Contenu

Le sang des promesses: 02: Incendies

Résumé
Lorsque le notaire Lebel fait aux jumeaux Jeanne et Simon Marwan la lecture du testament de leur mère Nawal, il réveille en eux l'incertaine histoire de leur naissance : qui donc fut leur père, et par quelle odyssée ont-ils vu le jour loin du pays d'origine de leur mère ? En remettant à chacun une enveloppe, destinées l'une à ce père qu'ils croyaient mort et l'autre à leur frère dont ils ignoraient l'existence, il fait bouger les continents de leur douleur : dans le livre des heures de cette famille, des drames insoupçonnés les attendent, qui portent les couleurs de l'irréparable. Mais le prix à payer pour que s'apaise l'âme tourmentée de Nawal risque de dévorer les destins de Jeanne et de Simon.
Genre littéraire: Théâtre
Durée: 2h. 41min.
Édition: Arles (Bouches-du-Rhône), Actes Sud, 2009
Numéro du livre: 69116
ISBN: 9782742783366
Collection(s): Actes Sud-Papiers
CDU: 842

Documents similaires

Durée:32min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:24417
Résumé: Dans Serial Killer, une femme assassine ses amours et en collectionne les dépouilles, laissant son amoureux abasourdi devant cette violence incompréhensible et cruelle. Une jeune femme vend au plus offrant les morceaux choisis de son corps, certaines émotions et des souvenirs de son passé, dans une mise aux enchères qui confine au désespoir. Quatre personnes, devant un appareil photo, peinent à prendre la pose nécessaire à un portrait de famille qui en rappellera un autre, pris dans un temps plus heureux. Sur la Route 1, cinq jeunes gens marchent vers la perte de leurs illusions et découvrent à chaque pas un peu plus de l'atroce vérité de la guerre, du feu et de leur histoire. Quatre courtes pièces, quatre univers singuliers, qui donnent un aperçu foudroyant de l’art et de la manière de Carole Fréchette.
Durée:1h. 21min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:75983
Résumé: En s'inventant chaque jour un nouveau métier, Simon Labrosse veut remplir le vide de sa vie. Tour à tour cascadeur émotif, finisseur de phrases, flatteur d'ego, allégeur de conscience, amoureux à distance, il rappelle par sa quête désespérée les personnages de Samuel Beckett. Acteur et spectateur de la vie ordinaire, le chômeur Simon Labrosse se bat avec fébrilité et dérision contre le système qui l'étouffe, ce monde pourri sur lequel "il pleut des briques". Il n'a qu'une arme pour se défendre: il est vivant.
Durée:1h. 27min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:30150
Résumé: Une comédie cruelle sur les vendeurs au porte-à-porte et leur logique commerciale.
Lu par:Madiana Roy
Durée:2h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73584
Résumé: Des décennies après son départ, la narratrice, une romancière de renom, revient dans le village qui l’a vue naître. Dès son arrivée, elle est en butte à l’hostilité des villageois qui l’accusent d’avoir sali dans ses livres leur réputation et leurs familles. Tandis qu’elle retrouve les visages, les lieux et les odeurs de son enfance, son histoire la submerge. Lui revient en mémoire son passé, et un terrible secret de famille si longtemps gardé refait surface. Encouragée par la parole, testamentaire de son maître spirituel et auteur du Prophète Khalil Gibran, dont l’ombre plane sur le village, elle veut dévoiler l’indicible, s’en affranchir et rendre justice. Réalité et fiction se mêlent dans ce roman dense, incisif et fascinant. D’une plume aussi tranchante que poétique, Yasmine Ghata parvient à créer une ambiance sensuelle et envoûtante, et révèle au lecteur la force libératrice de la littérature.
Lu par:Zeina Kayali
Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38327
Résumé: Maya, une documentariste libanaise, retourne à Beyrouth afin d'être aux côtés de Ziad, son mari mourant, mais aussi pour un reportage sur la reconstruction du centre-ville dévasté par la guerre civile. Elle découvre dans un immeuble à moitié effondré une mallette contenant des documents des années 1970, à partir desquels elle s'évertue à retracer le destin de Noura, une journaliste syrienne.
Durée:8h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35608
Résumé: Au XIXe siècle, Khanjar Jbelli apparait dans les montagnes du Liban avec ses fils. On le surnomme l'empereur à pied. Il est venu fonder un domaine et forger une légende. L'empereur a imposé de son vivant une règle à ses descendants : un seul par génération sera autorisé à se marier et à avoir des enfants. Ses frères et soeurs sont censés s'occuper de la gestion des biens du clan. ©Electre 2017
Durée:6h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30965
Résumé: Tout sourit à Skandar Hayek, homme d'affaires libanais prospère et respecté. A la tête d'un négoce de tissus, il règne d'une main de fer sur son usine et sur son clan, malgré les nuages qui s'amoncellent sur le pays en ce début des années 1960 ou encore, de manière plus prosaïque, les disputes incessantes entre Marie, son épouse, et Mado, son acariâtre de soeur. Qu'importe, au fond, quand on se croit éternel, que rien ne dure : il sera bien temps, le moment venu, de se choisir un successeur, entre Noula, ce fils aîné qui ne doute de rien et surtout pas de lui-même, ou Hareth, le cadet, rêveur, épris de livres et de voyages. Depuis la terrasse ensoleillée de la villa familiale où il passe le plus clair de son temps, le narrateur, qui est aussi le chauffeur et le confident du vieux Skandar, observe et raconte cet âge d'or que rien ne semble jamais devoir vraiment ternir, à l'image de la belle Karine, fille chérie du patron. Jusqu'à ce que l'impensable se produise : un matin, le patriarche s'effondre au beau milieu de son usine, devant ses ouvriers médusés. Dans la querelle de succession qui s'ouvre alors, Noula semble tenir la corde, mais à quel prix ? Les femmes, elles, s'entre-déchirent, tandis que Hareth, impavide, est parti au loin, dans une errance qui le mènera jusqu'aux confins d'un orient magnifique et méconnu. Mais les femmes de la villa devront faire taire leurs disputes, déposer Noula, affronter la guerre civile qui éclate, les milices et leurs chefs prédateurs : prendre le pouvoir, en somme
Lu par:Pierre Jeudy
Durée:2h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74738
Résumé: Dans un couvent perdu au coeur des montagnes libanaises, un groupe de séminaristes se penche sur le mystère formé par une répétition de suicides au sein d'une même famille. Parmi les participants se trouvent Hortense Zemina, une sociologue énigmatique accompagnée de son perroquet Onyx, et Claire, sa jeune assistante recrutée sur petites annonces.
Durée:1h. 2min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:76116
Résumé: Trois monologues évoquant les mensonges que les hommes profèrent pour se plaire, séduire l'autre et embrasser la vie que leur imaginaire projette sur le réel.
Durée:13min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:70929
Résumé: Histoire d'amour entre la jeune princesse Latifa et le prince Quamar. Cet éloge de l'intelligence et de la perspicacité mérite une large audience.
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71439
Résumé: Un spécialiste libanais de l’archéologie orientale est invité par le mystérieux général Ghadban à venir expertiser des pièces antiques dans le nord de l’Irak. Le voici reçu dans une oasis au milieu du désert, un îlot comme hors du monde et du temps. Mais nous sommes à l’été 2014 et le lieu, occupé par des militaires, entouré à l’est par les forces kurdes, au nord et à l’ouest par les djihadistes de Daesh, se retrouve aux avant-postes de grands bouleversements – autant dire que la sereine beauté de ses paysages est digne du calme qui précède la tempête. Sur les trésors à jamais perdus et sur les inéluctables transformations du monde, Charif Majdalani signe un roman d’aventures aussi contemplatif que captivant.
Durée:8h. 3min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71941
Résumé: Dehors, le bruit des tirs s’intensifie. Rassemblés dans la cour de l’école, les élèves attendent en larmes l’arrivée de leurs parents. La jeune narratrice de ce saisissant premier chapitre ne pleure pas, elle se réjouit de retrouver avant l’heure « son géant ». La main accrochée à l’un de ses grands doigts, elle est certaine de traverser sans crainte le chaos. Ne pas se plaindre, cacher sa peur, se taire, quitter à la hâte un appartement pour un autre tout aussi provisoire, l’enfant née à Beyrouth pendant la guerre civile s’y est tôt habituée. Son père, dont la voix alterne avec la sienne, sait combien, dans cette ville détruite, son pouvoir n’a rien de démesuré. Même s’il essaie de donner le change avec ses blagues et des paradis de verdure tant bien que mal réinventés à chaque déménagement, cet intellectuel – qui a le tort de n’être d’aucune faction ni d’aucun parti – n’a à offrir que son angoisse, sa lucidité et son silence.