Contenu

Prenez l'avion: roman

Résumé
L'avion vient de tomber. Tout n'est plus que débris et silence. Un homme sort de la carlingue éventrée, aperçoit Lindsay qui, comme lui, semble avoir survécu, et s'empresse de lui porter secours. Lentement ces deux êtres s'enfoncent dans la forêt, se soutiennent, tentent d'éloigner cet enfer qui ne les quittera plus. Après de longues heures de marche les secours arrivent enfin, épuisé l'homme perd connaissance en laissant Lindsay face au présent d'une vie à jamais modifiée. Mais la peur partagée est un lien singulier, une dépendance qui vous attache à l'autre sans la moindre mise en scène, le moindre échange, sans la moindre séduction préalable...
Durée: 4h. 48min.
Édition: Arles, Actes Sud, 2009
Numéro du livre: 19121
ISBN: 9782742781072

Documents similaires

Durée:10h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33006
Résumé: En 2016, Antoine Léon est arrêté et condamné à vingt et un ans de prison. En 2037, le groupe des 68 s'installe dans le jardin Marcel Proust à Paris. Ces jeunes gens ne veulent plus de cette démocratie nauséabonde et violente. Leur histoire est celle du passage à l'acte qui ne serait plus issu d'une idéologie mais bien du vécu de l'individu, celui d'un être simple, d'un quidam, d'un vivant. Celui d'un être qui marche puis court vers la possibilité du sursaut. Un sursaut qui enfin se décuple et qui pourrait bien - après la violence du politique et du militantisme, véritable posture citoyenne - enfin changer le monde.
Lu par:Anita Renard
Durée:7h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73732
Résumé: Une femme vit dans un pavillon caché au fond d'un jardin arboré. Face à elle, son compagnon s'installe pour le petit-déjeuner, un certain Roland, qui parait pointilleux : ses gestes, sa voix, sa façon de toucher les cheveux d'Ingrid, tout semble se produire selon un rituel auquel elle se plie à la perfection. Au sol, un trait de peinture délimite l'espace de la cuisine, le souligne. Un trait blanc que cette femme ne franchit jamais pour s'avancer dans le couloir le temps d'accompagner Roland chaque matin jusqu'à la porte d'entrée. Un trait qui semble tracé dans sa tête... Ingrid reste à l'intérieur de la grande maison. Rosalie, leur fille, est avec elle. Autour de son lit des livres recouvrent les murs. Il n'y a pas de fenêtre dans sa chambre. Que se passe-t-il dans la tête d'Ingrid, cette femme au léger accent nordique ? Pourquoi demeure-t-elle ainsi immobile, retenue, enfermée, empêchée ? Quel trouble relationnel peut ainsi régir deux vies jusqu'à l'invisibilité ? Ce livre se situe au centre de cette énigme. Un roman inquiétant, des personnages envoûtants que Denis Lachaud interroge à l'extrême pour circonscrire l'ampleur et le rôle de la contrainte comme moteur ultime de la révélation de soi. Un roman vertigineux, en déséquilibre parfait sur le fil de la violence, fil blanc tel un trait silencieux, qui déconstruit l'individu tout en ouvrant en lui un passage insoupçonnable vers le double jeu salvateur.
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18311
Résumé: Lorsqu'on lui offre pour son anniversaire des tongs représentants la carte de Tel-Aviv, Frédéric, le jeune héros de J'apprends l'hébreu, est soudain pris d'inquiétude. Comment pourra-t-il marcher dans les rues de Tel-Aviv avec la carte de Tel-Aviv sous les pieds ? Frédéric a dix-sept ans, et beaucoup de choses l'angoissent : ses parents avec qui il vient d'emménager en Israël, ces voix qui le menacent, le fait que Tel-Aviv soit une ville construite sur du sable, etc. Alors, il cherche des alliés pour faire face. Le premier d'entre eux est la langue. Après avoir appris le norvégien, l'anglais, l'allemand, et le français qui est sa langue maternelle, l'hébreu est une révélation : « Peut-être que l'hébreu est la solution à mes questions, la langue qui est faite pour moi. » Il découvre le système de liens invisibles entre les mots, il s'aperçoit que le mot visage est un mot pluriel en hébreu, il apprend que le verbe être ne se conjugue pas au présent. Cette nouvelle langue qui se lit à contre-sens va l'aider à regarder le monde dans lequel il vit, et à tenter d'apprivoiser l'espace autour de lui. Pour l'aider, il y aura aussi un ami imaginaire à qui il tient fidèlement la main.
Durée:4h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15259
Résumé: Une jeune femme s'éprend, lors d'un dîner, de celui qu'elle pense être l'homme de sa vie. Très rapidement, elle se marie, et s'enferme bientôt dans un rôle qui ne lui ressemble pas : elle arrête de travailler, devient 'l' épouse de', et laisse son désir s'évanouir sans réagir. Quatre ans plus tard, elle quitte son mari. L'indépendance retrouvée lui offrira l'occasion de considérer sous un nouveau jour cette histoire d'amour. Comment une trentenaire d'aujourd'hui peut-elle être libre et libérée, avoir des amants, un mari, ou les deux à la fois, ne pas forcément désirer un enfant, avoir un métier, du pouvoir ? C'est avec sensibilité que Denis Lachaud tente de répondre à ces questions, en confrontant son personnage aux insidieuses limites de sa liberté.