Laver les ombres

Laver les ombres

Contraindre un corps qui se refuse au plaisir pour attirer le vide, pour suspendre l’équilibre du monde : c’est Lea quand elle danse, c’était sa mère quand elle devait « aimer » les hommes. Par une nuit d’orage en bord de mer, mère et fille acceptent enfin de briser les digues. Elle est dans la quête de la beauté, la perfection du geste, la maîtrise absolue du moindre muscle de son corps. Jamais pourtant elle ne parvient à s’affranchir de cette grâce douloureuse qui bannit tout plaisir. Lea semble empêchée de danser par une force centrifuge qu’elle ne sait pas nommer, comme elle semble empêchée d’aimer Bruno, le peintre qu’elle laisse approcher au plus près sans jamais accepter le partage. A la faveur d’une nouvelle chorégraphie, qui place la mère au centre de son art, la danseuse est rattrapée par ses vieux démons qui demandent leur part de lumière. Et quand elle finit par céder à l’insistance de Bruno et pose pour lui, d’où lui vient cette sensation absurde de donner son corps en pâture ? Elle sait que les clés sont dans la maison de l’enfance, dans un secret qu’elle partage sans le connaître. A présent elle doit en avoir « le cœur net ». Par une nuit d’orage, d’apocalypse, elle gagne la petite ville côtière qui l’a vue naître. Mère et fille se retrouvent pour laver les ombres. En onze tableaux où alternent le présent et le passé, peu à peu se dénouent les entraves dont le corps maternel porte les stigmates. Naples à l’époque de la guerre, le bistrot familial, un “bel ami” français qui promet le mariage à une jeune fille de 16 ans et pourtant vend son corps dans une maison close. Puis le départ pour la France, l’enfant inespérée, un semblant d’apaisement tout près du précipice. État des lieux après l’orage : recomposer autrement l’image mythifiée du père, intégrer le faux-pas à la danse. Léa peut aller vers la vie comme la mer revient à l’étale.

Pas disponible en CD.

Télécharger | Ajouter à la liste

Données bibliographiques

N° de notice: 23729
Lu par: Roland Dufour
Éditeur: 2008, Arles, Actes Sud
Genre: Roman : au sens large et aventures
ISBN: 9782742777013
Durée: 2h. 47min.
Sujet(s): Roman : au sens large et aventures
Source: Association Valentin Haüy
Mots matières: Littérature Française

Documents similaires

Les insurrections singulières : roman

Auteurs: Benameur, Jeanne
Lu par: Alain Burnand
Durées: 5h. 45min.
Numéro: 18332
Télécharger | Ajouter à la liste

Ceux qui partent

Auteurs: Benameur, Jeanne
Durées: 10h. 11min.
Numéro: 68395
Télécharger | Ajouter à la liste

Les demeurées

Auteurs: Benameur, Jeanne
Lu par: Suzanne Bettens
Durées: 1h. 42min.
Numéro: 20149
Télécharger | Ajouter à la liste

Otages intimes

Auteurs: Benameur, Jeanne
Durées: 5h. 21min.
Numéro: 31785
Télécharger | Ajouter à la liste

Les mains libres

Auteurs: Benameur, Jeanne
Durées: 3h. 18min.
Numéro: 28468
Télécharger | Ajouter à la liste
Pas disponible en CD.

Profanes : roman

Auteurs: Benameur, Jeanne
Durées: 7h. 17min.
Numéro: 20245
Télécharger | Ajouter à la liste

Les reliques : roman

Auteurs: Benameur, Jeanne
Durées: 1h. 50min.
Numéro: 20477
Télécharger | Ajouter à la liste

L'enfant qui

Auteurs: Benameur, Jeanne
Durées: 2h. 36min.
Numéro: 34894
Télécharger | Ajouter à la liste

L'exil n'a pas d'ombre

Auteurs: Benameur, Jeanne
Durées: 51min.
Numéro: 67051
Télécharger | Ajouter à la liste