Contenu

Recherche par lecteur : Jean-Pierre Schamber

45 résultats. Page 1 sur 3.

Durée:24h. 42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72245
Résumé: Le roman est situé dans cette vie du siècle XX, les deux guerres, le Front populaire et la mort de Gorki, et ces jours d'aujourd'hui : le monde réel, vous avez beau le tourner dans tous les sens, c'est encore le monde réel. Et qu'Antoine parle ou l'auteur, ou c'est Alfred, il faut en croire celui-ci, disant à Fougère : Tout n'est, que j'écris, qu'une lettre, une lettre sans fin vers toi. Une longue, une interminable lettre d'amour...
Durée:18h. 8min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:67064
Résumé: Que faire à Taipei quand on adore le roman policier, la philosophie et le Kung-fu sinon s’installer Rue du Dragon couché, au coeur du quartier des pompes funèbres, et y devenir détective privé ? C’est ainsi que Wu-cheng, dramaturge raté qui en veut à tout le monde après que son couple s’est désagrégé, décide de tout envoyer valser : il quitte son poste à l’université, déménage et devient détective privé par amour des intrigues. Très vite, il reçoit la visite d’une certaine Mme Lin, inquiète que sa fille ne parle plus à son père. Une histoire a priori anodine mais qui, une fois réglée, lui redonne des ailes : le voilà convaincu de pouvoir traquer le premier serial killer de Taïwan, un bouddhiste fou. Passionné, il se donne corps et âme dans l’enquête, se déplaçant sur les scènes de crime… jusqu’à éveiller les soupçons de la police. RDV étranges, caméras de surveillance et ragots divers, tout l’incrimine. Une seule solution : débusquer ce meurtrier qui semble très bien le connaître…
Durée:17h. 33min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:65649
Résumé: Averty dans la proximité de Roussel, Lautréamont et André Breton, voilà ce que ce livre s'attache à dévoiler ici plutôt - ou tout autant - qu'un Averty couronné d'une auréole mythique ou perçu comme "un des meilleurs réalisateurs de variétés au monde", ce qu'il fut durant une partie du XXe siècle. Un Averty fasciné par le surréalisme et la poésie autant que par l'esthétisme et l'originalité mêlant la nouveauté de ses recherches et l'utilisation inédite de l'électronique. Un Averty visionnaire et précurseur, passionné de jazz et qui passe outre le style convenu et lisse des émissions des débuts. Un Averty chez qui, très vite, la pensée accompagne la richesse d'invention et l'originalité. Un Averty qui doit plus à Jarry, Lautréamont, Meliès qu'à l'école des Buttes-Chaumont dont il se démarque rapidement. Il s'amuse à détruire l'image traditionnelle du documentaire et devient magicien des trucages. Il crée un langage par et pour la télévision. Un Averty moderne, qui crée "l'effet télé", traverse la création conceptuelle, annonce des jeux d'écriture à l'intérieur de la petite lucarne même, ose être littéraire dans ses réalisations. Adore jouer avec l'image. Invente l'objet télévisuel. Averty, comme il faut le relire aujourd'hui. Comme le fait ici Sylvie Pierre, à partir d'archives inédites, de dizaines d'heures d'entretiens avec le réalisateur, dans une biographie, véritable table de dissection. Qui mêle histoire, trajectoire et anecdotes avec un regard distancié et humain. Averty d'une très grande modernité.
Durée:12h. 1min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:39182
Résumé: Une analyse des James Bond qui montre que ces films populaires sont bien plus complexes qu'ils n'y paraissent. Pour cela, l'auteur s'appuie sur des interviews réalisées auprès des acteurs, producteurs, décorateurs ou scénaristes, et sur les épisodes les plus marquants.
Durée:10h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:38027
Résumé: Magic Ciné, c'est le nom de la salle de banlieue où, enfant, Pierre Tchernia a découvert le cinéma. Il ne se doutait pas alors qu'on l'appellerait un jour Monsieur Cinéma, titre d'une émission de télévision qu'il a proposée pendant vingt-deux ans. Magique cinéma qui lui a donné le goût du spectacle et l'envie de réaliser des films et des téléfilms, de produire et de présenter tant de programmes d'information et de divertissement. Pierre Tchernia est l'ami de tous. C'est à la télévision qu'il a commencé sa vie professionnelle à la création du journal télévisé en 1949. Pionnier du petit écran, il fait partie de la famille de tous les Français depuis un demi-siècle. Olivier Barrot l'a entraîné sur le chemin des souvenirs, au travers de ses œuvres mémorables, La Belle Américaine, Le Viager, Le Passe-muraille, et de ses émissions au long cours, " L'Ami public n° 1 ", " La Boîte à sel ", " Les Enfants de la télé ". Autant de rendez-vous d'amitié où l'on peut voir, parmi bien d'autres, Michel Serrault acheter des chaussures en plastique, René Goscinny hésiter devant une sole grillée, Georges Brassens commander les œuvres de Kipling, Jean Poiret dans la troupe des Spataragonflards, Lino Ventura ratant sa recette de chou rouge, Jean Carmet dans son " récital de tambours historiques. [Source: Babelio, 2003]
Durée:7h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37059
Résumé: Virgile, qui n'a plus que quelques mois à vivre, a réuni durant sa vie une impressionnante collection de précieux flacons de vin dont il ne pourra pas profiter. Veuf et sans enfant, il initie à l'oenophilie sa voisine, une jeune femme qu'il ne connaît pas, pour ne pas laisser ce trésor sans héritier. Au fil des leçons, des sentiments apparaissent entre l'élève et le maître. Premier roman.
Durée:14h. 4min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36121
Résumé: Une biographie de l'acteur qui revient sur les rôles marquants de sa carrière et dévoile les paradoxes de son caractère. ©Electre 2017
Durée:15h. 30min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:35862
Résumé: Emma, une jeune Suédoise travaillant pour un empire industriel, cache un secret : le grand patron, Jesper, lui a demandé sa main et ne veut pas qu'elle ébruite la nouvelle. Deux mois plus tard, Jesper disparaît sans laisser de trace et un cadavre de femme, la tête tranchée, est retrouvé dans sa maison. Peter et Hanne, policiers de talent et anciens amants, enquêtent en tandem.
Durée:16h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34633
Résumé: Juin 1988. En vue des festivités commémoratives de l'année suivante, la très officielle Mission du Bicentenaire de la Révolution française du ministère de la Culture contacte Jean-Luc Godard pour lui proposer de réfléchir à un film autour de 1789. Roman fleuve, roman cascade, Sauve qui peut (la révolution) raconte le travail buissonnier de JLG sur ce projet de plus en plus improbable, qu'il intitule bientôt Quatre-vingt-treize et demi. C'est l'occasion pour le cinéaste de renouer avec l'ami Jacques, perdu de vue depuis leurs communes années Mao, devenu entre-temps historien, opportunément spécialiste de la période. Sous prétexte de consultations pseudo-scientifiques, le dialogue reprend entre les deux hommes. Le cinéaste musarde, découvre le charme bucolique de l'île de la Loire sur laquelle Jacques vit seul avec sa fille Rose, et fait connaissance avec la demoiselle qui n'a pas vingt ans. Et Jacques confie à Godard les affres de la grande impasse qui l'occupe, les aléas du grand livre dans lequel il se noie : une vie de Danton très... alternative. Le sens (giratoire) de l'histoire, l'agonie du cinéma, l'espérance de vie des révolutions et le vieillissement des révolutionnaires sont quelques-uns des motifs qui animent cette fugue grisante, poignée de déroutes magnifiques dont Thierry Froger nous fait à la fois captifs consentants et complices ravis, dans un geste joyeusement blasphématoire, d'une audace, d'une liberté et d'une maîtrise rares.
Durée:15h. 58min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:33823
Résumé: Londres, 1944. Alors que la Luftwaffe fait son assaut final sur la capitale britannique déjà exsangue, les Londoniens se précipitent dans les rues, cherchant un abri souterrain au coeur de la ville obscure. Lorsque le calme revient, d'autres horreurs refont surface... Un bras coupé est découvert par un groupe d'enfants jouant sur un site bombardé de l'East End ; et lorsque le sergent détective Frederick Troy de Scotland Yard arrive sur les lieux, il devient évident que le corps démembré n'est pas l'oeuvre d'une fusée. Troy parvient à relier le bras coupé à la disparition d'un scientifique réfugié de l'Allemagne nazie. Il déterre alors une chaîne de secrets menant tout droit au haut commandement des Alliés, et pénètre les mystères d'un monde corrompu, peuplé de réfugiés apatrides, d'agents secrets et de femmes mystérieuses.
Durée:4h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33699
Résumé: Le temps d'une nuit, le narrateur reçoit la visite de sa femme décédée, Marie Trintignant. Au cours d'une déambulation dans les rues de Paris, ils reviennent sur les lieux de leur amour et de leurs déchirures. Il évoque leurs souvenirs et la difficulté à vivre sans elle. « J'ai passé plus de temps que toi sur cette Terre. Et notre différence, c'est que moi, je t'ai perdue. C'est parce que j'ai continué à vivre que je le sais. J'ai voulu être seul souvent pour être avec toi. Il faut bien donner son temps aux amours invisibles. S'en occuper un peu. Encore maintenant je me demande comment tu vas. Ce que tu fais. Je cherche de tes nouvelles. J'invoque la colère pour que tu la calmes. Quelques rires où tu me rejoindrais. Et le soleil a changé, puisqu'il manque une ombre. Mais je suis heureux. Et c'est à ton absence que je dois de le savoir. »
Durée:2h. 21min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32420
Résumé: Dans cet opuscule, les auteurs s'appliquent à déconstruire l'argumentation du Suicide français sur des sujets comme le nationalisme, la xénophobie, l'immigration et la mondialisation, avant d'analyser les raisons du succès d'une pensée réactionnaire comme celle d'E. Zemmour et d'évoquer l'entame d'une guerre idéologique dans le débat d'idées actuel.
Durée:9h. 18min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:32093
Résumé: Le samedi 4 décembre 2004 à 7h. 30, Dalton Corbin se précipite chez les voisins pour annoncer que sa mère, Jennifer, ne respire plus. La police la trouve la tête en sang, la crosse d'un revolver dépassant de la couette et conclut à un suicide. Pour découvrir la vérité, A. Rule interroge tous les protagonistes de cette affaire et s'appuie sur les techniques les plus pointues des experts.
Durée:28h. 25min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:31751
Résumé: Jack Ryan a pour mission de percer le secret d'une arme à laser susceptible de bouleverser l'équilibre des forces mondiales. Il a pour complice le colonel Filitov, haut dignitaire russe surnommé le cardinal du Kremlin, acquis à la collaboration avec l'Occident.
Durée:9h. 46min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:29278
Résumé: Un favori à l'élection présidentielle, le président d'un groupe militaro-industriel, un directeur du renseignement intérieur, un syndicaliste disparu après le meurtre de sa famille, une photographe chinoise en vogue... Qu'est-ce qui peut les relier ? Lorraine, agent des services secrets, est chargée de faire le lien. De Paris, en passant par la Bretagne et l'Irlande, pourra-t-elle y parvenir ? Rien n'est moins certain.
Durée:7h. 53min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30453
Résumé: Pourquoi on ne le voit plus à la télévision ? Parce que, lorsqu'on appartient au CSA, on ne peut plus exercer un métier dans les médias et que cet interdit perdure 3 ans après qu'on a quitté le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Rachid Arhab vit cette interdiction prolongée comme une épreuve, mais l'a mise à profit pour écrire. Le témoignage émouvant d'un fils de deux pays en guerre. Le parcours insolite d'un gamin des montagnes de Kabylie arrivé en Lorraine à 3 ans sans connaître un mot de la langue, né français puis devenu «étranger» après l'Indépendance algérienne, et qui va devoir batailler pour s'installer et travailler dans un pays qu'il considère comme le sien. La course d'obstacles avant de devenir le premier présentateur télé d'origine «arabe» et qui, en plus, veut garder son nom ! L'aventure d'un enfant d'immigrés rejoignant les grands commis de l'Etat qui gèrent le PAF et lui font découvrir les coulisses de l'audiovisuel dont il nous livre ici les secrets de gestion. Des réponses aux questions que se pose le grand public sur l'attribution des chaînes, les rapports entre l'audiovisuel et le pouvoir, la numérisation de la radio, la retransmission «payante» des sports à la télé, l'irruption d'Internet, les problèmes de déontologie que pose l'information actuelle.
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Littérature érotique
Numéro du livre:29829
Résumé: Dans un mouroir sinistre, chacun porte en lui un secret difficile. Pour conjurer le sort, tous adoptent un comportement troublant, à l'image de la directrice du service de gériatrie en proie à une excitation démesurée dès que le croque-mort l'entreprend.
Durée:7h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21576
Résumé: Sacha-Distel nous a quittés le 22 juillet 2004. L'inoubliable interprète de Scoubidou, des Pommes... des poires..., playboy à l'extraordinaire élégance qui émerveilla des générations de fans, fut surtout, au-delà de son image publique de chanteur de variétés, un musicien confirmé, et singulièrement un guitariste hors pair. Dans cette biographie écrite en collaboration avec l'écrivain Bruno Tessarech peu de temps avant sa mort, Sacha Distel nous parle à cœur ouvert de son parcours, de ses joies, de ses peines, du show business, de ses amis et de ses plus grand succès. En regard de ce texte poignant, le lecteur trouvera des photos de l'artiste en compagnie de sa famille, de ses amis, et des grands musiciens et chanteurs qu'il cotoya, comme Louis Armstrong, Miles Davis, Sonny Rollins, Tina Turner, Quincy Jones, Al Jarreau, Johnny Hallyday, George Brassens, Enrico Macias... Que des noms illustres à la mesure de son talent.
Durée:16h. 56min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:23964
Résumé: D'où viennent les faux squelettes retrouvés enfouis sous une chape de ciment dans un bar de Fleshmarket Close, ruelle donnant sur l'ancienne halle aux viandes d'Edimbourg ? Il faudra plusieurs enquêtes croisées, comme Rankin sait si bien les tisser, pour le savoir. Rebus, à la recherche du meurtrier d'un journaliste kurde immigré, met au jour un sale trafic de sans-papiers qui débouche sur une exploitation de main-d'œuvre illégale qu'en d'autres temps l'on aurait qualifiée d'esclavage. Et Siobhan Clarke, sa fidèle partenaire lancée sur les traces d'une adolescente disparue, doit élucider le meurtre d'un violeur récemment libéré de prison. Une fois de plus, au passé hanté d'Edimbourg succède un présent honteux. Racisme primaire, mépris total de la dignité humaine et gros bénéfices qui profitent en haut lieu déclenchent chez Rebus une rage intense, et une forte envie de rééquilibrer à sa façon la balance de la Justice.
Durée:9h. 11min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:22903
Résumé: C'est en sortant son chien que Wilt réfléchit à la méthode la plus efficace pour se débarrasser de sa femme, devenue bien trop encombrante à son goût. Wilt est à la croisée des chemins : professeur de culture générale dans un lycée technique pour étudiants demeurés, sa carrière est au point mort. Marié depuis bien trop longtemps à une femme frustrée et complexée, Wilt est en quête d'absolu. Il rêve de gloire, une gloire que le monde lui refuse depuis trop longtemps, et de crime, un crime dont il est sûr qu'il ferait craquer les derniers verrous qui ligotent son existence. Bref, Wilt est en crise, la crise de la quarantaine, identitaire et profonde mais incapable de prendre une décision radicale. La rencontre de sa femme avec une (fausse) riche voisine, adepte des jeux du sexe et des mauvais coups, va plonger la famille Wilt dans une centrifugeuse d'événements des plus inattendus... Tom Sharpe est sans aucun doute l'un des écrivains anglais les plus drôles de sa génération. Et Wilt l'idéale créature de son imaginaire littéraire. Cette critique de la déraison pure, drôle à souhait, n'en est pas moins une hilarante mais brillante mise en cause de notre société de consommation et des valeurs de la bourgeoisie.