Contenu

Printemps silencieux

Résumé
Premier ouvrage sur le scandale des pesticides, Printemps silencieux a entraîné l’interdiction du DDT aux États-Unis. Cette victoire historique d’un individu contre les lobbies de l’industrie chimique a déclenché au début des années 1960 la naissance du mouvement écologiste. Printemps silencieux est aussi l’essai d’une écologue et d’une vulgarisatrice hors pair. En étudiant l’impact des pesticides sur le monde vivant, du sol aux rivières, des plantes aux animaux, et jusqu’à l’ADN, ce livre constitue l’exposition limpide, abordable par tous, d’une vision écologique du monde. 50 ans après sa conception, on redécouvre Printemps silencieux au moment où l’on commence à s’intéresser, en France, à la philosophie de l’écologie. « Ce n’est pas moi, c’est Rachel Carson qui a inventé l’écologie profonde », affirme en effet le philosophe norvégien Arne Næss. Vendu à plus de 2 000 000 d’exemplaires, traduit en 16 langues, Printemps silencieux n’est pas seulement un best-seller : c’est un monument de l’histoire culturelle et sociale du XXe siècle.
Genre littéraire: Sciences/technologie
Durée: 12h. 29min.
Édition: Marseille, Wildproject, 2020
Numéro du livre: 70120
ISBN: 9782918490999
CDU: 502.7

Documents similaires

Lu par:Maryse Leloup
Durée:5h. 5min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17717
Résumé: Notre Titanic prend l'eau : la crise tant redoutée et si prévisible est là. Ou plutôt les crises, car comme Tantale, le personnage de la mythologie grecque qui, puni par les dieux, doit subir trois supplices, nous entrons dans un maelström où se conjuguent et s'additionnent la crise économique, la crise énergétique et la crise climatique. Deux siècles de « progrès » ininterrompus nous ont donné l'illusion que l'humanité pouvait subvenir à la croissance exponentielle de ses besoins, tant son ingéniosité était grande. Aujourd'hui, force est de constater que non seulement le progrès tant vanté laisse un nombre croissant d'êtres humains sur le bord de la route, mais que la planète, surexploitée, donne des signes d'épuisement...
Durée:8min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:69606
Résumé: Pourquoi des hommes déguisés en cosmonautes arrosent les légumes qui finissent dans nos assiettes ? Est-ce que les poissons digèrent le plastique qu'ils avalent dans la mer ? La pollution, les déchets, le réchauffement climatique, les espèces en voie de disparition, le trop-plein de plastique... Il est peut-être temps de changer nos manières de vivre ? Dès 6 ans
Durée:8h. 16min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:13091
Résumé: Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l'égoïsme et l'arrogance d'êtres supérieurs convaincus d'être "maîtres d'eux-mêmes comme de l'univers". Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s'accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d'espèces a
Durée:8h. 48min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:21360
Résumé: Notre planète va mal : réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles, pollutions des sols et de l'eau provoquées par les industries civiles et guerrières, disparité des richesses, malnutrition des hommes, taux d'extinction effarant des espèces vivantes, etc. La situation est-elle vraiment dramatique ? Que penser des thèses qui contestent ce pessimisme ? À partir des données scientifiques les plus crédibles - et de leurs incertitudes -, Hubert Reeves dresse un bilan précis des menaces qui pèsent sur la planète. Son diagnostic est alarmant : si la vie sur Terre est robuste, c'est l'avenir de l'espèce humaine qui est en cause. Le sort de l'aventure humaine, entamée il y a des millions d'années, va-t-il se jouer en l'espace de quelques décennies ? Notre avenir est entre nos mains. Il faut réagir, et vite, avant qu'il ne soit trop tard.
Durée:3h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35872
Résumé: Le narrateur décide de quitter Paris et propose à Noéli, son amant, de l'accompagner à Saint-Domingue. Ce dernier ayant refusé son invitation, il arrive seul dans la ville de Montecristi. Sa migration au paradis est un échec total, il découvre une ville empoisonnée, à l'eau polluée par les fûts toxiques déposés par les cargos américains, les passeurs exploitant la misère de migrants, etc. ©Electre 2017
Durée:8h. 48min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:72206
Résumé: Comment se douter qu'un simple Like envoyé depuis nos smartphones mobilise ce qui constituera bientôt la plus vaste infrastructure édifiée par l'homme ? Que cette notification, en traversant les sept couches de fonctionnement d'Internet, voyage autour du monde, empruntant des câbles sous-marins, des antennes téléphoniques et des datacenters implantés jusque dans le cercle arctique ? Le monde " dématérialisé " du numérique, indispensable pour communiquer, travailler et consommer, s'avère bien plus tangible que nous ne voulions le croire. Il absorberait aujourd'hui 10% de l'électricité mondiale et représenterait près de 4% des émissions de CO, de la planète. Or nous peinons à appréhender ces impacts, tant nous sommes embrumés par le mirage du cloud, pur et éthéré. Il faut pourtant nous rendre à l'évidence : si " nuage " il y a, celui-ci est noir de pollution. Quelle est la géographie de nos clics et de nos données ? Quels enjeux écologiques et géopolitiques charrient-ils à notre insu ? A l'heure du déploiement de la 5G, des voitures connectées et de l'"intelligence artificielle", cette enquête, menée durant deux ans sur quatre continents, révèle l'anatomie d'une technologie qui n'a de virtuel que le nom. Et qui, sous couvert de limiter l'impact de l'homme sur la planète, s'affirme déjà comme l'un des défis environnementaux majeurs du XXIe siècle.
Durée:8h. 51min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:71965
Résumé: Ainsi qu’Elizabeth Kolbert l’a montré dans son précédent livre, La Sixième Extinction (prix Pulitzer 2015), l’homme par sa seule présence sur Terre affecte l’environnement, mettant son intelligence au service de la destruction de la vie. Mais cette intelligence lui donne aussi la capacité de réparer les dommages qu’il fait subir à la nature. Qu’il s’agisse de ces chercheurs d’Hawaï mettant au point une espèce de corail susceptible de résister à l’acidification des océans ; de ces ingénieurs qui ont électrifié la rivière Chicago pour préserver la faune des Grands Lacs de la carpe asiatique ou de cette entreprise en Islande qui propose de capturer le carbone émis dans l’atmosphère pour le stocker sous forme de pierres, Elizabeth Kolbert est partie à la rencontre de celles et ceux qui tentent de restaurer notre environnement. À l’écart de tout militantisme, elle raconte ce moment extraordinaire où le seul moyen de garder une planète vivable est de se substituer à la nature et de prendre les choses en main… pour le meilleur comme pour le pire. Reportage de premier ordre sur nos efforts extraordinaires pour adapter la planète à l’homme, Des poissons dans le désert nous donne aussi à réfléchir sur l’humanité et le paradoxe d’aujourd’hui : la nature ne pourra survivre qu’en cessant d’être naturelle.
Durée:3h. 31min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:16309
Résumé: Le pire n'est pas certain, mais le temps nous est compté. Une première certitude : les Terriens ne pourront pas quitter leur planète et s'installer sur une autre. Une seconde certitude : nous devons nous projeter dans le futur, car le futur c'est demain. A partir de là, il faut dresser la liste des impasses où nous sommes engagés et montrer, si nous persévérons dans cette voie, quel type de catastrophe s'ensuit à chaque fois...
Lu par:Jean Frey
Durée:6h. 59min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:66025
Résumé: Dans cette contrée de Caroline du Nord, entre rivière et montagnes, que l'oeuvre de Ron Rash explore inlassablement depuis Un pied au paradis, un monde est en train de s'effacer pour laisser la place à un autre. Le shérif Les, à trois semaines de la retraite, et Becky, poétesse obsédée par la protection de la nature, incarnent le premier. Chacun à sa manière va tenter de protéger Gerald, irréductible vieillard amoureux des truites, contre le représentant des nouvelles valeurs, Tucker. L'homme d'affaires, qui loue fort cher son coin de rivière à des citadins venus goûter les joies de la pêche en milieu sauvage, accuse Gerald d'avoir versé du kérosène dans l'eau, mettant ainsi son affaire en péril. Les aura recours à des méthodes peu orthodoxes pour découvrir la vérité. Et l'on sait déjà qu'avec son départ à la retraite va disparaître une vision du monde dépourvue de tout manichéisme au profit d'une approche moins nuancée.
Lu par:Rita Petrelli
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70081
Résumé: Face à la crise écologique actuelle, nos actions semblent impuissantes. Mais c'est peut-être qu'on protège mal ce qu'on comprend mal. Nous ne sommes pas des Humains face à la Nature. Nous sommes des vivants parmi les vivants. Nous ne sommes pas face à face, mais côte à côte face au dérobement de notre monde commun. Que devient l'idée de "protéger la nature" quand on a compris que le mot "nature" nous embarquait dans une impasse dualiste, et que "protéger" était une conception paternaliste de nos rapports aux milieux ? Cela devient «raviver les braises du vivant», c'est-à-dire lutter pour restituer aux dynamiques du vivant leur vitalité et leur pleine expression. L'ancienne protection de la nature était confisquée par les experts et les États ; cet ouvrage se penche sur des initiatives qui révèlent un mouvement puissant, qu'il faut accompagner et nourrir : la réappropriation de la défense du tissu du vivant, du soin des milieux de vie. Nous sommes le vivant qui se défend.
Durée:11h. 1min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:69836
Résumé: Depuis les années 2000, des dizaines de scientifiques internationaux tirent la sonnette d'alarme : les activités humaines, en précipitant l'effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d'une épidémie de pandémies de maladies infectieuses et non transmissibles. C'est ce que montre dans cet essai rigoureusement documenté Marie-Monique Robin, qui y rassemble pour la première fois les informations issues de nombreux travaux scientifiques et d'entretiens inédits avec une trentaine de chercheurs. Informations jusqu'alors largement ignorées des politiques et des médias, du fait notamment de la balkanisation des connaissances entre disciplines spécialisées. En apportant enfin une vision d'ensemble, accessible à tous, elle contribue à dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d'agir. Car le constat est sans appel : la déforestation, l'urbanisation et les réseaux routiers, l'agriculture industrielle et la globalisation économique ont entraîné une destruction des écosystèmes qui menace la santé planétaire. Cette destruction est à l'origine des zoonoses, maladies transmises par des animaux aux humains : du virus Ebola au Covid-19, en passant par le SRAS, le Nipah ou Chikungunya, elles font partie des nouvelles maladies émergentes qui se sont multipliées depuis un demi-siècle, par des mécanismes très clairement expliqués dans ce livre.
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:20052
Résumé: D'étonnantes coïncidences atomiques et cosmiques ont permis à l'Univers de s'organiser, s'enrichir et nous donner naissance. Du noyau de carbone aux profondeurs de la planète, du rayonnement fossile aux mystérieux neutrinos, que d'étranges phénomènes ont contribué à la complexité du monde ! Mais sa richesse et sa beauté sont désormais mis en péril sur Terre par l'Homme, devenu la principale menace pour son environnement, pour la biodiversité, et finalement pour lui-même. Comment concilier la belle-histoire de l'Univers et la moins-belle-histoire de l'Humanité ? Nous offrant l'une et l'autre en parallèle, Hubert Reeves met son talent de conteur de science au service de notre nécessaire prise de conscience. Sans nous masquer la gravité de la crise écologique, il relève les signes d'une réaction qui nous permet d'espérer un avenir plus vert.