Contenu

Mauvaises herbes

Résumé
Dehors, le bruit des tirs s’intensifie. Rassemblés dans la cour de l’école, les élèves attendent en larmes l’arrivée de leurs parents. La jeune narratrice de ce saisissant premier chapitre ne pleure pas, elle se réjouit de retrouver avant l’heure « son géant ». La main accrochée à l’un de ses grands doigts, elle est certaine de traverser sans crainte le chaos. Ne pas se plaindre, cacher sa peur, se taire, quitter à la hâte un appartement pour un autre tout aussi provisoire, l’enfant née à Beyrouth pendant la guerre civile s’y est tôt habituée. Son père, dont la voix alterne avec la sienne, sait combien, dans cette ville détruite, son pouvoir n’a rien de démesuré. Même s’il essaie de donner le change avec ses blagues et des paradis de verdure tant bien que mal réinventés à chaque déménagement, cet intellectuel – qui a le tort de n’être d’aucune faction ni d’aucun parti – n’a à offrir que son angoisse, sa lucidité et son silence.
Mots-clés: Liban
Durée: 8h. 3min.
Édition: Paris, Sabine Wespieser éditeur, 2020
Numéro du livre: 71941
ISBN: 9782848053608

Documents similaires

Lu par:Zeina Kayali
Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65547
Résumé: Sikirida est une Ethiopienne qui assume sa liberté sexuelle, scandaleuse dans le Liban contemporain. Sa patronne, pieuse, l'aide à trouver un mari pour braver le jugement des autres. Parallèlement, Amal, une jeune orpheline handicapée, s'efforce avec difficulté de réaliser son rêve de maternité une fois adulte.
Durée:13h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68015
Résumé: Les parents de Samir ont fui la guerre au Liban pour se réfugier en Allemagne et offrir un meilleur avenir à leur famille. Mais un soir, une simple photo fait tout basculer. Le père de Samir, bouleversé, disparaît sans laisser de trace. Samir vient de fêter ses huit ans. Terrassé par ce départ, l'enfant devenu adulte n'en finit pas de se heurter au deuil impossible. Pour sortir de cette impasse, la femme qu'il aime ne lui laisse pas le choix : Samir doit se rendre à Beyrouth à la recherche de son père et des pièces manquantes de son histoire. C'est pour lui le début d'un voyage initiatique, où il fera la lumière sur les drames du passé et découvrira la beauté du pays de ses ancêtres. Tant qu'il y aura des cèdres est un roman poignant qui retrace le portrait d'une famille exilée, déchirée par le secret, la guerre et les remords. Peut-on jamais cicatriser d'une blessure d'enfance dont on ignore les causes ? En choisissant la vérité, Samir doit renoncer à ce qu'il croit savoir et se confronter à ce pays qui à tant à lui apprendre.
Durée:2h. 29min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35458
Résumé: « Il fait nuit. Seule dans sa chambre, Marie recherche la signification de ce nom : May… ainsi se nomment les fées de la poésie arabe. Il vient de Perse et signifie le vin. Marie est folle de joie. Elle a enfin trouvé un patronyme qui lui ressemble. May Ziadé vient de naître. » 1920 au Caire. Dans les cafés et les salons, les grands esprits du temps se rencontrent et parlent librement. Parmi eux : May Ziadé. Poétesse, féministe engagée et muse de Khalil Gilbran, l’auteur du Prophète. Une femme intense qui fascine autant qu’elle inquiète. Sans doute trop pour ses amis et ses proches, qui la feront interner dans un asile psychiatrique… Prisonnière du Levant est son histoire, racontée par Darina al Joundi, comédienne et scénariste. Elle-même féministe, Darina a voulu accomplir son destin de femme et, comme son héroïne May, elle a vécu l’enfermement avant de se libérer.
Durée:4h. 56min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73184
Résumé: Lorsque le narrateur décide de questionner ses parents sur leur pays d'origine, le Liban, il ne sait pas très bien ce qu'il cherche. La vie de ses parents ? De son père, poète-journaliste tombé amoureux des yeux de sa femme des années auparavant ? Ou bien de la vie de son pays, ravagé par des années de guerre civile ? Alors qu'en 1975 ses parents décident de vivre à Paris pendant deux ans, le Liban sombre dans un conflit sans fin. Comment vivre au milieu de tout cet inconnu parisien quand tous nos proches connaissent la guerre, les attentats et les voitures piégées ? Déambuler dans la capitale, préparer son doctorat, voler des livres chez Gibert Jeune semble dérisoire et pourtant ils resteront ici, écrivant frénétiquement des lettres aux frères restées là-bas, accrochés au téléphone pour avoir quelques nouvelles. Très vite pourtant la guerre pénètre le tissu parisien : des bombes sont posées, des attentats sont commis, des mots comme "Palestine", "organisation armée", "phalangistes" sont prononcés dans les JT français. Les années passent, le conflit politique continue éternellement de s'engrener, le Liban et sa capitale deviennent pour le narrateur un ailleurs dans le quotidien, un point de ralliement rêvé familial. [prix Goncourt des lycéens 2022]
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71439
Résumé: Un spécialiste libanais de l’archéologie orientale est invité par le mystérieux général Ghadban à venir expertiser des pièces antiques dans le nord de l’Irak. Le voici reçu dans une oasis au milieu du désert, un îlot comme hors du monde et du temps. Mais nous sommes à l’été 2014 et le lieu, occupé par des militaires, entouré à l’est par les forces kurdes, au nord et à l’ouest par les djihadistes de Daesh, se retrouve aux avant-postes de grands bouleversements – autant dire que la sereine beauté de ses paysages est digne du calme qui précède la tempête. Sur les trésors à jamais perdus et sur les inéluctables transformations du monde, Charif Majdalani signe un roman d’aventures aussi contemplatif que captivant.
Durée:13min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:70929
Résumé: Histoire d'amour entre la jeune princesse Latifa et le prince Quamar. Cet éloge de l'intelligence et de la perspicacité mérite une large audience.
Lu par:Amine Gemayel
Durée:1h. 18min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:17367
Résumé:
Durée:24h. 28min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:68802
Résumé: Petite nation au rayonnement indéniable, sans cesse menacée de l’intérieur ou de l’extérieur, le Liban reste un exemple de stabilité dans une région en plein chaos. Seul pays au Moyen-Orient à montrer un gout marqué pour la culture, à rejeter le radicalisme religieux, à n’avoir jamais connu de régime autoritaire, le Liban fait figure d’exception. Toutefois, cet équilibre fragile a été mis en péril par plusieurs guerres civiles, les occupations israéliennes et syriennes, la présence de réfugiés palestiniens, le fondamentalisme exacerbé de certains de ses voisins et les inégalités socio-économiques. De l’Antiquité à nos jours, Xavier Baron retrace la fascinante histoire du pays des cèdres.
Durée:7h. 1min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:65600
Résumé: "En ce brûlant été 2015, je m’en retourne, sur ma petite moto syrienne, en direction des terres du Levant où je slalome, depuis trois ans, entre des communautés se jaugeant sans-cesse, se provoquant parfois, la plupart du temps se tolérant, dansant sous cette épée de Damoclès planant sur ce formidable petit pays contrasté qu’est le Liban. La survie laisse rapidement place à la sur-vie ; le désarroi à la résilience ; l’abandon à la résistance. Résister à l’instabilité régionale et aux déséquilibres intérieurs. Résister au sectarisme. Résister à l’intégrisme. Les plats traditionnels d’houmous, de fattouche, de taboulle, saujok, batata harra et autre meshawi se bousculent maintenant sur les tables. La salle se remplit de cette odeur de tabac parfumée qui s’élève des chichas colorées posées à même le sol. Les verres s’entrechoquent. Je pense à Rimbaud : « Les Fleuves m’ont laissé descendre où je voulais. » Ivre d’eau ou d’arak. Ivre de vie. Ivre d’espoir."
Lu par:Marion Martin
Durée:25h. 25min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69303
Résumé: Relecture de ce conflit considéré lors de son déroulement comme une guerre civile mais qui est en réalité une guerre connecté à l'espace-monde et qui a des implications politiques, économiques, sociales et culturelles majeures, expliquant la crise actuelle du pays. Par ces violences extrêmes (massacres, crimes de guerre, déplacements de population), elle préfigure certains conflits du XXIe siècle.
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:10156
Résumé: Pour ce second retour au pays natal, Dominique Eddé trouve dans la forme du monologue où l'autobiographie fait résonner les multiples voix qui peuplent sa mémoire, où d'innombrables personnages tour à tour drôles et pathétiques s'invitent d'eux-mêmes, la forme d'écriture qui répond le mieux à son esthétisque, totalement libre et absolue.
Durée:3h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74705
Résumé: Alors que la guerre civile fait rage au Liban, un adolescent, sa mère et sa soeur sont contraints de quitter Beyrouth. Ils trouvent refuge dans un bungalow situé dans une station balnéaire où ils doivent s'habituer à cette nouvelle vie.