Contenu

Mariage de raison: romands et alémaniques: une histoire suisse

Durée: 13h. 10min.
Édition: Carouge-Genève, Ed. Zoé, 2001
Numéro du livre: 12208
ISBN: 9782881824418
CDU: 323

Documents similaires

Durée:7h. 19min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:39514
Résumé: La Suisse constitue une exception parmi les nations. Les tragédies de l’histoire européenne lui ont été épargnées. Malgré son manque de ressources naturelles, elle baigne dans la prospérité. Or, ses institutions politiques sont tout à fait particulières par la pratique de la démocratie directe, de la concordance dans les exécutifs et du fédéralisme. On découvre que le peuple est réellement souverain. Sur le cas particulier helvétique, on peut étudier la démarche d’une politique historique, résolument éloignée des attraits du pouvoir pour se consacrer au bien commun. On peut parler d’une acratie (absence de pouvoir), tant l’exercice de celui-ci y est retenu et discret. L’ouvrage passe en revue les problèmes réels et importants comme le soin des malades, le soutien des aînés, la formation des jeunes, le respect des minorités, la correction des inévitables erreurs et compare ce qui fut avec ce qui aurait dû être. La lenteur de l’évolution politique suggère que le secret revient à se fier à une évolution du type biologique, combinaison de hasard et de nécessité. Il n’est vraiment pas nécessaire de gouverner pour réussir, il suffit d’administrer.
Durée:3h. 42min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:10615
Résumé: Ce livre est un essai sur la politique d'expansion territoriale des ducs de Zähringen. Stratèges ambitieux, alliés de l'empereur d'Allemagne, ils fondèrent au XIIe siècle quinze villes, jalons de leur pouvoir, entre la Forêt Noire et la Suisse actuelle, sur un territoire dont l'enjeu était le franchissement des Alpes.
Durée:13h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36247
Résumé: La «nation» suisse a beau exister depuis 1848, date à laquelle une vingtaine de petites républiques s'unissent en un Etat fédératif, l'unité de base de cette confédération demeure la commune. Aux yeux du citoyen helvétique, elle seule incarne sa vraie patrie. Difficile, de ce fait, d'éclairer de l'intérieur l'histoire suisse sans faire usage de ce projecteur que constitue l'histoire locale.L'étude que voici jette son dévolu sur Château-d'Œx et ses deux voisines, Rougemont et Rossinière. Egalement connu sous le nom de Pays-d'Enhaut, ce petit morceau de la haute vallée de la Sarine va traverser les siècles en rencontrant des fortunes diverses. Tour à tour Gruériens, Bernois, Vaudois, catholiques et protestants, ses habitants vont construire leurs églises et leurs écoles, négocier leur bois, leur eau, leur bétail et surtout leur fromage contre florins, louis d'or, batz et francs; ils vont se faire enrôler dans les armées les plus variées, émigrer en Russie et en Amérique et bâtir des hôtels pour les touristes anglais. En un mot, ils ne vont cesser de s'adapter et de lutter pour survivre.Avec beaucoup de tendresse et juste ce qu'il faut de distance critique, l'historien britannique nous décrit leurs mésaventures et leurs réussites au quotidien comme en politique, esquissant au passage un portrait rafraîchissant de l'histoire helvétique.Ouvrage traduit et révisé par Véronique Jacot-Wezranowska.
Durée:32h. 1min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15938
Résumé: Ce livre raconte la Suisse sur le mode chronologique : non seulement comme un récit classique, mais aussi comme une chronique des événements marquants de l'histoire helvétique. Pourquoi, à l'époque romaine, les Suisses sont-ils appelés Helvètes ? Guillaume Tell, symbole universel de la liberté, a-t-il existé ? Comment se fait-il que Napoléon, maître d'un empire qui s'étendait de Madrid à Hambourg et de Rome à Amsterdam, n'ait pas annexé la Suisse ? Et que, depuis 1815, personne n'ait violé ni son territoire ni sa neutralité ? Pourquoi la Confédération helvétique, nain politique, est-elle devenue un géant de la banque et de la finance ? Et pourquoi, boudant l'Europe unie, fait-elle toujours cavalier seul ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles ce livre tentera de répondre de façon aussi claire et divertissante que possible.
Lu par:Jean Frey
Durée:4h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:14675
Résumé: Point de vue de l'éditeur : Ce petit livre est écrit par une journaliste de talent, soucieuse de faire comprendre la Suisse, ce pays petit, mais si compliqué, à ceux qui viennent le visiter. De l'expliquer à travers les étapes de sa construction, c'est-à-dire son histoire. De montrer comment ce pays s'est forgé une âme, des cultures politiques, une prospérité qui doivent beaucoup à ses voisins mais qui lui confèrent son identité singulière. La journaliste fait confiance aux historiens en s'entourant de leurs livres. Et l'historien que je suis est séduit par la lecture qu'elle en a faite, ingénieuse, libre et volontiers provocante. Jean-François Bergier, Préface.
Lu par:Monique Gay
Durée:8h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67884
Résumé: Sous la forme d'un dialogue avec un historien, un jeune adulte prend connaissance des grands épisodes de l'histoire suisse de 1291 à nos jours. Organisé autour de trois grandes périodes (Moyen Age et Ancien Régime ; XIXe siècle ; XXe siècle), ce livre donne la possibilité d'aborder l'histoire nationale de la Suisse de manière critique et autonome. Destinée à un public curieux qui souhaite dépasser les récits mythologiques, cette enquête dans le passé intègre les apports récents de la recherche scientifique. A l'encontre des idées reçues, cette histoire économique et sociale ouvre des perspectives nouvelles sur les préoccupations actuelles et les connaissances historiques du grand public.
Durée:23h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71940
Résumé: Historien fécond, aux curiosités multiples, Marc Perrenoud est l’auteur d’une centaine d’articles, d’une thèse remarquable consacrée à la place financière suisse durant la période nazie, et d’une multitude de contributions à une bonne dizaine d’ouvrages. Bref, une oeuvre originale et critique sur l’histoire de la Suisse au cours du xxe siècle. Six thèmes structurent la présentation de cette oeuvre : la migration, les relations financières internationales, les relations économiques et commerciales, les réfugiés, la Suisse et l’Outre-mer, et le mouvement ouvrier. Outre la rigueur et le talent de cet historien atypique, c’est la priorité donnée à ceux d’en bas, ces hommes et ces femmes « sans histoire », qui caractérise ces écrits. Marc a le mérite d’avoir sorti des archives quantité de dossiers qui éclairent et documentent le fonctionnement du capitalisme helvétique, notamment durant la Deuxième Guerre mondiale. L’un des meilleurs connaisseurs de cette période, selon Jean-François Bergier, le regretté président de la Commission d’experts sur la Suisse durant le nazisme.
Durée:1h. 33min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69050
Résumé: Rares sont les phénomènes comme les épidémies et plus encore les pandémies susceptibles de provoquer l'extinction du genre humain et d'engendrer des peurs viscérales. Le "quatrième cavalier des chevaucheurs de l'apocalypse" parcourt le monde à intervalles irréguliers depuis des millénaires, répandant des contagions ayant marqué de manière indélébile l'histoire en modifiant les destins de nombreuses nations, en tuant des centaines de millions d'individus et en ravivant parmi les hommes des haines ataviques. La Suisse n'a évidemment pas échappé aux hécatombes au cours des siècles, subissant successivement les grandes pestes antiques, la mort rampante du XIVe siècle, la variole, le choléra, le typhus et les grippes : grippe russe, grippe espagnole, grippe asiatique jusqu'à la dernière mutation d'un virus qui nous est familier et qui, pourtant, en 2020, est parvenu à faire trembler le monde sur son socle.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74398
Résumé: Le 16 avril 1942, un marchand de bétail, juif, disparaît lors de la foire de Payerne. On le retrouve, découpé en morceaux, dans des « boilles » immergées dans le lac de Neuchâtel. Arthur Bloch a été assassiné par un groupe de nazis dont le chef voulait ainsi témoigner son attachement à l’Allemagne hitlérienne qui menaçait d’envahir la Suisse. Comment le virus du nazisme a-t-il pu s’infiltrer au cœur d’une si paisible bourgade, dans ce pays préservé de la guerre ? Comment a pu naître l’idée de ce crime atroce, amorce de « solution finale » suisse? Que s’est-il passé dans le cœur et dans la tête des hommes simples qui commirent ce forfait ? Ce livre, basé sur des témoignages recueillis trente-cinq ans après les faits, laisse entrevoir ce qu’aurait été une Suisse occupée par les armées hitlériennes.
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36867
Résumé: Cet ouvrage explore les rapports, souvent méconnus, de la Suisse avec la traite négrière et la colonisation, au travers de quelques exemples romands, tel celui des Larguier des Bancels. Cette famille franco-suisse dans le mouvement voit des centaines de Français et d’Européens se précipiter vers l’Île de France (île Maurice), vers 1750, dans l’espoir d’y faire rapidement fortune...
Durée:6h. 9min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:33384
Résumé: Dans le célèbre Liber chronicarum, oeuvre de l'humaniste allemand Hartmann Schedel, Genève est présentée comme une ville compacte et retranchée derrière ses fortifications. Une de ses portes est surmontée d'un écusson avec un aigle bicéphale, signe de l'appartenance de Genève à l'Empire. L'image nous rappelle que l'histoire de la cité épiscopale a été largement déterminée par les puissances qui l'ont entourée au fil des siècles. Sa position au coeur de l'Europe et le développement de routes empruntant les cols des Alpes occidentales ont contribué à faire de la ville du bout du lac une capitale régionale et un pôle économique important dès le Moyen Age. Au début du XVe siècle, Genève est en pleine croissance et ses foires attirent des marchands et des banquiers de toute l'Europe. Sa prospérité et son rôle politique ont ainsi suscité la convoitise des puissants, faisant de Genève une cité constamment disputée. Alternant récit événementiel et approfondissements thématiques, ce premier volume retrace l'histoire d'un long Moyen Age genevois, brossant "l'état d'âme " de la ville, la manière d'y vivre et les modalités d'appropriation de l'espace urbain.
Durée:11h. 36min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66097
Résumé: Ce livre traite de la vie des hommes dans la vallée d’Hérémence et vient,10 ans après, compléter le point de vue féminin du livre «A l’ombre de la Dixence. Vie quotidienne des femmes dans l’arc alpin». Au début des années 2000, la Société Patrimoine Hérémence a pris le parti d’évoquer le destin des femmes de la vallée d’Hérémence dans le livre «A l’ombre de la Dixence». «Générations barrages» traité sous l’angle masculin, interroge les hommes sur la représentation qu’ils se font de leur rôle, de leur statut, de leur pouvoir et de leur insertion sociale. Ces témoignages permettent de comprendre cette société alpine, d’analyser les relations tissées entre femmes et hommes à l’époque de la construction des grands barrages. Le point de vue masculin, sous forme d’entretiens, permet d’explorer et de compléter la compréhension de cette société alpine sur les dimensions suivantes : • l’accès au savoir • la division du travail • la famille • la vie publique et associative • le travail manuel et le travail intellectuel La réflexion menée sur ces différentes dimensions permet de montrer si le début du salariat commence dans cette vallée avec la construction des barrages, comment l’artisanat participe à l’économie agro-pastorale et où se situe le début d’une économie de marché dans la vallée d’Hérémence.