Contenu

Une guerre d'extermination: Espagne 1936-1945

Résumé
Espagne, 1936 : le général Franco déclenche un coup d'Etat contre le gouvernement de Front populaire qui plonge le pays dans une guerre civile de près de trois années. Cette guerre a fait plusieurs centaines de milliers de morts, hommes, femmes et enfants, et jeté sur les routes plus d'un demi-million de réfugiés, contraints à l'exil. L'auteur démontre, point par point, en quoi cette guerre civile a mis en oeuvre toutes les logiques et pratiques de l'extermination de masse : exécutions sommaires par milliers, procès factices, torture et viols systématiques, emprisonnements abusifs… Professeur à la London School of Economics, Paul Preston est reconnu dans le monde entier comme le plus grand historien de la guerre d'Espagne. Une guerre d'extermination, son oeuvre majeure, éclaire de façon poignante et implacable une dimension sous-estimée et peu connue de l'histoire de l'Europe contemporaine.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 50h. 18min.
Édition: Paris, Belin, 2016
Numéro du livre: 69419
ISBN: 9782701196213
CDU: 946

Documents similaires

Lu par:Jean Frey
Durée:4h. 37min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:19946
Résumé: Malraux toujours chercha à faire œuvre des instants les plus fortement vécus de son aventure, et à faire de sa vie quelque chose qui ressemblât à une œuvre. Jamais, chez lui, action et fiction n'ont été aussi violemment mêlées qu'à l'heure de son équipée espagnole ; jamais, pour tout dire, le combat mené au jour le jour dans ces moments-là (en 1936 et 1937) n'aura frôlé d'aussi près ce qu'on est en droit d'appeler la légende. Au point que des esprits chagrins, déconcertés par cette trop belle histoire - écrite pourtant avec du vrai sang et de vraies larmes - ont été jusqu'à mettre en doute sa véracité : étrange façon de reprocher au poète, au tisseur de fables, d'être capable, quand il le faut, de tirer l'épée ! Paul Nothomb, qui fut dès l'été 36 l'un des compagnons de Malraux au sein de l'escadrille " Espana ", et qui le restera jusqu'au dernier raid sur le front de Malaga en 37, a tenu scrupuleusement la chronique de cette folle aventure, qu'il livre ici pour la première fois, texte et images à l'appui - et qui se confond, à fort peu près, avec celle de L'Espoir. Il y fait justice, irréfutablement, des insinuations fantaisistes dont on accabla Malraux à cette occasion. Mais surtout il fait revivre, en témoin et en écrivain, ce moment de l'Histoire où des hommes purent se dire qu'ils vivaient à l'altitude de l'épopée. Ce que Malraux résumait crûment par ces mots : " Ce fut une guerre d'hommes. Sans doute la dernière. " Jorge Semprun, dont le trajet intime est lui-même issu de cette guerre-là, a tenu à préfacer ce Malraux en Espagne : " Un beau livre utile et grave, simple et tragique ".
Lu par:Clara Boissé
Durée:38min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34907
Résumé: Ce texte tire son origine d'un discours prononcé en avril 1995 à l'Université de Columbia à l'occasion du cinquantième anniversaire de la libération de l'Europe. L'écrivain y mêle des souvenirs de jeunesse dans l'Italie fasciste avec une analyse structurelle des quatorze archétypes du fascisme primitif et éternel, qu'il nomme Ur-fascisme.
Durée:11h. 24min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74012
Résumé: La milice française fut créée le 31 janvier 1943 par Pierre Laval, le chef du gouvernement de Vichy, en appelant des volontaires à défendre l'ordre contre les actions de la Résistance et un éventuel débarquement. Un an plus tard, la milice est devenue fasciste et déchaîne une violence politique d'Etat sous la forme de cours martiales remplaçant la justice. Cet ouvrage retrace cette période.
Durée:12h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37545
Résumé: Ils sont quatre inséparables (deux garçons et deux filles), nés en 1920, qui traversent les rives de l’enfance dans le quartier populaire d’une Barceloneta aux ruelles bigarrées, aux senteurs maritimes, à la culture ouvrière militante. Après l’âge tendre des premiers émois, les personnalités s’affirment et les destinées s’esquissent. Pour les deux filles, du moins. Les balises de l’avenir se font plus fluctuantes pour les garçons quand ils découvrent la passion qui les unit. Si la proclamation de la République leur ouvre les voies de l’espérance, très vite la guerre civile rebat les cartes et conduit les amis au chaos. Après vingt ans d’errance à s’abîmer à travers le monde pour fuir le souvenir douloureux de l’“Ami aimé”, le rescapé de cet amour fou regagne sa terre natale pour porter le châtiment qui signe son retour à la vie. [Source: Actes Sud, 2015]
Durée:24h. 44min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:21564
Résumé: Le 18 juillet 1936, une partie de l'armée espagnole se soulève pour renverser la IIe République, née en 1931 et coupable, selon les généraux félons, de conduire à la révolution. La guerre civile commence, mettant aux prises d'un côté les démocrates et les organisations ouvrières, de l'autre les militaires rebelles conduits par Franco et les partis de droite et d'extrême droite soutenus par l'Église. L'Espagne voit s'affronter directement les trois grandes tendances politiques qui marquèrent le début du siècle, les " trois R " : réforme, révolution et réaction. En 1939, cette dernière l'emporte, installant une dictature qui durera jusqu'en 1975. La guerre d'Espagne, souvent considérée comme la préfiguration de la Seconde Guerre mondiale, fut avant tout un conflit national, une guerre qui traversa les moindres villages, une véritable convulsion de toute la société espagnole. Une des premières histoires de cet affrontement crucial des années 1930 qui, loin des images d'Épinal et du discours militant, nous fait pénétrer au cœur des villages, des organisations et des institutions en guerre, et fait le point des recherches les plus récentes.
Durée:19h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74807
Résumé: Plongeant les lecteurs dans la Rome des années 1920-1930, à l’époque où Mussolini remodelait la capitale italienne à son image, Le Maître des Airs raconte l’histoire d’un héros improbable : Lauro de Bosis, fils d’un aristocrate italien et d’une beauté de la Nouvelle-Angleterre, qui s’est transformé en un Icare des temps modernes, prenant seul les commandes d’un petit avion pour démontrer que la prétendue maîtrise du ciel par le Duce n’était qu’un bluff. Entremêlant son récit d’épisodes de la vie d’autres artistes et intellectuels contemporains (horripilés par le fascisme, comme Hemingway, ou au contraire séduits par lui, comme Ezra Pound), Taras Gresoe nous offre le portrait d’un héros magnifique. C’est une histoire inspirante de résistance, un exemple qui, de jour en jour, se révèle plus essentiel pour notre époque.
Durée:7h. 11min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38239
Résumé: A la fin de la guerre civile espagnole, l’écrivain Rafael Sánchez Mazas, un des fondateurs de la Phalange, réchappe du peloton d’exécution des troupes républicaines défaites qui fuient vers la frontière française. Un soldat le découvre terré derrière des buissons et pointe son fusil sur lui. Il le regarde longuement dans les yeux et crie à ses supérieurs : "Par ici, il n’y a personne !" La valeur qu’il entrevoit au-delà de l’apparente anecdote historique pousse un journaliste, soixante ans plus tard, à s’attacher au destin des deux adversaires qui ont joué leur vie dans ce seul regard. Il trace le portrait du gentilhomme suranné rêvant d’instaurer un régime de poètes et de condottieres renaissants, quand surgit la figure providentielle d’un vieux soldat républicain. L’apprenti tourneur catalan, vétéran de toutes les guerres, raconte : les camps d’Argelès, la légion étrangère, huit années de combats sans relâche contre la barbarie fasciste. Serait-il le soldat héroïque ? L’homme laisse entendre que les véritables héros sont tous morts, tombés au champ d’honneur, tombés surtout dans l’oubli ; que les guerres ne seraient romanesques que pour ceux qui ne les ont pas vécues.
Durée:9h.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38530
Résumé: Le Monarque des ombres» retrace le parcours d'un jeune homme qui a lutté pour une cause moralement indéfendable et est mort du mauvais côté de l'histoire, victime d'une idéologie toxique. Ce jeune soldat, qui répondait au nom de Manuel Mena, n'est autre que le grand-oncle de Javier Cercas, tombé en 1938 au cours de la bataille de l'Èbre, déterminante pour l'armée franquiste. C'est dire s'il est l'incarnation du tabou familial, celui qui est probablement à l'origine de tous les romans de Cercas ; à commencer par «Les Soldats de Salamine».
Durée:11h. 17min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65908
Résumé: Les Voix endormies, ce sont celles des héroïnes anonymes de la guerre d’Espagne, ouvrières, partisanes ou simplement candidates à l’exil. En 1939, le conflit touche à sa fin, et dans les prisons franquistes, les Républicains paient leur défaite. Hortensia, Elvira et Tomasa se savent condamnées, mais formulent ensemble un dernier vœu : celui de ne jamais être oubliées.
Durée:10h. 16min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66360
Résumé: Au sortir de la guerre civile espagnole, Karmele Urresti rejoint la capitale française pour prendre part à la défense de la cause basque à travers un projet artistique itinérant. Elle y rencontre son futur mari, le trompettiste Txomin Letamendi. Ensemble, ils militent pour la liberté de leur peuple et soutiennent le gouvernement basque en exil. Quand Paris passe aux mains allemandes, le couple doit s'enfuir et embarque pour le Venezuela. Mais le répit sera de courte durée : Txomin est recruté par les services secrets et, bientôt, la résistance les ramène au pays... Une fresque du XXe siècle basque, européen et mondial, à travers l'itinéraire d'une femme et de sa famille.
Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69119
Résumé: À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France, de la dictature franquiste à nos jours.
Durée:6h. 40min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66314
Résumé: La guerre s’immisce dans le quotidien d’un homme lorsqu’il hérite, à la mort de sa cousine au Mexique, d’une simple valise. A l’intérieur, il découvre des milliers de négatifs des photos de la Guerre d’Espagne prises par le correspondant de guerre hongrois Robert Capa, la photojournaliste allemande Gerda Taro et le photographe polonais David "Chim" Seymour. S’ensuit un long jeu de piste pour reconstituer, près de 80 ans après, "la longue nuit pendant laquelle l’héroïsme, la discrétion, l’audace de quelques hommes et femmes ont sauvé ces précieux clichés."