Contenu

Tourner la page (avec Balzac)

Résumé
« Depuis le jour du départ de P, j'ai comme un bourdon dans la tête. Un bourdon, cette note tenue qui ne s'arrête jamais. Comme dans la chanson de Camille. Parfois étouffée par d'autres sons au point de devenir inaudible. Mais toujours là. » Dans la douleur d'une séparation amoureuse, la narratrice retrouve un article qu'elle avait écrit sur une nouvelle de Balzac. Au récit intime, auquel s'ajoute une enquête sur l'écriture de soi, vient alors se nouer l'analyse littéraire, dans un rapport de quasi nécessité. Récit, enquête, analyse s'enrichissent, se soutiennent, s'expliquent. Car à chaque fois il est question d'image, d'images volées, envolées, brisées.
Durée: 2h. 5min.
Édition: Carouge-Genève, Zoé Ed., 2014
Numéro du livre: 20797
ISBN: 9782881829123

Documents similaires

Durée:4h. 19min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:76342
Résumé: Au début du printemps, exactement trois mois après l’enregistrement consigné ci-dessus, Mélanie avait disparu comme elle était venue : d’un seul coup et sans crier gare. Et moi, très rapidement, j’étais redevenu moi-même. Je n’ai jamais demandé de ses nouvelles. D’ailleurs, je n’ai jamais rien dit à Mélanie de la montagne de sentiments qui, par la grâce de son apparition, s’était écroulée sur mon âme et l’avait tout entière ensevelie. Peut-être a-t-elle su, Mélanie, que je l’aimais. Pour ces choses-là, les femmes disposent d’acuités redoutables avec leurs antennes aréolaires délicates et mystérieuses et leurs sensibilités hyper­esthésiques de poissons-chattes.
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67817
Résumé: J’ai senti de toute mon âme la brûlure de cette vie consumée par le manque. Cette attente si vraie soulevait d’innombrables questions et, pour la première fois, depuis longtemps, j’étais moi-même rattrapé par un manque à combler : je désirais plus que tout rencontrer Helen Svenson. Je voulais contempler la chair endolorie de cette femme. Je voulais connaître son temps à elle. Son attente. Son absence. Son silence. Je voulais sa vérité. Elle avait rendu si ténue cette frontière entre le monde fictionnel et le monde réel que je me sentais autorisé en tant que lecteur à connaître de sa vie la raison ou la folie qui l’avait contrainte à écrire.
Durée:5h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67882
Résumé: « Un autrui côtoyé jadis, oublié hier et qu'on désapprendra demain. » Un appel, un cahier, un ami d'enfance hospitalisé après un long séjour en prison, il n'en fallait pas moins à Fred pour s'en retourner fouler sa terre natale. Cette ultime rencontre l'amène à refaçonner l'histoire de son ami Lorenzo autour des différents acteurs de ce destin sans gloire apparente. Angelo, Luigi, Alice et Gabi, tous apportent une nuance à ce tableau qui ne demande qu'à faire sens. Un plongeon dans le passé qui ravive le sentiment du temps qui n'attend pas, de tous ces choix que l'on croit libres, mais qui butent aux contraintes qui jalonnent l'existence et confèrent à chaque parcours de vie une couleur si singulière.
Durée:4h. 27min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:68053
Résumé: Treize histoires de fantômes, d’amour et d’amitié, d’admiration et de stupeur. Treize portraits subjectifs, mais vrais, rigoureux, qui ressuscitent des êtres que j’ai rencontrés et aimés, quelquefois malgré eux. Des peintres Marc Jurt, René Feurer, des éditeurs Simone Gallimard, Vladimir Dimitrijevic, Bernard de Fallois, des écrivains Michel Butor, Nicolas Bréhal, Jacques Chessex, Aragon, un philosophe, Jacques Derrida, des gens célèbres ou inconnus, Roger Dragonetti, André Dalmas, Juste Olivier, disparus dans les couloirs du temps. Ne pourchassons pas ces fantômes qui nous hantent, ne les trahissons pas et aimons-les : ce sont les seuls à savoir qui nous sommes.
Lu par:Madiana Roy
Durée:7h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68089
Résumé: « Elles se regroupent autour d'un pick-up. Sur le plateau un disque de Johny. Elles s'enlacent et se bercent. Les plus jeunes ont les yeux fermés et un air ravi. Elles allument une cigarette, soufflent la fumée lentement, la tête renversée en arrière. Puis elles écrasent le mégot en le tordant dans une savonnière. Le palier est bleu de fumée. Au fur et à mesure que le jour avance, elles sont plus nombreuses. Les unes sortent des ateliers ou des magasins, les autres de l'École de commerce ou de l'École des métiers. Elles se retrouvent, bras dessus, bras dessous, chantent et dansent, unies dans une même ferveur. »
Durée:1h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68030
Résumé: L’intrigue se passe dans un village de campagne reculé dont on ressent l’austérité, et où le Malin plane dans l’ombre que projette la lune à chaque carrefour embrumé. Pierre, sa mère et Césarine, son épouse, vivent sous le même toit, et les relations entre la « Vieille » et la « Petite », plus que conflictuelles, flirtent avec une haine grandissante. Alors Pierre, qui travaille à l’usine, souvent va voir « La Garce » pour sortir de l’enfer de son quotidien. Un drame est arrivé, un autre ne demande qu’à se réaliser inévitablement. Si vous croisez cet ouvrage, ouvrez-le et lisez-en un passage, car il serait dommage de passer à côté d’un des grands titres de cette rentrée d’automne ! [Source : Payot]
Durée:4h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70159
Résumé: À la suite d’une rupture amoureuse, Edwige passe l’été dans le chalet de montagne de son amie Anne, décidée à savourer la solitude du lieu. Mais un homme, qui se présente sous le nom de Célien, y fait son apparition. Que lui veut-il ? A-t-il été envoyé par Anne ? Deux êtres contraints de s’apprivoiser, alors que la frontière entre réalité et fantasme se brouille peu à peu. Récit d’une disparition, ce roman questionne les différents liens qui jalonnent une existence.
Lu par:André Jol
Durée:7h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68850
Résumé: Après deux échecs à l’École normale à cause de son esprit fantaisiste, Valentin Délémont doit quitter Paris et sa modeste chambre mansardée. Son oncle Romanèche, le député et directeur de l’Égalité, lui a trouvé un poste de précepteur. Valentin prend congé de ses amis : Urbain, libre penseur anticlérical, Claude, qui lui, catholique, penche plutôt pour le Sillon …et Paule-Andrée. Entre convictions politiques et croyances, entre célébrations laïques et fastes de la Ville éternelle, Valentin restera-t-il indocile ?
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68595
Résumé: Christophe Doinet travaille au Valentino comme vendeur de DVD. Un incendie ravage son appartement juste après la mort de son père. Accident? Acte criminel? Cet événement ravive les souvenirs de son enfance: ses parents passionnés par les voyages, sa solitude et Isabelle, la libraire de son quartier. Elle l’aidera à s’affranchir de sa famille et à porter un nouveau regard sur le monde. Il rencontrera alors, dans une déchetterie de la ville, Léonard, Pique-Bœuf et Marion, tous trois liés par une histoire commune. Le plaisir de Christophe, c’est un album dans lequel il collectionne en secret tout ce qui marque sa vie. Son plus grand voyage sera de partager ce journal, l’atlas de ses blessures et de son imagination.
Durée:2h. 38min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:20335
Résumé: ... ce petit livre de Max Frisch paru en 1971, bien qu'il ait trait à la naissance de la Confédération Hélvétique est rempli d'irrespect et d'ironie. A rebours de tout manuel scolaire, l'écrivain s'empare du mythe de Guillaume Tell et nous transmet les éléments pour une relecture de l'histoire. Le texte se développe selon deux axes: les passages narratifs sont régulièrement interrompus par des notes de bas de pages visant à rétablir les sources historiques du récit, références qui proviennent d'ouvrages aussi sérieux que le Livre blanc de Sarnen (1472), la Chronique de la Suisse écrite par Aegidius Tschudi en 1570 ou d'autres ouvrages savants sur l'Histoire suisse, mais aussi de légendes ou remarques plus personnelles. Loin d'attester une vérité historique, c'est au contraire à une véritable déconstruction qu'amène l'utilisation de ces sources doctes. Grâce à ce jeu de notes scientifiques qui se contredisent l'une l'autre, grâce à l'humour toujours incisif de Frisch, grâce à l'utilisation indéterminée du nom de Konrad von Tillendorf ou Grisler pour celui habituellement reconnu comme le «grand méchant» de la fable, Max Frisch met à jour les incohérences de l'histoire - et de l'Histoire. L'auteur s'amuse de la subjectivité des historiens prétendument «factuels» et ébranle les notions de vérité et de fiction. C'est non seulement la crédibilité et l'éclat du mythe de Guillaume Tell qu'il met en cause, mais aussi de la Suisse en général. Le mythe est ramené à ce qu'il est et le livre se revèle être un véritable plaidoyer pour l'esprit critique.
Durée:1h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19850
Résumé:
Durée:1h. 18min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:17375
Résumé: