Contenu

Narcisse et Goldmund

Quatrième de couverture
Rien ne peut arrêter l'errance de Goldmund, aucune femme, pas même la misère, la peste ou la mort qu'il côtoie en chemin. Assoiffé de plaisir, avide de beauté féminine, inlassablement, il reprend cette route où chaque rencontre est l'épreuve du plus beau et du plus noir de l'humanité. Dans cet esprit candide et généreux perce une révolte née de l'injustice, de la cruauté des hommes, où seuls l'art et la création allègent le poids de cette humanité déchue qui pèse sur lui. Pourtant, renoncer à la plénitude de l'existence, à son indéfectible attachement à la liberté pour accomplir son destin de créateur est un dilemme que Goldmund se refuse à tenir. Seule permanence : Narcisse, son ange tutélaire, qui, dans son amour désintéressé l'avait conduit sur les chemins du coeur. Narcisse et Goldmund, plus qu'un récit initiatique, est une ode à la vie fugitive à travers la quête du beau et de "l'Ève éternelle" : la mère. Hermann Hesse, Prix Nobel de littérature, signe ici d'une plume lisse comme la pierre un chef-d'oeuvre d'émotion pure.

Pas disponible en CD.

Durée: 12h. 16min.
Édition: Paris, Librairie générale française, 1984
N° de notice: 24400
ISBN: 9782253000044
Collection(s): Le Livre de poche

Documents similaires

Durée: 2h. 52min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 32942
Quatrième de couverture: L'Allemagne, début de siècle. Knulp, un vagabond vieillissant juste sorti de l'hôpital, revient au village de son enfance : il est malade, diminué, épuisé par ses années d'errance. Sans logis, il va de maison en maison, s'installe au gré de sa fantaisie chez l'un ou l'autre. Mais l'accueil qu'il reçoit est faussement chaleureux. Méfiance et rancune sont dans les têtes. Ses anciens camarades lui reprochent d'avoir gâché les dons qu'il possédait et de s'être abandonné à la vacuité de la vie de bohème... Avec Knulp, Hermann Hesse a brossé l'un de ses plus beaux portraits littéraires. Celui d'un être libre qui, pour orienter son existence, a préféré le rêve aux conventions sociales. Personnage complexe et attachant, Knulp compose une figure fascinante de dilettante doué dont le lecteur pénètre peu à peu les pensées les plus secrètes... Roman magique, apologie de la liberté, de la désinvolture et du désintéressement, Knulp est aussi une superbe méditation sur les blessures secrètes, la solitude et l'échec.
Lu par: Suzanne Bettens
Durée: 7h. 40min.
Genre: Nouvelle
Numéro: 18462
Quatrième de couverture: Hermann Hesse est-il un conteur, un romancier, un philosophe, un voyageur ou un pèlerin sur les chemins de la connaissance et de la vérité ? A travers les pages de ce recueil, il s'engage et nous engage entre rêves, magie et méditations. Il écoute la voix secrète de celui qu'il nomme l'homme sage : "Ses paroles me rendent triste, moi, lecteur profane, et elles me désespèrent, car chacune d'elles possède cette force, cette éternelle jeunesse de l'enthousiasme et de la foi qui me remplissent de l'envie et du désir de retrouver le pays perdu." La marche vers ce pays perdu n'est que le chemin vers soi-même.
Lu par: Elvire Philips
Durée: 1h. 57min.
Genre: Essai/chronique/langage
Numéro: 71553
Quatrième de couverture: Être écrivain, c’est être lecteur. Lecteur des autres, lecteur de soi, lecteur de tout : des ouvrages des hommes comme des œuvres de la nature. Alors comment bien lire et bien écrire ? Qu’est-ce qu’un bon texte, une bonne critique ? Quelles sont les peines et les joies que son métier réserve à l’écrivain ? Autant de questions que Hermann Hesse n’a cessé de se poser la plume à la main, questions qu’il soulève et auxquelles il répond au détour de cinq textes qui éclairent sa pratique et jalonnent sa carrière.
Lu par: Yves Renaud
Durée: 4h. 25min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 8483
Quatrième de couverture: Un jour vient où l'enseignement traditionnel donné aux brahmanes ne suffit plus au jeune Siddhartha et, quand des Samanas passent dans la ville, il les suit en compagnie de son ami Govinda. Les Samanas sont des ascètes dont il assimile les pratiques sans qu'auprès d'eux s'apaise sa soif de l'Atman, essence éternelle de Brahma. La doctrine du Nirvana que prêche le Bouddha ne charme que Govinda, qui s'enrôle parmi ses disciples. Siddhartha s'interroge et constate qu'il a perdu le désir d'avoir des maîtres et d'écouter des préceptes. Ses yeux s'ouvrent à la beauté du monde. Il commence une autre vie auprès de la belle Kamala et du marchand Kamaswani en se servant de ses talents de Samana (savoir attendre, jeûner, réfléchir). Les richesses qu'il acquiert ainsi en font un homme neuf, matérialiste, dont le personnage finit par lui déplaire. Il s'en va à travers la forêt, au bord du fleuve. C'est là que s'accomplit l'ultime phase du cycle de son évolution - et que s'achève ce roman d'une initiation, sorte de parabole autobiographique d'un lent cheminement vers la maturité, dans le cadre d'une Inde recréée à merveille avec un art et une sobriété qui ont consacré la réputation de Hermann Hesse.
Lu par: Pierre Gautier
Durée: 7h. 45min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 22011
Quatrième de couverture: Premier roman de Hermann Hesse, Peter Camenzind valut à son auteur la gloire et le succès. Tous les thèmes chers au poète s'y retrouvent : sa passion de la nature, sa méfiance à l'égard des hommes et de la société, mais aussi sa nostalgie de l'enfance et de l'innocence perdue. Peter Camenzind est une " initiation à l'envers ". Les déconvenues d'un jeune montagnard qui, ayant abandonné la solitude des sommets pour descendre à la rencontre des hommes, ne découvre que désillusions et déceptions.
Lu par: Monique Gay
Durée: 4h. 56min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 20815
Quatrième de couverture: Y a-t-il un meilleur observatoire de la nature humaine que la promiscuité d'une cure à Baden-Baden ? Hesse y observe avec tendresse et philosophie la succession de scènes étranges et amusantes, de tableaux tour à tour comiques et tragiques. Ce regard d'entomologiste confère à la peinture du microcosme balnéaire une dimension universelle. Mais le récit de cette cure est en même temps un admirable portrait d'époque, comme le soulignait Thomas Mann : " Dans cette génération littéraire qui a débuté avec moi, Hesse est celui qui m'est le plus proche et le plus cher. Il y a des écrits de lui, et notamment le Curiste, que je lis et ressens comme " faisant partie de moi-même ".
Durée: 7h. 38min.
Genre: Nouvelle
Numéro: 14731
Quatrième de couverture: Onze nouvelles écrites entre 1902 et 1912. Ton mozartien. Ironie discrète et nostalgie. Sujet: l'éveil de l'amour.
Durée: 3h. 5min.
Genre: Essai/chronique/langage
Numéro: 12878
Quatrième de couverture: Voici, réunis en un volume, les plus beaux textes des dernières années de Hermann Hesse. Son ceuvre d'écrivain accomplie, il se consacre désormais à l'ultime défi de sa longue vie d'écrivain accepter avec grâce la vieillesse et l'approche de la mort. Souvenirs intimes, esquisses croquées sur le vif, petits poèmes en prose et en vers, portraits (tel celui d'une vieille paysanne avec laquelle il aime bavarder), aphorismes, courts traités philosophiques - chaque page de recueil est à la fois grave et radieuse « La vallée s'éveille frissonnante dans le vent du matin, un petit bruit sec, les châtaignes tombent à terre, s'ouvrent avec un sourire dur et lumineux. Je ris aussi. »
Lu par: Eric Dubois
Durée: 23h. 48min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 7824
Quatrième de couverture: Qu'adviendrait-il si, un jour, la science, le sens du beau et celui du bien se fondaient en un concert harmonieux ? Qu'arriverait-il si cette synthèse devenait un merveilleux instrument de travail, une nouvelle algèbre, une chimie spirituelle qui permettrait de combiner, par exemple, des lois astronomiques avec une phrase de Bach et un verset de la Bible, pour en déduire de nouvelles notions qui serviraient à leur tour de tremplin à d'autres opérations de l'esprit ? Cette extraordinaire mathématique, c'est celle du jeu des perles de verre, que manie parfaitement Joseph Valet, héros fascinant et ludi magister jonglant avec tous les éléments de la culture humaine. Récit d'anticipation, roman d'éducation intellectuelle et religieuse, utopie pessimiste, "Le Jeu des perles de verre" est une des plus amples et savantes constructions littéraires d'Hermann Hesse.
Lu par: Jean Frisch
Durée: 6h. 29min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 5437
Quatrième de couverture: Ce livre-culte de la génération de l'entre-deux-guerres tente de répondre à une question fondamentale : comment l'homme peut-il échapper au monde des miroirs et parvenir à être lui-même ? Depuis sa plus tendre enfance, Émile Sinclair est partagé entre le petit enclos familier et ordonné de sa famille bourgeoise, et "l'autre côté", l'univers cru et violent de la rue, des voleurs et des prostituées. À l'école, il fait la rencontre d'un individu qui bouleverse sa vie : Max Demian, un être charismatique qui semble venu de nulle part. Il enseigne au jeune Émile Sinclair à ne pas suivre l'exemple de ses parents, à se révolter pour se trouver, à traverser le chaos pour mériter l'accomplissement de sa destinée propre. Au bout du chemin, où le divin et le démoniaque se mêlent, la crainte d'être un exilé, un séparé, un étranger est annihilée. Il n'est pas d'autre mesure à l'humain que sa liberté.
Lu par: Manon
Durée: 10h. 51min.
Genre: Société/économie/politique
Numéro: 33311
Quatrième de couverture: Les auteurs, journalistes au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, ont révélé le scandale des "Panama papers", la plus importante fuite de fichiers confidentiels issus du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca. Grâce à un lanceur d'alerte, ils ont dévoilé les comptes offshore d'hommes politiques, de sportifs, de célébrités et d'entreprises.
Durée: 8h. 13min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 33022
Quatrième de couverture: Guerre froide, 1970. La fille du patron de la mafia new yorkaise, Anna Maria Pepperoni, connaît son premier orgasme lors d'un voyage de presse à Moscou. Le fauteur de trouble(s) ? Sergueï Mandelbaum, fils de rabbin et dissident juif fauché doté d'une étonnante propension à susciter des orgasmes. La mafia met tout en oeuvre pour le faire venir aux Etats-Unis afin d'épouser Anna Maria, mais le passeur qu'elle a recruté est un dangereux dépeceur sexuel. Les obstacles, et pas seulement diplomatiques, s'accumulent. Ecrit en 1979, entre Le Nazi et le barbier et Fuck America, ce livre hautement " politique " relève du divertissement loufoque et survolté.