Contenu

Faire paysan

Résumé
Alors que les débats sur l'usage des produits phytosanitaires défraient régulièrement la chronique, l'écrivain voyageur, fils et petit-fils de paysans, décide au tournant de la quarantaine de revenir vivre à la campagne. Mêlant reportage sur le terrain et réflexion personnelle, il part à la rencontre d'un monde agricole qui se révèle, contre les idées reçues, en constante réinvention.
Durée: 5h. 54min.
Édition: Genève, Ed. Zoé, 2023
Numéro du livre: 74432
ISBN: 9782889071906
CDU: 630

Documents similaires

Lu par:Edgard Raeber
Durée:7h. 10min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71768
Résumé: Immense scientifique à la renommée internationale, Jane Goodall est à jamais celle qui a démontré que l’outil n’était pas le propre de l’humain. L’histoire de cette jeune femme vivant avec les chimpanzés en Tanzanie dans les années 50 avait fasciné le monde entier, mais il lui aura fallu des décennies pour faire entendre l’essentiel de sa découverte : l’être humain n’est pas le centre du monde, mais un individu « sapiens » parmi toutes les espèces vivantes. Cette révolution des mentalités qu’elle a engagée avant tous est désormais réactualisée par les événements dramatiques qui frappent la planète : le réchauffement climatique, la disparition des espèces végétales et animales, mais aussi la pauvreté accrue de populations. Dans ce livre, la célèbre messagère de la paix des Nations Unies s’appuie sur son parcours de vie pour livrer à notre réflexion ses raisons d’espérer. Elle en appelle à un nouveau code moral universel pour relever les défis que font peser les menaces environnementales sur l’ensemble du monde vivant et redéfinir les liens entre l’humain et la nature.
Durée:4h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75897
Résumé: Une réflexion sur la rupture de l'homme contemporain avec la nature et toutes les autres formes de vie, qu'elles soient animales ou végétales. Ce rapport dénaturé à la terre entraîne un déséquilibre ou vertige, face à l'ampleur de la crise écologique que l'écrivain tente de dépasser en s'inscrivant dans un monde plus vaste.
Lu par:Janick Quenet
Durée:4h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16549
Résumé: Ce pourrait être un scénario de road movie, c'est le chemin choisi un beau matin par la narratrice qui décide d'une rupture dans sa vie, d'un départ sans objet ni moyens. Dès lors un long ruban d'asphalte se déroule devant elle, les campagnes et les bourgs défilent comme un monde d'images tandis que les rencontres sont brèves, parfois rudes parfois douces. L'arrivée à Paris se transforme en un séjour d'une saison où gravitent, dans une ivresse de rencontres, des gueux, des amicaux, des indifférents, des malheureux, un monde où la narratrice pratique la témérité et la compassion. Puis elle largue les amarres de la ville pour se diriger vers l'océan, là où se dissolvent toutes les volontés.
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:71744
Résumé: Japon, Cambodge, Laos, Birmanie, Thaïlande, Sri Lanka, Inde. En septembre 2019, l’écrivain-voyageur Blaise Hofmann s’en va sept mois en Asie, pour la première fois en famille. Ce sont de nouvelles contraintes, un temps constamment anticipé, des précautions, des routines, des frustrations ; c’est surtout l’émerveillement de voir le monde à quelques centimètres du sol, voyager lentement avec les yeux de deux petites filles qui sont à la maison où qu’elles se trouvent. C’est l’occasion aussi de retrouver un continent standardisé, peuplé de gens comme lui, des touristes hypermodernes. Voici le récit d’un anti-héros faisant l’éloge de l’ennui, du détour. Blaise Hofmann livre un texte introspectif, aussi critique qu’ébloui, même quand un virus s’impose comme personnage principal de ce qui est peut-être le dernier récit de voyage d’avant la pandémie de Covid-19.
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:65832
Résumé: Lorsqu’en 2014, Blaise Hofmann est approché pour co-écrire la Fête des Vignerons 2019, il ignore tout de son histoire, de ses mythes, de la ferveur qu’elle exerce sur les gens depuis des siècles. La curiosité l’emporte, le voilà catapulté dans l’univers de la Confrérie des Vignerons. Il invite le lecteur dans les coulisses de la Fête, raconte la gestation de cet événement unique au monde, patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, qui n’a lieu que cinq fois par siècle, rassemble 400000 spectateurs, un millier de choristes, des centaines de musiciens, danseurs, gymnastes et 5000 figurants. Pendant quatre ans, Blaise Hofmann sera tour à tour intrigué, amusé, ému, furieux, perdu, passionné, épuisé, émerveillé. On découvre avec lui une communauté pétrie de traditions, des hommes et des femmes amoureux de la nature, de la terre. On suit le cycle des saisons et celui de la vigne. Et on accompagne l’auteur, touché au cœur, qui décide de reprendre une petite vigne familiale
Durée:4h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14987
Résumé: L'estive, c'est le pâturage d'été en montagne. C'est l'expérience que vit Blaise Hofmann, jeune auteur vaudois, qui s'improvise moutonnier le temps d'une saison. Loin des idylles pastorales de la littérature, son estive est bien solitaire et morose. Le travail est dur, son apprentissage a été très bref et le temps est long là-haut. Il va en profiter pour réfléchir à ce métier de berger, à la vie à la montagne, à la vie en général... Nous offrant ses pensées comme elles viennent avec une touche d'humour, Hofmann n'hésite pas à parsemer son journal de petites pointes du parler montagnard pour nous plonger plus encore dans ce milieu si particulier. Au final, on se prend au jeu et on lit d'une traite jusqu'à la fin, tellement l'écriture est fluide, poétique. Pas d'intrigue, pas de suspense, pas de grande histoire d'amour, juste des réflexions en vrac, qui touchent juste le plus souvent, sans prise de tête... (Katia Margraf)
Durée:2h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75674
Résumé: Tout à son objectif et perturbé par des sentiments complexes, il se perd. Alors qu'il est pourchassé par un sanglier, une jeune fille lui vient en aide. Mais il perd presque aussitôt son chat... Un roman qui évoque notre relation à la nature et plus particulièrement avec les animaux, qu'ils soient sauvages ou "familiers". Le héros embarque son chat sans véritable plan. Il le cache dans son sac puis l'entraîne dans un périple à vélo dont un pauvre vieux chat ne peut pas apprécier les conditions. Puis c'est la perte de repères dans la forêt et la rencontre avec des animaux sortis d'un enclos de chasse puis avec des jeunes bien décidés à agir pour rétablir la place des animaux sauvages. . La question de l'engagement et du réensauvagement clôt intelligemment ce récit d'action mais aussi de sensibilisation à la place que nous laissons aux autres espèces et à la fin de vie.
Lu par:Janick Quenet
Durée:13h. 43min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73636
Résumé: Au beau milieu du Montana, une femme vit à l’écart de ses semblables et leur préfère la compagnie des animaux, des arbres et des livres. Ce récit autobiographique principalement écrit à la première personne s’apparente à un roman documentaire. Construit en 21 chapitres aux titres célébrant la faune sauvage, il raconte tout autant le choix de la solitude que de la vie au contact de la nature. En effet, cette naturaliste autodidacte vit une véritable initiation qui réparera, grâce à une relation privilégiée avec un renard et la lecture, ses blessures passées.
Durée:12h. 48min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75058
Résumé: Après avoir divorcé et quitté sa ferme apicole dans les monts Ozarks, S. Hubell vit un nouvel amour et s'installe dans le Maine, au bord de la mer. Elle se passionne pour la faune marine et observe les petits animaux qui peuplent les rivages. Elle établit des comparaisons entre ces animaux et l'homme, rappelant que l'espèce humaine n'est supérieure à aucune autre.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69406
Résumé: On l’entend souvent, l’écologie est un sport réservé aux plus fortunés, à ceux qui peuvent se le permettre. Dans Écolo à profit, Jonas Schneiter fait démentir les clichés : oui, on peut être écolo sans y laisser toutes ses économies. Et encore mieux, être écolo peut même nous rapporter des sous ! Revenant sur sa propre expérience de vie à la suite du film Demain et de l’émission Aujourd’hui sur la Radio Télévision Suisse, il raconte sa propre transition écologique et donne des conseils pour que chacun puisse passer au vert tout en faisant fructifier son épargne. Transports, maison, investissements... tous les domaines sont abordés, avec un ton humoristique et accessible.
Lu par:Anouk Juriens
Durée:9h. 43min.
Genre littéraire:Pratique/cuisine/alimentation
Numéro du livre:33787
Résumé: Bea Johnson nous explique comment elle et sa famille ont maintenu leur style de vie tout en ne produisant quasiment aucun déchet. Ils ont réduit leurs dépenses annuelles de 40 %, et n'ont jamais été en aussi bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement. Elle nous donne des centaines de trucs faciles pour une vie respectueuse de l'environnement qui, même pour les plus occupés d'entre nous, sont simples à appliquer. Sa devise (et seulement dans cet ordre) : « refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter » Plus d'une centaine d'outils et astuces : pourquoi mettre une brique dans le réservoir d'eau des toilettes ? Comment faire son mascara, sa laque ou son dentifrice ? Comment fabriquer sa propre moutarde, emballer le déjeuner des enfants sans utiliser de plastique, avoir une alimentation saine et sans gâchis, créer ses produits d'entretien et éviter tous les toxiques, refuser les pubs intempestives dans la boîte aux lettres, faire son papier recyclé ou son compost ?
Durée:1h. 53min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17445
Résumé: