Contenu

Le sel de tous les oublis

Résumé
Lorsqu’une femme claque la porte et s’en va, elle emporte le monde avec elle. Adem Naït-Gacem l’apprend à ses dépens. Ne supportant pas le vide laissé par le départ de son épouse, l’instituteur abandonne ses élèves et, tel un don Quichotte des temps modernes, livré aux vents contraires de l’errance, quitte tout pour partir sur les chemins. Des rencontres providentielles jalonnent sa route : nain en quête d’affection, musicien aveugle au chant prophétique, vieux briscards, galériens convalescents et simples d’esprit le renvoient constamment aux rédemptions en lesquelles il refuse de croire. Jusqu’au jour où il est rattrapé par ses vieux démons. À travers les pérégrinations d’un antihéros mélancolique, flanqué d’une galerie de personnages hors du commun, Yasmina Khadra nous offre une méditation sur la possession et la rupture, le déni et la méprise, et sur la place qu’occupent les femmes dans les mentalités obtuses.
Durée: 6h.
Édition: Paris, Julliard, 2020
Numéro du livre: 69673
ISBN: 9782260054535

Documents similaires

Durée:3h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68862
Résumé: Pour pouvoir vivre, la narratrice de Permafrost n'a eu d'autre choix que de se protéger des femmes auprès desquelles elle a grandi, de leurs obsessions navrantes, du cortège de mensonges et de sourires destinés à sauver l'idée de l'épouse comblée et de la mère épanouie. Mais, derrière l'épaisse cuirasse qu'elle a dû se fabriquer, ne se retrouve-t-elle pas prise comme dans une terre gelée, enfermée avec ses pensées suicidaires ? Heureusement il y a les chambres, celles où elle se réfugie dans la lecture passionnée d'autres vies, et celles où elle découvre le corps et les caresses d'amantes fabuleuses. S'isoler, s'adonner au plaisir, ne suffit cependant pas : pour se libérer, il faut ce récit, écrit comme l'on se parle à soi-même, sans détour. Un corps avec ses sensations, une voix avec ses réminiscences, ses craintes et ses limites, pour enfin se sentir "vivante, vivante comme jamais".
Durée:6h.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75746
Résumé: Automne 1977, Clémence, treize ans, est venue aider au déménagement de sa grand-mère, veuve depuis peu. La présence attendue de Vincent, son oncle, semble électriser tout le monde. Vincent, cet homme à femmes, commissaire-priseur de renom, l'adolescente en est amoureuse ; cinq ans plus tard, elle en devient la maîtresse occasionnelle. Une fois sue, cette aventure ébranle la famille, et c'est vers Clémence que vont les reproches. Question d'époque ? Suivant sur plusieurs décennies le fil de cet événement aux longs retentissements, Pascale Kramer ausculte les sensibilités amoureuses de trois générations d'épouses, mères et filles. Avec l'art qu'on lui connaît pour mettre en scène nos inévitables ambiguïtés, elle explore l'esprit de chaque époque à travers le prisme des femmes et de leur part active dans l'évolution de leurs relations avec les hommes, ses excès comme ses indulgences.
Durée:2h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72082
Résumé: "Tout allait bien avec mon mari, jusqu'au jour où le boucher m'a complimentée pour ce qu'il avait surpris la veille : notre baiser passionné sous une porte cochère, avec ma jupe fendue. Sauf que je n'avais aucun souvenir de porte cochère, et que je suis toujours en pantalon. Ma vie de couple a basculé, ce jeudi-là, tandis que je nous achetais du boudin. Mais cette femme qui n'était pas moi allait me permettre de découvrir enfin qui je suis. D'explorer, avec une jubilation croissante, la face cachée de la gentille fille indolore qu'avaient fabriquée ma mère, mon conjoint, les convenances et les blessures d'enfance. ". . Françoise Dorner, prix Goncourt du premier roman, prix Roger-Nimier, prix du Théâtre de l'Académie française, nous offre le portrait irrésistible et poignant d'une jeune femme étouffée qui, à la faveur d'une trahison, reprend le contrôle sur sa vie, son couple et ses désirs.
Lu par:Emilie Berger
Durée:5h. 11min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68309
Résumé: À Genève, autour d’une tasse de thé, quatre amies célibataires bavardent et commencent à se raconter tour à tour leur vie. Marie, Régine et les autres ne sont pas des célibataires pures et dures, qui vont faire des discours théoriques sur le célibat, ce sont des femmes blessées par la vie, qui toutes ont été amoureuses dans leur jeunesse. Mais ces jeunes femmes amoureuses ont été déçues, abandonnées ou trompées. Leurs récits ne sont pas tristes : il y a de la nostalgie certes, mais pas d’aigreur, pas de rancune ; ces récits autobiographiques sont vivants et très descriptifs. Le lecteur se retrouve entraîné dans la vie quotidienne de ces femmes de la Genève du 19e siècle, femmes plutôt aisées mais originales et à la personnalité bien trempée.
Durée:8h. 34min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66679
Résumé: Agrippine la Jeune appartient à la lignée des femmes dangereuses, des empoisonneuses, des séductrices. Son plus grand crime ? Avoir porté un monstre à la tête de Rome. Agrippine, mère de Néron, ce tyran qu'on accusa de tous les vices, n'a reculé devant rien pour déposer la couronne de laurier sur la tête de son fils et gouverner Rome à ses côtés. Elle souilla ses mains du sang d'innocents, s'offrit à des hommes de toutes conditions pour mieux les manipuler. Mais l'historiographie est trompeuse. Derrière la criminelle sensuelle se cache une femme résiliente et intelligente, une femme politique redoutable, déterminée et machiavélique, qui révolutionna la fonction d'impératrice.
Durée:7h. 41min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75434
Résumé: Bulgarie au début du XXe siècle, une société pétrie de préjugés religieux, de superstitions et de normes morales. Myriam, jeune fille indépendante, fière et obstinée, tombe amoureuse d'Ahmed, le Turc. Elle brave le refus de ses parents de la voir épouser un musulman, décide de vivre avec lui, puis de le suivre à Istanbul. Mais le destin s'acharne et afin de survivre, un impossible choix se pose devant elle.
Lu par:Tasha Rumley
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:71986
Résumé: En sept récits, la mort rencontre l’amour. Histoires de drames et de ce qu’on en fait, de loyautés et de culpabilités, d’attachements et d’émancipations, de détournements et de réinventions. Il faut être deux pour danser le tango et langoureusement, l’amour et la mort nous emmènent dans leur farandole sans merci, où l’une tend des croche-pattes à l’autre, qui lui décroche un uppercut dans sa chute. Cela donne des deuils volés et des jeunes filles enlevées, des héritiers esseulés et des hommes objectifiés, des liaisons suicidées et des amitiés négligées, des Orientales à émanciper, des âmes sœurs à réincarner et des corps à exhumer. Comme souvent avec l’amour, cela semble compliqué. Attendez donc que la mort s’en mêle
Durée:9h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70753
Résumé: Nombre de femmes et d'hommes qui cherchent l'épanouissement amoureux ensemble se retrouvent très démunis face au troisième protagoniste qui s'invite dans leur salon ou dans leur lit : le patriarcat. Sur une question qui hante les féministes depuis des décennies et qui revient aujourd'hui au premier plan de leurs préoccupations, celle de l'amour hétérosexuel, ce livre propose une série d'éclairages. Au coeur de nos comédies romantiques, de nos représentations du couple idéal, est souvent encodée une forme d'infériorité féminine, suggérant que les femmes devraient choisir entre la pleine expression d'elles-mêmes et le bonheur amoureux. Le conditionnement social subi par chacun, qui persuade les hommes que tout leur est dû, tout en valorisant chez les femmes l'abnégation et le dévouement, et en minant leur confiance en elles, produit des déséquilibres de pouvoir qui peuvent culminer en violences physiques et psychologiques. Même l'attitude que chacun est poussé à adopter à l'égard de l'amour, les femmes apprenant à le (sur ? ) valoriser et les hommes à lui refuser une place centrale dans leur vie, prépare des relations qui ne peuvent qu'être malheureuses. Sur le plan sexuel, enfin, les fantasmes masculins continuent de saturer l'espace du désir : comment les femmes peuvent-elles retrouver un regard et une voix?
Durée:5h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72166
Résumé: Brigitte coud des soutiens-gorge à l'usine. Pour fuir le quotidien, elle tombe dans les bras de Heinz, l'électricien qui aura bientôt un magasin à lui. Paula, elle, rêve à l'amour des romans-photos. Elle jette son dévolu sur Erich, le beau bûcheron qui lui préfère les motos et l'alcool. Peut-on vraiment échapper à son destin ? Sans concession, Elfriede Jelinek fait voler en éclats une spécialité autrichienne : l'idylle.
Lu par:Anouk Juriens
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36039
Résumé: « Découvrir les Parisiens affectés à ce point me bouleverse. Des mecs m’expliquent que mes robes légères deviennent politiques. Ma crinière démesurée qu’on disait m’as-tu-vu est aujourd’hui assimilée à un signe fort de liberté – on n’arrête pas de m’en féliciter. Mes gambettes et mes escarpins feraient rempart à l’extrémisme radical pour les plus exaltés. Ma frivolité est d’un coup perçue courageuse. En d’autres termes : je suis une cible. Continuer à s’amuser semble être le mot d’ordre même s’il sonne parfois creux dans ce milieu. Que peut-on faire d’autre de toute manière ? C’est décidé, je continuerai à vivre bien maquillée, court vêtue et riant à gorge déployée – jusqu’à ce qu’on me la tranche. »
Durée:2h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69638
Résumé: À Nove Mesto, une petite ville d’Europe centrale, quand Baba accouche d’Elena un premier avril, tout le monde croit à une farce. Baba est tellement grosse que personne n’avait vu qu’elle était enceinte de ce sixième enfant, arrivé vingt ans après les autres. La fillette grandit dans un monde de femmes, entourée par sa mère et ses sœurs. L’une d’elle, Magda, est partie vivre en France. Elle revient chaque mois d’août avec sa fille, Anna. Une amitié étrange, intense, unit les deux enfants ; Elena ne vit que pour ces étés de retrouvailles. Pendant que le pays se transforme avec Tchernobyl et la chute de l’URSS, insidieusement, une distance se creuse entre ces femmes. Il y a un présent d’éternité dans ce premier roman où les destins se dévoilent avec une vérité sèche, coupante comme une herbe en été.
Lu par:Madiana Roy
Durée:7h. 15min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75454
Résumé: Tiraillée entre deux mondes que sépare le Tibre, Laura a bien du mal à s’affranchir des deux puissantes figures féminines qui ont marqué son enfance et son adolescence : rebelle de pacotille dans le bouillonnement politique et culturel des années 1970 et 1980, elle est insensiblement ramenée à sa double lignée, aristocratique et juive. Maître dans l’art de tresser ces fortes destinées, Louis-Philippe Dalembert emporte le lecteur par l’intelligence, la finesse et l’humour avec lesquels il évoque le double héritage si lourd à porter pour sa descendante. Le personnage principal de son allègre roman n’en reste pas moins la ville de Rome, dont l’écrivain dessine, chemin faisant, un éblouissant portrait – nourri par sa connaissance intime de l’histoire, des charmes et des secrets de la Ville éternelle.