Contenu

Chronique d'Asakusa: la bande des ceintures rouges

Résumé
Une suite de petits récits, un tableau saisissant du quartier populaire d'Asakusa, à l'est de Tokyo, avec ses maisons de thé, ses prostituées, ses petits truand s, scènes de la vie au quotidien.
Durée: 5h. 8min.
Édition: Paris, Librairie générale française, 1988
Numéro du livre: 16513
ISBN: 9782253059349
Collection(s): Le livre de poche. Biblio

Documents similaires

Durée:3h. 29min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:12435
Résumé: Un vieillard s'enlise dans la compagnie d'oiseaux, un invalide contemple le monde dans un miroir, et ce miroir lui renvoie d'abord son propre visage dans une sorte de tête à tête avec la mort... Rechercher le bonheur est aussi vain et aussi désespéré qu'apprivoiser une jeune danseuse, un couple de roitelets ou le reflet de la lune dans l'eau. Voici cinq textes limpides et mélancoliques, aussi pudiques sans doute dans l'expression que troublants dans les thèmes.
Durée:2h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20756
Résumé: Première neige sur le mont Fuji rassemble six nouvelles inédites du Prix Nobel de littérature, Yasunari Kawabata. On y retrouve l'inspiration poétique et sensuelle qui caractérise les chefs-d'œuvre de l'auteur des Belles endormies. Qu'il évoque un couple séparé par la guerre, réuni des années plus tard au pied du mont Fuji, l'amitié entre deux écrivains dont l'un est condamné au silence, ou la mélancolie d'une fin d'automne à Tokyo, c'est par touches subtiles et avec un art consommé de l'image que Kawabata esquisse, tel un peintre, portraits et sentiments, rêves et rêveries. Écrites entre 1952 et 1960, réunies et traduites par Cécile Sakai, spécialiste de l'œuvre de Kawabata, ces nouvelles expriment, chacune dans sa singularité, la palette littéraire d'un des plus grands écrivains du XXe siècle.
Lu par:Daniel Redard
Durée:4h. 19min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:9259
Résumé: Le bonheur, pour le jeune, Gimpei, c'était de suivre le chemin qui longe la rive, leurs deux silhouettes confondues reflétées dans le lac. Il marchait, regardait l'eau, et songeait que les deux reflets iraient jusqu'au bout du monde, embrassés pour l'éternité. Mais il fut bref, ce bonheur-là.
Durée:4h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18809
Résumé: Ineko souffre d'une étrange maladie : des moments de cécité partielle qui l'empêche de voir tel objet, telle partie de son corps ou de celui de son amant Hisano. Sur le chemin du retour de l'hôpital psychiatrique où ils viennent de la faire enfermer, dans un paysage étincelant de pissenlits en fleur, la mère de la jeune fille et Hisano poursuivent une conversation étrange : une ronde parolière semée de réminiscences, de questionnements saugrenus, de réflexions surréalistes. Inédit en France, ce roman inachevé dévoile une nouvelle facette de la virtuosité littéraire de Kawabata. On y retrouve le goût de l'ellipse et de l'ambiguïté inhérents à son univers, sur lequel plane ici encore le thème obsédant du désir et de la mort.
Durée:4h. 39min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72605
Résumé: Le récit d'une partie de go qui durera six mois durant lesquels s'affronteront deux générations, deux conceptions du monde, une raison de vivre et l'analyse rationnelle.
Durée:3h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39140
Résumé: Dans quel monde entrait le vieil Eguchi lorsqu’il franchit le seuil des Belles Endormies ? Ce roman, publié en 1961, décrit la quête des vieillards en mal de plaisirs. Dans une mystérieuse demeure, ils viennent passer une nuit aux côtés d’adolescentes endormies sous l’effet de puissants narcotiques.Pour Eguchi, ces nuits passées dans la chambre des voluptés lui permettront de se ressouvenir des femmes de sa jeunesse, et de se plonger dans de longues méditations. Pour atteindre, qui sait ? au seuil de la mort, à la douceur de l’enfance et au pardon de ses fautes.
Lu par:Sofie Goddard
Durée:6h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:3812
Résumé: Oeuvre la plus connue de Kawabata, "Pays de neige" a pour thème l'amour, à l'état pur, d'une femme vivant dans un pays de neige pour un homme qui vient de la ville. Livre de la maturité, ce roman à la structure complexe décrit avec finesse les sentiments humains. Dans "Pays de neige", la narration faite d'ellipses se mêle à tout un réseau d'images, sur fond de paysage glacé.
Lu par:Madiana Roy
Durée:2h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19632
Résumé: Récit autrobiographique d'une limpide simplicité, « mémorial plein de fraîcheur et de sentiment que l'on pourrait comparer aux livres de l'américain Thoreau », comme l'a décrit Claudel, les Notes de ma cabane de moine, rédigées en 1212, s'ouvrent par le constat de l'universelle précarité de la vie humaine. Kamo no Chômei, fils d'un prêtre shintoiste, relate les différentes calamités auxquelles il lui a été donné d'assister - ouragan, incendies, transfert de la capitale de Kyoto à Fukuhara, famine, tremblement de terre - autant de raisons de sentir avec intensité « l'impermanence de toutes choses en ce monde et la précarité de sa propre vie ». Que faut-il donc faire pour « goûter un instant le contentement du cœur » ? Il vient à l'idée de Chômei de se construire un ermitage. Ses demeures deviennent plus modestes à mesure qu'il vieillit, jusqu'à la « toute petite bicoque », posée à même le sol, de ses dernières années. Chômei décrit l'existence qu'il y mène, fruste mais agrémentée par la contemplation des paysages, la poésie et la musique. Il possède encore quelques livres, et a emporté son biwa, une sorte de luth. Il ne cache pas les moments de tristesse, et « mouille sa manche de ses larmes » lorsqu'il entend les cris des singes alors qu'il songe à ses amis perdus. Avec une infinie modestie, il témoigne des progrès qu'il accomplit dans la voie du bouddhisme, malgré « un cœur qui reste souillé » : « J'assimile ma vie à un nuage inconsistant, je n'y accroche pas mon espoir et n'éprouve pas non plus de regret. »
Durée:3h. 1min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:17210
Résumé: Trois nouvelles sur le thème de la solitude des êtres et de la pesanteur du destin. Dans«Le faussaire», un écrivain est chargé de la biographie d'un peintre mort pour sa famille.«Obasuté» évoque un homme hanté par un mythe selon lequel les vieillards seraient abandonnés dans la montagne. «Pleine lune»dépeint l'ascension et la chute d'un homme d'affaires.
Durée:8h. 30min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:16591
Résumé: Le système périodique (italien: Il Sistema Periodico) est un recueil d'histoires courtes de Primo Levi, publié en 1975. À la veille de sa retraite du monde de la chimie afin de se consacrer à sa carrière d'écrivain, Primo Levi revient, à travers 21 chapitres portant chacun le nom d'un élément chimique, sur cette science sous le signe de laquelle il a placé sa vie et tenté de trouver une réponse aux questions de l'univers, en se confrontant directement à la matière, amicale, indifférente ou hostile. La chimie a, en retour influencé son écriture, en y introduisant l'analyse et la description objective, le besoin d'élucider les sources des problèmes afin de les résoudre et la remise en question permanente des acquis. (wikipedia)
Durée:3h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16713
Résumé: Un homme au passé trouble (mais que l'histoire révèle) se retrouve au sein d'une équipe chargée de construire un barrage en pleine montagne. Les travaux vont entraîner l'engloutissement d'un hameau au fond d'une vallée perdue noyée dans la brume, dont les habitants vivent en autarcie, à l'écart de toute civilisation. Yoshimura met en scène le destin d'un homme dont la seule présence - la simple altérité - parmi des ouvriers qui travaillent malgré eux à leur propre destruction, va déclencher un combat tellurique.
Durée:3h. 40min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:31398
Résumé: Quatre nouvelles écrites entre 1953 et 1964, où des enfants rencontrent amour et pauvreté dans le Japon des années 1950 occupé par les puissances occidentales.