Contenu

Le labyrinthe des égarés: l'Occident et ses adversaires

Résumé
Une boussole indispensable à qui veut comprendre les grands enjeux du monde contemporain. Une guerre dévastatrice vient d’éclater au cœur de l’Europe, qui ravive les pires traumatismes du passé. Comment en est-on arrivé là ? Amin Maalouf remonte, dans ce livre, aux origines de ce nouvel affrontement entre l’Occident et ses adversaires, en retraçant l’itinéraire de quatre grandes nations : d’abord le Japon de l’ère Meiji ; puis la Russie soviétique, qui constitua, pendant trois-quarts de siècle, une formidable menace pour l’Occident, son système et ses valeurs, avant de s’effondrer ; ensuite la Chine, qui représente en ce vingt-et-unième siècle, le principal défi à la suprématie de l’Occident ; et enfin les Etats-Unis, qui ont tenu tête à chacun des trois « challengers », et qui sont devenus, au fil des guerres, le chef suprême de l’Occident et la première superpuissance planétaire. L’ensemble de ces récits constitue une grande fresque historique qui éclaire, comme on ne l’avait jamais vu jusqu’ici, les enjeux des conflits en cours, les motivations des protagonistes, et les étranges paradoxes de notre époque.
Durée: 13h. 16min.
Édition: Paris, Grasset, 2023
Numéro du livre: 75428
ISBN: 9782246830436
Collection(s): Essais et documents
CDU: 320

Documents similaires

Durée:4h. 23min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73553
Résumé: Travailler dans la médiation des conflits armés, c'est s'enfoncer dans un brouillard - celui de la recherche de la paix. C'est cheminer sur une ligne de crête entre des belligérants pour qui trop souvent la fin justifie les moyens et des médiateurs ou des humanitaires qui tentent de limiter les souffrances dues à la guerre. Comment ne pas glisser du compromis à la compromission ? Jusqu'où négocier avec des régimes criminels ou des organisations terroristes ? Faut-il accepter de négocier avec le diable et si oui, avec quels risques ? Voilà le pacte faustien que Pierre Hazan explore ici, de la Bosnie-Herzégovine à la Syrie, du Mali à la Colombie et à l'Ukraine. Alternant le récit vécu et la réflexion éthique, Pierre Hazan, fort d'une longue expérience dans la médiation des conflits armés, tente d'élaborer une boussole morale dans un monde violent et en pleine recomposition.
Durée:6h. 44min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71636
Résumé: « En 1974 la guerre est entrée dans ma vie. Elle m’a poussé d’un coup vers un rebord de moi-même que je n’aurais peut-être jamais découvert si mon père avait été simplement français. » En 1974, la plus orientale des îles méditerranéennes est violemment déchirée. Chypre, envahie par la Turquie, est partagée en deux territoires. Le père de l’auteure, l’aîné des Makariou, ne s’en relèvera pas. Comment réparer une telle blessure ? Historienne d’art, spécialiste d’art islamique, Sophie Makariou a voué sa vie à ce que son histoire familiale lui semblait lui donner pour ennemi : « la Turquie », et au-delà l’Orient et l’Islam. Elle fait œuvre de mémoire pour comprendre, s’attache à connaitre pour réparer. Ce récit, écrasé de soleil et teinté de sang, tisse et détisse, dans l’amour et l’inquiétude, un « monstrueux accroc », une identité déchirée comme l’a été Chypre. Entrecroisant les parfums et les sons sur la trame de l’histoire, l’auteure observe, dans ces pays aimés plus que tous autres – du Liban à la Syrie, en passant par la Turquie –, comment cette partie du monde que l’on nomme l’Orient est au cœur des convulsions de ce siècle.
Durée:17h. 56min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71613
Résumé: Dans une Afrique encore traversée de magie et de superstition, l’épopée tragique d’un enfant soldat, victime et bourreau, innocent et coupable. Après l’enfer de Nazino et la Russie stalinienne de Toutes les vagues de l’océan, Victor del Árbol nous plonge dans les ténèbres du cœur de Joseph Kony, le Sorcier du Nil.
Durée:12h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73546
Résumé: Dans le Donbass en guerre, en janvier 2015, un jeune prof décide d’aller chercher son neveu de 13 ans dans l’internat où il étudie, à l’autre bout de la ville. L’école, où l’adolescent a été « parqué » par sa mère, a été visée par des tirs et les élèves n’y sont plus en sécurité. L’homme met une journée entière à traverser la ville, devenue zone de guerre, et à atteindre le lieu en question. Le retour à la maison est une véritable épreuve. Les deux protagonistes se retrouvent au milieu des combats, plongés dans un brouillard laiteux. Des troupes paramilitaires et des chiens errants traversent les ruines ; des hommes apathiques, désorientés, titubent dans ce paysage urbain apocalyptique. La ligne de front se rapproche de plus en plus de la maison familiale… Serhiy Jadan décrit avec talent comment un lieu familier se transforme en un territoire étranger et inquiétant. Ses personnages sont décidés à lutter de toutes leurs forces contre la peur et la destruction. Dans L’Internat, la réflexion de Jadan sur la guerre dans le Donbass atteint son apogée. [Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique 2022]
Durée:13h. 10min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:72157
Résumé: Au cours d’une mission de routine en mer de Chine, la commodore Sarah Hunt repère un chalutier en détresse. Elle décide d’intervenir avec sa flotte de navires de guerre. Un choix dangereux, car les Chinois revendiquent sans relâche leur souveraineté sur ces eaux contestées. Dans le même temps, un F35 américain surarmé flirte avec l’espace aérien iranien. Mais le pilote, Chris "Wedge" Mitchell, pourtant très expérimenté, perd les commandes et tombe aux mains de l’ennemi. Ces incidents apparemment isolés vont mettre en branle une implacable mécanique de confrontation. Personne ne voulant l’apocalypse nucléaire, chaque puissance joue au plus serré. Mais politiques et militaires ont beau avoir envisagé tous les paramètres, on ne peut jamais tout prévoir.
Lu par:Madiana Roy
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71757
Résumé: Dans un petit village abandonné de la «zone grise», coincé entre armée ukrainienne et séparatistes prorusses, vivent deux laissés-pour-compte : Sergueïtch et Pachka. Désormais seuls habitants de ce no man’s land, ces ennemis d’enfance sont obligés de coopérer pour ne pas sombrer, et cela malgré des points de vue divergents vis-à-vis du conflit. Aux conditions de vie rudimentaires s’ajoute la monotonie des journées d’hiver, animées, pour Sergueïtch, de rêves visionnaires et de souvenirs. Apiculteur dévoué, il croit au pouvoir bénéfique de ses abeilles qui autrefois attirait des clients venus de loin pour dormir sur ses ruches lors de séances d’«apithe?rapie». Le printemps venu, Sergueïtch décide de leur chercher un endroit plus calme. Ayant chargé ses six ruches sur la remorque de sa vieille Tchetviorka, le voilà qui part a? l’aventure. Mais même au milieu des douces prairies fleuries de l’Ukraine de l’ouest et du silence des montagnes de Crimée, l’oeil de Moscou reste grand ouvert..
Durée:8h. 2min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65214
Résumé: Depuis plus d’un demi-siècle, l’auteur observe le monde, et le parcourt. Il était à Saigon à la fin de la guerre du Vietnam, à Téhéran lors de l’avènement de la République islamique. Dans ce livre puissant et ample, il fait œuvre à la fois de spectateur engagé et de penseur, mêlant récits et réflexions, racontant parfois des événements majeurs dont il s’est trouvé être l’un des rares témoins oculaires, puis s’élevant en historien au-dessus de sa propre expérience afin de nous expliquer par quelles dérives successives l’humanité est passée pour se retrouver ainsi au seuil du naufrage.
Durée:6h. 22min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16164
Résumé: En ces premières années du XXIe siècle, le monde présente de nombreux signes de dérèglement. Dérèglement intellectuel, caractérisé par un déchaînement des affirmations identitaires qui rend difficiles toute coexistence harmonieuse et tout véritable débat. Dérèglement économique et financier, qui entraîne la planète entière dans une zone de turbulences aux conséquences imprévisibles, et qui est lui-même le symptôme d'une perturbation de notre système de valeurs. Dérèglement climatique, qui résulte d'une longue pratique de l'irresponsabilité...
Durée:5h. 3min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:10040
Résumé: Amin Maalouf s'interroge sur la notion d'identité, sur les passions qu'elle suscite, sur ses dérives meurtrières. Pourquoi est-il si difficile d'assumer en toute liberté ses diverses appartenances ? Pourquoi faut-il, en cette fin de siècle, que l'affirmation de soi s'accompagne si souvent de la négation d'autrui ? Nos sociétés seront-elles indéfiniment soumises aux tensions, aux déchaînements de violence, pour la seule raison que les êtres qui s'y côtoient n'ont pas tous la même religion, la même couleur de peau, la même culture d'origine ? Y aurait-il une loi de la nature ou une loi de l'Histoire qui condamne les hommes à s'entretuer au nom de leur identité ?
Durée:6h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65601
Résumé: Le Palais fédéral est une jungle. Une jungle dominée par quatre espèces : les élus, les fonctionnaires, les journalistes, et les lobbyistes. Dans les couloirs du Palais, ce petit monde se fréquente intensément, se parle beaucoup, et s’écoute un peu. Ou pas. On se tutoie, on boit des verres, on s’embrasse. Et plus, si entente. Parfois même sans entente. Bref, c’est un vaudeville en vase clos, voire à huis clos : les lobbyistes conseillent des élus qui font des lois dont parlent les journalistes dans des articles que lisent les fonctionnaires. En bougonnant. Car, en général, les fonctionnaires n’aiment ni les journalistes, ni les lobbyistes, et encore moins les parlementaires : derrière son apparente obséquiosité, l’administration n’oublie jamais qu’elle seule comprend vraiment les lois, et que c’est elle qui commande, au final. Bien que les fonctionnaires ne puissent rien faire sans des élus qui existent grâce aux journalistes et aux lobbyistes. Qui, eux, se nourrissent de la jungle. Et ainsi de suite. Bref, c’est un ménage à quatre légèrement incestueux, avec ses petits secrets, ses querelles, ses coups bas… mais qui finit toujours par s’entendre. En général. Car tout n’est pas toujours si simple : parfois, des politiciens français s’en mêlent…
Lu par:Edgard Raeber
Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:71932
Résumé: 1992. Dans les décombres de l’Union soviétique, l’étroit territoire de Moldavie qui longe la frontière ukrainienne est devenue une zone de guerre, écartelée entre les forces russes et moldaves. Dans la ville de Tiraspol, des tireurs d’élites prennent pour cibles des anonymes, faisant régner la terreur au sein de la population civile. Et Nikolaï Gaïdamakov, envoyé de Moscou, a pour mission de mettre fin à ce chaos. Le jeune militaire doit traquer les tireurs adverses : étudier méthodiquement leur terrain d’action, déduire les angles de tir, se glisser dans la peau de l’adversaire. Mais la neuvième cible de Gaïdamakov s’échappe sans cesse et la traque se fait obsédante tandis que la pression de sa hiérarchie est de plus en plus pressante à mesure que les enjeux politiques grandissent.
Durée:9h. 10min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:71976
Résumé: Hiver 2018. Sur la ligne de front du Donbass, la guerre s'est installée depuis quatre ans. Plus grand monde ne se rappelle comment tout a commencé. L'héroïsme et les beaux principes ont depuis longtemps cédé la place à une certaine routine. Mais quand un enfant est assassiné sauvagement, même le colonel Henrik Kavadze, l'impassible chef de la police locale, perd son flegme. Benoît Vitkine, lauréat du prix Albert-Londres 2019, aborde un angle mort de la géopolitique mondiale : le déchirement d'une région entre la Russie et l'Ukraine, volontairement ignoré et toujours d'actualité.