Contenu

Tendre est la nuit

Résumé
L'oeuvre de Scott Fitzgerald est largement autobiographique. C'est l'histoire de la décomposition d'un être fait pour être aimé, trop romantique pour pouvoir résister à son époque, trop tendre, malgré son apparente désinvolture, pour savoir sagement vieillir. C'est plus particulièrement l'histoire de l'amour de Dick et de Nicole. Nous les découvrons, sur une plage ensoleillée de la Méditerranée, à travers les yeux émerveillés d'une jeune actrice, Rose-Mary, qui ne résiste pas au charme de Dick. Ce couple apparemment très uni cache un secret. Nicole, demi-folle, a été soignée par Dick, médecin psychiatre, dans une maison de santé en Suisse. L'amour qu'elle a porté à Dick a fait de leur union une nécessité. Un jour viendra pourtant où ils devront se séparer, où Dick s'effacera dans la nuit. Mais le lecteur enchanté aura vécu avec eux les plus belles années d'une vie de loisir rendue magique par la richesse, les décors de grand luxe, les voyages. C'est un extraordinaire témoignage sur la vie d'entre les deux guerres qui nous est offert, un témoignage qui ne va pas sans une douloureuse nostalgie, un livre ensorcelé.
Durée: 12h. 36min.
Édition: Paris, P. Belfond, 1985
Numéro du livre: 13409
ISBN: 9782714417640
Collection(s): Littératures étrangères. Belfond

Documents similaires

Durée:2h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15103
Résumé: Renoncer à l'alcool, à la cigarette, aux flirts. Voilà ce à quoi s'astreint le jeune Basil Lee afin de mener une vie parfaite et être un exemple pour son entourage. Mais la perfection peut agacer... Luella a tout pour être heureuse : elle est belle, jeune, riche, mariée à un homme séduisant et a un adorable petit garçon. Pourtant elle déteste sa vie et s'apprête à tout quitter quand elle rencontre le mystérieux Dr Moon.F. S. Fitzgerald dresse le portrait de héros insouciants, capricieux et tourmentés, confrontés aux réalités de l'existence, et, à travers eux, d'une génération perdue.
Durée:2h. 1min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:16410
Résumé: 1860. Nord Est des Etats-Unis. Roger Button accoure à la maternité. Sa femme vient d'accoucher. Horreur : il trouve dans le berceau un vieillard. D'abord interloqué, stupéfait, M. Button se refuse à accepter l'aspect de son fils. Il commence par l'appeler "Bébé", se demande si Mathusalem (personne la plus âgée de l'Ancien Testament) ne convient pas mieux puis finit, après quelques jours, finit par s'arrêter sur " Benjamin ". Si Benjamin a un corps de vieillard, sait parler et se déplace sans problème (mais voûté), il n'a pour autant pas encore l'expérience d'un Monsieur de 70 ans : il n'a pas encore vécu.
Durée:2h. 20min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:17775
Résumé: Quatrième de couverture : un amant éconduit a offert à la ravissante Evie Piper «un présent aussi dur, aussi beau, aussi vide, aussi transparent» qu'elle, une coupe en cristal taillé. Mais quelle étrange malédiction pèse sur cette coupe ? Merlin Grainger, un libraire new yorkais, est envoûté par une jeune femme «aux cheveux roux ombrés de violet» qui semble toujours surgir aux moments importants de sa vie pour semer le trouble. Qui est-elle vraiment ? Le fantôme d'une vie rêvée ?
Durée:15h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70717
Résumé: New York dans les années 1910. Anthony Patch a vingt cinq ans. C'est un orphelin mélancolique et cultivé qui n'attend rien d'autre de la vie que l'héritage d'un grand-père milliardaire. Il rencontre Gloria, la Beauté incarnée. Ils s'aiment, se marient, se détruisent. Fitzgerald explique ainsi leur naufrage : "Leur tort n'était pas d'avoir douté, mais d'avoir cru. Ils avaient poussé à l'extrême l'exquise perfection de leur ennui, leur élégante insouciance, leur inépuisable insatisfaction - jusqu'au désastre. Voilà tout".
Durée:14h.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:13296
Résumé: Ces nouvelles écrites pour de l'argent et qui parlent de l'argent, avec toutes les contraintes du genre ... demeurent, en dépit ou plutôt en raison de ces impératifs-là, peut-être ce que Francis Scott Fitzgerald a écrit de plus juste, de plus délicat, de plus sensible et même de plus déchirant dans son oeuvre. La simplicité et la désinvolture de sa phrase, la mélancolie vagabonde de ses métaphores, la jeunesse si fragile de ses héros, ses jeunes filles toujours trop cyniques ou trop rêveuses, ses jeunes gens qui se laissent glisser sur la vague de leurs sentiments, qui trompent leur tristesse comme on trompe son ennui, et dont le temps, l'érosion des sentiments agitent et assombrissent l'âme, tout cela trouve encore une fois ici un parfait équilibre ... Mais il y a plus. Il y a la vie même de Fitzgerald qui s'y dessine en filigrane. D'où le grand mérite de l'édition établie par Jacques Tournier, et qui rassemble, outre "Tendre est la nuit", les récits précédemment parus dans des recueils comme "Love Boat" ou "Fragments du paradis" ainsi que quatre nouvelles inédites et plus directement autobiographiques. Toutes sont regroupées ici par ordre chronologique. On peut y suivre ainsi le désenchantement précoce de l'écrivain. Le Nouvel Observateur - Frédéric Vitoux
Lu par:Michel Joyet
Durée:7h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14078
Résumé: Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu'il génère, est réputé pour les soirées qu'il donne dans sa somptueuse propriété. L'opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C'est pourquoi l'illusion ne peut être qu'éphémère.
Durée:12h. 34min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:36220
Résumé: Ce sont bien sûr ses cinq romans, dont le mythique Gatsby le magnifique, qui ont assuré à Francis Scott Fitzgerald une popularité inégalée à travers le monde. Mais son oeuvre, représentative de la génération perdue, est aussi composée d'un nombre très important de nouvelles, ce qui a permis à Fitzgerald de compter dans la vie littéraire de la première moitié du XXe siècle aux Etats-Unis qui favorisait la forme courte à travers les nombreuses revues qui en assuraient la publication. Dans ce contexte, dix-neuf nouvelles inédites du grand auteur américain viennent d'être retrouvées : des textes courts qui apparaissent comme un magnifique approfondissement et prolongement de toutes les questions déjà présentes dans son oeuvre. L'ambition sociale, le contraste entre riches et pauvres, la solitude des gens simples ou célèbres dans un monde menacé par la crise, l'univers du sport et celui des jeux, Hollywood et ses moeurs, mais aussi la maladie et la folie sont quelques-uns des thèmes qui émergent à la lecture des textes réunis dans le présent volume. Fitzgerald met en scène des êtres perdus, des âmes en quête d'amour ou de reconnaissance, il parle de miracles ou de misère avec une grande empathie pour ses personnages, et toujours avec ce talent inégalé pour capter une ambiance en quelques mots, installer un décor en quelques lignes, et viser toujours juste pour atteindre l'infiniment humain.
Lu par:Henri Duboule
Durée:19h. 58min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:14870
Résumé: Très brillant avocat de San Francisco, Caroline Masters a coupé tous les ponts avec sa famille du New Hampshire depuis plus de vingt ans. Elle va la retrouver dans la douleur, lorsque son père, bouleversé, lui demande de venir défendre Brett. Celle-ci n'est autre que la fille de sa demi-soeur et donc la nièce de Caroline. Et tout, absolument tout, accuse Brett du meurtre particulièrement sordide de son petit ami. À reculons, Caroline va accepter ce contrat qui la mettra elle aussi en danger : les souvenirs sont parfois cruels, les secrets de famille parfois terriblement dévastateurs...
Durée:8h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20631
Résumé: Pour Giovanni, vingt-trois ans, chaque jour est une célébration des plaisirs fugaces : un réveil tardif dans une petite pension de Gênes, la première cigarette, la tournée des troquets avec les compagnons d'occasion, une poignée de fèves et un bout de pain à savourer face à la mer. Parfois, un peu de castagne, un passage au mitard avec ses compères, Mario, le beau parleur, et Mange-Trous, saltimbanque avaleur de feu et de grenouilles ; de temps à autre, un petit boulot pour se remettre à flot avant la prochaine disette, voire de la contrebande quand la faim se fait pressante. Quelquefois aussi, Giovanni donne son coeur, mais jamais tout à fait, à la sensuelle Olga, à l'intrigante Maria. Car Giovanni n'a qu'une philosophie : n'être attaché qu'au soleil. Mais dans un monde devenu trop sérieux, incessante est la lutte pour faire de la vie une fête...
Durée:9h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34742
Résumé: Taylor Greer n'a pas l'intention de finir ses jours dans le Kentucky, où les filles sont mères avant d'apprendre leurs tables de multiplication. Le jour où elle quitte le comté de Pittman au volant de sa coccinelle Volkswagen, elle est bien décidée à rouler vers l'Ouest jusqu'à ce que sa voiture rende l'âme. Mais, dans le désert de l'Oklahoma, sur le parking d'un bar, elle trouve une petite Indienne. Ce mystérieux cadeau du destin va changer radicalement son existence. Premier roman de Barbara Kingsolver, L'Arbre aux haricots est un roman plein d'humour et de tendresse.
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68215
Résumé: Artiste peintre noir américain, Kevin Pace, la soixantaine, se consacre depuis plusieurs années à un tableau très grand format qu’il dissimule jalousement aux regards de tous, gardant le secret sur ses avancées comme il garde secrets bien des épisodes de sa vie. Mais aujourd’hui, c’est à sa fille de dix-sept ans de lui demander de garder un nouveau secret, le sien. A partir d’une réflexion fondamentale sur l’ombre et la lumière, les mutations des sentiments, les couleurs changeantes du bonheur, Percival Everett livre un roman sur le geste créateur dans tous ses états et change littéralement de registre pour offrir à son lecteur une incursion plus narrative dans sa mythologie personnelle d’homme et d’artiste.
Durée:23h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32964
Résumé: Historien spécialiste de Nixon, Harold Silver a passé sa vie à observer son arrogant et belliqueux cadet George, magnat de l'industrie TV, se bâtir une vie cossue dans la banlieue de New York et n'est que trop au fait du tempérament explosif de son frère. Le jour où George perd totalement le contrôle, la sauvagerie de son geste est telle que tous deux se voient projetés dans des vies radicalement nouvelles. Du jour au lendemain, Harry se retrouve en charge d'une nièce et d'un neveu, auxquels viendront bientôt se greffer un orphelin pour le moins excentrique et un couple de retraités farfelus. Tandis qu'il s'emploie à fonder cette famille d'un genre nouveau, Harry, héros malgré lui, navigue dans la tempête avec une intelligence des autres salutaire et, ce faisant, trouve le chemin de lui-même.