Contenu

Histoire de Genève: la cité des évêques (IVe-XVIe siècle): Tome 1

Résumé
Dans le célèbre Liber chronicarum, oeuvre de l'humaniste allemand Hartmann Schedel, Genève est présentée comme une ville compacte et retranchée derrière ses fortifications. Une de ses portes est surmontée d'un écusson avec un aigle bicéphale, signe de l'appartenance de Genève à l'Empire. L'image nous rappelle que l'histoire de la cité épiscopale a été largement déterminée par les puissances qui l'ont entourée au fil des siècles. Sa position au coeur de l'Europe et le développement de routes empruntant les cols des Alpes occidentales ont contribué à faire de la ville du bout du lac une capitale régionale et un pôle économique important dès le Moyen Age. Au début du XVe siècle, Genève est en pleine croissance et ses foires attirent des marchands et des banquiers de toute l'Europe. Sa prospérité et son rôle politique ont ainsi suscité la convoitise des puissants, faisant de Genève une cité constamment disputée. Alternant récit événementiel et approfondissements thématiques, ce premier volume retrace l'histoire d'un long Moyen Age genevois, brossant "l'état d'âme " de la ville, la manière d'y vivre et les modalités d'appropriation de l'espace urbain.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 6h. 9min.
Édition: Neuchâtel, Ed. Alphil, 2014
Numéro du livre: 33384
ISBN: 9782940489930
Collection(s): Focus
CDU: 949.44

Documents similaires

Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34896
Résumé: Au XVIIIe siècle, les peintres représentent volontiers Genève et ses environs comme une scène de théâtre. Au bout du lac, la ville entourée de ses remparts se détache d'une campagne ordonnée et prospère, organisée entre domaines bourgeois et villages paysans. A l'heure de la découverte de la nature, et bientôt des montagnes enneigées, tout semble ici n'être que calme et volupté. Pourtant, au-delà de cette image, la cité est déchirée par des conflits qui opposent une bourgeoisie luttant pour ses droits et une oligarchie qui s'est peu à peu arrogé tous les pouvoirs. La révolution calviniste du XVIe siècle a fait de la cité un centre de la Réforme européenne en même temps qu'une république indépendante qui a pu préserver sa liberté jusqu'à sa réunion à la France en 1798. En évoquant les événements, les réussites et les crises économiques, l'évolution des usages et des goûts, ce livre propose de parcourir trois siècles au cours desquels Genève se forge une identité entre particularisme et ouverture, entre repli sur soi et esprit cosmopolite.
Durée:6h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34390
Résumé: La création du canton à la Restauration initie une période lors de laquelle Genève change totalement de visage tout en conservant une très forte ambivalence, hésitant constamment entre ouverture et repli. D'abord politiquement apaisée, la cité de Calvin connaît en 1846 une révolution radicale précoce, qui accélère sa mue au milieu de luttes politiques et confessionnelles très vives. Ville industrielle dominée d'abord par la production horlogère, melting-pot densément peuplé et disposant d'un rayonnement international, Genève présente plusieurs aspects. La création d'une Genève internationale, qui devient autant une composante essentielle de son économie qu'une carte de visite, construit une cité où le secteur tertiaire devient roi. Des cités-satellites à la nouvelle Constitution, en passant par l'établissement d'un secteur bancaire privé tout à fait unique, cet ouvrage offre un regard nouveau sur la construction d'une agglomération, qui ne cesse d'hésiter entre tradition et modernité.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70370
Résumé: Chaque année, début novembre, les protestants genevois se réunissent au pied du Mur des Réformateurs. L. Weibel se rend à ce rassemblement, nous faisant goûter au passage quelques lieux essentiels de sa ville. Dans une seconde partie, il retrace l'histoire de ce monument, édifié entre 1909 et 1917, et s'interroge : quelle appartenance, quel idéal a voulu s'affirmer ici?
Lu par:Monique Gay
Durée:8h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67884
Résumé: Sous la forme d'un dialogue avec un historien, un jeune adulte prend connaissance des grands épisodes de l'histoire suisse de 1291 à nos jours. Organisé autour de trois grandes périodes (Moyen Age et Ancien Régime ; XIXe siècle ; XXe siècle), ce livre donne la possibilité d'aborder l'histoire nationale de la Suisse de manière critique et autonome. Destinée à un public curieux qui souhaite dépasser les récits mythologiques, cette enquête dans le passé intègre les apports récents de la recherche scientifique. A l'encontre des idées reçues, cette histoire économique et sociale ouvre des perspectives nouvelles sur les préoccupations actuelles et les connaissances historiques du grand public.
Durée:13h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36247
Résumé: La «nation» suisse a beau exister depuis 1848, date à laquelle une vingtaine de petites républiques s'unissent en un Etat fédératif, l'unité de base de cette confédération demeure la commune. Aux yeux du citoyen helvétique, elle seule incarne sa vraie patrie. Difficile, de ce fait, d'éclairer de l'intérieur l'histoire suisse sans faire usage de ce projecteur que constitue l'histoire locale.L'étude que voici jette son dévolu sur Château-d'Œx et ses deux voisines, Rougemont et Rossinière. Egalement connu sous le nom de Pays-d'Enhaut, ce petit morceau de la haute vallée de la Sarine va traverser les siècles en rencontrant des fortunes diverses. Tour à tour Gruériens, Bernois, Vaudois, catholiques et protestants, ses habitants vont construire leurs églises et leurs écoles, négocier leur bois, leur eau, leur bétail et surtout leur fromage contre florins, louis d'or, batz et francs; ils vont se faire enrôler dans les armées les plus variées, émigrer en Russie et en Amérique et bâtir des hôtels pour les touristes anglais. En un mot, ils ne vont cesser de s'adapter et de lutter pour survivre.Avec beaucoup de tendresse et juste ce qu'il faut de distance critique, l'historien britannique nous décrit leurs mésaventures et leurs réussites au quotidien comme en politique, esquissant au passage un portrait rafraîchissant de l'histoire helvétique.Ouvrage traduit et révisé par Véronique Jacot-Wezranowska.
Durée:3h. 42min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:10615
Résumé: Ce livre est un essai sur la politique d'expansion territoriale des ducs de Zähringen. Stratèges ambitieux, alliés de l'empereur d'Allemagne, ils fondèrent au XIIe siècle quinze villes, jalons de leur pouvoir, entre la Forêt Noire et la Suisse actuelle, sur un territoire dont l'enjeu était le franchissement des Alpes.
Durée:32h. 1min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15938
Résumé: Ce livre raconte la Suisse sur le mode chronologique : non seulement comme un récit classique, mais aussi comme une chronique des événements marquants de l'histoire helvétique. Pourquoi, à l'époque romaine, les Suisses sont-ils appelés Helvètes ? Guillaume Tell, symbole universel de la liberté, a-t-il existé ? Comment se fait-il que Napoléon, maître d'un empire qui s'étendait de Madrid à Hambourg et de Rome à Amsterdam, n'ait pas annexé la Suisse ? Et que, depuis 1815, personne n'ait violé ni son territoire ni sa neutralité ? Pourquoi la Confédération helvétique, nain politique, est-elle devenue un géant de la banque et de la finance ? Et pourquoi, boudant l'Europe unie, fait-elle toujours cavalier seul ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles ce livre tentera de répondre de façon aussi claire et divertissante que possible.
Lu par:Jean Frey
Durée:4h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:14675
Résumé: Point de vue de l'éditeur : Ce petit livre est écrit par une journaliste de talent, soucieuse de faire comprendre la Suisse, ce pays petit, mais si compliqué, à ceux qui viennent le visiter. De l'expliquer à travers les étapes de sa construction, c'est-à-dire son histoire. De montrer comment ce pays s'est forgé une âme, des cultures politiques, une prospérité qui doivent beaucoup à ses voisins mais qui lui confèrent son identité singulière. La journaliste fait confiance aux historiens en s'entourant de leurs livres. Et l'historien que je suis est séduit par la lecture qu'elle en a faite, ingénieuse, libre et volontiers provocante. Jean-François Bergier, Préface.
Durée:10h. 26min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:39134
Résumé: Ce livre évoque l’une des plus saisissantes pages de l’histoire des sciences. Fondée sur des faits véridiques, mais méconnus du grand public, l’histoire se situe dans la Genève de la fin du XVIIIe siècle. Le roman relate la relation entre deux hommes hors du commun, François Huber (1750-1831), un patricien genevois, devenu aveugle à dix-sept ans, et son domestique, François Burnens (1760-1837), jeune paysan vaudois. Au cours de quinze ans d’une improbable collaboration, les deux hommes vont élucider la plupart des secrets de l’histoire naturelle des abeilles et ouvrir la voie de l’apiculture moderne. Admirablement servie par une traduction de Patrick Hersant, la romancière britannique, Sara George, nous invite à découvrir, à travers les carnets fictifs de François Burnens quelques péripéties de cette odyssée humaine et scientifique. D’énigmes en inventions, ce livre relate avec brio les périodes de doutes, la jouissance de la découverte, et l’intense complicité, qui unissaient les deux hommes. Dans une fulgurance attribuée à Burnens, Sara George résume ainsi leur collaboration : « Si la vue était mienne, la vision était sienne ».
Durée:16h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65874
Résumé: Le roman des onze jours vides du calendrier. L’adoption du calendrier grégorien par les catholiques a créé un curieux décalage temporel. Ainsi, on vit à des jours différents selon que l’on se fie au Pape ou à la Réforme. À Genève, pour remettre les pendules à l’heure, on débute l’année 1701 le 12 janvier. Mais que faire de ces onze journées inexistantes?? Crécelle, jeune servante, trop timide pour affronter la vie, décide d’utiliser ce temps qui n’appartient à personne pour écrire sa propre histoire. Dans sa quête maladroite, elle croise le chemin de quelques hors-la-loi patentés pour qui ces onze jours seront l’occasion de manœuvres bien moins innocentes. Au tournant mou du XVIIIe siècle, entre un Roi d’Espagne agonisant et un Roi de France au règne trop long, Michaël Perruchoud tisse un roman historique rond en bouche et riche en saveurs et en rebondissements. Le succès de Crécelle et ses brigands marqua le début de l’œuvre littéraire protéiforme de Michaël Perruchoud. Recherché et introuvable, l’ouvrage ressort aujourd’hui, 20 ans après, dans une version (légèrement) revue par l’auteur. Michaël Perruchoud est né à Genève en 1974.
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36867
Résumé: Cet ouvrage explore les rapports, souvent méconnus, de la Suisse avec la traite négrière et la colonisation, au travers de quelques exemples romands, tel celui des Larguier des Bancels. Cette famille franco-suisse dans le mouvement voit des centaines de Français et d’Européens se précipiter vers l’Île de France (île Maurice), vers 1750, dans l’espoir d’y faire rapidement fortune...
Durée:23h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71940
Résumé: Historien fécond, aux curiosités multiples, Marc Perrenoud est l’auteur d’une centaine d’articles, d’une thèse remarquable consacrée à la place financière suisse durant la période nazie, et d’une multitude de contributions à une bonne dizaine d’ouvrages. Bref, une oeuvre originale et critique sur l’histoire de la Suisse au cours du xxe siècle. Six thèmes structurent la présentation de cette oeuvre : la migration, les relations financières internationales, les relations économiques et commerciales, les réfugiés, la Suisse et l’Outre-mer, et le mouvement ouvrier. Outre la rigueur et le talent de cet historien atypique, c’est la priorité donnée à ceux d’en bas, ces hommes et ces femmes « sans histoire », qui caractérise ces écrits. Marc a le mérite d’avoir sorti des archives quantité de dossiers qui éclairent et documentent le fonctionnement du capitalisme helvétique, notamment durant la Deuxième Guerre mondiale. L’un des meilleurs connaisseurs de cette période, selon Jean-François Bergier, le regretté président de la Commission d’experts sur la Suisse durant le nazisme.