australie, ailleurs encore. Alain Deloche lance ce cri d'alarme : si la France ne parvient pas à retenir ses talents et susciter de nouveaux enthousiasmes, qui sera dans le bloc demain ? Laissera-t-on s'éteindre un phare de la société ?
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:32024
Résumé: "Dis, c'est comment dans ta tête ? Il pleut, il vente, ça cogne, ça tambourine, ça tempête ou bien c'est calme, plat, doux, blanc, pur, cotonneux, résonnant. Je te scannérise le cerveau depuis des années, mais je ne comprends pas ce qu'y vois, ce que je n'y vois pas. Comme un buffet renversé où les tiroirs pendent, brinquebalants. Un distributeur de bonbons, sur lequel la tirette fait résistance. Il me faut un télescope ou un microscope pour y voir à l'intérieur ?» Clément avait sept ans lorsque ses parents décidèrent d'adopter, et qu'il rencontra pour la première fois sa petite soeur. Domitille, six semaines, trisomique. Elle a aujourd'hui vingt-six ans et a «dynamité» leur existence. Avec humour et émotion, Clément nous fait partager leur vie de famille faite de grands questionnements et de scènes cocasses. Un récit politiquement incorrect qui respire la tolérance et l'amour fraternel.
Durée:5h. 31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14680
Résumé: "Je suis né à Quaregnon dans un milieu modeste; mes grands parents étaient mineurs et mon père un résistant actif. je suis l'aîné de 3 garçons. Très mal voyant depuis ma naissance, j'ai réussi à faire mes études dans l'enseignement traditionnel. J'ai toujours dû trouver la force de me battre que ce soit au niveau professionnel, pour conserver mon emploi de professeur malgré ma cécité et dans mes nombreuses activités sportives. Père de famille nombreuse (4 enfants et 8 petits enfants), je n'ai pas eu les possibilités financières de commencer le sport avant 35 ans (l'âge où les autres sportifs s'arrêtent). je n'ai jamais retiré aucun revenu de mes victoires, devant souvent payer mes entraînements et mes skis. Ma plus belle médaille est peut-être celle des J.O. de Lillehammer car j'ai commencé à skier à 35 ans en étant complètement aveugle. Je suis le premier Belge à avoir obtenu une médaille aux jeux d'hiver en m'entraînant quelques semaines par an avec de vieux skis. Deux romans autobiographiques "A perte de vue"et "Aveugle, j'ai conquis l'impossible" ainsi que des reportages télévisés expliquent tout cela. Après le temps des compétitions, je me suis tourné vers l'humanitaire, m'occupant des aveugles de Belgique et du monde entier. J'ai beaucoup voyagé dans le tiers monde et j'ai compris l'humilité, la sagesse"
Durée:1h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70451
Résumé: Nous sommes en 1880, aux Etats-Unis. A la suite d'une scarlatine, la petite Helen Keller devient aveugle, sourde et muette. Plus elle grandit, plus elle s'enferme dans la solitude et la colère. Désespérés, ses parents font appel à Annie Sullivan. Cette fragile jeune femme, elle-même presque aveugle, accomplit le miracle : transformer Helen, violente petite rebelle, en brillante étudiante connue du monde entier. Le récit d'un incroyable défi, une leçon de courage et d'espoir
Lu par:Irrujola
Durée:1h. 32min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:25942
Résumé: Trois personnalités engagées dans leur vie, dans leur chair, en faveur du handicap prennent la parole ensemble pour lancer un appel à l'action. Leurs expériences mettent en lumière une réalité universelle qui incarne un véritable projet de société. Ils lancent ici un appel solennel à le construire. Les personnes fragiles doivent être reconnues comme artisans d'une société plus fraternelle. Elles nous invitent à désamorcer nos peurs et oser des relations de confiance et d'alliance. Nous sommes tous des personnes fragiles et nous avons besoin d'elles et devons faire une place dans nos existences, dans nos communautés, à toutes celles et tous ceux qui souffrent d'un handicap, d'une fragilité.
Lu par:Serge Porquet
Durée:9h. 18min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:71331
Résumé: Un défaut génétique héréditaire empêche l'homme de produire, contrairement à presque tous les animaux, la vitamine C, miraculeuse substance qui guérit quasiment tout. D'habiles financiers, pour protéger leur business, font tout pour interdire son homologation. "La situation en cette fin 2016 est alarmante. Au stade actuel de marchandisation de la vie, une médecine pharmaceutique peut se vanter d'avoir soumis la santé. La médecine est droguée aux considérables crédits alloués via la prétendue recherche et répète inlassablement l'antienne commerciale de la nécessité d'accepter une vie, possible uniquement sous sa surveillance médicamenteuse. Pourtant, depuis plus de 70 ans, la recherche orthomoléculaire nous démontre que nous sommes des enfants de la Nature, en manque non pas de médicaments mais de produits naturels, à des doses étudiables, véritables, sûres et déjà pratiquées par les animaux ; que le modèle animal, absent des gadgets électroniques, ne ment pas. Que celui qui le comprend et s'en inspire aura la possibilité de ne pas obéir à une quelconque autorité politique ou médicale ; de tester par lui-même, de créer et de partager avec les autres hommes une vie pleine et édifiante, dans un monde meilleur. Parmi les découvertes de cette recherche, la non-brevetable Vitamine C, aux étonnantes mais réelles et irremplaçables capacités, ne peut laisser indifférent. Il fallait offrir au public des démonstrations simples et logiques, plus d'un millier de références scientifiques, des réponses rassurantes et constructives, des dosages illicitement adéquats, des modes d'emploi éprouvés et facilement reproductibles, un courage et une force scientifiquement tranquille. C'est ce qu'a construit, page après page, le cardiologue américain Thomas E. Lévy. Aucun ouvrage complet sur ce sujet de la vitamine C n'existait en français. Naturopathe orthomoléculaire, j'ai eu le bonheur d'y participer, en tant que traducteur-éditeur". Michel Dumestre, préfacier.
Durée:2h. 25min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:34083
Résumé: Bien que le terme "troubles bipolaires" soit généralement familier au grand public, les connaissances liées à ces troubles demeurent souvent superficielles.
Durée:8h. 42min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:26104
Résumé: La musique peut apaiser les maux de l'âme et du corps : telle est la conviction - et la pratique quotidienne - de Martina Niernhaussen. Comment se passe une séance chorale avec ses patients ? Quelle musique choisir pour leur permettre de se libérer de leurs souffrances et leurs angoisses ? Comment organiser un concert de Noël ou une session de jazz dans une unité de soins palliatifs ou un service HIV ? Martina Niernhaussen tente d'instaurer un nouveau rapport à la musique et de montrer la richesse et la profondeur qu'elle est susceptible d'apporter à chacun dans son existence. Un hymne à la vie !
Durée:14h. 50min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:68472
Résumé: La médecine naturelle a pour objectif de renforcer les facultés d’auto-guérison de l’organisme, soit de réveiller votre « médecin intérieur ». Le Professeur Michalsen, un des spécialistes dans ce domaine, présente les dernières recherches, combinant des approches (parfois) ancestrales et d’autres plus modernes. Et les résultats sont surprenants...
Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34189
Résumé: Patrick Vincelet a consulté à l'Institut national des jeunes aveugles de Paris, à l'Hôpital des Quinze-Vingts, à l'association Valentin Haüy et à l'école de chiens-guides de Paris. S'appuyant sur sa pratique, ce professeur d'université a formé de nombreux professionnels. Son enseignement sur la cécité et le regard, la sociologie du vu et du voir, l'œil et l'hystérie fut remarqué, et il a exposé sa position originale dans de nombreux colloques. Il nous invite à regarder le handicap autrement et propose aux non-voyants et aux malvoyants des chemins d'autonomie. Le regard partagé du non-voyant ou du malvoyant avec le voyant mérite une autre considération que celle de la bonne norme. On veut aider, il faut accompagner?; on veut comprendre, il faut écouter. Rien d'extraordinaire dans le talent de l'aveugle, rien d'exceptionnel dans l'attitude dite généreuse du voyant ; que de l'ordinaire pour poser un profond regard (Source : Editeur)