Contenu

La petite menteuse

Résumé
A quinze ans, Lisa est une adolescente en vrac, à la spontanéité déroutante. Elle a eu des seins avant les autres filles. Des seins qui excitent les garçons. Mais Lisa change et devient sombre. Elle semble en permanence au bord des larmes. Acculée par ses professeurs, elle finit par avouer. Un homme a abusé d'elle, plusieurs fois. Les soupçons se portent sur Marco, un ouvrier venu faire des travaux chez ses parents. Marco n'a jamais été longtemps avec une femme. Il a essayé les hommes. Il boit trop. Il écrit des lettres rageuses pour sa défense, pleines de points d'exclamation. Sans hésitation, Marco est condamné à dix ans de prison. Lors du procès en appel, Lisa est majeure. Elle débarque dans le bureau d'Alice, une avocate de la petite ville de province. "Je préfère être défendue par une femme." C'est comme cela que tout a commencé.
Durée: 3h. 24min.
Édition: Paris, l'Iconoclaste, 2022
Numéro du livre: 72511
ISBN: 9782378802998

Documents similaires

Lu par:Manon
Durée:6h. 55min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32255
Résumé: L'auteur met en évidence un sentiment de défiance de la population vis à vis du système pénal, jugé peu répressif face aux délinquants et criminels. A partir d'un travail mené avec les professionnels concernés (juges, avocats, psychiatres, policiers), des victimes et des responsables politiques, il dénonce les dérives de la justice et propose des solutions pour restaurer sa crédibilité. ©Electre 2016
Durée:2h. 5min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:13211
Résumé: Depuis sa création par Georges Clemenceau en 1907, la Police judiciaire fascine autant qu'elle inquiète. Mise à la Une par des documentaires, sujet de romans policiers et de films mythiques, foyer du fait divers, elle est avant tout chargée de seconder l'autorité judiciaire dans toutes les affaires criminelles. Souvent appelée l'" aristocratie de la police ", la PJ coûte cher. Lutter contre le crime organisé nécessite des investigations longues et complexes, qui supposent la mise en oeuvre de tous les moyens dont disposent les services de Police technique et scientifique, fruits des recherches menées depuis le siècle dernier pour circonstancier l'aveu avec des preuves indiscutables du crime. Elle-même lieutenant de Police au 36, quai des Orfèvres, Béatrice Durupt dévoile autant l'histoire que les missions de la PJ, des Brigades du Tigre à la lutte anti-terroriste.
Durée:14h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69645
Résumé: " Un roman que l'on ne lâche pas. De la dynamite. " Stephen King 2000. Dans un prestigieux pensionnat de la Nouvelle-Angleterre, Vanessa Wye, élève brillante de quinze ans, tombe sous le charme de Jacob Strane, son professeur d'anglais de quarante-deux ans, magnétique et manipulateur. Débute alors une relation qui va durer des années. 2017. Strane est accusé d'abus sexuel par l'une de ses anciennes élèves. Vanessa, contactée par cette dernière, replonge alors dans ses souvenirs de jeunesse. Peu à peu émergent des questions et des doutes qui ne l'avaient jamais traversée. Mais peut-elle rejeter son premier amour, celui qui l'a littéralement transformée et qui a occupé une telle place dans sa vie ? Est-il possible qu'elle se soit à ce point trompée sur cet homme qui lui déclarait son amour éternel ? Alternant entre le passé et le présent de Vanessa, le roman juxtapose ses souvenirs d'adolescente - la découverte exaltée de son corps et de ses pouvoirs - avec la prise de conscience d'un traumatisme. Un roman terriblement actuel qui reflète brillamment les changements des moeurs et de la société
Durée:7h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73155
Résumé: Au coeur d'un été étouffant dans la campagne hollandaise, alors que plane la menace de la grippe bovine, un vétérinaire se rapproche d'une adolescente de quatorze ans, fille d'un exploitant agricole. Dans son journal relatant les faits, ce dernier décrit avec un lyrisme glaçant la relation qu'il entretient avec la jeune adolescente. Au-delà de la citation « feu de mes reins », invoquée à plusieurs reprises, et du mot « nymphette », on retrouve dans ce texte de nombreuses références à Lolita de Nabokov : la forme du récit confessionnel écrit en prison, avec le seul point de vue du narrateur ; l'histoire d'amour qui n'en est une que pour l'adulte ; la mère de la jeune fille morte dans un accident de voiture ou le journal intime révélateur. C'est dans ses choix de s'éloigner de ce texte que Marieke Lucas Rijneveld révèle toute sa puissance.
Durée:9h. 53min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70446
Résumé: Propulsé dans la prêtrise par une tragédie familiale, Odran Yates est empli d'espoir et d'ambition. Lorsqu'il arrive au séminaire de Clonliffe dans les années 1970, les prêtres sont très respectés en Irlande, et Odran pense qu'il va consacrer sa vie au "bien" . Quarante ans plus tard, la dévotion d'Odran est rattrapée par des révélations qui ébranlent la foi du peuple irlandais. Il voit ses amis jugés, ses collègues emprisonnés, la vie de jeunes paroissiens détruite, et angoisse à l'idée de s'aventurer dehors par crainte des regards désapprobateurs et des insultes. Mais quand un drame rouvre les blessures de son passé, il est forcé d'affronter les démons qui ravagent l'Eglise, et d'interroger sa propre complicité. Roman aussi intime qu'universel, Il n'est pire aveugle évoque les histoires que nous nous racontons pour être en paix avec nous-mêmes. Il confirme que Boyne est l'un des plus grands portraitistes de sa génération.
Durée:3h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75383
Résumé: Dans la tête d'une enfant sous l'emprise d'un pédophile: un roman vertigineux et cru, porté par le talent magistral de Claire Castillon. « Tu es fermée comme une outre, me dit maman. Toute floue, Lili. Et puis fuyante. Il se passe quelque chose, dis-moi. On t'a fait un sale coup ? Je peux t'aider ? Je te dépose au collège ? » Outre noire. Peinture. Soulages. Cours d'art plastique avec Mme Peynat en salle 2B. Concentre-toi, Lili. Trouve la solution. Il y a toujours une voie de réchappe. Les mamans savent, à peu près. D'instinct, elles devinent. À peu près. La mienne sait que dans sa fille quelque chose ne marche plus.
Lu par:Janick Quenet
Durée:5h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69633
Résumé: Tanger, au début des années 2000. Un pédophile abuse de jeunes filles en leur faisant miroiter la publication de leurs poèmes dans son journal. Il agit en toute impunité, sans éveiller le moindre soupçon. Ce roman raconte l’histoire d’une de ses victimes, Samia, une jeune fille de seize ans. Elle ne se confie pas à ses parents, mais consigne tout dans son journal intime, qu’ils découvriront bien après son suicide. À partir de cette tragédie, les parents de Samia basculent dans un désordre qui révélera leurs lâchetés et leurs travers. Le père, homme intègre, rejoint la cohorte des corrompus. Ensemble, ils s’abîment dans une détestation mutuelle aussi profonde que leur chagrin. La lumière viendra d’un jeune immigré africain, Viad. Avec douceur et bienveillance, il prendra soin de ce couple moribond. Viad panse les plaies et ramène le souffle de la vie dans la maison. Le pauvre n’est pas celui qu’on croit. Et le miel peut alors venir adoucir l’amertume de ceux qui ont été floués par le destin.
Durée:4h. 24min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:25944
Résumé: Au cœur de l'été 1989, les parents de Solweig décident de se retirer du monde pour rejoindre la communauté religieuse des Béatitudes, avec leurs quatre filles. Solweig se retrouve livrée à elle-même dans une vaste abbaye où chacun vit sous l'emprise d'un « berger » tout-puissant. Trop absorbés par leur quête spirituelle, son père et sa mère ne voient pas qu'un haut responsable de la communauté s'introduit chaque soir dans la chambre de la fillette. Lorsque, plus tard, celle-ci se plaindra des agissements du religieux, ils l'accuseront de mentir et l'éloigneront du domicile familial par crainte du scandale. Ainsi condamnée au silence, Solweig n'a pas pu surmonter sa douleur. Malgré elle, la jeune fille a perdu toute confiance en ses parents et, plus généralement, dans le monde des adultes. Placée dans un internat puis dans diverses familles d'accueil à l'adolescence, elle a depuis lors vécu une longue errance à la recherche d'elle-même - jusqu'à ce que son agresseur se dénonce publiquement, un jour de février 2008. Refusant de se taire plus longtemps malgré les pressions de son entourage et le suicide de son père le 12 octobre 2010, Solweig dévoile aujourd'hui le calvaire vécu durant ces vingt-et-une années d'indifférence. Pour que d'autres enfants, soumis aux mêmes épreuves qu'elle, soient mieux protégés.
Durée:11h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:39122
Résumé: Le personnage principal lutte contre un Tribunal omniprésent et pourtant insaisissable. Cependant, la faute, ou le crime, dont on l'accuse ne lui est en rien révélé.
Durée:11h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72913
Résumé: Le récit d'une relation amoureuse entre un pervers narcissique et une femme sous son emprise. A contre-courant de l'opinion publique, l'auteure met en scène un état de dépendance mutuelle ainsi qu'une responsabilité partagée entre la victime et son bourreau. Premier roman.
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:69395
Résumé: « Souviens-toi, maman : nous étions tes enfants. » C.K. C’est l’histoire d’une grande famille qui aime débattre, rire et danser, qui aime le soleil et l’été. C’es le récit incandescent d’une femme qui ose enfin raconter ce qui a longtemps fait taire la familia grande.
Durée:3h. 27min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66954
Résumé: Au milieu des années 80, élevée par une mère divorcée, V. comble par la lecture le vide laissé par un père aux abonnés absents. À treize ans, dans un dîner, elle rencontre G., un écrivain dont elle ignore la réputation sulfureuse. Dès le premier regard, elle est happée par le charisme de cet homme de cinquante ans aux faux airs de bonze, par ses œillades énamourées et l’attention qu’il lui porte. Plus tard, elle reçoit une lettre où il lui déclare son besoin « impérieux » de la revoir. Omniprésent, passionné, G. parvient à la rassurer : il l’aime et ne lui fera aucun mal. Alors qu’elle vient d’avoir quatorze ans, V. s’offre à lui corps et âme. Les menaces de la brigade des mineurs renforcent cette idylle dangereusement romanesque. Mais la désillusion est terrible quand V. comprend que G. collectionne depuis toujours les amours avec des adolescentes, et pratique le tourisme sexuel dans des pays où les mineurs sont vulnérables. Derrière les apparences flatteuses de l’homme de lettres, se cache un prédateur, couvert par une partie du milieu littéraire. V. tente de s’arracher à l’emprise qu’il exerce sur elle, tandis qu’il s’apprête à raconter leur histoire dans un roman. Après leur rupture, le calvaire continue, car l’écrivain ne cesse de réactiver la souffrance de V. à coup de publications et de harcèlement. « Depuis tant d’années, mes rêves sont peuplés de meurtres et de vengeance. Jusqu’au jour où la solution se présente enfin, là, sous mes yeux, comme une évidence : prendre le chasseur à son propre piège, l’enfermer dans un livre », écrit-elle en préambule de ce récit libérateur.