Contenu

Collapsus

Résumé
Persuadé de l’imminence de l’effondrement et de l’urgence à agir face à la catastrophe climatique, Pierre Savidan, un gourou écologiste arrivé presque par accident à l’Élysée, met en place des mesures drastiques : covoiturage obligatoire, scoring écologique incluant le nombre des naissances et les modes de consommation... Bientôt ouvrent des centres de rééducation idéologique qui accueillent les réfractaires, de plus en plus nombreux. Car, dans la société, les colères montent et se multiplient. Olivier Fleurance, patron d’un grand groupe agroalimentaire, fédère les oppositions et mène la rébellion au milieu du chaos naissant. Savidan avait-il bien conscience que ses convictions l’amèneraient à affronter ce dilemme philosophique : pour sauver l’humanité, faut-il en sacrifier la moitié ?
Genre littéraire: Science-fiction
Durée: 12h. 59min.
Édition: Paris, Gallimard, 2022
Numéro du livre: 73692
ISBN: 9782072975097
Collection(s): Série noire

Documents similaires

Durée:1h. 31min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74386
Résumé: Comment agir pour éviter ce drame planétaire qui nous pend au nez? Le dérèglement de la plus vaste des machines, celle qui gère notre climat, rien moins, excusez du peu, que la température de notre air, le régime de nos précipitations, le volume de notre océan (pour résumer). Face à ce défi, qui est tout simplement, celui de la survie de notre espèce, deux options extrêmes. La première consiste à s’en remettre, quasi aveuglément, au progrès scientifique et technique, oubliant que sans conscience, cette avancée folle peut mener à la ruine. La seconde considère, non sans une certaine délectation morbide, qu’il est trop tard, que tout est perdu.
Durée:6h. 2min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31224
Résumé: Parce qu'un castor avec qui il s'était lié d'amitié est tué par des trappeurs, le jeune Paul Watson âgé de onze ans écume les alentours de son village du Nouveau-Brunswick pour trouver et détruire les pièges. C'est le point de départ de quarante ans d'activisme pour celui que le Time Magazine désignera en 2000 comme l'un des vingt plus grands héros écologistes du XXe siècle. En 1969, à tout juste dix-huit ans, Watson devient le plus jeune cofondateur de Greenpeace. C'est aussi le premier homme à s'interposer entre une baleine et un harpon. En 1977, il quitte Greenpeace pour fonder Sea Shepherd Conservation Society (berger de la mer) qui devient dès lors l'organisation de défense des océans la plus combattive au monde : une dizaine de baleiniers illégaux coulés à quai, plusieurs navires éperonnés en mer, des centaines de longues lignes et de filets dérivants confisqués, plus de deux cent cinquante expéditions dans toutes les mers du monde... et des centaines de milliers d'animaux marins sauvés. Jamais aucun blessé, jamais aucune inculpation retenue mais pour ses opposants, Watson n'en est pas moins un "pirate", un "écoterroriste" y compris pour ceux qui dirigent le Greenpeace d'aujourd'hui. Pour ceux qui, en revanche, pensent que "les pétitions et les banderoles ne suffiront pas à sauver les océans", il est un véritable héros. A tous ses détracteurs Paul Watson ne répond qu'une chose : "Trouvez-nous une baleine qui désapprouve nos actions et on vous promet de raccrocher !"
Durée:6h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:18385
Résumé: En apparence, il n'y aurait rien a dire contre tous les discours qui prétendent sauver la Terre, en réduisant nos dépenses d'énergie, en consommant moins, en gaspillant moins, mais si l'on creuse sous la façade de la décroissance souriante, que trouve-t-on ? Rien d'autre que la haine de l'homme ! Ici, ce sont des vers qu'on a élevés en cave, là c'est le retour de l'homme sauvage, laissant la plus petite empreinte écologique sur la planète qui souffre. Le meilleur moyen de ne pas polluer ne serait-il pas plutôt de cesser d'exister ? Et si l'écologie visait à notre disparition plutôt qu'à notre bien-être ? Et si la souillure c'était l'homme, moderne consommateur comme le citoyen des pays émergents, qu'il faudrait éradiquer de la surface d'une Terre prise comme sujet de droit ? Sommes-nous gouvernés par nos peurs ? L'Ecologie est devenue une idéologie globale, avec ses prêtres, ses temples et son vocabulaire digne d'un nouveau catéchisme catastrophiste. « L'homme est le cancer de la Terre » dit l'un de ces pieux servants de la décroissance. Au moment où la science, du Mediator au nucléaire, du catastrophisme ambiant aux éoliennes soupçonnées de rendre migraineux, du soja tueur au réchauffement climatique, est entrée définitivement dans l'ère du soupçon, l'essai de Pascal Bruckner tombe à point. S'émanciper du progrès, se laisser griser par les spécialistes du vague, croire se soustraire au risque, ce sont les tentations d'une écologie régressive, totalitaire, devenue aujourd'hui majoritaire.
Durée:5h. 25min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:69417
Résumé: Dix-huit ans se sont écoulés depuis l’apparition du virus Verna. Le monde a sombré dans le chaos. Les pays, les gouvernements, les médias, Internet, les hôpitaux, l’armée, la police et bien d’autres vestiges du monde de l’avant ont disparu. La mondialisation n’existe plus et l’absence de moyens de communication empêche de savoir ce qui se passe de l’autre côté de ce qu’était naguère une frontière. Dans ce monde de l’après, il y a, d’un côté, les immunisés, de l’autre les contagieux, d’un côté les bien-pensants, de l’autre les inutiles. Alexis, un des douze élus chargés de la survie de l’humanité, s’aventure dans le monde des inutiles, à la recherche de la femme qu’il aime. De Genève à Neuchâtel, en passant par Lausanne, la Riviera vaudoise et la Broye fribourgeoise, un thriller dystopique inquiétant.
Durée:6h. 28min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:36752
Résumé: Dans une gigantesque banlieue concentrationnaire, Alex, un voyou féru de musique classique, sème la terreur avec sa horde d'adolescents. Envoyé en prison, il est volontaire pour une thérapie révolutionnaire.
Durée:11h. 22min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:35336
Résumé: Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture... Aussi, lorsqu'ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n'ont plus rien à perdre. À Consilience, chacun a un travail, avec la satisfaction d'oeuvrer pour la communauté, et une maison. Un mois sur deux. Le reste du temps, les habitants le passent en prison... où ils sont également logés et nourris ! Le bonheur. Mais le système veut que pendant leur absence, un autre couple s'installe chez eux avant d'être incarcéré à son tour. Et Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n'y est pas : " Je suis affamée de toi. "
Lu par:Marie Bouvier
Durée:11h. 50min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:74809
Résumé: Après le succès des Hommes ont peur de la lumière, Douglas Kennedy poursuit son étude d'une Amérique plus divisée que jamais. Un livre audio glaçant de réalisme, le tableau effrayant de ce qui pourrait bien devenir les Etats-Désunis d'Amérique... 2045. Depuis douze ans, les Etats-Unis n'existent plus. Une nouvelle guerre de Sécession en a redessiné les frontières. Sur les côtes Est et Ouest, une République ; dans les états du Centre, une Confédération. Dans la République, la liberté de moeurs est totale mais la surveillance est constante. Dans la Confédération, divorce, avortement ou changement de sexe sont interdits, les valeurs chrétiennes font loi. Les deux blocs se font face, chacun redoutant une infiltration de l'autre camp. C'est justement la mission qui attend Samantha Stengel. Agent des services secrets de la République, cette professionnelle reconnue, réputée pour son sang-froid à toute épreuve, s'apprête à affronter l'épreuve de sa vie : passer de l'autre côté de la frontière, dans un des Etats confédérés les plus drastiques, sur les traces d'une cible aussi dangereuse qu'imprévisible. Dans ces Etats désormais Désunis, elle devra puiser au plus profond de ses forces pour échapper à la surveillance de son propre camp et se confronter aux attaques de l'autre... Est-ce ainsi que nous vivrons ?
Durée:13h. 41min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:69612
Résumé: Notre monde touche à sa fin. Dans le sillage d’une apocalypse biologique, l’évolution des espèces s’est brutalement arrêtée, et les États-Unis sont désormais sous la coupe d’un gouvernement religieux et totalitaire qui impose aux femmes enceintes de se signaler. C’est dans ce contexte que Cedar Hawk Songmaker, une jeune Indienne adoptée à la naissance par un couple de Blancs de Minneapolis, apprend qu’elle attend un enfant. Déterminée à protéger son bébé coûte que coûte, elle se lance dans une fuite éperdue, espérant trouver un lieu sûr où se réfugier.
Durée:9h. 19min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:69643
Résumé: Nous sommes en 2025, dans une France qui a politiquement tout essayé : la gauche, la droite, et même un jeune président venu du centre... Mais les échecs successifs des uns et des autres, le désordre qui s'est installé dans la rue et au coeur même du système ont fini par conduire les Français à un choix radical et sans précédent : c'est Charlotte Despenoux, la jeune dirigeante du parti d'extrême droite La France d'Abord, qu'ils ont installée à l'Elysée. D'abord alliée avec l'extrême gauche, la nouvelle présidente prend bientôt prétexte de l'assassinat de l'une de ses plus proches collaboratrices pour provoquer de nouvelles élections et s'arroger tous les pouvoirs. D'autoritaire, le régime devint policier et engage une implacable répression contre ce qu'il reste d'opposition. Partis politiques, syndicats et associations interdits ou asphyxiés par la suppression des aides d'Etat, presse muselée, arrestations massives... : ce roman raconte les trois années noires (2025-2028) d'une France qui, en quelques mois, a basculé dans le fascisme. Le drame à première vue improbable et pourtant totalement plausible d'un pays où s'opère la conjonction des extrêmes, tandis que s'organise la résistance protéiforme de militants issus des anciens partis et de milliers de jeunes auparavant peu politisés.
Durée:7h. 7min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:68898
Résumé: Alec, dessinateur d’âge mûr, et Ève, romancière à succès d’un unique livre mythique, sont les seuls occupants d’un minuscule îlot de la côte atlantique. Ils ne se fréquentent pas, jusqu’au jour où une panne inexplicable de tous les moyens de communication les contraint à sortir de leur jalouse solitude. Comment s’explique ce black-out ? La planète aurait-elle été victime d’un cataclysme ? Des menaces de conflit nucléaire et de terrorisme à grande échelle planaient déjà. Y aurait-il eu, quelque part dans le monde, un dérapage dévastateur ? Qu’en est-il de l’archipel tout proche ? Et du pays ? Et du reste de la planète ? Alec va peu à peu dénouer le fil du mystère. Grâce à son vieil ami Moro, devenu l’un des proches conseillers du Président des Etats-Unis, il parvient à reconstituer le déroulement précis des événements. Si l’on a échappé au désastre, découvre-t-il, c’est d’une manière si étrange, et si inespérée, que l’Histoire ne pourra plus jamais reprendre son cours d’avant. La rencontre tumultueuse de nos contemporains déboussolés avec des « frères inattendus » qui se réclament de la Grèce antique, et qui ont su se doter d’un savoir médical beaucoup plus avancé que le nôtre, fait la puissance dramatique de ce roman, tout en lui donnant des allures de conte moderne.
Durée:8h. 10min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:39295
Résumé: «Je plaisante, je plaisante, mais la situation est affreusement désespérée. L’affaire était louche dès le début pourtant, l’ennemi n’est pas tombé du ciel, il sortait bien de quelque trou, verdammt, un enfant l’aurait compris. Quand avons-nous cessé d’être intelligents ou simplement attentifs?» Ute Von Ebert, dernière héritière d’un puissant empire industriel, habite à Erlingen, fief cossu de la haute bourgeoisie allemande. Sa fille Hannah, vingt-six ans, vit à Londres. Dans des lettres au ton très libre et souvent sarcastique, Ute lui raconte la vie dans Erlingen assiégée par un ennemi dont on ignore à peu près tout et qu’elle appelle «les Serviteurs», car ils ont décidé de faire de la soumission à leur dieu la loi unique de l’humanité. La population attend fiévreusement un train qui doit l’évacuer. Mais le train du salut n’arrive pas. Et si cette histoire était le fruit d’un esprit fantasque et inquiet, qui observe les ravages de la propagation d’une foi sectaire dans les démocraties fatiguées? Comme dans 2084, Boualem Sansal décrit la mainmise de l’extrémisme religieux sur les zones fragiles de nos sociétés, favorisée par la lâcheté ou l’aveuglement des dirigeants.
Durée:8h. 31min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74849
Résumé: Comment pouvons-nous résoudre la question climatique ? Peuton se fier à la technique ? Ou faut-il changer de style de vie ? Et quels sont les besoins énergétiques de la Suisse ? Dans quels domaines devons-nous investir ? Dans cet ouvrage, Roger Nordmann effectue un vaste tour d’horizon des enjeux. Il propose ensuite une stratégie globale, opérationnelle, qui permet à la fois de libérer l’industrie des énergies fossiles et de disposer en hiver de suffisamment d’électricité sans émettre de gaz à effet de serre. Le financement de la transformation et son impact social sont abordés de manière approfondie. L’auteur met ainsi en évidence le besoin de justice et les limites du principe du pollueur-payeur. Dans cet esprit, il présente le projet de Fonds pour le climat, destiné à soutenir l’investissement. Dans ce débat vital, le risque est de voir nos sociétés paralysées par l’opposition stérile entre les révoltés prédisant l’apocalypse et les résignés renonçant à l’action. Cet ouvrage montre de manière claire et documentée qu’il existe un chemin rationnel, équitable et pragmatique, pour sortir ensemble de l’impasse climatique.