Contenu

Les pays: roman

Résumé
À la porte de Gentilly, en venant de la gare, on n'avait pas vu de porte du tout, rien de rien, pas la moindre casemate, quelque chose, une sorte de monument au moins, une borne qui aurait marqué la limite, un peu comme une clôture de piquets et de barbelés entre des prés. Fille de paysans, Claire monte à Paris pour étudier. Elle n'oublie rien du monde premier et apprend la ville où elle fera sa vie. Les Pays raconte ces années de passage.
Durée: 3h. 41min.
Édition: Paris, Buchet-Chastel, 2012
Numéro du livre: 19377
ISBN: 9782283024775

Documents similaires

Durée:1h. 10min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:74452
Résumé: C’est un abécédaire choisi. Il va de Arbres à Vaches en passant par Chemins, Journal, ou Tracteurs. Ce serait l’os des choses, leur velours ; et comme une déclaration d’amour répétée vingt-six fois.
Durée:2h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73523
Résumé: La cour est vide. La maison est fermée. Claire sait où est la clef, sous une ardoise, derrière l'érable, mais elle n'entre pas dans la maison. Elle n'y entrera plus. Elle serait venue même sous la pluie, même si l'après-midi avait été battue de vent froid et mouillé comme c'est parfois le cas aux approches de la Toussaint, mais elle a de la chance ; elle pense exactement ça, qu'elle...
Lu par:Josy Couteau
Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69468
Résumé: Dans la maison Santoire, deux enfants survivants, Marie et Pierre, vivent dans le souvenir écrasant de leur mère, qui n'aimait que leur frère aîné, Pierre, mort à l'âge de 33 ans. En face de chez eux prospère une famille nombreuse issue des milieux ouvriers, marquée par la mort de leur petite Alice, assassinée dans les bois, qui a surmonté sa douleur et vit pleinement la modernité.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68817
Résumé: Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la sœur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le cœur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences. Avec ce nouveau roman, Marie-Hélène Lafon confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage littéraire français.
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70329
Résumé: ’Je pense parfois à elle sous lui. Il est immense, anguleux, dru. Il est comme un ogre ; il doit l’avaler, la dévorer, plusieurs fois, pour la contenir, pour s’en défaire, pour s’en guérir. Parce qu’il n’est pas comme moi ; il a peur ; depuis le premier soir, le soir du chien. Il n’a pas été premier. Il sait qu’elle peut partir ; et comment elle part. Moi je ne le savais pas. Je ne savais pas comment les femmes partent.’ Le Soir du chien, premier roman de Marie-Hélène Lafon, a obtenu le Prix Renaudot des lycéens 2001.
Lu par:Madiana Roy
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:20690
Résumé: Joseph est ouvrier agricole dans une ferme du Cantal. Il a bientôt soixante ans. Il connaît les fermes de son pays, et leurs histoires. Il est doux, silencieux. Il a aimé Sylvie, un été, il avait trente ans. Elle n'était pas d'ici et avait beaucoup souffert, avec et par les hommes. Elle pensait se consoler avec lui, mais Joseph a payé pour tous. Sylvie est partie au milieu de l'hiver avec un autre. Joseph s'est mis à boire, comme on tombe dans un trou. Joseph a un frère, marié, plus beau et entreprenant, qui est allé faire sa vie ailleurs et qui, à la mort du père, a emmené la mère vivre dans sa maison. Joseph reste seul et finira seul. Il est un témoin, un voyeur de la vie des autres. Joseph est le nouvel opus de Marie-Hélène Lafon. Roman émouvant, traversé en profondeur par une rivière souterraine qui a prénom de femme et de servante : Félicité. Avec talent et humour, Marie-Hélène Lafon rend ici un magnifique hommage à son cher Flaubert...
Lu par:Janick Quenet
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16572
Résumé: Alors qu'elle attend son fils Eric chez le dentiste, Annette feuillette le magazine et tombe sur la petite annonce CF 41418 : agriculteur "doux, quarante-six ans, cherche jeune femme aimant campagne". Sans trop savoir pourquoi, cette Nordiste de 37 ans découpe la page et appelle le "service Vocannonce", afin d'être mise en contact avec l'auteur de ce court texte. Il s'appelle Paul, et vit à Fridières, dans le Cantal. Ce n'est pas franchement à côté de Bailleul, où réside Annette, alors ils se donnent rendez-vous à mi-chemin, à Nevers. Au fil du temps et des rencontres, chacun se livre davantage à l'autre. Lui confie ses habitudes de célibataire endurci ; elle évoque son histoire d'amour avec le père d'Eric, Didier, alcoolique qui séjourne derrière les barreaux.
Durée:3h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35694
Résumé: "J'ai l'oeil, je n'oublie à peu près rien, ce que j'ai oublié, je l'invente. J'ai toujours fait ça, comme ça, c'était mon rôle dans la famille, jusqu'à la mort de la grand-mère Lucie, la vraie mort, la seconde. Elle ne voulait personne d'autre pour lui raconter, elle disait qu'avec moi elle voyait mieux qu'avant son attaque. " Le Franprix de la rue du Rendez-vous, à Paris. Ils sont trois : une femme, qui regarde ; Gordana, une caissière ; et l'homme encore jeune qui s'obstine à passer en caisse 4, celle de Gordana, chaque vendredi matin. Cette femme qui regarde, Jeanne Santoire, est celle qui dit " je ". C'est par elle que tout existe. Elle imagine, suppose, une vie, des vies, au présent, au futur et au passé, pour Gordana et pour l'homme. Elle creuse aussi des galeries dans sa propre vie qu'elle revisite et recompose. On apprendra qu'elle est fille de commerçants de province, a eu une grandmère aveugle, a exercé le métier de comptable, a aimé un homme et que cet homme est parti. Nos vies, nouvel opus de Marie-Hélène Lafon, raconte les solitudes urbaines. Ce texte a comme point de départ une nouvelle, Gordana, publiée au Chemin de fer (2012). Depuis Le Soir du chien, son premier roman (2001), Marie-Hélène Lafon construit une oeuvre exigeante qui, livre après livre, séduit un large public.
Lu par:Madiana Roy
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:33620
Résumé: Marie-Hélène Lafon, professeur agrégée de Lettres classiques, a déjà publié un grand nombre de romans ; c'est le premier paru, Le soir du chien (2001), qui remporta le prix Renaudot des lycéens. Cette année, les Éditions Buchet Chastel ont eu l'excellente idée de rassembler ses nouvelles en un seul volume. Voici donc un recueil contenant dix-neuf délicieuses histoires qui prennent leurs racines dans la campagne, au cœur d'une ruralité simple et rude. Le tout est habillé par l'écriture subtile et imagée d'une auteure passionnante et passionnée. Ici on met ses bottes pour sortir, mais on parle de la terre avec finesse, ici la vie est parfois dure, mais le verbe qui nous la raconte est riche et vivant. Chaque texte est ciselé, précis. Une grande humanité traverse ces récits bouleversants à découvrir sans attendre ! [C. Grivel, Payot]. Prix Goncourt de la Nouvelle 2016