Contenu

Recherche par lecteur : Daniel Schreiber

59 résultats. Page 1 sur 3.

Durée:15h. 46min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:35896
Résumé: Rouen, pendant l'édition 2008 de l'Armada. Au sixième jour de la manifestation, un marin, membre de l'équipage d'un des voiliers, est retrouvé poignardé. Ce meurtre est lié à une machination qui pourrait compromettre la sécurité des spectateurs de la parade de la Seine. Un commissaire revêche et une journaliste ambitieuse enquêtent. ©Electre 2017
Durée:13h. 24min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:35014
Résumé: A Lille, à Douai, le long des corons, l'ombre des anciens terrils, Marie-Paul Armand est chez elle, dans ces cités du Nord dont elle connaît intimement la géographie humaine et la poésie. Comme l'ange biblique soulevant les toits des maisons, elle surprend les habitants dans leur vie quotidienne, traque leurs secrets, espionne leurs amours et leurs rêves. Elle sait tout, entend tout. Cette jeune fille qui hésite à suivre son père au Canada alors que son grand-père, le vieux mineur, est en train de mourir. Cette épouse délaissée s'éprenant du professeur de sa fille. Cette gamine triste qui attend le retour d'un mauvais père pour le réveillon de Noël... Les rires, les larmes, les petits drames et les grands bonheurs de la vie de tous les jours.
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32651
Résumé: Au cours des derniers jours de mai 1871, le gouvernement d'Adolphe Thiers se résolut à réprimer dans le sang la Commune de Paris. La Semaine sanglante s'accompagna d'un gigantesque incendie, au cours duquel le feu menaça dangereusement le Louvre et ses collections, de même que la Bibliothèque impériale, livrant aux flammes son fonds de cent mille volumes précieux... Face au sinistre, deux hommes : un conservateur, jusque là confit dans ses notices de catalogue, et un officier, que rien ne prédisposait au sauvetage du sel de la civilisation.
Durée:12h. 36min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:31949
Résumé: Histoire insolite de l'Ardèche à travers ses contes et légendes, ses mystères, et les récits de crimes et délits ou de comportements héroïques : l'éventreur de bergers, le gang des souris vertes, les mariniers du Rhône, les sorcières de Balazuc, etc.
Durée:14h. 9min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:30471
Résumé: Parmi les nombreux auteurs de vaudeville du XIXe siècle, Eugène Labiche (1815-1888) est l'un des plus remarquables en raison de l'importance de sa production (174 pièces) et des succès obtenus. Près de quarante ans après l'ouvrage de Philippe Soupault et plus de trente ans après la dernière thèse universitaire le concernant il était nécessaire qu'un historien procède à une relecture de l'œuvre de Labiche en utilisant les avancées de l'historiographie contemporaine. Ainsi, dans une perspective résolument moderne d'histoire culturelle, l'auteur a " découvert " à travers une analyse de contenu que les grands " personnages " du théâtre de Labiche étaient autant des institutions ou des groupes sociaux-tels le mariage, l'alimentation, la domesticité, Paris ou le duel- que des individus, bourgeois et rentiers. Par ailleurs Labiche manifeste une ambiguïté évidente sur la question politique et sociale et sur la question morale. Sous les textes se cache une critique acerbe du système démocratique et s'inscrit un attachement aux valeurs conservatrices sinon réactionnaires. En revanche Labiche accorde aux femmes une fonction nettement moins dévalorisée que cela n'a été analysé jusqu'à présent et il transige largement avec les préceptes moraux de l'époque. De nombreux personnages ont des défauts marqués (mensonge, égoïsme, hypocrisie, lâcheté) ; apparaît même clairement la tentation du crime. Beaucoup de pièces laissent perdurer in fine des situations " objectivement " injustes ou amorales. Enfin une lecture plus métaphorique fait émerger une large mise en valeur de la sexualité, sujet tabou de la conscience sociale du XIXe siècle. Labiche est plus contestataire et amoral que l'opinion traditionnelle ne l'admet.
Durée:11h. 29min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30459
Résumé: Le narrateur raconte la Première Guerre mondiale telle que G. Chevallier lui-même l'a vécue, comme simple soldat, sur le front puis, blessé, à l'hôpital. Paru pour la première fois en 1930, ce roman témoigne de la terrible expérience des combattants face à la férocité et l'inutilité de cette guerre.
Durée:13h. 22min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:29686
Résumé: Portrait de J. Vallès (1832-1885), journaliste, écrivain et homme engagé pour la liberté et contre le dogmatisme idéologique. Il fut l'un des premiers défenseurs des droits de l'enfant, dénonça les inégalités sociales, fonda le journal Le cri du peuple avec P. Denis et participa activement à la Commune de Paris en 1871.
Durée:11h. 51min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:26609
Résumé: En 1970, la Belgique est le théâtre d'une révolution d'inspiration prétendument féministe, excluant les hommes de toute vie sociale et instituant une dictature d'un nouveau genre. En France cependant, des militants des causes extrêmes considèrent ce petit enfer totalitaire comme un modèle d'égalité. Quelques-uns, parmi les plus convaincus - d'où se détache la figure drolatique de Pierre-Jean Gould, intellectuel germanopratin -, seront conviés à un premier voyage officiel dans l'Empire des femmes, dirigé d'une main de fer par les " Bergères ", Ingrid et sa fille Judith. Sur place, ils seront " promenés " dans des décors en carton-pâte dressés par les propagandistes du pouvoir. Une farce politico-touristique où le tableau ubuesque d'un régime délirant s'accompagne d'une description cocasse de mondains en liberté surveillée, persuadés de participer à un voyage historique. On suit, en parallèle, sous la forme d'un journal, l'histoire d'Astrid, une sujette anonyme, qui découvre la réalité paranoïaque du pouvoir, les privilèges des apparatchitzas et leurs caprices insensés.
Durée:9h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21841
Résumé: Après ses romans sur l'âme slave, Vladimir Fédorovski rend hommage au génie français. Fidèle à un style qui a fait de lui l'un des écrivains les plus lus de France, il nous entraîne dans une aventure tumultueuse, celle de l'affinité extraordinaire entre Paris et Saint-Pétersbourg. Grands tsars, aventuriers passionnés, artistes désespérés et leurs égéries sont les personnages de ce " roman français ". En recevant Diderot et en achetant la bibliothèque de Voltaire, la Grande Catherine rend hommage à l'universalité féconde du génie français. Le marquis de la Chétardie, favori d'Elisabeth de Russie, faillit devenir " son tsar ". La cantatrice Pauline Viardot enchante le tout Saint-Pétersbourg et ramène en France un ours nommé Ivan Tourgueniev qui, de Paris, fera connaître au monde Tolstoï et Dostoïevski. Mais il y aussi les amours démesurées, terribles. Et Moscou incendiée, Napoléon défait, Paris occupée par les cosaques dans une fête dont le souvenir demeure. Au XXe siècle, les figures d'une étonnante modernité - Matisse, Diaghilev, Cocteau ou encore aujourd'hui Gorbatchev - sont toutes au centre d'une fresque composée d'une multitude de touches drôles, sensibles, tragiques qui font vibrer à chaque page.
Durée:6h. 25min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:25881
Résumé: La défiance est au coeur du pessimisme français. Elle détruit inexorablement notre goût de coopérer et de vivre ensemble. Elle n'est pourtant pas un héritage culturel immuable. Au terme d'une analyse iconoclaste, Yann Algan, Pierre Cahuc et André Zylberberg, trois économistes réputés, montrent comment la défiance résulte d'un cercle vicieux où le fonctionnement hiérarchique et élitiste de l'école nourrit celui des entreprises et de l'Etat. S'y ajoute une logique corporatiste, où chaque profession essaie de tirer au mieux parti de l'argent public, le plus souvent... au détriment des autres. En amorçant des réformes vite abandonnées, en multipliant les faveurs fiscales ciblées, en laissant proliférer les conflits d'intérêts, le pouvoir a au contraire, depuis une décennie, aggravé la crise. Sommes-nous pour autant condamnés à cet engrenage paralysant ? Un Etat libéré des logiques clientélistes, une école moins obsédée par les classements, une renonciation aux statuts de toutes sortes sont autant de moyens de sortir du déclin qui nous menace. En vérité, le changement ne passe pas forcément par l'ambition de tout changer tout de suite. Il n'y a pas de fatalité au mal français, au contraire. La confiance aussi se fabrique : c'est la bonne nouvelle de ce livre !
Durée:2h. 8min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:22709
Résumé: Votre psy pense à vous, mais vous, est-ce que vous pensez à elle ? Est-ce que vous vous mettez parfois à sa place, à elle qui essaie de se mettre à la vôtre ? Essayez, pour une fois, de lui adoucir la tâche. Arrêtez de toujours vous plaindre, racontez-lui des histoires. Soyez léger, parfois drôle, au récit de vos angoisses ajoutez quelques facéties? Soyez celui avec lequel elle ne s'ennuie jamais, celui qui a toujours des choses passionnantes à raconter, celui avec qui les séances sont récréatives et trop courtes. Celui dont elle puisse se dire plus tard, avec nostalgie : "c'était un bon client..." J'ai moi-même essayé de l'être, est-ce que j'ai réussi ? Demandez à ma psy.
Durée:17h. 27min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26543
Résumé: Depuis sa création, Le Canard enchaîné écorne les pouvoirs, n'est lié à aucun parti et n'a d'autre souci que de railler l'ordre et la censure. Mais au tournant des années 1970, l'hebdomadaire satirique change radicalement. Dans cette enquête rigoureuse, ponctuée par des anecdotes piquantes, Karl Laske et Laurent Valdiguié reviennent sur la véritable saga du volatile. Ou comment le journal d'influence est devenu influencé.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21116
Résumé: Depuis plusieurs années, le vieux loup du Grand Sud annonçait qu'il travaillait à un livre sur les Naufrages, qu'il avait conçu, semble-t-il, comme une sorte de prise de congé. Il en a achevé la rédaction peu avant le début de cette année 2002 qui le verra fêter ses 92 ans. Comme toujours chez lui ou presque, on a affaire à l'un de ces livres inclassables, hirsutes, où la fiction et l'autobiographie poursuivent une étrange partie de cache-cache. Ecrit dans le sillage du Passant du bout du monde (Phébus 2000), qui avait surpris la critique par sa verdeur intacte, par sa jeunesse déraisonnable, Naufrages peut se lire comme le chant d'adieu d'un homme qui s'est toujours ingénié à conformer sa vie - et son œuvre aux rands rêves de son enfance. Une leçon de fidélité. Et une nouvelle invite à prendre le large...
Durée:3h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21105
Résumé: À la mort de son père, Louis-Marie Bénic est recueilli par son oncle, propriétaire de l'auberge du Bon Chien Jaune à Brest, lieu mal famé où s'organisent d'étranges commerces. Notamment entre l'oncle de Louis-Marie et un certain Pain Noir, qui réclame que lui soient livrés des morts... Intrigué, Louis-Marie décide d'en savoir plus. Mais il regrette bientôt sa curiosité. Prisonnier d'un vaisseau fantôme de sinistre réputation, le voici contraint de jouer une comédie macabre !
Durée:7h. 26min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:26772
Résumé: Jenny Barrett... "Elle était belle. Terriblement intelligente. Elle aimait Mozart et Bach. Et les Beatles." Elle est morte il y a plus d'un an... Et Oliver Barren n'a pu l'oublier: il n'a repris goût ni à la vie ni à l'amour. Avec désespoir, il s'est jeté, il s'est englouti dans son travail d'avocat, se chargeant encore de tâches bénévoles pour la défense des pauvres de Harlem. Jusqu'au jour où Marcie Nash pénètre dans sa vie, presque par effraction. Belle comme un mannequin, forte comme une femme d'affaires (qu'elle est) et très sensible à la présence d'Oliver. Des goûts communs, un sens de l'humour partagé. Et pourtant... Et pourtant, tourmenté, déchiré, Oliver hésite... N'ose-t-il plus ou ne veut-il plus aimer?
Durée:8h. 49min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:24557
Résumé: Deux janvier 1959 : les colonnes du Che Guevara et de Camilo Cienfuegos entrent à La Havane ; Quelques jours plus tard, Fidel Castro fait, à son tour, une entrée théâtrale dans la capitale cubaine. La révolution castriste triomphe grâce à une poignée d'hommes descendus de la sierra Maestra. Des Robins des bois modernes que la communauté internationale regarde avec bienveillance. Les stars de la planète accourent pour humer de près cette révolution à part qui jure de rétablir la république et la démocratie dans une île considérée comme le bordel de l'Amérique. Une véritable épopée hollywoodienne à 140 kilomètres des côtes de Floride. Pendant des mois, Le Lider maximo avance masqué pour installer sous les hourras de la foule une dictature qui met en coupe réglée une nation entière. C'est cette histoire extraordinaire mais vraie que raconte, jour après jour, ce livre, grâce aux témoignages des rares acteurs témoins de cette époque. Une histoire qui se déroule comme un film d'aventures avec ses héros et ses traîtres, ses flamboyances et ses contradictions. Cinquante ans après, Fidel Castro est toujours là.
Durée:12h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23952
Résumé: Lorsque Napoléon Bonaparte prend le pouvoir en novembre 1799, il martèle son intention de rétablir l'ordre en France et de restaurer un pays marqué par dix années de crise. Il ne souhaite pourtant pas revenir sur les principes fondamentaux de la Révolution, mais entend la terminer, c'est-à-dire en consolider les acquis sur des bases solides. Le nouvel ordre qu'il impose est donc d'abord politique, et s'accompagne de la mise en place de nouvelles institutions, mais il concerne aussi tous les aspects de la vie en société. II s'incarne alors dans le Code civil qui devient le socle de la France impériale. Les Français n'ont pas tous adhéré à ce nouvel ordre. Pourtant les réactions ne proviennent pas uniquement de ceux qui récusent le régime politique, qu'ils soient royalistes ou jacobins, et que l'on voit à l'œuvre depuis l'attentat de la rue Saint-Nicaise jusqu'à l'affaire Malet. Elles émanent aussi de tous les Français qui refusent le nouvel ordre des choses, les conscrits insoumis ou déserteurs, les vagabonds et les mendiants, les réfractaires au droit rural ou au Code civil, les chouans tombés dans le brigandage. Ce sont eux que le régime décrit comme des fauteurs de désordre. Dès lors le régime cherche à les faire rentrer dans la norme qu'il a fixée. Il dispose pour ce faire de forces de l'ordre particulièrement sollicitées et qui impriment leur marque à l'Empire. Avec la publication du Code pénal en 1810, et le renforcement du contrôle policier sur le pays, l'ordre napoléonien atteint son apogée. Pourtant le régime s'effondre quatre ans plus tard, certes sous les coups des puissances alliées, mais sans que la société reconstruite par Napoléon ait pu servir de rempart pour sauver l'Empire.
Durée:13h. 7min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:23767
Résumé: Alors que Louis XIV assiste impuissant à la disparition inexorable d'une partie de sa descendance, Trois-Sueurs et le duc de Saint-Simon parviendront-ils à innocenter le cousin du roi Philippe d'Orléans ? Celui-ci est en effet au cœur d'une terrible machination : on l'accuse d'être l'empoisonneur du duc de Bourgogne, de son épouse et de leur fils, le petit duc de Bretagne. Les vrais coupables seront-ils confondus et la justice pourra-t-elle triompher ? En Provence à la fin du règne de Louis XIV les aventures extraordinaires du brigand Trois-Sueurs dans une période déjà très troublée où la débauche et le crime gangrènent la cour de France.
Durée:16h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23044
Résumé: Le Brésil est en pleine mutation en ce début de XXIème siècle. Analyse économique et sociale du pays de Lula.
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:23454
Résumé: Claude Dufresne analyse les grands scandales de la IIIème république, du scandale de Panama aux escroqueries de Stavisky.