Contenu

Appelons un chat, un chat !: mauvais usage des mots, ça suffit !

Résumé
Un dictionnaire des nouvelles significations de mots, ou de leur mauvais usage, comme collaborateur, marginal ou ruralité. L'auteure dénonce les facilités prises avec la langue française au nom du politiquement correct et se positionne contre le remplacement de termes jugés dévalorisants, notamment lorsqu'il s'agit de minorités, dont l'emploi se multiplierait. ©Electre 2022
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Durée: 4h. 41min.
Édition: La Varenne-Saint-Hilaire (Val-de-Marne), l'Opportun, 2021
Numéro du livre: 73412
ISBN: 9782380152357

Documents similaires

Durée:13h. 21min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:76600
Résumé: Des entrées sur le mauvais goût, notion relative et changeante, parfois synonyme de racisme de classe ou de revendication personnelle. L'auteur évoque le cinéma, la littérature, la musique, la vie quotidienne ou encore la société.
Lu par:Daniel Martin
Durée:13h. 35min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74031
Résumé: Un dictionnaire à tonalité poétique dans lequel chaque entrée se présente comme une brève nouvelle littéraire possédant un angle d'approche inédit afin d'éviter les lieux communs sur l'histoire, la culture, les traditions ou encore les lieux remarquables de la Corse.
Lu par:Daniel Martin
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:30752
Résumé: 600 mots originaux et pittoresques de la langue française classés par ordre alphabétique et expliqués en quelques paragraphes.
Durée:8h. 34min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:18118
Résumé: Chaque mois, depuis des années, Jacqueline de Romilly essaie de nous faire partager son amour de la langue française. Ce qu'elle veut avant tout, c'est nous en donner le goût, c'est-à-dire qu'elle insiste plus sur les beautés de cette langue que sur les dangers qui la menacent. A partir d'un mot qu'elle a choisi, elle cherche à en préciser le sens, la valeur correcte, l'étymologie, ainsi que l'évolution qui, en fonction des changements de la société, des découvertes scientifiques, ou des réflexions des écrivains, a chargé ces mots de nuances nouvelles. En somme, elle nous fait vivre le roman des mots.
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:15632
Résumé: Une histoire des mots liées aux saisons : canicule, froidure, verglas, trench...
Lu par:Daniel Martin
Durée:12h. 32min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:77042
Résumé: Ce dictionnaire offre une évocation subjective d'Albert Camus et de son oeuvre.
Durée:2h. 2min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:29539
Résumé: A partir d'un conte de fée, cet album a vocation à permettre à l'enfant une meilleure maîtrise des règles d'accord du participe passé. Sont traités dans cet ouvrage les participes passés où la finale orale correspond à : é, i, u, un autre ouvrage traitera des participes passés où la finale écrite ne correspond pas à l'oral. [source ALS]
Durée:3h.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:35244
Résumé: Près de 600 expressions typiques des métiers, des villages, des quartiers et des campagnes du pays occitan, mêlant français et langue régionale. ©Electre 2017
Lu par:Henri Duboule
Durée:2h. 56min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17605
Résumé: Ils sont partout ! Ils se reproduisent, pullulent et polluent l'environnement. Qui donc ? Les clichés, bien sûr ! Minée par ces expressions usées, la langue se fatigue et se fige, car les dilemmes sont, hélas !, toujours cruels, les célibataires endurcis, les éminences grises ... Et les buveurs ? Invétérés. Jean-Loup Chiflet, avec malice et faconde, fait un bilan provisoire de ces banalités affligeantes, et nous invite à sortir des sentiers battus en utilisant ces souverains poncifs à dose homéopathique pour retrouver une langue savoureuse et vivante.
Durée:1h. 48min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:15975
Résumé: " Courir le guilledou - Faire la sainte Nitouche - En baver des ronds de chapeau - Se monter le bourrichon - En avoir sa claque - Changer de crèmerie - Laisser pisser le mérinos... Nées pour la plupart de la verve populaire, les expressions ont de la couleur, de la saveur, de la tchatche, de l'humour, de la drôlerie, de la cruauté, de la sagesse, de la poésie. Pourtant, certaines vieillissent, passent de mode, paraissent de plus en plus énigmatiques...
Lu par:Henri Duboule
Durée:10h. 15min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:16696
Résumé: " La note de dictée, c'est le QI à la française ! " François de Closets ne risque pas de l'oublier. À l'âge de quatorze ans, il était jugé inapte à poursuivre des études supérieures en raison de sa mauvaise orthographe. Aujourd'hui, il s'interroge. Pourquoi notre orthographe est-elle si difficile ? Objet de vénération et instrument de ségrégation, pourquoi suscite-t-elle tant de passions ? Au terme d'une enquête menée auprès des meilleurs connaisseurs de notre langue, François de Closets retrace l'extraordinaire roman du français, nous en raconte les épisodes les plus surprenants et montre comment l'orthographe est devenue une véritable religion d'État.
Durée:2h. 26min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:16551
Résumé: Erik Orsenna poursuit les aventures grammaticales de son héroïne Jeanne et de son frère Tom. Ou comment vont-ils découvrir cette fois l'art de ponctuer leur vie... Jeanne a 16 ans désormais. Depuis les débuts de son exploration de la grammaire, elle a grandi et s'est enhardie. Elle est aujourd' hui à la tête d'un commerce illicite : elle rédige et monnaye les devoirs des élèves de l'île. De fil en aiguille, elle va devenir le nègre des hommes politiques et rédiger leurs discours. C'est à cette occasion, l'élargissement de sa clientèle au monde politique, que l'importance de la ponctuation lui saute aux yeux, ou plutôt aux oreilles. Avec l'aide de Tom, son frère musicien, elle apprend les bases de la musique et du rythme pour parfaire les discours qu'elle écrit. Car qu'est-ce qu'un discours sinon une sorte de chanson où la musique, le ton, le rythme jouent un rôle aussi grand que les paroles ?