Contenu

Ciel d'Allemagne: récit

Résumé
Yvette Z'Graggen, genevoise de naissance et d'existence, a tissé des liens très particuliers avec l'Allemagne et plus particulièrement la langue de Goethe. Sa seconde langue. Des racines fortes créant un attachement durable. A cause d'un arrière-grand-père berlinois, d'un grand-père viennois, d'un père suisse alémanique et d'une mère empreinte de nostalgie autrichienne. En 1996, à Berlin, alors qu'elle veut réaliser une étude sur la perception de la réunification par les Allemands, Yvette Z'Graggen éprouve, plus fortement encore, le besoin de coucher sur papier l'histoire de ces liens et de son attachement au monde germanique. Des souvenirs, des observations, des regrets, des espoirs. Une correspondance aussi, celle échangée avec un ami de la Ruhr pendant une dizaine d'années.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 3h. 27min.
Édition: Vevey, l'Aire, 1996
Numéro du livre: 8673
ISBN: 9782881084447
Collection(s): Récit
CDU: 849.4

Documents similaires

Durée:1h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19850
Résumé:
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:11382
Résumé: ... de ce Journal où j'ai relaté, mois après mois, les principaux événements qui ont eu lieu dans le monde durant la dernière année du siècle et du millénaire, ainsi que les menus faits de ma vie quotidienne et les souvenirs qu'ils suscitaient, puisqu'on n'en a jamais fini avec son enfance, sa jeunesse.Elle a été plutôt sombre, cette année 2000, avec son cortège de catastrophes naturelles, d'accidents, de guerres, de massacres et avec l'omniprésence de la misère dont souffre la moitié de la population de la planète. Pourtant, au milieu de cette nuit, quelques lueurs, quelques signes, comme si un avenir différent, moins injuste, meilleur, était possible. Forcément subjectif, ce Journal reflète un peu de la douleur et de l'espoir qui ont marqué cette année-charnière.
Lu par:Claude Fissé
Durée:3h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:11486
Résumé: Emblème de ce sentiment étrange et fréquemment partagé, celui d'être mal aimé de son père, Le filet de l'oiseleur retrace la quête initiatique d'une toute jeune femme, Anne Guillard. De la mort à la vie, de la souffrance à l'apaisement, du repli sur soi à l'écoute du monde, voilà par quels chemins de la conquête de soi, toujours actuels, nous emmène l'écriture forte et dépouillée d'Yvette Z'Graggen.
Durée:3h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18121
Résumé: Août 1938, Genève-Plage. Une jeune fille de 18 ans nage dans le lac avec Alex, 20 ans, un jeune étudiant allemand blond, bronzé. Ils dansent sur la terrasse du Kursaal. Le foehn souffle sur le jet d'eau. Alex lui prend la main, l'emmène plus loin, commence à l'embrasser. La petite jeune fille prend peur, s'enfuit. Alex repart en Allemagne, lui écrit trois lettres, puis la guerre éclate. La première fois qu'elle ira à Berlin, des années après, elle cherchera son nom dans l'annuaire, ne le trouvera pas...
Durée:1h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:11008
Résumé: Ce long voyage, c'est celui qu'Annette accomplit en retournant avec son grand-père dans le village où il est né. C'est aussi celui qu'elle fait en elle-même à la découverte de ses propres racines et de ce vieil homme resté jusque-là un inconnu. Dans cette nouvelle, comme dans La Preuve, qui met en scène un père et sa fille, Yvette Z'Graggen explore un thème qui lui est cher : les relations entre les générations.
Lu par:Yette Perrin
Durée:3h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:4993
Résumé: Ce troisième livre autobiographique d'Yvette Z'Graggen, consacré à son père, fait suite à son évocation des inextricables relations mère-fille ("Un Temps de colère et d'amour", 1980) et à la reconstitution du climat politique de sa jeunesse ("Les Années silencieuses", 1982). Cette fois-ci, l'investigation que mène l'écrivain autour de la figure paternelle remonte beaucoup plus loin dans le passé. Celui de sa famille, mais aussi celui de la Suisse centrale de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, où le seul travail ne suffisait pas à sortir de la misère. Il y fallait encore de l'audace, de la chance ou du calcul : tout ce qui a vraisemblablement poussé le jeune Joseph Z. à épouser la riche couturière Cleophea S., de onze ans son aînée, pour échapper à sa condition d'ouvrier de fabrique et devenir boucher.
Durée:2h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:12658
Résumé: A l'occasion d'un banal rendez-vous chez le dentiste, Agnès, une femme âgée, se trouve dans un quartier neuf de sa ville où elle est certaine de n'être jamais venue. Pourtant, quelques indices la troublent, de vagues réminiscences. Jusqu'au moment où elle voit, encastrée au milieu des immeubles récents, une vieille maison à la façade jaune. C'est alors comme un voile qui se déchire. Cette maison, elle la connaît : elle jouxtait autrefois la propriété de son grand-oncle située là où s'élève aujourd'hui un immeuble bleu et blanc. Agnès reste dans sa voiture, qu'elle a garée de l'autre côté de la rue. Le décor qu'elle a sous les yeux s'efface peu à peu. A sa place, elle voit la villa, le jardin, l'étang, tout ce qui n'existe plus.
Lu par:Yette Perrin
Durée:3h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:6409
Résumé: A l'âge de la retraite, ils sont obligés de quitter l'appartement qu'ils occupaient depuis des années à Genève et, comme beaucoup d'autres, ils décident de s'expatrier en Espagne, sur la Costa Blanca où ils se font construire une petite maison. Ce déracinement a sur eux des effets différents : déçu, amer, Vincent s'enferme en lui-même ; Florence, au contraire, retrouve en elle des forces et des désirs oubliés. Dans un cahier, elle évoque en une succession de «flashes» incisifs des épisodes de son passé. Et elle s'éprend de ce pays nouveau, de ses habitants, de sa culture, de son ciel, de ses deux mers qui se rejoignent à la Punta de Tarifa. Faisant alterner le récit du séjour espagnol et les pages écrites par Florence, ce roman parle de ce qui nous concerne tous : la vieillesse et l'enfance, la solitude et la passion, la peur de la mort et l'amour de la vie.
Lu par:Yette Perrin
Durée:2h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:8706
Résumé: "Je les déteste tous, Marie. Je déteste les hommes. Regarde ce qu'ils font depuis le début du monde. Ils s'entretuent, ils détruisent, ils massacrent, ils violent. Les femmes subissent en tremblant de peur. Pourtant, elles les nourrissent, elles les soignent, quelquefois elles les aiment. Eux, ils ne pensent qu'à les quitter pour aller faire la guerre ou la révolution, et, à leur retour, il faut qu'elles soient là pour les accueillir, les servir, admirer leurs prouesses, et aller au lit avec eux..."
Durée:8h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14434
Résumé: Une femme. Cornelia. Elle a derrière elle une enfance soumise, une jeunesse vite étouffée par un mariage conventionnel. Arrivée à la maturité, secrétaire dans un garage, elle accepte avec résignation, comme tant d'autres, la routine quotidienne et la solitude. La découverte tardive de l'amour l'arrache à cette existence feutrée. Une découverte qu'elle n'hésite pas à payer très cher : du prix d'une souffrance dont elle ne remontera qu'en frôlant la mort.
Durée:3h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:6607
Résumé: L'histoire de Christine, la jeune divorcée, qui tombe amoureuse malgré elle d'un jeune amant d'un soir.
Durée:7h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18682
Résumé: «Comprendre pourquoi on ne sait pas. Pourquoi, sachant, on fait comme si on ne savait pas. Pourquoi on oublie certaines choses et pas d'autres. Comprendre de quoi était fait ce temps que j'ai vécu.» Comprendre... comprendre par quels mécanismes la jeune fille d'alors est demeurée dans l'ignorance de cette tragédie que fut le sort des réfugiés, et dont on peut se désolidariser en brandissant tout simplement l'alibi du temps. Depuis 1980, Yvette Z'Graggen poursuit à travers la remémoration une interrogation exigeante sur la Suisse des années de guerre, confrontant et examinant ses souvenirs avec un regard critique et la distance de l'histoire. Dans Les Années silencieuses, elle s'interroge avec une lucidité et une sensibilité qui lui sont propres et donne à son témoignage un éclairage subtil en tentant de revivre cette période par l'acte d'écriture.