Contenu

Hadès, Argentine

Résumé
Une ode sensible et brutales aux disparus. Tomás Orilla a fui Buenos Aires aux heures les plus sombres du coup d'Etat militaire de Videla en 1976. Depuis, il s'appelle Thomas Shore et vit à New York. Mais après dix ans d'absence, le passé le somme de rentrer, le convoquant au chevet de Pichuca, la mère d'Isabel Aroztegui, son premier et seul amour, disparue elle aussi. Tel Orphée, ce voyage à l'envers emporte Tomás dans une odyssée souterraine, où l'attendent tapis ses démons intimes et les ombres de ceux qu'il a abandonnés. Il n'a alors d'autre choix que d'affronter son passé...
Durée: 12h. 26min.
Édition: Paris, La Croisée, 2021
Numéro du livre: 71422
ISBN: 9782413037613

Documents similaires

Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70760
Résumé: Syrie. Un vieil homme rame à bord d’une barque, seul au milieu d’une immense étendue d’eau. En dessous de lui, sa maison d’enfance, engloutie par le lac el-Assad, né de la construction du barrage de Tabqa, en 1973. Fermant les yeux sur la guerre qui gronde, muni d’un masque et d’un tuba, il plonge – et c’est sa vie entière qu’il revoit, ses enfants au temps où ils n’étaient pas encore partis se battre, Sarah, sa femme folle amoureuse de poésie, la prison, son premier amour, sa soif de liberté.
Lu par:Myriam Bayle
Durée:21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73071
Résumé: Ces derniers mois, depuis que les rues s'étaient remplies de militaires, Pedro avait remarqué que son père passait ses soirées les oreilles collées à la radio, dans l'attente de nouvelles. Un jour à l'école, la maîtresse de Pedro propose de faire une rédaction pour raconter ce que fait sa famille le soir. La meilleure gagnera un ballon de foot... Un album sur le thème de la dictature.
Durée:4h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70445
Résumé: Un avocat en pleine crise de la quarantaine décide de se faire tatouer. A l'issue d'une séance douloureuse, un tout autre dessin apparaît sur son dos, le visage d'une madone funèbre. Fière de son père, sa fille poste la photo du tatouage sur les réseaux sociaux. Quelques mois plus tard, une inconnue la contacte. Sans aucun doute, le visage est celui de Judith, sa fille disparue en Argentine.
Durée:39h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74777
Résumé: Bomarzo est l’autobiographie imaginaire de Pier Francesco Orsini, prince de la Renaissance italienne, qui connut l’infortune de naître bossu – qualité qu’il compensa par un désir illimité de beauté, de grandeur et de vengeance. Lui qui comptait parmi ses proches des papes, des chefs de guerre et des courtisans distingués possédait en outre une grande culture et une imagination extravagante. Ainsi le vit-on rassembler des sculptures de pierre aux formes monstrueuses près de son château, dans un lieu déréalisant qui sera, quelques siècles plus tard, fréquenté « religieusement » par les surréalistes. Mais revenons à Bomarzo, le roman-romanesque monumental que vous tenez entre les mains : écrit dans un style baroque effréné, il réussit comme peu d’autres à mêler la réalité et l’imagination, l’histoire et la fiction, sans craindre de hisser les paradoxes de l’humanité à la hauteur des miracles. Ici, l’euphémisme est haï ; ici, le cynisme n’empêche pas la plus impressionnante des lucidités. Et pour cause : Orsini demeure le symbole de cette époque où des crimes effroyables et le goût sauvage du pouvoir ont suscité les plus grandes œuvres de l’esprit et de l’art. Qu’on veuille bien en juger : Bomarzo est un chef-d’œuvre de la littérature sud-américaine.
Durée:8h. 53min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35782
Résumé: Carlos, ancien militant d'extrême gauche broyé par la dictature argentine, est à la dérive. Sa soif de vengeance est inextinguible. Le récit d'une quête obsessionnelle avec en toile de fond la radiographie d'un pays qui n'a pas réglé ses comptes avec son histoire. ©Electre 2017
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70220
Résumé: Afin de fuir la répression qui règne en Argentine et d’échapper aux débordements qu’elle engendre, le protagoniste — avocat et écrivain comme Héctor Tizón — abandonne sa maison et tente de gagner la frontière bolivienne. Dans l’univers silencieux et immobile des hauts plateaux commence alors le travail de la mémoire : pour que le vent ne balaie pas toutes les traces ; pour que subsistent, par-delà les stigmates de la dictature et son cortège de désolation, les gestes, les visages et les parfums. Ecrit en demi-teinte, servi par une plume qui suggère plus qu’elle ne dévoile, voici le récit d’un exilé attentif à la vanité des mots et aux enseignements du silence.
Durée:5h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:19656
Résumé: 1959. Une route désolée en Patagonie. Un médecin allemand pas comme les autres croise une famille argentine ordinaire. Ce médecin n'est autre que Josef Mengele. Très vite, il est fasciné par une des enfants, Lilith, bien trop petite pour son âge. La fascination semble réciproque. Alors, quand il s'installe dans la pension de sa famille d'accueil, tout s'accélère. Wakolda, quatrième roman de Lucia Puenzo, nous entraîne au coeur d'une société argentine infiltrée par l'émigration nazie. En immergeant la figure énigmatique de Mengele dans la vie quotidienne, elle s'appuie sur les détails les moins visibles de sa personnalité pour révéler avec une grande subtilité l'horreur de sa pensée profonde.
Lu par:Yves Cuendet
Durée:5h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74484
Résumé: Dans une rue de Buenos Aires, une feuille se détache d'un arbre. Au cours de sa chute, elle va rendre compte des vies des habitants des immeubles devant lesquels elle passe. Ailleurs dans la ville, rue du 14 Juillet, dans un quartier autrefois industriel abritant des travailleurs anarchistes duquel il ne reste rien, ni usines, ni ouvriers ni idéologies, seul le fantôme de la modernité, du progrès, de l'égalité, de la liberté, qui le hante encore, trois chiens sont dans un jardin. Leur maître les observe tandis qu'ils creusent, dans la terre et dans la mémoire. Ces deux romans provocateurs, fous et pourtant extrêmement lucides, révolutionnaires par leur langue et leur ambition viennent composer le portrait multifacettes de notre époque. Ils nous poussent à réfléchir sur nos illusions, nos peurs, la marchandisation globale et jusque de nos désirs, du concept même de désir.
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70163
Résumé: Bonne élève est le portrait d’une jeune femme de Buenos Aires qui a fait de brillantes études en histoire de l’art dans une université du nord de l’Angleterre. De retour en Argentine, elle ne trouve pas de travail, et repart en Angleterre quelques années plus tard. Sa mère lui a donné un an pour se bâtir une nouvelle vie, l’entretenant grâce à l’héritage du père. Mais le pays est en crise lui aussi. Déclassée, elle loue des chambres de plus en plus minables, travaille dans une bibliothèque universitaire en attendant un mieux qui ne vient pas, rattrapée par la précarité. On ne peut lâcher ce premier roman optimiste et désespéré de Paula Porroni qui a créé une anti-héroïne, naufragée volontaire qui ne cherche pas à se faire aimer, comme à des années-lumière de sa propre vie.
Durée:2h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73029
Résumé: Sur une île, sous le regard de la population, trois hommes luttent contre une raie géante qui vit dans le fleuve. Un hymne à la nature dans lequel l'auteure démystifie l'amitié masculine, sa violence et sa loyauté.
Lu par:Manon
Durée:8h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36181
Résumé: Après plusieurs années d'absence, le scénariste Federico Souza rentre pour quelques jours à Chivilcoy, le village de la pampa ou il est né et ou il a grandi. Il aurait préféré rester à Buenos-Aires, mais son père, Bicho Souza, l'a appelé tôt un matin pour lui annoncer qu'un vieil ami de la famille, Pajarito Lernu, était mort et lui avait laissé en cadeau une vache. Cet étrange héritage devient le point de départ d'une vaste cartographie du souvenir dessinée avec des lignes fines, successives et arborescentes. Federico replonge dans sa propre histoire, celle de sa famille, de son village, et d'une certaine façon, du pays tout entier. Hernan Ronsino élabore ici une mythologie minimaliste et singulière de Chivilcoy, traversée d'intenses éclats de poésie-les lueurs de la pampa-, à l'image du mystérieux manuscrit enterré par Pajarito Lernu et dont les fragments cachent, sous la terre sud-américaine, un secret inavouable et saisissant.
Durée:15h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31362
Résumé: Ce troisième roman - présenté d'emblée par Sabato comme son dernier - est la chronique des persécutions endurées par l'écrivain pour avoir osé peindre un monde sans esprit, livré à tous les modes de terreur. Chronique du combat d'un créateur mêlé à l'univers de ses propres personnages, chronique d'un pays où les chambres de torture voisinent avec les salons littéraires, ce livre décrit enfin une civilisation marquée par le triomphe des " ténèbres ", triomphe que symbolise cette lettre dans laquelle un anonyme, s'adressant à l'ONU, demande à être radié de la race humaine