Contenu

Les origines du conflit israélo-arabe (1870-1950)

Résumé
L'étude de la genèse du conflit israélo-arabe, bien avant 1914, dans la communauté juive séfarade et parmi les sionistes d'Europe orientale, montre que les discours du XXe siècle, dominés par la propagande, sont éloignés d'une connaissance enracinée dans la longue mémoire des peuples. Elle met en lumière l'importance de l'histoire culturelle et de l'anthropologie dans la compréhension du conflit.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 4h. 57min.
Édition: Paris, Que sais-je ?, 2023
Numéro du livre: 75799
ISBN: 9782130794899
Collection(s): Que sais-je ?

Documents similaires

Durée:8h. 38min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21496
Résumé: Depuis 1967, le conflit israélo-palestinien a souvent été un facteur de tension au sein de la société française. Racisme, antisémitisme, affrontements communautaires se nourrissent de l'interminable crise du Proche-Orient. Pour quelles raisons particulières la France est-elle plus sensible qu'aucun autre pays occidental aux échos d'un conflit lointain et localisé ? Dans ce livre informé, Denis Sieffert s'efforce de remettre en perspective les relations tumultueuses entre la France et Israël. Plus qu'une simple affaire de politique étrangère, le Proche-Orient agit comme un miroir pour la société française et les communautés qui l'habitent. C'est pourquoi toute prise de position prend un caractère passionnel. Depuis le parrainage d'Israël par la IVe République jusqu'au caillassage du Premier ministre Lionel Jospin à l'université de Bir Zeit, en passant par la fameuse déclaration du général De Gaulle en 1967 à propos du peuple juif "sûr de lui-même et dominateur", et le "sauvetage" de Yasser Arafat par François Mitterrand en 1982, les débats et polémiques ont souvent divisé l'opinion française et ses responsables politiques. Denis Sieffert explore ici le rôle du passé colonial français toujours douloureux, la relation difficile entre le sionisme et la République et, plus largement, le problème que soulèvent les doubles allégeances. Il rappelle les liens que les grandes familles politiques conservent, plus d'un demi-siècle après la naissance d'Israël, avec les protagonistes du conflit. Il montre en particulier que les socialistes, comme leurs ancêtres de la SFIO, restent souvent très liés à Israël, alors que les communistes, l'extrême gauche, les Verts et les altermondialistes sont, eux, engagés dans le soutien des Palestiniens.
Durée:1h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17366
Résumé:
Lu par:Marion Bello
Durée:9h. 46min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21415
Résumé: La douloureuse actualité du conflit israélo-palestinien dure depuis si longtemps qu'il finit par nous laisser indifférents. Ce livre qui ne ressemble à aucun autre nous réveille, il évite les analyses politiques et les généralités dont nous sommes submergés, et donne la parole aux hommes et aux femmes des deux camps. Jérusalem, Jénine, Gaza ou les implantations de colons... Juifs, Palestiniens, Arabes israéliens... Avec son expérience de journaliste et sa sensibilité de romancière, Kenizé Mourad est allée à la rencontre de tous : Orit, dont la sœur a été tuée dans un attentat à Jérusalem et qui n'arrive plus à vivre ; Jeremy, le rabbin qui protège les paysans palestiniens des attaques des colons ; haï, l'officier israélien objecteur de conscience ; Leïla, qui voit son plus jeune fils prendre le chemin de l'aîné, tué pendant la première Intifada ; Mohammed, l'imam emprisonné et torturé, dont la passion est d'inventer des parfums ; Ahmed, le combattant qui veut venger son frère écrasé par un bulldozer. En retraçant leur vie et celle de leurs parents, rescapés des camps de la mort pour les uns, chassés de leurs villages de Palestine et parqués dans des camps de réfugiés pour les autres, grâce à des témoignages d'une vérité, d'une émotion et d'une force exceptionnelles, Kenizé Mourad nous aide à comprendre ce qui rend la paix si difficile et surtout pourquoi il est urgent d'écouter ceux qui se battent pour elle des deux côtés.
Durée:3h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75126
Résumé: Juin 1967, une victoire empoisonnée pour Israël ? Que faire avec le Hamas ? Les Etats-Unis, un acteur partial ? La solution des deux Etats est-elle encore possible ? Le conflit israélo-palestinien soulève beaucoup de débats, de passions et de fantasmes. Il doit cette place singulière à son exceptionnelle durée, à la terre chargée de symboles religieux où il se déroule et aux protagonistes qui s'affrontent. Chacun peut avoir une opinion sur ce conflit, encore faut-il qu'elle repose sur une approche raisonnée de ses origines, de ses logiques et de ses dynamiques. Pour ne plus se contenter d'idées reçues, l'auteur répond ici à 22 questions essentielles
Durée:8h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:76009
Résumé: La création d’un État binational où Israéliens et Palestiniens seraient citoyens du même État a jadis été l’aspiration de nombreux intellectuels juifs critiques, de gauche comme de droite. Les prises de position en faveur du binationalisme, d’Ahad Haam dès la fin du xixe siècle à Léon Magnes en passant par Hannah Arendt et beaucoup d’autres, pour qui le désir de créer un État juif exclusif sur une terre peuplée en majorité par des Arabes entraînerait un conflit violent et insoluble, se sont révélées tout à fait exactes. Avec l’arrivée aux affaires de l’extrême droite en Israël, les massacres perpétrés par le Hamas et les bombardements de la bande de Gaza, la question d’un État binational est devenue une urgence pour toute la région. Lui tourner le dos n’y changera rien. Le binationalisme ne relève pas seulement du vœu pieux, mais aussi de la réalité présente : 7,5 millions d’Israéliens-juifs dominent, par une politique d’expulsion, de dépla­cement, de répression et d’enfermement, un peuple palestinien-arabe de 7,5 millions de personnes, dont une grande partie est privée de droits civiques et des libertés politiques élémentaires. Il est évident qu’une telle situation ne pourra pas durer éternellement.
Durée:2h. 11min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:75439
Résumé: Jérusalem 2004. Christine, une journaliste allemande en reportage au Proche-Orient, vient de retrouver la trace de deux amis d’enfance depuis longtemps perdus de vue : l’Israélien Amos et le Palestinien Abdallah. Elle leur a donné rendez-vous dans un café de Jérusalem pour partager des souvenirs et les interviewer sur le conflit israélo-palestinien. Avant qu’elle ne les rejoigne, ils meurent tous deux dans l’explosion du café, suite à un attentat-suicide. Christine, en état de choc, enfermée dans sa chambre d’hôtel, ne peut les chasser de son esprit : psychose ou vision, elle les voit, elle les entend et la conversation s’engage. Ensemble, les trois comparses entament un voyage infernal à travers l’histoire meurtrie de la Palestine et d’Israël.
Durée:4h. 25min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35602
Résumé: Leila et Anne ont grandi ensemble et leurs familles s'entendent bien. Le conflit israélo-palestinien met à mal leur amitié. Devenue journaliste, Leila enquête sur la mort de son grand-père Salah, disparu pendant la rafle de 1961. Elle découvre que son aïeul a sauvé de nombreux Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et décide d'oeuvrer à sa reconnaissance comme Juste parmi les nations. ©Electre 2017
Durée:5h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72575
Résumé: Janvier 1974, Gaza. L'Anglaise Piper emménage avec son mari, délégué humanitaire. Leurs semaines sont rythmées par les vendredis soir au Beach Club, les bains de mer, les rencontres fortuites avec la petite Naïma. Piper doit se familiariser avec les regards posés sur elle, les présences militaires, avec la moiteur et le sable qui s'insinue partout, avec l'oisiveté. Le mari s'absente souvent. Guettée par la mélancolie, elle s'efforce de trouver sa place. Le baromètre du couple oscille. Heureusement, il y a Hadj, le vieux jardinier, qui sait miraculeusement faire pousser des fleurs à partir d'une terre asséchée. Et Mona, psychiatre palestinienne sans mari ni enfants, pour laquelle Piper a un coup de coeur. Mais cela suffit-il ? Plus que jamais, dans L'Épouse, Anne-Sophie Subilia révèle la profondeur de l'ordinaire. La lucidité qui la caractérise ne donne aucune circonstance atténuante à ses personnages.
Lu par:Maude Morel
Durée:10h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35742
Résumé: Tout commence par le froid glacial d'un hiver à New York et tout se termine sur le sable brûlant des plages de Jaffa. Le hasard a fait se rencontrer et s'aimer une femme et un homme qui ne se seraient jamais adressé la parole dans d'autres circonstances. La femme, c'est Liat, une Israélienne dévorée par une nostalgie profonde de Tel Aviv. L'homme, c'est ‘Hilmi, un peintre palestinien originaire de Ramallah. À New York, espace neutre hors du temps et de la politique, Liat et ‘Hilmi décident de s'immerger, le temps d'un hiver, dans un amour impossible. Commence alors une vie commune dont la date d'expiration se rapproche chaque jour un peu plus. Dans cet univers clos qu'ils se sont créé, Liat et ‘Hilmi ont décidé d'ignorer les à-côtés, les différences et les fissures. Mais la réalité finit toujours par s'imposer... Après s'être retrouvé au coeur d'une controverse en Israël, Sous la même étoile a connu un immense succès populaire et a été salué par les plus grands. Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature, a notamment écrit : " La haine ne nous sauvera pas. La haine n'engendre que la haine, alors que l'amour est sans limites. Je suis avec Dorit Rabinyan. "
Durée:3h. 34min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:33658
Résumé: Dans les Contes de Palestine, les thèmes de la nostalgie, de l'exil et du traumatisme reviennent sans cesse sous la plume de Ghassan Kanafani. Cet intellectuel, lié au Front populaire pour la libération de la Palestine (F.P.L.P.) a été assassiné en 1972.
Durée:4h. 58min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25971
Résumé: La notion d'Antiquité tardive s'affirme en se substituant à celle plus étroite et péjorative de Bas-Empire romain. L'histoire de cette période (IIIe-VIIe siècle) montre qu'elle possède des traits originaux et que la civilisation antique a perduré dans le monde méditerranéen jusqu'aux VIIe et VIIIe siècles.
Durée:17h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66851
Résumé: Située au coeur de la Méditerranée, regardant vers l’Europe et versl’Orient, la Tunisie s’est nourrie des influences des civilisations quil’ont tour à tour habitée pour rayonner bien au-delà de son petitterritoire. Sophie Bessis nous plonge dans l’histoire de ce pays troisfois millénaire pour en saisir la richesse et la singularité.De la fière Carthage, qui a su tenir tête à Rome, à la bouillonnanteIfriqiya médiévale, de la conquête arabe à l’instauration du Protectoratfrançais, du « despotisme éclairé » de Bourguiba aux espoirsnés de la Révolution de 2011, l’auteure interroge la nature del’« exception tunisienne » et nous éclaire sur la façon dont s’est construitela « tunisianité ».État longtemps qualifié d’exemplaire pour sa sécularisation et lesdroits accordés aux femmes, initiatrice des « Printemps arabes »,la Tunisie reste le symbole d’une démocratie possible en pays arabe.Mais celle-ci est menacée par la proximité d’un environnement régional troublé et par l’implantation sur son territoire de foyers de radicalisme religieux. La Tunisie doit aussi composer avec la fracture millénaire entre un littoral anciennement urbanisé et économiquement privilégié et un intérieur qui se sent délaissé, fragilisant l’unité d’un peuple écartelé entre des héritages contradictoires.En revisitant chaque étape de ce riche passé dans cette synthèse érudite et réfléchie, Sophie Bessis interroge l’avenir d’une nation entrée depuis 2011 dans une nouvelle séquence de son histoire.