Contenu

Des îles et d'elle: chroniques d'un médecin voyageur

Quatrième de couverture
Zack est un jeune médecin généraliste Bordelais qui, à la suite d'un chagrin d'amour, veut voir du pays. Il part pour deux mois à Saint-Pierre et Miquelon. Il remplace d'abord l'unique généraliste de Miquelon. Le jeune toubib, un peu coureur de jupons, découvre la solitude et une certaine promiscuité. Il appréhende également la grosse urgence médicale qui se présentera à deux reprises: une tentative de suicide et un cas aiguë de diabète chez un enfant qu'il faudra évacuer en urgence par avion vers Saint-Pierre. La deuxième partie de son séjour se passe à Saint-Pierre, entre découverte de l'île, de ses habitants, gardes à l'hôpital et soirées dans les bars. Là encore, les urgences médicales, souvent relatives, rythment le récit.
Mots-clés: Journal  / Journal intime  /
Durée: 4h. 57min.
Édition: Janzé, Coëtquen Editions, 2012
N° de notice: 20117
ISBN: 9782849931714
CDU: 849.4

Documents similaires

De:Bedos, Nicolas Lu par:Manon
Durée:5h. 44min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Nicolas Bedos vous invite à passer une année en sa compagnie. Et, pour la première fois, il ne s'agit pas de faire polémique. On découvre dans ce journal un Nicolas Bedos inattendu, sensible, amoureux et parfois même mélancolique, qui partage ses doutes comme ses désillusions. Un témoignage sur le ton de l'autodérision, drôle et touchant, révélant l'homme qui se cache derrière le personnage public souvent mal compris...
De:Delatour, Jacques Lu par:Suzanne Bettens
Durée:6h. 40min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:"Le quatrième debout, au deuxième rang, la mèche faiblement ondulée, le regard perdu et somme toute pas très intelligent, c´est moi. Heureusement que les photos c´est comme les miroirs, ça déforme. Le gars en grosses galoches et au cache-nez énorme et bleu marine - mais ça ne se voit pas -, le regard perçant, assis à gauche du proviseur et de Barberousse, le prof de dessin, c´est Fouillot. Et l´arbre qui sert de toile de fond, c´est le platane de la cour de l´école des filles où l´on avait été replié à la rentrée d´octobre 1943 lorsque notre lycée était devenu lazaret..." Ces Carnets d´un écolier de Franche-Comté, aussi malicieux qu´observateur, retracent la vie d´un enfant durant les années 1939 à 1944 ainsi que celle de sa famille franc-comtoise qui ne fut ni capitularde ni héroïque, mais tout simplement attachée à la terre de ses ancêtres. Ils racontent des histoires sur ces années qui furent certes difficiles mais où, pourtant, le comique se faufile régulièrement dans le quotidien.
De:Serrault, Michel Lu par:Bernard Delannoy
Durée:2h. 49min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Présentation de l'éditeur : Mettre " les pieds dans le plat " a deux sens très voisins d'après les dictionnaires. Soit commettre involontairement un impair, soit faire exprès de susciter un effet de scandale ou de mettre ses interlocuteurs dans l'embarras en les atteignant ouvertement. Je ne sais plus ce qui relève de l'impair, dans les pages qui suivent, ou de l'attaque involontaire. A moins que l'ensemble n'ait échappé à mon raisonnement sous le coup de l'émotion, de la colère, d'un éclat de rie ou de l'émerveillement. Bonne lecture ! Michel Serrault.

Un voyage au Mont Athos: récit

De:Augiéras, François Lu par:Michèle Quellet
Durée:6h. 42min.
Genre:Voyage/exploration
Quatrième de couverture:Ce journal tenu alors que l'auteur était berger dans le Sahara dans les années cinquante est un ouvrage scandaleux ultime. Scandaleux dans l'aveu d'un plaisir naturel tiré des garçons, des jeunes filles, des animaux. Ultime car la quête d'Augiéras, dont le désir se lève contre « la vulgarité de l'Europe », est plus pure et plus passionnante que ses actes : traquer le secret d'une nouvelle alchimie, d'une nouvelle « mathématique » du verbe. Au risque de se brûler. De ces « notes ouvertes sur l'avenir » s'échappe le cri d'un homme : « Je ne suis qu'un barbare et j'ai vécu trop seul ».
De:Jacobs, A. J. Lu par:Madiana Roy
Durée:18h. 17min.
Genre:Philosophie/religion/spiritualité
Quatrième de couverture:Un journaliste new-yorkais décide, quoi qu'il lui en coûte, de suivre pendant une année entière tous les préceptes de la Bible de façon littérale... Elevé dans une famille laïque mais de plus en plus frappé par l'importance de la foi dans le monde moderne, l'auteur décide d'être fécond et multiple, d'aimer son prochain mais aussi d'obéir à des centaines de règles moins connues du grand public : éviter de porter des vêtements tissés de fibres différentes ; jouer de la harpe à dix cordes...

Sous la mémoire

De:Deux, Fred Lu par:Bertrand Baumann
Durée:3h. 51min.
Genre:Roman : au sens large et aventures
Quatrième de couverture:
De:Singer, Christiane Lu par:Danielle Schwartz
Durée:2h. 40min.
Genre:Philosophie/religion/spiritualité
Quatrième de couverture:Comme une fenêtre ouverte sur le monde, les paroles de Christiane Singer ont le ton libre d'une conversation intime. Profonde sans jamais être inaccessible, simple sans être légère, elle nous invite à la réflexion et au partage, évoquant au fil de cette méditation aussi lumineuse que sensible le monde tel que nous le vivons, au carrefour de nos émotions et de nos attentes. Nourrissant sa pensée de souvenirs, d'anecdotes, de contes et de récits mystiques, l'auteur de 'Eloge du mariage' et de 'Où cours-tu ? ' atteint l'intime et l'universel.

L'épuisement

De:Bobin, Christian Lu par:Isabelle Chabanel
Durée:1h. 49min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Quatrième de couverture : "Je m'égare un peu, ce livre ressemble de plus en plus à ce que ma mère me disait en me voyant sortir, mal coiffé : tu ressembles à l'orage. Ce livre ressemble à l'orage mais, somme toute, une promenade sous la pluie n'est jamais mauvaise, la joie y vient avec la peur."
De:Topor, Roland Lu par:Philippe Diserens
Durée:3h. 5min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Un artiste du vingtième siècle raconte sa vie ou plutôt sa vie rêvée. Il aurait influencé tous les artistes du siècle et créé les mouvements artistiques ou les idéologies qui ont fait la richesse ou les malheurs du siècle. Des "rencontres" sont particulièrement truculentes celles avec Mondrian, Gide ou Proust. A la fin du livre se trouve un index de tous les noms cités ce qui fait supposer que le livre est issu d'un pari du genre "chiche de citer un maximum d'artiste dans un livre qui ne soit pas un dictionnaire".
De:Z'Graggen, Yvette Lu par:Isabelle Chabanel
Durée:7h. 16min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:... de ce Journal où j'ai relaté, mois après mois, les principaux événements qui ont eu lieu dans le monde durant la dernière année du siècle et du millénaire, ainsi que les menus faits de ma vie quotidienne et les souvenirs qu'ils suscitaient, puisqu'on n'en a jamais fini avec son enfance, sa jeunesse.Elle a été plutôt sombre, cette année 2000, avec son cortège de catastrophes naturelles, d'accidents, de guerres, de massacres et avec l'omniprésence de la misère dont souffre la moitié de la population de la planète. Pourtant, au milieu de cette nuit, quelques lueurs, quelques signes, comme si un avenir différent, moins injuste, meilleur, était possible. Forcément subjectif, ce Journal reflète un peu de la douleur et de l'espoir qui ont marqué cette année-charnière.
De:Barbey, Monique Lu par:Christine Leonardi
Durée:9h. 51min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:Le récit n'est pas un roman, c'est l'exposition d'un journal tenu par Monique Barbey entre 1943 et 1948, découvert par son fils et édité par les soins de ce dernier. En 1942, Monique Bierens de Haan s'engage dans l'Armée néerlandaise en exil aux côtés de son époux. Elle rencontre à Londres le général Koenig, héros de la France Libre et vainqueur de la bataille de Bir-Hakeim. Elle en tombe amoureuse et expose cette situation dans les lignes datées du 20 juillet 1944 : « C'est la foudre qui m'a frappée. Je suis clouée sur ce banc et mon cœur s'arrête de battre. Je ne bouge plus et retiens mon souffle, craignant d'avoir compris. Personne ne m'avait jamais dit ainsi qu'il m'aimait. » L'embarras est grand pour Monique, le dilemme moral est à son comble. Tout est alors susceptible de contrarier la réalisation de cet amour fou, insensé : aimer un général, en pleine guerre, au cœur des cercles diplomatique et militaire, dans lesquels Monique et Pierre Koenig évoluent quotidiennement. Consciente de ces obstacles, Monique se console : elle n'est pas seule et y voit une confirmation de ses convictions : « Pourquoi nous sommes-nous rencontrés puisque nous devrions ne plus nous revoir ? Pourquoi ? Pour nous redonner à tous deux du courage et de la foi. J'en suis sûre. Foi en Dieu, foi en nous-mêmes, courage chaque jour renouvelé puisque nous ne sommes plus seuls. » Le récit fourmille d'épisodes heureux, décevants, tragiques ; ce peuvent être des rendez-vous secrets dans les hôtels de Londres ou de Paris, des doutes sur leur relation - on n'ose parler de liaison tant le terme apparaît impropre - des rebonds et fluctuations sur l'intensité de leurs espérances respectives. C'est pourtant le réalisme qui l'emporte. Au nom de la morale, de la fidélité, à cause des impératifs d'une guerre, d'un pays à servir, la France, et d'une certaine idée de la morale chrétienne : « La solution, elle se trouve en nous, ou plutôt hors de nous, en Dieu. C'est la foi aveugle et l'espoir qui doivent nous guérir de nos pires détresses. »

Notes bariolées

De:Jaques-Dalcroze, Émile Lu par:Serge Leuba
Durée:3h. 49min.
Genre:Biographie/témoignage
Quatrième de couverture:La couverture mentionne : Sans prétention, avec infiniment d'esprit, le créateur de la rythmique nous fait part de ses observations souvent malicieuses et toujours pleines de sagesse