Contenu

Nous commençons notre descente

Résumé
Tout avait pourtant débuté comme un conte de fées moderne : un grand reporter de guerre rencontre à Kaboul une journaliste américaine et commence à écrire un best-seller. De retour à Londres, après un dîner en ville où il a donné une définition très personnelle de la guerre, il a démissionné de son journal, est parti pour New York en première classe, sans bagages, en veste de lin noir, signer son contrat d'édition puis rechercher l'insaisissable Astrid, et il s'est retrouvé sur les territoires les plus sombres de l'imagination. La descente a vraiment commencé lorsqu'il a appris que la grande maison d'édition avait été rachetée, que son contrat ne serait jamais signé, qu'Astrid habitait à la campagne, à l'autre bout du pays, et que la neige s'est mise à tomber sur sa vie brûlée et son compte en banque à sec.
Durée: 10h. 28min.
Édition: Paris, Métailié, 2008
Numéro du livre: 15986
ISBN: 9782864246572
Collection(s): Bibliothèque écossaise

Documents similaires

Durée:21h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19734
Résumé: Seriez-vous capable de trahir un être cher ? Bec, Rebecca, est une grande chercheuse scientifique, elle travaille sur la malaria, son frère Ritchie est une ex-rock star devenue producteur de télévision. Leur père, un officier, a été tué en Irlande pour avoir refusé de trahir un informateur. Lorsque Bec refuse d'épouser le puissant directeur d'un magazine people, celui-ci se venge en menaçant Ritchie de révéler ses frasques s'il ne lui donne pas d'informations scabreuses sur sa sœur. Bec est à son tour mise à l'épreuve dans son mariage lorsqu'elle décide d'avoir un enfant malgré tout. Le frère et la sœur devront choisir entre la loyauté et la trahison. Voici un grand roman classique sur des thèmes ultra contemporains. Une moderne histoire de famille, de secrets, d'amour, de mort, d'argent, à l'ère des magazines trash, des intimités devenues publiques, de la transparence sur Internet. Un impressionnant thriller moral.
Durée:15h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14738
Résumé: 1919. Sibérie. Au bout d'un paysage incroyable, le long du Transsibérien, une petite ville occupée par des militaires tchèques attend d'être attaquée par le bolcheviques. la ville tout entière, étrangement sans enfants, appartient à une secte religieuse conduite par Balashov, le barbier. Arrive Samarin. Il sort de la forêt et raconte s'être échappé d'un bagne près du cercle arctique et être poursuivi par un cannibale. Anna Petrovna, une séduisante jeune veuve, s'intéresse à ce nouveau venu. Un shaman de la religion est retrouvé mort et les soupçons, la peur et la folie s'abattent sur la ville. Le capitaine tchèque qui veut se construire un royaume dans ce bout de monde glacé nomme un tribunal pour juger Samarin et affronte Mutz, le lieutenant plein d'humanité et de bon sens. Les rouges arrivent.
Durée:13h. 6min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72011
Résumé: Angleterre, 1348. Une gente dame, lectrice du Roman de la Rose, fuit un odieux mariage arrangé, un procureur écossais part pour Avignon et un jeune laboureur en quête de liberté intègre une compagnie d’archers qui a participé à la bataille de Crécy. Tous se retrouvent sur la route de Calais. Venant vers eux depuis l’autre rive de la Manche, la Mort noire, la peste qui va tuer la moitié de la population de l’Europe du Nord. Pendant ce voyage, assombri par le passé violent des archers et les avertissements des prêtres sur la fin du monde prochaine, les voyageurs se confrontent à la nature de leurs amours et de leurs désirs. La demoiselle séduite par l’amour courtois va découvrir ce qu’aimer veut dire, l’archer mettra son honnêteté à l’épreuve dans un contexte cruel et injuste, le procureur recevra des confessions qui remettront en cause sa façon de penser.
Durée:10h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16576
Résumé: Edimbourg entre Noël et le jour de l'an : une pension haute en couleur, un faux homme d'affaires de l'Est, deux anciens ouvriers des chantiers navals, un chanteur à la mode et, au centre, MacFarlane, enceinte et à la dérive. Chaque "acte-chapitre" de cette comédie loufoque et tendre s'ouvre sur la mise en place du décor qui, à partir d'un détail infime, s'élargit à une pièce, un immeuble, la ville tout entière ou, à l'inverse, vient réduire une immense tour à un visage...
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18175
Résumé: De prime abord, le lecteur peut penser être devant un thriller ou un roman noir. C'est le cas, mais pas seulement. Ce sentiment provient de l'ambiance générale du roman : dans un présent qui ressemble à notre futur proche, des enfants disparaissent. Nous sommes dans une petite ville écossaise, ville dominée par une usine chimique abandonnée et perdue au milieu d'une forêt empoisonnée. Les parents sont là, sans l'être, malades et empoisonnés par l'industrie. Les enfants sont livrés à eux-mêmes, et l'on pense fortement, parfois, à Orange Mécanique. Tout est sombre : l'état de l'humain, l'absence d'innocence des enfants, la corruption de la police liée à l'oligarchie locale... (Matthieu Baumier, lacauselitteraire.fr)
Durée:7h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29897
Résumé: Jane arrive à Berlin par une triste nuit de novembre. Sa compagne Petra l'a installée dans un bel appartement du quartier branché de Mitte. Pour Jane tout est nouveau : la langue, les rues, les gens, sa situation. Elle est isolée, enceinte, et voudrait s'intégrer. Alors que Petra est occupée à travailler, elle reste seule à la maison et se demande encore si elle fait bien d'avoir cet enfant. Elle explore le voisinage. Dans le bâtiment abandonné qui surplombe leur cour, une lumière vacille : une ombre passe dans l'escalier. Des cris dans la nuit, une voix d'homme, des pleurs d'enfant. Au matin Jane voit par la fenêtre une jeune fille habillée d'un manteau à capuche rouge traverser la cour. Son visage, très jeune, est outrageusement maquillé. Très vite, Jane devient obsédée par la cour et par ses voisins, la pensée de sa maternité imminente se transforme en visions, en délire. Le lecteur, troublé, suit Jane dans cette ville hantée, et il a sans doute moins peur pour elle que pour le mal qu'elle peut faire autour d'elle, ou en elle. Dans ce thriller magistral, Louise Welsh subvertit et rajeunit les conventions du genre. Le résultat est puissant, impressionnant, et très noir.
Durée:5h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18729
Résumé: Murdo Munro travaille dans les forêts de son île natale sur la côte ouest de l'Ecosse. Il s'est depuis longtemps résigné à sa solitude et à l'hostilité froide de sa femme lorsque, le jour du mariage de sa fille, devant la perspective du face-à-face conjugal qui l'attend, il décide de brûler sa maison et de partir. Munro marche dans cette forêt qu'il aime, monte dans un bateau et va rejoindre sa soeur. Après des semaines vécues dans la crainte d'être rattrapé il décide de faire face à ses responsabilités et de retourner de son désir de le voir puni.
Durée:11h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74396
Résumé: À la fin du XIXe siècle, dans une Angleterre digne de Dickens et des Peaky Blinders, Annie Perry, une petite gitane abandonnée par sa famille, est élevée par un champion de boxe à mains nues, un géant aussi alcoolisé que tendre qui rêve d’ouvrir un pub. Dans une région qui sent la bière et la boue sèche, qui subit les grèves de l’usine de clous et les caprices des Lords douteux, Annie apprendra que dans la vie il ne faut pas seulement se battre, mais il faut savoir très bien le faire. Entre coups de poing et coups de cœur, fêtes foraines et matchs de boxe illégaux, une aventure réjouissante où l’art de l’esquive, la souplesse et la rapidité de poids plume d’une héroïne sauvage et attachante l’aideront à contourner la noirceur de la révolution industrielle et la découverte des États-Unis. Inspiré par l’histoire de son arrière-grand-mère, Mick Kitson signe un roman lumineux où les femmes ne font pas que se défendre, elles se battent
Durée:13h. 6min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:71423
Résumé: Une intrigue psychologique tendue et palpitante, où même les twists ont des twists. Avec un talent hors pair, l’auteur nous mène de chausse-trapes en impasses jusqu’au bout. Un roman qui montre la séduction des théories du complot et à quel point les pires mensonges sont ceux que l’on se raconte à soi-même. Un thriller familial étouffant, surprenant et subtil qui vous fera réfléchir à deux fois avant de partir en vacances avec une famille élargie.
Durée:15h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29537
Résumé: Mille-feuilles littéraire, conçu comme un assemblage de papiers retrouvés, de notes et de notices, La Grande Musique retrace l'histoire de John Sutherland, qui a passé sa vie dans le nord des Highlands écossais. Un matin, il s'enfuit de la grande «Maison grise» familiale, avec sa petite-fille. Pourquoi un tel acte ? C'est au fil d'un récit polyphonique que l'on en découvre les raisons, qui s'enracinent dans une histoire familiale mouvementée. Un récit qui emprunte le rythme de la Grande Musique écossaise traditionnelle, la Piobaireachd entièrement jouée à la cornemuse, caractérisée par son développement en mouvements successifs.
Durée:7h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15628
Résumé: Premier roman d'un auteur reconnu comme un grand poète, ce texte d'une violence clinique exceptionnelle est le récit d'une "expérimentation" sur deux enfants jumeaux élevés par le narrateur sans contact avec la parole humaine. La complicité des jumeaux dans le chant - le seul son qu'ils savent émettre - finira par excéder le narrateur, leur père, qui met fin à leur vie. Nous sommes dans un récit amoral qui ne recherche pas d'effet spectaculaire. La violence s'infiltre peu à peu dans le récit conduit sur un ton détaché, d'une écriture précise et ciselée de poète.
Durée:11h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16555
Résumé: Roman d'enfance à la Dickens, suspense psychologique aiguisé, mélodrame et épilogue avec dénouement romanesque : tous les ingrédients de la parfaite fiction sont ici réunis. Mais, dès les premières lignes, Burnside se livre, sans retenue, même si la pudeur d'usage est là. Il évoque ses relations familiales, avec les secrets, les tournants et les destinées qui sont liées. Le point de départ de l'évocation de sa vie est pourtant très actuel : c'est un blocage de Burnside quand un auto-stoppeur, qu'il a pris dans sa voiture, lui pose des questions sur sa famille et son père. Il ment. Il ment comme a menti son père durant toute sa vie, en s'inventant une enfance classique alors qu'il fut un enfant trouvé au pas d'une porte. Une origine inconnue qui donnera son empreinte indélébile à un homme qui jouera toute sa vie à être ce qu'il n'est pas. Et à le dissimuler à tous les siens.