Contenu

Le prisonnier de Chillon: François Bonivard: biographie

Résumé
Juin 1816. Lord Byron visite le château de Chillon. Dans le souterrain, il entend des voix, rencontre le fantôme d’un captif enchaîné au 16e siècle. Fébrile, inspiré comme jamais, le voyageur anglais compose à Ouchy un poème voué à la célébrité. Son titre ? Le Prisonnier de Chillon. Mais qui est cet homme, victime d’une embuscade et enfermé dans la forteresse en 1530 ? Il s’agit de François Bonivard (1493- 1570), né dans une noble famille savoyarde, élevé comme un chevalier du Moyen Age et prieur d’un riche monastère aux portes de Genève. S’ensuit un conflit avec le duc de Savoie qui cherche à en accaparer le bénéfice. Fuites éperdues, courses poursuites, traques incroyables mais vraies : Bonivard est deux fois rattrapé par les sbires de son ennemi, deux fois incarcéré dans des conditions rocambolesques. Et cela au milieu des bourrasques de la Réforme où s’affrontent durement catholiques et protestants. Au terme de sa captivité, Bonivard s’établit à Genève où il se voit confier par Jean Calvin des recherches historiques. Il rédige alors une œuvre d’une étonnante modernité, censurée illico par le pouvoir. Portrait haut en couleurs d’un grand humaniste devant l’Eternel.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 13h. 17min.
Édition: Vevey, Ed. de l'Aire, 2019
Numéro du livre: 65822
ISBN: 9782889560134

Documents similaires

Durée:3h. 42min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:10615
Résumé: Ce livre est un essai sur la politique d'expansion territoriale des ducs de Zähringen. Stratèges ambitieux, alliés de l'empereur d'Allemagne, ils fondèrent au XIIe siècle quinze villes, jalons de leur pouvoir, entre la Forêt Noire et la Suisse actuelle, sur un territoire dont l'enjeu était le franchissement des Alpes.
Durée:13h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36247
Résumé: La «nation» suisse a beau exister depuis 1848, date à laquelle une vingtaine de petites républiques s'unissent en un Etat fédératif, l'unité de base de cette confédération demeure la commune. Aux yeux du citoyen helvétique, elle seule incarne sa vraie patrie. Difficile, de ce fait, d'éclairer de l'intérieur l'histoire suisse sans faire usage de ce projecteur que constitue l'histoire locale.L'étude que voici jette son dévolu sur Château-d'Œx et ses deux voisines, Rougemont et Rossinière. Egalement connu sous le nom de Pays-d'Enhaut, ce petit morceau de la haute vallée de la Sarine va traverser les siècles en rencontrant des fortunes diverses. Tour à tour Gruériens, Bernois, Vaudois, catholiques et protestants, ses habitants vont construire leurs églises et leurs écoles, négocier leur bois, leur eau, leur bétail et surtout leur fromage contre florins, louis d'or, batz et francs; ils vont se faire enrôler dans les armées les plus variées, émigrer en Russie et en Amérique et bâtir des hôtels pour les touristes anglais. En un mot, ils ne vont cesser de s'adapter et de lutter pour survivre.Avec beaucoup de tendresse et juste ce qu'il faut de distance critique, l'historien britannique nous décrit leurs mésaventures et leurs réussites au quotidien comme en politique, esquissant au passage un portrait rafraîchissant de l'histoire helvétique.Ouvrage traduit et révisé par Véronique Jacot-Wezranowska.
Durée:32h. 1min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:15938
Résumé: Ce livre raconte la Suisse sur le mode chronologique : non seulement comme un récit classique, mais aussi comme une chronique des événements marquants de l'histoire helvétique. Pourquoi, à l'époque romaine, les Suisses sont-ils appelés Helvètes ? Guillaume Tell, symbole universel de la liberté, a-t-il existé ? Comment se fait-il que Napoléon, maître d'un empire qui s'étendait de Madrid à Hambourg et de Rome à Amsterdam, n'ait pas annexé la Suisse ? Et que, depuis 1815, personne n'ait violé ni son territoire ni sa neutralité ? Pourquoi la Confédération helvétique, nain politique, est-elle devenue un géant de la banque et de la finance ? Et pourquoi, boudant l'Europe unie, fait-elle toujours cavalier seul ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles ce livre tentera de répondre de façon aussi claire et divertissante que possible.
Lu par:Jean Frey
Durée:4h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:14675
Résumé: Point de vue de l'éditeur : Ce petit livre est écrit par une journaliste de talent, soucieuse de faire comprendre la Suisse, ce pays petit, mais si compliqué, à ceux qui viennent le visiter. De l'expliquer à travers les étapes de sa construction, c'est-à-dire son histoire. De montrer comment ce pays s'est forgé une âme, des cultures politiques, une prospérité qui doivent beaucoup à ses voisins mais qui lui confèrent son identité singulière. La journaliste fait confiance aux historiens en s'entourant de leurs livres. Et l'historien que je suis est séduit par la lecture qu'elle en a faite, ingénieuse, libre et volontiers provocante. Jean-François Bergier, Préface.
Lu par:Monique Gay
Durée:8h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67884
Résumé: Sous la forme d'un dialogue avec un historien, un jeune adulte prend connaissance des grands épisodes de l'histoire suisse de 1291 à nos jours. Organisé autour de trois grandes périodes (Moyen Age et Ancien Régime ; XIXe siècle ; XXe siècle), ce livre donne la possibilité d'aborder l'histoire nationale de la Suisse de manière critique et autonome. Destinée à un public curieux qui souhaite dépasser les récits mythologiques, cette enquête dans le passé intègre les apports récents de la recherche scientifique. A l'encontre des idées reçues, cette histoire économique et sociale ouvre des perspectives nouvelles sur les préoccupations actuelles et les connaissances historiques du grand public.
Durée:8h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66051
Résumé: Fille de Bourcard de Souabe, Berthe fut reine de 922 à 937, ayant épousé Rodolphe II, roi de la Bourgogne transjurane...sous la plume de Cingria, l'histoire devient une succulente chronique...
Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:34896
Résumé: Au XVIIIe siècle, les peintres représentent volontiers Genève et ses environs comme une scène de théâtre. Au bout du lac, la ville entourée de ses remparts se détache d'une campagne ordonnée et prospère, organisée entre domaines bourgeois et villages paysans. A l'heure de la découverte de la nature, et bientôt des montagnes enneigées, tout semble ici n'être que calme et volupté. Pourtant, au-delà de cette image, la cité est déchirée par des conflits qui opposent une bourgeoisie luttant pour ses droits et une oligarchie qui s'est peu à peu arrogé tous les pouvoirs. La révolution calviniste du XVIe siècle a fait de la cité un centre de la Réforme européenne en même temps qu'une république indépendante qui a pu préserver sa liberté jusqu'à sa réunion à la France en 1798. En évoquant les événements, les réussites et les crises économiques, l'évolution des usages et des goûts, ce livre propose de parcourir trois siècles au cours desquels Genève se forge une identité entre particularisme et ouverture, entre repli sur soi et esprit cosmopolite.
Durée:30min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:65503
Résumé: L'histoire est l'une des disciplines fondamentales chères à Jean Starobinski. La Grande Prière des Confédérés, texte de 1517, débuts de la renaissance française et premiers soulèvements de la Réforme, tout comme des disettes et épidémies de peste, célèbre les bâtisseurs des chemins du corps et de l'esprit, ceux qui ont permis à la Suisse de se connaître et de s'ouvrir sur le monde. Jean Starobinski en propose ici une lecture spirituelle universelle et met en garde aujourd'hui contre deux préjugés d'orgueil des sociétés nanties: le repliement sur soi et le ressentiment justicier
Lu par:Madiana Roy
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69896
Résumé: Savez-vous qu’Henriette d’Angeville, première femme à avoir organisé son expédition au sommet du Mont-Blanc, a vécu à Lausanne ? Que la meilleure tenniswoman suisse de tous les temps avant l’arrivée de Martina Hingis, Lolette Payot, a grandi à Montchoisi ? Que l’herbier de Rosalie de Constant sert encore de référence dans l’histoire de la flore ? Que c’est une Lausannoise, Valérie de Gasparin Boissier, qui ouvre la première école laïque d’infirmières du monde ? Cette publication retrace de manière inédite la vie de cent femmes qui ont marqué de leur empreinte la ville de Lausanne de l’an mille au XXe siècle. Elles sont artistes, militantes, scientifiques, politiciennes, sportives, philanthropes ou pédagogues. Le destin de ces héroïnes de l’ombre, pionnières aux talents souvent méconnus, fait écho aux débats actuels sur la place des femmes et leur reconnaissance par la société. 100 femmes qui ont fait Lausanne illustre la nécessité de valoriser un récit oublié par l’histoire officielle écrite par les hommes.
Durée:23h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71940
Résumé: Historien fécond, aux curiosités multiples, Marc Perrenoud est l’auteur d’une centaine d’articles, d’une thèse remarquable consacrée à la place financière suisse durant la période nazie, et d’une multitude de contributions à une bonne dizaine d’ouvrages. Bref, une oeuvre originale et critique sur l’histoire de la Suisse au cours du xxe siècle. Six thèmes structurent la présentation de cette oeuvre : la migration, les relations financières internationales, les relations économiques et commerciales, les réfugiés, la Suisse et l’Outre-mer, et le mouvement ouvrier. Outre la rigueur et le talent de cet historien atypique, c’est la priorité donnée à ceux d’en bas, ces hommes et ces femmes « sans histoire », qui caractérise ces écrits. Marc a le mérite d’avoir sorti des archives quantité de dossiers qui éclairent et documentent le fonctionnement du capitalisme helvétique, notamment durant la Deuxième Guerre mondiale. L’un des meilleurs connaisseurs de cette période, selon Jean-François Bergier, le regretté président de la Commission d’experts sur la Suisse durant le nazisme.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74398
Résumé: Le 16 avril 1942, un marchand de bétail, juif, disparaît lors de la foire de Payerne. On le retrouve, découpé en morceaux, dans des « boilles » immergées dans le lac de Neuchâtel. Arthur Bloch a été assassiné par un groupe de nazis dont le chef voulait ainsi témoigner son attachement à l’Allemagne hitlérienne qui menaçait d’envahir la Suisse. Comment le virus du nazisme a-t-il pu s’infiltrer au cœur d’une si paisible bourgade, dans ce pays préservé de la guerre ? Comment a pu naître l’idée de ce crime atroce, amorce de « solution finale » suisse? Que s’est-il passé dans le cœur et dans la tête des hommes simples qui commirent ce forfait ? Ce livre, basé sur des témoignages recueillis trente-cinq ans après les faits, laisse entrevoir ce qu’aurait été une Suisse occupée par les armées hitlériennes.
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36867
Résumé: Cet ouvrage explore les rapports, souvent méconnus, de la Suisse avec la traite négrière et la colonisation, au travers de quelques exemples romands, tel celui des Larguier des Bancels. Cette famille franco-suisse dans le mouvement voit des centaines de Français et d’Européens se précipiter vers l’Île de France (île Maurice), vers 1750, dans l’espoir d’y faire rapidement fortune...