Contenu

L'affaire Madoff

Résumé
Présentation de l'éditeur : Voici à partir des témoignages de ses victimes, la première enquête approfondie qui répond à la question que tout le monde se pose : comment Madoff a-t-il réussi à tromper autant de monde et à éviter tous les contrôles pendant plus de vingt ans ? Le Livre : L'affaire Madoff est sans aucun doute la plus grande affaire d'escroquerie financière de l'histoire, par son ampleur, environ 65 milliards de dollars, sa durée, au moins une quinzaine d'années et probablement beaucoup plus, et par son étendue géographique. Cette histoire a touché des clients aux quatre coins du globe, dans les milieux sociaux les plus divers. En comparaison, les autres grandes affaires d'escroquerie de l'histoire étaient non seulement moins importantes, mais elles étaient aussi bien plus locales. L'affaire Madoff apparaît comme l'emblème criminel de la globalisation, sa face noire.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 6h. 13min.
Édition: Paris, Plon, 2009
Numéro du livre: 16326
ISBN: 9782259210515
CDU: 340

Documents similaires

Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:18040
Résumé: Euphorie, spéculation, réductions d'impôts, innovations hasardeuses dans la finance d'entreprise sont les causes de la crise économique de 1929. La lecture de cet essai classique de J. K. Galbraith sur la « grande dépression » (précédé d'une préface inédite en français sur la comparaison des deux crises) s'impose plus que jamais si l'on veut comprendre les grands krachs boursiers du XXe siècle et les scandales financiers de ce début de XXIe siècle.
Durée:5h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:17846
Résumé: " La crise actuelle se terminera un jour, laissant derrière elle d'innombrables victimes et quelques rares vainqueurs. Pourtant, il serait possible à chacun de nous d'en sortir dès maintenant en bien meilleur état que nous n'y sommes entrés. À condition d'en comprendre la logique et le cours, de se servir de connaissances nouvelles accumulées en maints domaines, de ne compter que sur soi... "
Durée:2h. 20min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:19373
Résumé: « Bien avant que les Indignés n'occupent la Puerta del Sol, les jeunes Grecs manifestaient déjà leur colère contre la classe politique et l'obligation de choisir entre un avenir à 600 euros ou émigrer vers nulle part. Nous sommes partis à leur rencontre dès le mois de février 2011 en nous laissant guider par l'actualité, par le hasard aussi, pour esquisser quelques portraits en textes et images. La Grèce parlait d'ériger un grillage sur le fleuve Evros qui la sépare de la Turquie ? Nous sommes allés voir sur place, dans la petite ville frontière d'Orestiada. Nous nous sommes rendus aussi à Xanthi et dans la vallée des Pomaks, en Thrace toujours, pour découvrir des jeunes appartenant à la minorité musulmane. Puis des Grecs et des enfants d'immigrés vivant sur deux Cyclades, Paros et Kéa. Enfin Athènes bien sûr. Sans oublier des jeunes Grecs venus étudier et travailler en Suisse... » C'est ainsi qu'Isabelle Guisan introduit la démarche, à la fois spontanée et réfléchie, qui a présidé à l'élaboration de ce livre. Au fil de sa pérégrination avec deux jeunes photographes, on redécouvre une vérité première: une crise, c'est tout d'abord un ensemble de parcours humains. Hôtelière, chauffeur de taxi, militant homosexuel, insulaire, musicien, émigré: chacun de ces destins, magnifiquement dépeints par la parole et l'image, nous en dit plus long sur la réalité grecque d'aujourd'hui que toutes les analyses de presse.
Lu par:Hervé Detrey
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16098
Résumé: Présentation de l'éditeur : "Comment en est-on arrivé là? Le monde semblait aller très bien, la croissance économique était la plus rapide de l'Histoire; tout annonçait qu'elle allait se poursuivre, sur la planète entière, grâce à une épargne abondante et à des progrès techniques extraordinaires. Et voilà que nous sommes à l'aube d'une dépression planétaire, la plus grave depuis quatre-vingts ans. Entre les deux, en apparence, pas grand-chose, sinon des familles américaines incapables de rembourser un crédit sur leur logement. L'objet de ce livre est d'expliquer, aussi simplement que possible, ce mystère, pour le résoudre, pour éviter que la crise ne dérape en catastrophe politique mondiale. Et pour que l'on ne nous y reprenne plus!"
Lu par:Henri Duboule
Durée:2h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16557
Résumé: La crise que nous traversons n'est pas seulement économique et financière. C'est une crise du sens de la vie commune dans des sociétés dont le seul horizon ne peut plus être celui de la consommation. Les réponses qu'on doit y apporter ne peuvent donc pas être seulement techniques. Il faut aussi penser en termes de civilisation. Et il est urgent de renforcer l'équité sociale, mais aussi les solidarités réelles, au sein de la famille, entre les générations, dans l'entreprise. Car ce sont elles et elles seules qui donnent aujourd'hui une signification à l'existence quotidienne.
Durée:16h. 11min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:18509
Résumé: Ce livre parle d'un combat d'idées. Il porte sur celles qui sont à l'origine des politiques désastreuses qui ont provoqué la crise et sur les leçons que nous en tirons. Nous sommes aujourd'hui à la croisée des chemins. Soit nous continuons à faire triompher la cupidité, à mettre au coeur de nos sociétés économiques le libre marché, l'obsession du court terme, les déréglementations, la libre circulation des capitaux, responsables des pires dérives du système financier ; soit nous acceptons de faire un pas de côté et de considérer les causes fondamentales de notre échec. Selon l'auteur, en effet, ce que la chute du mur de Berlin a été au communisme, septembre 2008 l'a sans doute été symboliquement au fondamentalisme du marché et au mythe pervers de l'autorégulation. Malheureusement, la plupart des élites économiques et politiques n'en prennent pas conscience : aveuglées par leurs croyances, elles évoquent une crise exclusivement financière qui aura certes des répercussions économiques, alors qu'il s'agit de la faillite d'un système conjuguée à une grave crise morale. Il est donc urgent aujourd'hui de repenser le monde, de réformer une science économique qui s'est fourvoyée, entraînant dans son sillage l'accroissement des inégalités, la montée de la pauvreté ou l'aggravation de la crise environnementale.
Durée:4h. 36min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26618
Résumé: Mille milliards ont déjà été dépensés pour tenter de sauver l'euro. Et ce sont les contribuables qui ont été rançonnés par les plans de rigueur, au profit des épargnants et de la finance. Une stratégie suicidaire qui peut conduire à l'explosion de la monnaie unique. François Lenglet, le journaliste qui a su poser les bonnes questions économiques aux candidats pendant la campagne présidentielle de 2012, revient ici sur les causes de la périlleuse situation française et explore les scénarios pour l'année à venir. Il explique comment la crise de l'euro dissimule une opposition entre les générations et les modèles de société. Un véritable hold-up des rentiers est en cours. Saurons-nous l'arrêter ?
Lu par:Daniel Martin
Durée:20h. 42min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26402
Résumé: Dans ce livre majeur Joseph Stiglitz explique comment les inégalités ont ainsi prospéré dans le monde depuis près de 20 ans. Et pourquoi ces tels écarts de richesses entre les plus riches et les plus pauvres sont à la fois inacceptables socialement et extrêmement dangereux économiquement. En effet Stiglitz démontre magistralement qu'il n'y aurait sans doute jamais eu la crise de 2007 si les classes pauvres et moyennes américaines notamment avaient vu leur pouvoir d'achat augmenter régulièrement (il stagne voire décroît aux Etats Unis depuis 2 décennies). Contrairement à la doxa libérale qui pense que moins l'Etat intervient pour réglementer mieux se porte l'économie, l'auteur démontre que c'est précisément cette absence de régulations qui a provoqué la crise. De même contrairement à la doxa libérale qui prétend que l'argent ruisselle spontanément des plus riches vers les plus pauvres, la richesse s'est concentré en un glacis détenu pour l'essentiel par 1% des habitants du globe. Un livre qui bien entendu non content de dénoncer et d'expliquer , toujours avec un remarquable sens pédagogique, propose de solutions et surtout d'autres alternatives à un système économique mondial qui, s'il n'est pas profondément réformé, risque l'effondrement.
Durée:3h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26549
Résumé: Jean Viard, "l'un des meilleurs connaisseurs du territoire français" selon Michel Feltin dans L'Express, dresse un portrait de la France bien différent des images courantes. La place du travail a évolué, la carte de France s'est transformée, le tri social par origine ou par âge a accéléré. Les choix de modes de vie priment de plus en plus sur les choix professionnels, les vies s'allongent et sont "discontinues", la mobilité virtuelle bouscule la mobilité physique, les extra urbains repeuplent les campagnes... Oui, la France a changé, et elle change tous les jours par une multitude de décisions publiques, économiques, administratives, mais aussi privées, familiales, professionnelles. Certes, tout le monde ne vit pas ces changements de la même manière, mais il nous faut renouer avec un récit commun qui dise l'individu face au monde. La France de Jean Viard est une société du bonheur privé et du malheur public, où nous vivons une véritable dépression collective quand le politique est incapable de saisir le changement, de l'impulser, de l'accompagner. Un souffle d'air sérieux et documenté en période de crise. Salutaire.
Lu par:Marc Levy
Durée:4h. 19min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67686
Résumé: Une réponse aux dix préjugés sur la crise économique de 2007-2008, notamment à propos du rôle des banques et de l'endettement public. L'auteur propose de tirer les leçons de cette crise afin d'en éviter une nouvelle qui serait plus grave.
Lu par:Marion Martin
Durée:5h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26271
Résumé: Nelly fait partie de ceux que l'on appelle " les nouveaux pauvres ". Un jour, sa vie a basculé. Car rien ne prédestinait cette jeune femme munie d'un bac pro de secrétariat à être obligée de pousser les portes d'une banque alimentaire pour pouvoir nourrir sa famille. Seulement voilà. Une séparation, la perte de son emploi, l'accumulation des dettes et Nelly s'est retrouvée à élever seule ses 2 petites filles avec 3 € par jour. Son histoire est d'une effrayante banalité. Sa lutte éprouvante. Pourtant Nelly garde espoir. Elle refuse de baisser les bras. Pour ses enfants.
Lu par:Jean Frey
Durée:8h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:20142
Résumé: Depuis 2010, la crise financière des crédits subprime s'est transformée en une crise des dettes publiques, et tout semble indiquer que le pire est encore devant nous. L'impasse dans laquelle les marchés financiers enferment l'économie européenne va jusqu'à remettre en cause les institutions mêmes du vivre-ensemble européen. Y a-t-il d'autres issues que la généralisation des plans d'austérité budgétaire, le paiement des dettes bancaires par les contribuables et la déflation? L'auteur met en lumière les illusions qui brouillent le débat public actuel. Il montre que la transition écologique est un projet de société capable de sortir l'Europe du piège où l'a précipitée la démesure financière et suggère des pistes pour lever les obstacles financiers à sa mise en oeuvre.