Contenu

Un enlèvement

Résumé
Une famille n’est jamais autant une famille qu’en vacances. En vacances on voit sa peau. Durant leur congé estival à Royan, les Legendre sont très performants : la mère excelle en communication de crise, la petite en piano, et le père en running. Sa montre GPS compte ses pas. Chaque jour davantage de pas. Cette famille de la bourgeoisie parisienne est en croissance. Seul le petit dernier tarde à performer. Tarde à apprendre à lire. Ou refuse d’apprendre. Il fait peut-être de la résistance passive. Sur une plage, il creuse un trou pour l’évasion.
Mots-clés: Famille
Durée: 4h. 22min.
Édition: Paris, Verticales, 2020
Numéro du livre: 69386
ISBN: 9782072898204

Documents similaires

Durée:2h. 6min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:75061
Résumé: J'ai voulu raconter l'amour tel qu'il est vécu la plupart du temps par la plupart des gens : sans crise ni événement. Au gré de la vie qui passe, des printemps qui reviennent et repartent. Dans la mélancolie des choses. Il est nulle part et partout, il est dans le temps même. Les Moreau vont vivre cinquante ans côte à côte, en compagnie l'un de l'autre. C'est le bon mot : elle est sa compagne, il est son compagnon. Seule la mort les séparera, et encore ce n'est pas sûr. F. B.
Durée:7h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73506
Résumé: Une confession nocturne dans laquelle le narrateur, un universitaire spécialisé dans le XVIIIe siècle, raconte à Juliette, un ancien amour, les déboires vécus au sein de son UFR, dont le directeur dispense à l'envi faveurs et mises au ban. De rumeurs en accusations de harcèlement, l'emballement des réseaux sociaux piège le héros dans une affaire criminelle, alors qu'il s'était cru maître du jeu.
Durée:2h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73396
Résumé: A l'approche de l'élection présidentielle de 2022, l'auteur aborde la question du vote. Il évoque l'abstentionnisme, la démocratie ainsi que les discours des votants et ceux des non-votants.
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70307
Résumé: Tu es un bourgeois. Mais le propre du bourgeois, c’est de ne jamais se reconnaître comme tel. Petit test : tu votes toujours au second tour des élections quand l’extrême droite y est qualifiée, pour lui faire barrage. Par conséquent, l’abstention te paraît à la fois indigne et incompréhensible. Tu redoutes les populismes, dont tu parles le plus souvent au pluriel. Tu es bien convaincu qu’au fond les extrêmes se touchent. L’élection de Donald Trump et le Brexit t’ont inspiré une sainte horreur, mais depuis lors tu ne suis que d’assez loin ce qui se passe aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Naturellement tu dénonces les conflits d’intérêts, mais tu penses qu’en voir partout relève du complotisme. Tu utilises parfois (souvent ?) dans une même phrase les mots racisme, nationalisme, xénophobie et repli sur soi. Tu leur préfères définitivement le mot ouverture. Si tu as répondu oui au moins une fois, ce livre parle de toi. Prends le risque de l’ouvrir.
Lu par:Manon
Durée:8h. 29min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:27655
Résumé: Cet essai s'interroge sur les jeunes et leur culture. Il défend la philosophie des jeunes et aborde différents thèmes : leur rébellion comme leur passivité, leur intégration comme leur exclusion, etc.
Lu par:Manon
Durée:6h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38425
Résumé: Cristiano Cunhal, un ouvrier, est licencié par l'usine dans laquelle il travaillait depuis quinze ans. Peu après avoir découvert les échanges érotiques de sa compagne, Louisa, et de son amant, Romain, il s'immole par le feu. Dès lors, chacun s'interroge sur les causes réelles de son acte. Ce roman emprunte son noeud dramatique aux nombreux suicides de salariés qui ont défrayé la chronique sociale.
Durée:6h. 15min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:37789
Résumé: L'échange épistolaire de deux écrivains qui explorent les différents aspects de la foi chrétienne. L'un est un athée qui croit un peu, l'autre, un croyant qui a des doutes.
Lu par:Manon
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:32836
Résumé: Annecy, 1995. Jeanne Deligny, 44 ans, infirmière, est retrouvée morte sur le palier de son appartement. Le crime n'ayant aucun motif apparent, les enquêteurs ont du mal à avancer. Mais la découverte tardive d'une pièce à conviction permet de trouver un suspect : Gilles Bourrel, un ancien petit ami de la victime, qui avoue être l'auteur de l'homicide, selon lui involontaire. ©Electre 2016
Lu par:
Durée:59min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:26801
Résumé: Quatrième volet des rencontres-lectures organisées par la Médiathèque Valentin Haüy durant le 1er semestre 2013. François Bégaudeau nous parle ici de son recueil de nouvelles intitulé Au début.
Durée:3h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26396
Résumé: Par un jeu de digressions, commentaires, interprétations, analogies, souvenirs et autres propos annexes, ce roman redonne chair et sens au récit fait par la journaliste Florence Aubenas le 14 juin 2005 en conférence de presse. Hussein Hanoun al-Saai et elle venaient de passer six mois en Irak, retenus en otages. Récit repris in extenso.
Durée:4h. 50min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:26456
Résumé: Au commencement était la grossesse, le ventre rond, empli de vie, gros de promesses. Mais aussi d'appréhensions, de réflexions, de souvenirs... Car l'attente de l'heureux événement engendre une foule de sentiments et de mouvements contradictoires et c'est pour les futurs parents l'occasion, souvent, de faire le point sur leur propre existence. Au début est un roman de femmes écrit par un homme, qui nous entraîne dans l'infini mystère de la gestation : telle n'y avait pas songé et puis c'est arrivé ; telle autre a dû avoir recours à la fécondation in vitro ; telle autre encore en aurait sans doute voulu mais se voit confrontée aux réticences de son partenaire. A ce choeur féminin se mêle la voix d'un père qui recourt à une mère porteuse. Treize tendres aventures pleines de suspense, d'humour et d'amour.
Durée:12h. 34min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:26766
Résumé: Ce livre est résolument introspectif. En effet, l'auteur a choisi l'année charnière de ses quarante ans - l'exact milieu de sa vie, suppose-t-il - pour entreprendre un retour sur soi. Pour ce faire, il a ordonné les événements de son existence, depuis la préadolescence jusqu'aux temps présents, selon un prisme unique : son intérêt précoce pour " le " politique. On entame ce récit en 1977, avec le premier engouement giscardien du petit François (alias Chouchou), bientôt rallié aux idéaux communistes du cocon parental. D'emblée, l'attachement du jeune garçon à un véritable singe (alias Boubou), hébergé par des voisins, tisse un autre fil discret,tendrement ironique, qui explique l'étrange titre de cette autobiographie critique. Puis ce sera les années de lycée, et le plaisir aigu de la disputatio avec les militants de tous bords, extrême gauche comprise, dont il s'amuse à retourner comme un gant les verbiages. On le retrouve plus tard à Nantes, avec sa nouvelle bande de khâgneux, plutôt apolitique, la chose littéraire ayant pris le pas sur les velléités d'engagement, avant que, devenu parolier et chanteur d'un groupe punk, Zabriskie Point, il ne sème le trouble en moquant le rock alternatif aux réflexes idéologiques pavloviens. Le service militaire, l'entrée dans la vie active comme enseignant, la montée à Paris, le goût pour le cinéma, l'expérience d'écrivain autant d'étapes qui alimentent cette rétrospection clinique et extralucide, toute en brisures, dilemmes et infimes écarts, jusqu'en mai 2012.