Contenu

Cannibale: [2]: Le retour d'Ataï

Résumé
Lorsque Gocéné pose le pied sur le sol de la " métropole ", trois quarts de siècle après son premier séjour forcé lors de l'Exposition coloniale de 1931, il sait seulement qu'il est venu pour honorer un engagement. Et si, à ce moment précis, on lui demandait ce qu'il compte faire à Paris, il répondrait qu'il vient chercher un frère kanak dont la trace s'est perdue cent vingt-quatre ans plus tôt, et qu'il compte bien le ramener parmi les siens. Aux côtés du héros de Cannibale, le lecteur découvrira une fois encore comment la réalité historique prend parfois de surprenantes allures de fiction.

Pas disponible en CD.

Durée: 2h. 22min.
Édition: Paris, Verdier, 2001
Numéro du livre: 21773
ISBN: 9782864323587

Documents similaires

Durée:4h. 10min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:24559
Résumé: La littérature est une arme. Qui la sert prend parfois le risque majeur? : celui de perdre la vie. Dans la nouvelle qui ouvre le recueil, « La couleur du noir », la fiction – sous la forme d’un manuscrit – met en jeu une page d’histoire peu connue, l’insurrection malgache de 1947, et dévoile du même coup l’ampleur d’une machinerie meurtrière. Le passé n’est jamais qu’un présent réactualisé. Une image – matérielle, ou conservée dans une mémoire individuelle –, un souvenir qu’on croyait oublié suffisent pour changer la façon dont on prend part au monde, dont on décide d’un acte, d’une posture face à un événement, ou de la manière dont on engage son destin. Voilà, à travers ces récits brefs, les situations que parcourt le regard de Daeninckx, rebondissant, de façon à la fois résolue et inquiète, entre la pose du révolutionnaire et celle du poète – pour reprendre les mots de Francis Ponge dont il se réclame.
Durée:5h. 56min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:25959
Résumé: L'Espoir en contrebande ou comment faire le tour du monde en vingt-six nouvelles, du canal de l'Ourcq à Ostende, d'Aubervilliers à Nouméa, de La Rochelle au Québec, de Bordeaux aux Antilles, de Granville au Mexique, de Nantes au Gabon, du Périgord au Danemark, de Saint-Benoît-du-Sault à Stettin... Histoires vraies ou histoires inventées ? En fait, Didier Daeninckx se plaît à jeter « des passerelles de fiction entre deux blocs de réalité ». Pour lui, vie et littérature ne font qu'un. Dans ses « nouvelles noires », comme dans la vie, chacun est confronté à toutes sortes de situations : des moments d'émotion, des scènes violentes, des instants désopilants, des événements historiques. Et tout le monde croise ou rencontre des individus de tous genres : des flics, des voyous, des salauds, des paumés, des chômeurs, des couples d'amoureux, des rebelles... Mais que viennent faire là-dedans Mussolini et Richard Durn, Thierry la Fronde et saint Denis, Paco Ibáñez et Charles de Gaulle, Paul Bocuse et Silvio Berlusconi, John Lennon et Éloi Machoro, Louise Michel et Rino Della Negra, Gandhi et Arlette Laguiller, Marat Safin et Coluche, Steve McQueen et Mehdi Ben Barka, Ousmane Sow et Michel Simon, Missak Manouchian et Jean Moulin ? Ils ne sont peut-être pas là par hasard...
Durée:25h. 49min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:68203
Résumé: Écrites au cours des quarante dernières années, les soixante-dix-sept nouvelles qui composent Le Roman noir de l'Histoire retracent, par la fiction documentée, les soubresauts de plus d'un siècle et demi d'histoire contemporaine française. Classées dans l'ordre chronologique de l'action, de 1855 à 2030, elles décrivent une trajectoire singulière prenant naissance sur l'île anglo-normande d'exil d'un poète, pour s'achever sur une orbite interstellaire encombrée des déchets de la conquête spatiale. Les onze chapitres qui rythment le recueil épousent les grands mouvements du temps, les utopies de la Commune, le fracas de la chute des empires, les refus d'obéir, les solidarités, la soif de justice, l'espoir toujours recommencé, mais aussi les enfermements, les trahisons, les rêves foudroyés, les mots qui ne parviennent plus à dire ce qui est... Les personnages peuplant cette histoire ne sont pas ceux dont les manuels ont retenu le nom, ceux dont les statues attirent les pigeons sur nos places. Manifestant mulhousien de 1912, déserteur de 1917, sportif de 1936, contrebandier espagnol de 1938, boxeur juif de 1941, Gitan belge en exode, môme analphabète indigène, Kanak rejeté, prostituée aveuglée, sidérurgiste bafoué, prolote amnésique, vendeuse de roses meurtrière, réfugié calaisien, ils ne sont rien. Et comme dit la chanson, ils sont tout.
Durée:4h. 25min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:34417
Résumé: Une patrouille de police tire sur une voiture, à Roissy-Charles-de-Gaulle, tuant le conducteur. La bavure est manifeste, mais le climat créé par la vague d'attentats terroristes qui secoue alors Paris pousse les différentes hiérarchies à travestir la réalité. La raison d'Etat se substitue à la recherche de la vérité. Le passager de la voiture, Yves Guyot, tentera de lutter contre l'évidence imposée. Pour cela, il devra aller jusqu'à Bamako, à la recherche du seul témoin du crime, l'un des cent un Maliens parqués au dernier étage d'un hôtel de l'aéroport, juste avant leur expulsion par charter.
Durée:7h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15803
Résumé: Clément Duprest, brillant étudiant en droit, intègre la police nationale en 1942. Contrairement à certains de ses collègues, Duprest ne 'fait pas de politique' : il va se contenter de mettre au service de ses patrons son intelligence et son sens de l'observation. Au sein de la 'brigade des propos alarmistes', il est chargé de repérer et de neutraliser les individus hostiles à Vichy... Ainsi commence la longue carrière d'un fonctionnaire que certains diraient irréprochable. Duprest sera mêlé, au cours de sa vie, à nombre d'événements qui ont marqué la chronique.
Durée:1h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30933
Résumé: En 1943, à l'asile de Saint-Alban en Lozère, Tosquelles et Bonnafé, deux psychiatres, combattent les mauvais traitements réservés aux fous et cachent les résistants blessés de la région. Pendant huit mois, ils accueillent Paul Eluard et sa compagne, Nusch. Dans cet hôpital où des précurseurs de l'art brut encouragent les malades à s'exprimer, l'écrivain découvre la dimension poétique de la folie.
Durée:16min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23985
Résumé: D. Daeninckx retrace la vie de Missak Manouchian (1906-1944). Arménien réfugié à la suite du génocide, il vit à Marseille, et devient un héros de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Les nazis mettent son nom en haut de l'Affiche rouge, parmi ses compagnons issus de l'immigration. Arrêté, torturé et exécuté, il laisse une lettre à sa femme, reprise par Aragon et chantée par L. Ferré. [source Electre]
Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22706
Résumé: La narratrice, Dominique, travaille avec succès dans une agence de publicité. Son mari, François, approche comme elle de la soixantaine. Cadre dans un groupe pharmaceutique en cours de restructuration, il est miné par la perspective d'un possible licenciement à quelques années de la retraite. Un message arrive un jour sur la boîte électronique de François, provenant d'un ancien ami de lycée qui tente de renouer le contact grâce au site internet " camarades-de-classe.com ". Dominique répond à l'insu de son mari et sollicite les confidences... Dans la correspondance électronique qui naît s'affrontent des visions contradictoires d'un même passé. Ces anciens gosses d'Aubervilliers, qui fréquentaient la même classe en 1964, ont connu des trajectoires diverses, marquées par Mai 68 et par la culture communiste. L'un est devenu chanteur de charme, l'autre est demeuré stalinien, un autre a tourné escroc au grand coeur, d'autres sont chimiste, universitaire exilé, détective privé, SDF, ou bien mort. Mais la photo de classe autour de laquelle s'organisent ces retrouvailles virtuelles recèle une énigme d'un autre ordre... En revisitant la banlieue rouge dans la période encore triomphante du parti communiste, Didier Daeninckx nous raconte, avec précision et humanité, l'histoire d'une génération marquée par les bouleversements des années soixante et soixante-dix.
Lu par:François Goy
Durée:3h. 30min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21018
Résumé: Le Poulpe se retrouve en Normandie afin d'y enterrer son ami Rom, Jésus Cuevas, tué par balle et son grand-oncle Antonio, qui s'est laissé mourir après avoir appris la mort de son neveu. Gabriel tente d'élucider la mort suspecte de son ami qui n'est pas sans rapport avec le passé des notables locaux et la France des années noires.
Durée:19min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:35732
Résumé: Vanessa et ses parents, de retour d'Algérie, s'installent dans un petit village du Sud de la France. Un jour, ils reçoivent une lettre anonyme menaçant leur chat Amchiche, qu'ils ont ramené de Kabylie. Pourquoi lui en veut-on ?
Lu par:Manon
Durée:5h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:28517
Résumé: L'histoire romancée de Maxime Lisbonne, un personnage pétri d'idéaux révolutionnaires, héros des barricades de la Commune et directeur des Bouffes du Nord.
Durée:4h. 44min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21869
Résumé: Promis à un brillant avenir, l'historien Pierre Floric met fin à ses jours à Caluire, dans la maison où fut arrêté Jean Moulin. Affecté par la disparition de son " jumeau ", né comme lui le 22 mars 1960, Gabriel Lecouvreur, alias le Poulpe, se rend aussitôt sur les lieux du drame pour tenter de trouver une explication au geste de son ami. En vain. Mais quelque temps plus tard, Léa Bargane, l'ex-petite amie de Pierre, est à son tour retrouvée morte, parmi les décombres de la bibliothèque incendiée de Lyon. Hasard ou coïncidence, le Poulpe mène l'enquête et infiltre un monde qui se croyait au-dessus de tout soupçon. Diplômes de complaisance, professeurs échangistes, concours truqués, néonazis négationnistes... Il n'en fallait pas davantage pour intriguer le Poulpe. Question d'éthique !