Contenu

Le grand bousillage

Résumé
C'est quoi le programme ? demande Flick à tout bout de champ, c'est quoi le prochain boulot ? Flick est un homme à tout faire qui n'a plus rien à faire. Réparateur de choc, ouvrier modèle, il a passé sa vie à écumer les mines de lignite de la Lusace, en RDA : il est là pour que ça turbine. Mais depuis la chute du Mur, les mines de lignite ferment les unes après les autres, les machines sont à l'arrêt, et Flick est viré. Déboussolé, mais pas bégueule, Flick le fier ouvrier va pointer à l'Agence pour l'emploi : il veut du travail, on lui donne des jobs, il veut agir, on lui demande de se calmer. C'est un homme d'action, prêt à intervenir, à foncer dans le tas, faire quelque chose. Du coup, il enchaîne les missions les plus rocambolesques, au risque de faire du dégât, le boulot n'étant pas toujours livré avec son mode d'emploi. Armé de son casque rouge, de ses mousquetons, de sa corne d'appel, flanqué d'un petit-fils à capuche sympathique mais flemmard, il écume les unes après les autres, avec un systématisme acharné, toutes les formes du travail contemporain : Cueilleur de fraises, gardien d'oeuvres d'art, tronçonneur municipal...
Lu par: Jean Frey
Durée: 7h. 58min.
Édition: Paris, Métailié, 2014
Numéro du livre: 20422
ISBN: 9782864249566
Collection(s): Bibliothèque allemande

Documents similaires

Lu par:Manon
Durée:7h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33308
Résumé: Rüdiger Stolzenburg, la soixantaine, est chargé de cours à l'université de Leipzig. Sa carrière ne progresse plus, ses recherches sur le librettiste et compositeur Weiskern n'intéressent personne, sa vie privée est un désastre et ses difficultés financières s'accumulent. Sur Internet, il est informé de la vente de manuscrits inédits de Weiskern et fait tout pour trouver l'argent pour les acheter. - Christoph Hein a habitué ses lecteurs à son regard lucide et à ses descriptions sobres et incisives. Dans ce roman il souligne la façon dont la chute du Mur et la réunification ont profondément modifié le cours de la vie des Allemands de l'Est. Son héros, naïf, mal à l'aise avec les règles d'une société dans laquelle chacun est en concurrence avec tous pour conquérir sa place au soleil, est l'éternel perdant de ce nouvel ordre du monde.
Lu par:Jean Frey
Durée:8h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17895
Résumé: La narratrice vit dans une ville grise, où l'on boit beaucoup et où il faut faire la queue pour avoir de quoi manger. Depuis le jour où elle a osé glisser un appel au secours dans la poche du pantalon de luxe qu'elle cousait pour une maison italienne, elle ne cesse d'être convoquée au bureau de la Securitate. Chaque fois, le commandant Albu lui baise les doigts en les lui écrasant, et y laisse une trace mouillée, humiliante. Dans le tramway qui la conduit à la convocation, la narratrice lutte contre la peur et contre elle-même... Herta Müller, Roumaine de langue allemande, décrit avec maestria la réalité intime et quotidienne de la dictature.
Durée:14h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20064
Résumé: Paula veut être peintre, elle ne veut que cela. La petite fille terrorisée par son père va trouver la force de s'opposer à lui d'abord, puis à son mari. Elle luttera pour exister, pour disposer de son corps, puis pour faire des études aux Beaux-Arts. Elle en paiera le prix : elle renoncera à son premier enfant. Paula se cuirasse contre ses sentiments, elle se construit contre les hommes, qu'elle n'hésitera pas à utiliser pour réaliser son rêve : peindre comme elle le veut, dans une Allemagne de l'Est où il est dangereux de s'éloigner des canons du réalisme socialiste. Christoph Hein crée un personnage magnifique de femme forte et pourtant si faible, qui est aussi une métaphore de la difficulté à être un créateur à certaines époques et une illustration du degré de contrôle et d'égoïsme nécessaire à qui sent et sait qu'il doit construire une oeuvre, qu'il y arrive ou pas.
Durée:7h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34597
Résumé: Rüdiger Stolzenburg a presque la soixantaine. Chargé de cours à l'université de Leipzig, il n'a aucune chance de voir sa carrière universitaire progresser ; en général, lorsqu'un poste de professeur se libère, il est attribué à un collègue de l'Ouest. Son champ de recherches - le librettiste et compositeur Weiskern - n'intéresse personne : impossible donc de trouver des crédits de recherche. Sa vie privée n'est guère plus enthousiasmante, bien qu'il collectionne les femmes, jeunes, voire même très jeunes, et piétine allègrement l'amour de la seule femme qui tienne vraiment à lui. Or, Stolzenburg a des difficultés financières, car dans la nouvelle Allemagne son maigre salaire de chargé de cours ne suffit plus à lui assurer le train de vie auquel il aspire, d'autant que le fisc de la réunification vient de lui notifier un redressement d'impôts assez conséquent. Rüdiger croit voir son heure de chance dans une proposition qui lui parvient via Internet : un collectionneur l'informe être en possession de manuscrits inédits et inconnus de Weiskern pour lesquels il cherche un acquéreur. Pris d'une passion furieuse pour ces textes, il remue ciel et terre pour trouver l'argent. Envisage même de se laisser acheter par un étudiant en échange d'un diplôme. Christoph Hein a habitué ses lecteurs à son regard lucide et à ses descriptions sobres et incisives. Dans ce roman il souligne la façon dont la chute du Mur et la réunification ont profondément modifié le cours de la vie des Allemands de l'Est. Son héros, naïf, mal à l'aise avec les règles d'une société dans laquelle chacun est en concurrence avec tous pour conquérir sa place au soleil, est l'éternel perdant de ce nouvel ordre du monde.
Durée:13h. 35min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:65877
Résumé: De l'autre côté du miroir, Jacob Reckless s'enfonce dans un royaume fabuleux et dangereux. Il doit y sauver son frère Will, avec l'aide de Fox, la fille-renarde. Dans les steppes enneigées et les glaces de Moskva, sous les ors du palais du tsar et jusqu'aux cabanes des puissantes Babas Jagas, Jacob et Fox luttent contre leurs ennemis de toujours, mais aussi contre leurs propres désirs. Le fil d'or qui les relie, celui de l'amour véritable, sera-t-il plus fort que les malédictions qui les frappent?
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29886
Résumé: Pendant des années, de maison en maison, Peter schneider a transporté un carton contenant la correspondance de sa mère. A l'âge où l'on se rend compte qu'on a vécu plus de temps qu'il ne nous en reste à vivre, il se décide à l'ouvrir. Une lecture ahurissante : l'image traditionnelle de l'épouse qui s'est sacrifiée pour ses enfants, décédée alors qu'il avait moins d'une dizaine d'années, vole en éclats. Cette femme qu'il a peu connu n'a pas seulement aimé ses quatre enfants et son mari, mais aussi, éperdument, le meilleur ami de celui-ci, un célèbre metteur en scène d'opéras.
Durée:14h. 19min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:21403
Résumé: Avec le gai savoir, Nietzsche nous fait part de ses pensées pour vivre gaiement tout en étant conscient. Plusieurs de ses thèmes majeures sont abordés dans cette oeuvre, notamment l'art, la mort de Dieu, l'avénement du nihilisme occidental, l'instinct du troupeau, l'éternel retour etc. Ses textes clairvoyants gonflés par le lyrisme et de nombreuses métaphores (parfois difficiles à assimiler) ont un but ambigu : nous faire réfléchir, débrider notre réflexion, mais Nietzsche nous met en garde contre toute idée d'appropriation d'une pensée, sa doctrine - qui n'en est pas une - ne peut en aucun cas être appliqué.
Durée:4h. 17min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:18198
Résumé: Dans l'Allemagne nazie des années 30, un enseignant en géographie corrige les travaux de ses élèves, une classe de garçons de quatorze ans environ. Il les nomme tous par la première lettre de leur nom de famille et, ainsi, note que l'élève N écrit des propos racistes à l'égard des nègres (qui est le terme utilisé pendant tout le roman), préjugés qu'il a déjà souvent entendus à la radio ces temps et qui lui font peur. Cela lui rappelle qu'il a perdu la foi suite aux horreurs de la Première Guerre mondiale. Le lendemain, en distribuant les copies, il commente à l'élève N que "les nègres sont aussi des hommes". Le lendemain, le père de N, un artisan, vient manifester sa désapprobation, car défendre les nègres, "c'est du sabotage contre la patrie!". Le directeur de l'établissement le remet à l'ordre également quelques jours plus tard, parce que tous doivent s'adapter aux circonstances extérieures. La classe de l'enseignant signe même une pétition contre lui: ils ne veulent plus recevoir son enseignement...
Durée:3h. 37min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16883
Résumé: A travers la figure emblématique de David Strauss, Nietzsche attaque vigoureusement, et avec ironie, les philistins de la culture allemande. Il distingue la Kultur de l'homme instruit et la Bildung qui est le propre de l'homme cultivé. Pour lui, la culture implique l'idée de sens critique et la Bildung est ce qui permet à l'homme d'échapper aux déterminismes biologiques et sociaux.
Durée:8h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16741
Résumé: Dans la Roumanie de Ceausescu. Adina s'aperçoit que des inconnus découpent jours après jour, en son absence, la fourrure de renard qui décore son appartement. A cause de cette menace, la jeune enseignante proche d'auteurs-compositeurs dissidents se fait espionner par les services secrets et découvre qu'une de ses amies fréquente justement un officier de la securitate. Le renard est le chasseur. Les victimes se rapprochent de leurs bourreaux, les amis disparaissent ou se trahissent, et la chute du dictateur n'y changera pas grand-chose.
Durée:9h. 54min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21709
Résumé: Née de la révolution de novembre 1918, victime de la prise de pouvoir nationale-socialiste en 1933, la république de Weimar a laissé un souvenir ambigu : d'un côté, un régime fragile, ébranlé de 1919 à 1923 par les insurrections, les tentatives de coup d'Etat, la crise économique et l'occupation alliée, incapable d'enrayer la montée en puissance d'Hitler et de ses partisans ; de l'autre, la première tentative de démocratie allemande, ère sans précédent de liberté politique, de foisonnement intellectuel et de créativité artistique. Dans ce livre, devenu un classique en langue allemande, l'historien Horst Möller nous met en garde contre tout déterminisme. Si ses chances de réussite étaient faibles, la république de Weimar, n'était pas irrémédiablement vouée à l'échec. Héritiers de la défaite et de la révolution, chargés du lourd fardeau du traité de Versailles, ses fondateurs parvinrent à construire un nouvel ordre constitutionnel et offrirent à l'Allemagne quelques brèves années de stabilité. Son échec final ne se comprend que dans le moyen terme de la période 1918-1945, marquée par la contestation et le renversement de la légalité; l'idéologisation et la polarisation de tous les secteurs de la société. Son histoire est une leçon de culture politique, d'une actualité inentamée, sur la possibilité de la démocratie et les dangers qui la guettent. Une leçon qu'ont retenue les bâtisseurs de l'Allemagne moderne et que doivent méditer tous ceux, qui, en Europe, considèrent la démocratie non comme un acquis, mais comme un combat.
Lu par:
Durée:8h. 12min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:21616
Résumé: Aucun journaliste n'a su restituer comme Peter Seewald l'humanité du cardinal Josef Ratzinger, homme de tempérament réservé, plein de finesse et de délicatesse, prêtre et professeur de son premier état, aujourd'hui le 265e pape de l'Eglise catholique. Le talent de Peter Seewald a su s'effacer pour ne pas contraindre celui qui était le préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi de Jean-Paul II, et lui permettre de s'exprimer le plus simplement et librement possible. Il aborde en effet sans réserve les thèmes difficiles du divorce, de la contraception, de l'avortement, de l'ordination des femmes, du célibat des prêtres... et fait le bilan de l'Eglise en ce début de IIIe millénaire. Les thèses de cet homme qui était, par fonction, le garant de l'orthodoxie, assurément non conventionnelles, apparaissent comme celles d'un homme libre. Qui parle en spirituel autant qu'en homme de foi. Du nouveau pape, on lira donc des perspectives sur l'avenir de la religion, les relations du christianisme avec l'islam et le judaïsme, le remariage des divorcés et le système économique occidental. Voici en somme un document exceptionnel. Un livre qui permet de comprendre la décision du conclave ainsi que les prises de position du nouveau souverain pontife.