Contenu

Le pain de l'étranger

Résumé
Ce court roman, sobre et cruel, est un grand roman. Le cadre enchanteur, le bonheur tranquille des personnages y dissimulent longtemps la tragédie qui couve et, au-delà de l'anecdote, c'est tout le problème de la paternité, vraie et fausse (mais où est la vraie ?), qu'Henri Troyat évoque magistralement jusqu'à ses conséquences les plus démentielles.
Durée: 5h. 9min.
Édition: Paris, Flammarion, 1992
Numéro du livre: 1898
ISBN: 9782080644183

Documents similaires

Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:17046
Résumé: Le jeune Léon Tarassoff avec sa famille fuit la Révolution Bolchevique de 1917, pour la France. L'enfant, sur le bateau se lie d'amitié avec Nikita. Arrivé à Paris, Léon n'a qu'une idée en tête retrouver ce camarade. Le jour J arrive. L'enthousiasme des retrouvailles cède bientôt la place à l'ennui. Mais tous les deux décident d'écrire un roman intitulé le fils du satrape. L'auteur se substitue à l'enfant pour nous livrer ses souvenirs d'enfance dans sa Russie natale, sa vie d'émigré dans le Paris de 1920 ainsi que ses débuts d'écrivain.
Durée:5h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14826
Résumé: Présentation de l'éditeur : Comment le krach de l'Union générale, à Paris, en 1882, ruina des milliers de petits porteurs et enrichit à millions l'industriel Jules Lebaudy. Comment sa femme, Amicie, ne se remit jamais de ce « fabuleux coup de Bourse »... Comment, à la mort du scandaleux bénéficiaire de l'opération, Amicie, qui l'avait pris en haine, se trouva, avec ses enfants, à la tête d'une des plus grosses fortunes de France et se transforma, par horreur de l'argent, en fausse pauvresse et en philanthrope despotique... Comment ses fils, la bride sur le cou, se lancèrent dans les plus folles aventures jusqu'à vouloir, l'un, conquérir le ciel avec des dirigeables et l'autre, régner en empereur sur les sables du Sahara... Ce sont ces turbulences d'une grande famille qu'Henri Troyat évoque dans une biographie multiforme et atypique dont les péripéties tiennent à la fois du roman picaresque, de l'étude psychologique et du document d'histoire contemporaine.
Durée:12h. 52min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:6363
Résumé: Auteur de Germinal, défenseur de Dreyfus : à ce double titre, Émile Zola demeure un des écrivains les plus populaires de notre littérature. Mais le connaît-on bien ? Le biographe de Maupassant et de Flaubert ressuscite ici toutes les facettes d'une étonnante personnalité : le jeune homme pauvre et ambitieux, le polémiste soutenant l'impressionnisme contre tous les sarcasmes, le romancier dont la vigueur et la véracité scandalisent le public bien-pensant. Le bourgeois laborieux, aussi, qui écrit à heure fixe et partage sa vie entre une épouse vieillissante et une jeune et jolie maîtresse. L'homme du "J'accuse", enfin, dont la mort précoce demeure une troublante énigme.
Durée:18h. 52min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:10379
Résumé: Né d'un père fonctionnaire impérial, Honoré de Balzac est mis en nourrice et grandit loin d'une mère qui lui préfère un enfant illégitime. En 1814, sa famille s'installe à Paris. Après des études de droit, Honoré de Balzac entre dans l'étude de clerc de notaire de maître Guillonet Merville. Mais il refuse d'embrasser cette carrière et devient journaliste et romancier. Malgré tous ses efforts, il n'entrera jamais à l'Académie française. Impressionnant par son énergie et sa puissance de travail, Balzac a dominé le XIXe siècle et marqué l'histoire de la littérature. Il est l'inventeur du roman moderne, véritable genre total, à la fois historique, social et privé. 'La Comédie humaine', ensemble romanesque regroupant plus de deux mille personnages est à la fois une peinture réaliste de la société moderne et une tentative de saisir la diversité de l'espèce humaine : se voulant 'le secrétaire de la réalité', l'auteur répertorie les différents groupes sociaux et les étudie à la manière d'un scientifique. Le roman balzacien, qu'il soit adoré ou critiqué, demeure aujourd'hui incontournable ; certains personnages de 'La comédie humaine' comme le père Goriot, Rastignac ou César Birotteau sont devenus de véritables légendes littéraires.
Lu par:Fernande Guex
Durée:22h. 55min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:4726
Résumé: Après de médiocres études, ce frèle jouvenceau au visage austère quitte l'Ukraine et trouve un modeste emploi de bureau à Saint Pétersbourg, dans un ministère. Son éloignement de l'Ukraine et la nostalgie qui en résulte, lui inspirent les Veillées du hameau (1831-1832). Même s'il ne fut qu'un très médiocre employé, cette expérience lui inspirera une magnifique nouvelle, Le manteau (1843), dont le héros, Akaki Akakiévitch, est devenu l'archétype du petit fonctionnaire russe. Il devient ensuite professeur d'histoire à l'institut patriotique des jeunes filles, puis à l'université de Saint-Pétersbourg (1831 - 1835). Pendant cette période, il publie de nombreuses nouvelles, avec les recueils Arabesques et Mirgorod. En 1836, la pièce de théâtre, Le Revizor connaît un réel succès à Saint Péterbourg, applaudie par les libéraux et attaquée par les réactionnaires; Gogol se sent incompris, tout autant irrité par ceux qui le soutiennent que par ceux qui le critiquent : car tous simplifient et détournent sa pensée profonde, pensent qu'il attaque les institutions, d'une manière presque militante, alors qu'il ne veut dénoncer que les vices et les abus qui se trouvent en l'homme. En plein désarroi, il fuit et va commencer à aller et venir à travers l'Europe. Sur une idée de son ami Alexandre Pouchkine, il commence à écrire son grand roman, la pièce maîtresse de son oeuvre, Les Âmes mortes. Il essaye de le faire publier à Moscou en 1841; mais le comité moscovite de censure le refuse. Ce n'est qu'après une intervention des amis de l'auteur et plusieurs remaniements, que le livre paraîtra en 1842. Au-delà de l'escroquerie projetée par le héros, assez drôle - les âmes sont un terme administratif qui désigne les serfs, et la possession, très théorique, d'âmes mortes, peut se révéler tout à fait intéressante pour faire un emprunt garanti sur ces fameuses âmes... - ce roman est une description sans concession de la Russie profonde, une satire parfois impitoyable, mais où demeure sous-jacent, de manière permanente, le profond amour de Gogol pour la Russie. Les tribulations reprennent : Italie, France, Allemagne, etc. En 1848, il fait un pèlerinage à Jérusalem. Au fur et à mesure, sa santé se dégrade - et plus encore, la perception qu'il a de sa santé, car il se croit toujours beaucoup plus malade qu'il n'est - et son sentiment religieux s'exalte : il devient de plus en plus mystique. Rentré à Moscou, il rédige la seconde partie des Âmes mortes. Mais son état psychique et physique se dégrade sans cesse. Au début de février 1852, dans un moment de délire, il brûle dans le poêle de sa chambre, tous ses manuscrits inédits, dont la fin de seconde partie des Âmes mortes, semble t-il. Il meurt le 21 février, épuisé par les jeûnes. Il est enterré au cimetière de Novodevitchi à Moscou Russie.
Durée:15h. 32min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:6765
Résumé: Après une enfance à Metz, Paul Verlaine fait ses études à Paris et trouve un emploi à l'Hôtel de Ville. Il fréquente les salons et cafés littéraires de la capitale et fait la connaissance de nombreux poètes célèbres de son époque. Ces rencontres l'incitent à composer lui aussi des vers. Verlaine est d'un caractère timide, et cette faiblesse est aggravée par des deuils familiaux : il se tourne alors vers la boisson. La rencontre de Mathilde Maute, puis leur mariage en 1870, le détournent un temps de l'alcool. C'est alors que Verlaine croise le chemin d'Arthur Rimbaud dont il tombe littéralement amoureux. Il abandonne sa femme pour suivre Rimbaud en Angleterre et en Belgique. Mais les relations entre ces deux hommes trop différents sont orageuses : en 1873 Verlaine blesse Rimbaud avec un révolver et est condamné à deux ans de prison. Il y compose des poèmes emplis de mysticisme. Verlaine prend de bonnes résolutions mais ne les tient pas : il recommence à boire sitôt sorti de prison. Sa misère matérielle et physique devient de plus en plus profonde. Pourtant sa valeur poétique commence à être reconnue et lui vaut des appuis. En 1894, il est couronné "Prince des poètes" et se voit doté d'une pension. Cela ne l'empêche pas de tomber dans la misère la plus totale. Il meurt en 1896 à Paris.
Durée:3h. 44min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:22357
Résumé: Auteur majeur de la littérature russe contemporaine, poète, traducteur et romancier, Boris Pasternak, né à Moscou en 1890 et mort en 1960, eut un destin extraordinaire. Sa vie fut traversée par les bouleversements de l'Histoire et par des engagements passionnés et contradictoires qu'Henri Troyat a voulu retracer. Tolstoï, Scriabine et Rilke sont quelques-uns des artistes que fréquentent ses parents (son père est peintre, sa mère pianiste). Après avoir renoncé à la musique puis à la philosophie, Pasternak découvre qu'il veut se consacrer à l'écriture. En 1914, son premier recueil de poésie, Un jumeau dans les nuages, révèle d'emblée l'originalité de son talent. En 1922, le recueil Ma sœur la vie assure à Boris Pasternak une vraie notoriété ; son art paraît avoir atteint sa maturité. Cependant la révolution le bouleverse, il pense qu'elle est l'ultime espoir de l'humanité contemporaine. Cette conviction s'exprime dans plusieurs poèmes épiques. Au cours des années trente, il est avant tout le traducteur de poètes tels que Goethe, Shakespeare, Shelley, Keats et Verlaine. En 1945, Pasternak commence à écrire Le Docteur Jivago. Ce roman fut longtemps interdit en Union soviétique, et parut d'abord en Italie en 1957, un avant que le Nobel soit attribué à son auteur. On contraignit alors Pasternak à renoncer à ce prix. Il mourut quelques mois plus tard. Avec cette biographie, Henri Troyat a restitué, au-delà de l'image convenue, la vision du monde d'un très grand écrivain.
Durée:3h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24082
Résumé: Actrice ayant connu longtemps une célébrité de bon aloi dans des rôles de soubrette espiègle, Aline Aubier termine sa vie dans un ennui douillet mais pesant, sous la tutelle d'une fille aimante mais autoritaire. Jusqu'au jour où apparaît Cléo, une petite chatte perdue qui, un court moment, saura faire renaître en Aline l'étincelle d'une existence de charme, de joie et de fantaisie. Mais l'instant de bonheur apporté par Cléo sera, pour Aline, le dernier sursaut du destin avant la grande débâcle du corps et de l'esprit... Avec cette histoire au profond réalisme et à la cruelle simplicité, Henri Troyat nous donne, discrètement et sans emphase, l'un de ses livres les plus profondément émouvants.
Durée:7h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:3590
Résumé: Comment Maxime Gorki (1868-1936) enfant élevé dans un milieu de brutalité et de misère, livré à lui-même dès l'âge de dix ans et n'ayant jamais eu le moyen de s'instruire, devint-il, au temps du tsarisme, une vedette de la scène littéraire russe ? Et comment, après la révolution de 1917, cet utopiste épris de liberté, cet autodidacte passionné de culture en arriva-t-il à reconnaître la nécessité de la dictature prolétarienne au point de s'inféoder à Lénine d'abord, à Staline ensuite ? C'est ce cheminement étrange que nous conte superbement Henri Troyat au long des années cruelles qui virent la décomposition de l'empire russe et le triomphe de la fraction bolchevique. Nous assistons à travers son drame personnel au drame de tout un peuple déchiré par la guerre civile, épuisé par la famine, écrasé par la tyrannie policière. Plongeant ses racines dans l'époque impériale et s'épanouissant sous le règne des Soviets, il est à lui seul l'illustration de toutes les hésitations, de toutes les souffrances, de tous les élans que connut la Russie lors de sa radicale et sanglante métamorphose.
Lu par:Jean Frisch
Durée:11h. 14min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:4963
Résumé: Maupassant a passé son enfance en Normandie où il rencontre Flaubert, ami de la famille, qui devient son maître spirituel. Après la guerre de 1870, dont l'épreuve de l'horreur garde une place centrale dans son oeuvre, Maupassant côtoie avec son ami Flaubert les salons littéraires parisiens. Sa première publication, "Boule de suif", est un succès. Mais, atteint par la syphilis, il sait qu'il a peu de temps à vivre et c'est dans l'urgence qu'il écrit des romans comme "Une vie", "Bel ami" et surtout de nombreuses nouvelles, art dont il devient un maître. Son oeuvre, d'abord tableau de moeurs ironiques, porte, à mesure que la folie le ronge, une véritable noirceur. Ses derniers écrits fantastiques comme "Le Horla" témoignent de l'emprise de la mort sur son esprit. Il tente de se suicider en 1892 mais c'est l'année suivante qu'il s'éteint, vaincu par la maladie. Maupassant reste un auteur majeur de la littérature française dont l'influence ne s'est jamais démentie.
Durée:13h. 52min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:3159
Résumé: Nul mieux que Troyat, d'origine russe et biographe confirmé (Dostoïevski, Gogol, Pouchkine, etc.) n'était en mesure de réaliser cette biographie destinée au grand public. L'auteur a réussi à rendre passionnante une vie qui, comparée à celle de Dostoïevski, aurait pu paraître fade. Il a même élargi son sujet en racontant la vie des Russes à cette époque.
Lu par:Guy Landelle
Durée:18h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36535
Résumé: Une biographie de l'impératrice russe qui a su imposer sa volonté tout au long de sa vie que ce soit en politique ou en amour.