Contenu

La laïcité: histoire d'une singularité française

Résumé
L'histoire de la laïcité française est celle du conflit entre France catholique et France républicaine, de l'édit de Nantes à la loi de 1905 en passant par la Révolution qui mène à l'Etat laïque. A l'heure où des dissensions entre croyants et incroyants refont surface, sous l'effet de l'évolution de moeurs et de l'émergence de l'islam, cet essai rappelle les fondements de la laïcité.
Durée: 6h. 28min.
Édition: Paris, Gallimard, 2019
Numéro du livre: 66552
ISBN: 9782072689178
Collection(s): L'esprit de la cité
CDU: 300

Documents similaires

Lu par:Jean Frey
Durée:4h. 36min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16573
Résumé: "Toute idée devrait être neutre ; mais l'homme l'anime, y projette ses flammes et ses démences : le passage de la logique à l'épilepsie est consommée... Ainsi naissent les mythologies, les doctrines, et les farces sanglantes. Point d'intolérance ou de prosélytisme qui ne révèle le fond bestial de l'enthousiasme. Ce qu'il faut détruire dans l'homme, c'est sa propension à croire, son appétit de puissance, sa faculté monstrueuse d'espérer, sa hantise d'un dieu."
Durée:3h. 42min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:21089
Résumé: «Il n'est certes pas facile de parvenir à la vie heureuse, et on s'en éloigne d'autant plus que l'on court plus rapidement après elle, si l'on s'est trompé de chemin.» Voici deux dialogues fondateurs de la pensée de Sénèque. De la vie heureuse est dédié au frère du philosophe, Gallion, et nous livre à la fois une réflexion sur le bonheur et une critique de l'épicurisme. Dans De la tranquillité de l'âme, Sénèque répond aux doutes de son ami Sérénus, soucieux de retrouver le repos intérieur. Tout en lui dessinant les contours d'un engagement politique salutaire, il lui prodigue aussi des conseils quant au choix de ses amis, à l'attitude à adopter face à l'adversité, ou au rapport à l'argent... Le philosophe entend ainsi nous enseigner les valeurs chères aux stoïciens, vertu et détachement, qui jalonnent le chemin d'une vie heureuse.
Durée:5h. 37min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:19211
Résumé: Les vertus de l'hypocrisie La profondeur du superficiel Le caractère ordonné du désordre Le sens de l'absurde L'aspect savant de l'ignorance Le potentiel philosophique de la gym La moralité de l'adultère Le côté positif du négatif Etc... Découvrez 50 paradoxes loufoques avec Kant, Nietzsche, Bergson, Camus, Socrate, Alain, Sartre, Hegel et bien d'autres philosophies.
Durée:3h. 32min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:14570
Résumé: Présentation de l'éditeur : Ecrivain singulier, inclassable, humaniste et étonnamment moderne, Montaigne prône la tolérance. Mêlant expérience personnelle, commentaires moraux et réflexion, il offre une vision de l'homme toujours en mouvement, sans préjugés, à la fois fort et fragile. D'une grande liberté d'écriture, Montaigne nous offre quelques pages pleines de malice et de sagesse pour nous aider à conduire notre vie.
Durée:4h. 27min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:14231
Résumé: « En ces temps de misères omniprésentes, de violences aveugles, de catastrophes naturelles ou écologiques, parler de la beauté pourrait paraître incongru, inconvenant, voire provocateur. Presque un scandale. Mais en raison de cela même, on voit qu'à l'opposé du mal, la beauté se situe bien à l'autre bout d'une réalité à laquelle nous avons à faire face. Je suis persuadé que nous avons pour tâche urgente, et permanente, de dévisager ces deux mystères qui constituent les extrémités de l'univers vivant : d'un côté, le mal ; de l'autre, la beauté. Ce qui est en jeu n'est rien de moins que la vérité de la destinée humaine, une destinée qui implique les données fondamentales de notre liberté. » François Cheng
Durée:1h. 38min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15762
Résumé: La politesse de l'esprit n'est guère autre chose qu'une espèce de souplesse intellectuelle. L'homme du monde accompli sait parler à chacun de ce qui l'intéresse ; il entre dans les vues d'autrui sans les adopter toujours ; il comprend tout sans pour cela tout excuser. Ce qui nous plaît en lui, c'est la facilité avec laquelle il circule parmi les sentiments et les idées. La politesse sous toutes ses formes, politesse de l'esprit, politesse des manières et politesse du coeur, nous introduit dans une république idéale, véritable cité des esprits, où la liberté serait l'affranchissement des intelligences et l'égalité un partage équitable de la considération.
Durée:1h. 58min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15594
Résumé: Dans ce pamphlet jubilatoire paru à titre posthume, le contre-révolutionnaire Joseph de Maistre (1753-1821) réfute, point par point, le fameux Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes de Jean-Jacques Rousseau. Rien ne résiste à son examen acharné, ni le mythe du bon sauvage, ni celui de l'état de nature. Pour lui, Rousseau est " l'homme du monde peut-être qui s'est le plus trompé ".
Lu par:Manon
Durée:6h. 14min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:35922
Résumé: Une approche synthétique et comparée des trois principales religions monothéistes, toutes trois religions du Livre, le judaïsme, le christianisme et l'islam. La figure d'Abraham, fédératrice, y est explorée dans ses différentes dimensions, et chaque religion est questionnée sur des thématiques de société comme la violence, l'argent, la figure féminine, la sexualité ou encore l'humour. ©Electre 2017
Durée:4h.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67687
Résumé: Le vide, dit-on ordinairement, est ce qui reste après qu'on a tout enlevé. Mais si l'on retirait absolument tout, il ne resterait plus rien... du tout. Pas même le vide. Alors peut-on réellement Faire le vide ? Au demeurant, le vide existe-t-il vraiment ? A-t-il même jamais existé ? Le vide, c'est à la fois tout un monde et toute une histoire. Une histoire pleine d'idées, de concepts, de délires aussi. A l'image du temps et de la matière, le vide a hanté les philosophes et les physiciens, qui parlent rarement de la même chose. Chez les premiers, il a dès l'Antiquité donné lieu à d'intenses débats au sujet du néant, du non-être, du rien. Chez les seconds, le vide est devenu un objet d'expérimentations, et son existence, du moins celle d'un certain vide, a été prouvée au milieu du XVIIe siède et a contribué à la naissance de la physique dite "moderne". Depuis, chaque nouvelle théorie propose "son" vide. Etienne Klein mène l'enquête, traverse l'histoire des idées, interroge les mots. Et il apparaît que la vie du vide est contre toute attente une vie dense. De plus en plus dense à mesure que la physique progresse. Au XXIe siècle, toutes sortes de vides cohabitent houleusement, de la substance subtile au vide quantique, arrière-monde renfermant la source secrète de la matière, en passant par les ressorts intimes de la dynamique de l'Univers... La question du vide serait-elle en passe de devenir le plus grand défi de la physique contemporaine ?
Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 39min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71955
Résumé: On peut vivre selon Lucrèce. Son poème est d'ailleurs une proposition existentielle faite à son dédicataire Memmius. Le philosophe propose en effet une conversion, autrement dit : une vie nouvelle faisant suite à l'ancienne qu'on abandonne après avoir compris ce qu'il y avait à comprendre, initié par un sage qui nous transmet son savoir. Ici : que le réel est matériel, qu'il n'est fait que d'atomes qui tombent dans le vide et de rien d'autre ; que cette physique de l'ici-bas dispense d'une métaphysique de l'au-delà ; que la religion est superstition et qu'il faut lui préférer la philosophie ; qu'il faut donner au corps ce qu'il demande dans la limite où ce qu'on lui donne ne l'asservit pas ; que l'amour est un remède à la passion ; que la sagesse est atteignable et qu'elle consiste en une arithmétique des plaisirs accompagnée par une diététique des désirs ; qu'il n'y a ni enfer ni paradis mais juste un monde immanent et tangible ; que la mort n'est pas à craindre puisqu'elle n'est qu'une modification de la matière et non sa suppression ; que le réel est tragique et que le savoir confère de la sérénité ; que le paradis existe sur terre pourvu qu'on le construise avec détermination. Ce livre pend donc la forme d'une série de neuf lettres comme autant d'invitations à une sculpture de soi.
Lu par:Eloïse Dahan
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36571
Résumé: Un essai où l'auteur relate deux séjours en Haïti pour préparer la mise en scène de L'acte inconnu au cours desquels il a vécu un accord profond avec les acteurs. Il y évoque également la respiration animale de l'esprit, qui préfigure la pensée, la vivacité et la fluidité de toutes les langues dont chacun est un peu la mémoire, puis porte un regard nouveau sur Le vivier des noms.
Durée:2h. 31min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36503
Résumé: Cet essai s'interroge sur les aspects positifs et négatifs du mensonge, ses différentes sortes, ses mécanismes et sa nécessité dans certaines situations.