Contenu

Le cahier de Turin: roman

Résumé
À l'instant où il l'a vue pour la première fois, de l'autre côté de la rue, à la fenêtre d'un appartement, Marc a été subjugué par Hélène. Dix ans plus tard, ils sont mariés et ont deux filles adorables. L'éblouissement demeure. Alors qu'ils passent un week-end sur une plage de Normandie et qu'ils vivent un de ces moments de grâce que la vie réserve aux gens heureux, Marc continue à éprouver devant le charme énigmatique de sa jeune femme le même étonnement. Comment et pourquoi cette femme a-t-elle pu l'aimer? Pourquoi lui a-t-elle tant donné? Le saura-t-il jamais? Peut-être est-ce tout simplement cela, le bonheur...Et soudain, un souvenir le transperce. C'était à Turin, au cours de ce voyage où ils ont fait l'amour pour la première fois. Il se souvient dans les moindres détails de la chambre d'hôtel et de chacun de leur geste. Il se rappelle aussi que, pendant tout leur séjour, Hélène a rempli de son écriture fine des pages et des pages d'un cahier noir qu'elle a toujours refusé de lui laisser lire. Et ce cahier, il s'en souvient parfaitement, est resté dans cet hôtel... S'il pouvait lire ce qu'elle a écrit au moment de la naissance de leur amour, il saurait tout de sa femme.Cette idée devient obsédante, et Marc décide de repartir à Turin retrouver le cahier d'Hélène. Dix ans se sont passés. Comment retrouver un objet aussi insignifiant oublié dans une chambre qui a vu passer depuis des milliers de voyageurs? L'hôtel existe-t-il encore seulement? Et qu'y a-t-il d'écrit dans le cahier d'Hélène? Est-il bien certain qu'il soit opportun de relire aujourd'hui ce qu'elle écrivait jadis?
Durée: 5h. 59min.
Édition: Paris, Éditions J'ai lu, 2012
Numéro du livre: 19133
ISBN: 9782290057322
Collection(s): J'ai lu

Documents similaires

Lu par:JP Schambert
Durée:22h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24853
Résumé: De l’Occupation jusqu’à nos jours en passant par la guerre d’Algérie et Mai 68, des avenues chics de Neuilly aux cités dortoirs de Rueil, Lionel Duroy retrace l’itinéraire chaotique d’un garçon pris au piège d’une odyssée familiale désastreuse. Un roman poignant qui fouille les mentalités françaises depuis la seconde moitié du XXe siècle. Au départ, c’est un couple amoureux qui convole durant l’Occupation. Le mari est issu de la noblesse désargentée ; d’une grande beauté, l’épouse aspire à une vie mondaine digne de sa récente particule. En catholiques zélés, ils donnent naissance à onze enfants, tandis que toute la maisonnée mène aveuglément un train de vie de grands bourgeois. Prêt à se lancer dans les entreprises les plus hasardeuses pour satisfaire les exigences de sa bien-aimée, le père accumule en secret des dettes exorbitantes. La chute n’en est que plus rude. Expulsion des beaux quartiers, humiliation sociale... toute la tribu est relogée dans une cité lugubre où ne tiennent aucun des meubles fabriqués sur mesure pour le bel appartement de Neuilly. La paix du ménage se fissure, tout comme l’équilibre psychologique de la mère. Commence une longue série de galères - de magouilles paternelles en crises de nerfs maternelles. Le narrateur, l’un des enfants, est le témoin épouvanté des calamités qui s’amoncellent au-dessus du foyer familial. Un chagrin qui pèsera sur ses épaules durant toute son existence. De 1940 à nos jours, la société française connaîtra elle aussi de grands bouleversements. Mais jamais cette famille ne sera du bon côté des événements politiques. Défenseur de Pétain sous l’Occupation, opposé de nouveau à de Gaulle lorsqu’il « abandonne » les Français d’Algérie, et pestant contre ces « gauchistes » qui, en 68, incendient Paris du haut de leurs barricades, le père est toujours à contre-courant des grands mouvements libérateurs.
Durée:5h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36901
Résumé: Les lecteurs se sont passionnés pour l'histoire de Misha Defonseca, cette petite fille qui traverse l'Europe en guerre à la recherche de ses parents. Après le succès, l'opprobre, quand les faits relatés se sont révélés faux... Pas de survie grâce aux loups, pas de voyage... Et pourtant... Que se passe-t-il dans l'esprit d'un enfant que le réel traumatise ? Pourquoi cette femme devenue adulte va-t-elle finalement choisir la mythomanie ? Au terme d'une enquête étonnante, c'est la véritable enfance de Misha que raconte Lionel Duroy et cette fois, la réalité va dépasser la fiction...
Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67401
Résumé: Paul est écrivain. Il s'inspire de sa vie familiale compliquée dans ses histoires, ce qui lui vaut d'être brouillé avec ses frères et soeurs. Mais un jour, il décide d'inviter sa famille pour tenter une réconciliation.
Lu par:Manon
Durée:11h. 55min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:39478
Résumé: Roumanie, 1935. Lors d'une conférence à l'université de Jassy, l'écrivain juif Mihail Sebastian est attaqué par des étudiants antisémites. Une jeune femme s'élève pour prendre sa défense. Dès lors, Eugenia ne cesse de combattre la haine des Juifs, alimentée également par sa propre famille, au fur et à mesure qu'elle se rapproche de Mihail. Un roman inspiré du journal de Mihail Sebastian.
Durée:9h. 19min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70380
Résumé: « Subitement, au milieu de la foule, dit encore Curtis, une femme ou un homme grimpe sur la table et demande qu’on veuille bien l’écouter. Pour moi, c’est cela un écrivain. Ecrire est un geste solitaire, incroyablement osé, incroyablement risqué, et pour le tenter il faut être poussé par un orgueil démesuré ou un désespoir sans fond. Vous m’étonneriez si vous n’étiez pas déçu par votre dernier livre – quel artiste n’est pas déçu devant l’oeuvre finie ? Si la déception n’était pas là, vous ne vous remettriez pas au travail. Vous courez après une chose que vous n’attraperez jamais, mais au moins pendant que vous courez, vous vivez. Continuez, je vous suis, je suis avec vous. »
Durée:8h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33004
Résumé: Peu après son divorce, Augustin doit se séparer de sa maison. Bouleversé par le spectacle du déménagement, il s'enfuit en voiture avec pour tout bagage quelques photos, un ordinateur et ses deux vélos, puis se lance dans une course folle à la recherche d'un refuge, butant sur les personnes que le hasard place sur sa route - dont une femme qui le poursuit d'hôtel en hôtel. Revivrait-il le même effondrement psychique que sa mère, expulsée de son bel appartement de Neuilly un demi-siècle plus tôt ? Égaré, furieux et magnifique, Augustin entreprend alors de reconstituer l'histoire de cette femme qu'il a enterrée sans une larme. Au fil de ses rencontres, son regard sur elle commence à changer. Mené à un train d'enfer, à la manière d'un extravagant road movie, L'Absente redessine l'univers inépuisable que Lionel Duroy explore livre après livre.
Lu par:Jean Frey
Durée:7h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30375
Résumé: L'idée lui est venue d'écrire la suite de La Leçon d'allemand. Il n'en fera rien, bien sûr, mais partira néanmoins s'installer quelques semaines à Husum, dans le nord de l'Allemagne, où se situe l'action de ce roman. L'endroit lui est d'autant plus précieux que, quelques mois auparavant, il y a entraîné pour un dernier voyage la femme qu'il a tant aimée et qu'il savait avoir perdue. Dans cette région austère et magnifique, au bord de la Baltique, il s'engage dans une quête multiple et obsessionnelle où il cherche à retrouver à la fois le souvenir si précieux des derniers moments passés avec sa femme, à visiter les lieux où se déroule le roman de Lenz, que celui-ci se révèle avoir en grande partie inventés, mais aussi à retrouver les endroits où a vécu Emil Nolde, le peintre ayant servi de modèle au personnage de Lenz. Le récit de cette quête tendre et légèrement hallucinée est le sujet de ce roman très singulier qui marque une étape très importante dans l'oeuvre de Lionel Duroy. Car ce livre est aussi le récit d'une libération. Comme si, en effectuant ce voyage et en écrivant ce livre, Lionel Duroy s'était affranchi de toutes les contraintes qu'il s'était imposées toute sa vie. A la fin d'Echapper, le lecteur découvre un homme et un écrivain totalement libre.
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75035
Résumé: Journaliste, Adèle Codreanu ne s'est jamais intéressée aux pays que ses parents ont fui avant sa naissance. Au hasard d'un reportage à Bucarest, elle découvre que les Roumains ont exterminé 400000 Juifs pendant la guerre. Pourquoi ses parents n'ont-ils jamais rien dit ? Elle veut savoir.
Durée:7h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74656
Résumé: Dans ce récit fictif, l'auteur raconte comment il a enfourché son vélo pour gagner des endroits qui l'ont toujours fasciné : la Roumanie, la Moldavie, l'Ukraine et Stalingrad.
Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13360
Résumé: C'est son âme toute entière que Calixthe Beyala met dans ses romans, sans retenue, sans fausse pudeur, avec cette franchise décidée et directe qui s'appelle la liberté et cet excès d'existence qui s'appelle le tempérament. On n'entre pas dans son dernier roman, Amours sauvages, il nous happe. Il nous emporte dans une histoire bourrée de personnages aussi drus et denses que le style de l'écrivain : de Pléthore, grand écrivain maudit mais décevant, à Eve-Marie, l'héroïne, qui comme l'auteur, originaire du Cameroun, ne manque ni d'énergie ni de charme, en passant par Pégase, disséqueur de cadavres, et Flora-Flore, la voisine du troisième " une brune à frange aussi longue qu'une asperge et qui ne pouvait pas vivre sans les coups de son type ", en passant par le docteur Sans-Souci, mademoiselle Babylisse et le tirailleur Bassonga, sans compter le somptueux et mystérieux Océan, trop aimé mais qui aime trop les hommes. (amazon.fr)
Durée:3h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14798
Résumé: Un soir de première dans un théâtre parisien, deux femmes se croisent. Elisabeth et Clara appartiennent au même monde, mais leur vie sentimentale et leur histoire sont différentes. Une deuxième rencontre, à un moment clé de leur vie, sera le point de départ d'une amitié sincère et forte. Leur passé est douloureux, leur présent fragile, mais il est toujours possible de recomposer son avenir...
Durée:2h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15395
Résumé: Quatrième de couverture : " Le spectacle se donne sans fin. Car l'instinct fait germer la chair, le désir la pousse, la harcèle quand elle s'y refuse, jusqu'à tant qu'elle cède, s'affale, se colle à une autre, et que s'assure la pérennité des lignées amoureuses. " Cela se produit de multiples fois, sans relâche, cela s'enchaîne avec beaucoup de naturel et de grâce. Un cycle sans fin pousse les femmes à se marier, à enfanter, puis à mourir. Ainsi va le temps, secoué par le rythme des naissances et des morts, quand le besoin de transmettre l'emporte sur le désespoir de la perte d'un être cher. Un long fil de désir passe au travers des générations. Ce court roman d'une douce gravité est un hymne à la vie et au pouvoir fécondant de la femme.