Contenu

Dernières lettres de Montmartre

Résumé
Les Dernières lettres de Montmartre déploient, à travers une série de missives écrites par une narratrice sans nom, les tours et détours d’une relation amoureuse entre deux jeunes femmes. Éveil à la sexualité, passion dévorante, ruptures incessantes… Tout y passe, de la découverte de l’autre à l’expérience insoutenable de son absence. Entre Paris, Taipei et Tokyo, se dessine en creux une réflexion sur le brassage (souvent ardu) des cultures, des langues et des genres. À la croisée de Confession d’un masque de Mishima et des Souffrances du jeune Werther, ces Dernières lettres de Montmartre font de Qiu Miaojin une des étoiles filantes les plus remarquables de la littérature taïwanaise et chinoise.
Genre littéraire: Roman d'amour
Durée: 6h. 24min.
Édition: Lausanne, Noir sur blanc, 2018
Numéro du livre: 65496
ISBN: 9782882505170
Collection(s): Notabilia

Documents similaires

Durée:59min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:39012
Résumé: Un Français et une Italienne se rencontrent lors d'un séminaire organisé dans un immense domaine provençal. L'homme décide d'écrire une lettre d'amour à la jeune femme.
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:19300
Résumé: En Chine, le saule pleureur symbolise la mort et la renaissance. Faut-il croire qu'une branche de saule puisse devenir une femme condamnée à poursuivre l'amour de siècle en siècle ? D'un Pékin bruissant dans les songes et la poussière au silence de la Cité interdite, de l'ère des courtisanes vêtues de soie à la Révolution culturelle, des steppes où galopent les Tartares aux rizières qu'arrose le sang des gardes rouges, deux êtres se cherchent et se perdent. Tout les sépare. Toutes les tragédies d'un peuple ancien. Dans ce tumulte, il faudrait un miracle pour les réunir...
Durée:2h. 44min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35566
Résumé: Ahmed, quadragénaire marocain, vit en France depuis vingt ans. Suite à la mort récente de sa mère, il écrit une lettre pleine d'amertume à la défunte. Cinq ans auparavant, il avait reçu un courrier de Vincent, qui lui reprochait de l'avoir séduit puis abandonné. Plusieurs années avant, il avait envoyé une violente missive de rupture à Emmanuel, celui qu'il avait rencontré à l'âge de 17 ans. ©Electre 2017
Durée:9h. 46min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:36958
Résumé: Elio Perlman se souvient de l'été de ses 17 ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d'Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l'invité sera Oliver, dont le charme et l'intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours qui passent au bord de la piscine, sur le court de tennis et à table où l'on se laisse aller à des joutes verbales enflammées, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L'adolescent et le jeune professeur de philosophie s'apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quand l'été se termine, Oliver repart aux Etats-Unis, et le père d'Elio lui fait savoir qu'il est loin de désapprouver cette relation singulière... Quinze ans plus tard, Elio rend visite à Oliver en Nouvelle-Angleterre. Il est nerveux à l'idée de rencontrer la femme et les enfants de ce dernier, mais les deux hommes comprennent finalement que la mémoire transforme tout, même l'histoire d'un premier grand amour. Quelques années plus tard, ils se rendent ensemble à la maison en Italie où ils se sont aimés et évoquent la mémoire du père d'Elio, décédé depuis. Appelle-moi par ton nom est un roman d'amour singulier tout autant qu'une réflexion sur la mémoire et l'oubli. La langue à la fois précise et sensuelle d'André Aciman parvient à évoquer la tyrannie des corps - mais aussi la part de brutalité qui se niche dans tout éveil au sentiment amoureux - avec une élégance rare.
Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:38591
Résumé: Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine. Ça raconte Sarah, de symbole : S.
Durée:1h. 30min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:71604
Résumé: Aimer sans être aimé en retour, c'est une situation qu'on a tous vécue un jour ou l'autre. C'est d'ailleurs un thème assez commun de la littérature. Ce qui l'est moins, c'est de dépeindre la situation du point de vue inverse, et de choisir comme narrateur celui qui est aimé sans aimer lui-même. C'est le cas de Pénélope, qui écrit une lettre à Yliès, le garçon qui a jeté son dévolu sur elle. le groupe de rock de Pénélope, qu'elle forme avec deux copains, recherche un nouveau guitariste. Lorsque Yliès se présente pour une audition, il tombe immédiatement sous le charme de la jeune fille. de son côté, elle s'entend bien avec lui, comme les autres membres du groupe, et si au début ce gentil flirt l'amuse, elle réalise vite que le garçon rêve de bien plus. Coriace, il ne lâche rien, lui lance des piques et des oeillades enamourées à chaque occasion, et la situation devient gênante pour tout le monde, aussi Pénélope se doit-elle donc de mettre les choses au point. C'est le but de cette "lettre", où la jeune fille s'adresse directement à celui qui l'aime, ce qui rend ce texte si particulier. La forme, d'abord, saute aux yeux : c'est un roman en vers libres, pratique qui se répand ces dernières années, et qui est toujours aussi savoureuse. C'est encore une fois un challenge réussi ici, qui insuffle un rythme incroyable au texte. Mais l'autrice ne s'arrête pas là dans l'exercice de style. Comme le titre l'indique, c'est une lettre, que Pénélope adresse à Yliès, pour reprendre le fil de leur non-histoire d'amour depuis le début, et ainsi rappeler que, si elle n'a rien fait pour repousser le garçon, elle n'a franchement pas non plus tenté de le séduire. Ainsi, le texte est donc écrit à la deuxième personne du singulier, forme bien plus rare, qui a dû demander une certaine dose de virtuosité. Tout cela donne une véritable personnalité au texte, et le rend remarquable.
Durée:13h. 32min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:66565
Résumé: Kim "Cinq ans? et j'ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n'en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c'est qu'Alex m'a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ? Aujourd'hui, je suis de retour mais j'ai tourné la page. Les contes de fées, c'est terminé. Je n'y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j'éprouve toujours pour Alex malgré moi. A aucun prix." Alex "Cinq ans? et l'absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n'ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion. Mais, maintenant qu’elle est revenue dans le Dakota, c’est enfin l’heure des explications. Et rien ni personne ne pourra la tenir éloignée de moi plus longtemps. Elle est à moi. A moi."
Lu par:Annie Belet
Durée:2h. 11min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:39408
Résumé: Gabriel, fragilisé par sa rupture récente, rencontre Catherine, l'institutrice de son fils Hippolyte. Divorcée deux fois, mère de trois enfants et militante au Parti national, l'enseignante a monté une activité complémentaire de vente à domicile. Gabriel, vidé de toute énergie, se raccroche à cette femme forte.
Durée:7h. 33min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:69263
Résumé: Bouleversée par son récent divorce, Hailey consacre son temps au service d'assistance qu'elle codirige avec son ex-mari. Elle discute notamment en ligne avec un certain Sniper87, un mystérieux client qui utilise les services de son entreprise. Il pourrait s'agir de Matt Eriksson, célèbre joueur de hockey de l'équipe de Toronto.
Lu par:Annie Belet
Durée:7h. 18min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:75227
Résumé: En 1985, Inosia, férue de science et de Star Trek, est une lycéenne sage et sérieuse des Samoa... Mais à dix-sept ans et demi, elle se lance à corps perdu dans une aventure avec un homme plus âgé qui la stimule physiquement et intellectuellement. L'amour contrarié de ces deux âmes soeurs va au-delà de la passion : ce voyage mutuellement initiatique s'exprime en boucles érotiques, scientifiques et culturelles, inspirées de cosmologie samoane et sous-tendues de constats postcoloniaux. Freelove est un hymne à l'amour, un joyau du discours amoureux, véritable plaisir des sens.
Durée:2h. 19min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:72088
Résumé: Dans les rues d'un Paris déserté, la narratrice avance la peur au ventre et la joie au coeur : c'est chez Sara qu'elle se rend, pour la toute première fois. Les premières fois, les deux amantes les comptent et les chérissent, depuis leur rencontre, les messages échangés comme autant de promesses poétiques, le désir contenu, jusqu'à l'apothéose du premier baiser, des premières caresses, de la première étreinte. Leur histoire est une évidence. Débute une romance ardente et délicate, dont les héroïnes sont également les témoins subjuguées. La découverte de l'autre, de son corps, de ses affects, l'éblouissement sensuel et la douce ivresse des moments partagés seront l'occasion d'apprendre à se connaître un peu mieux soi-même.
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:68409
Résumé: Depuis son plus jeune âge, Maurice est hanté par des rêves dont il s'explique mal la nature étrange et mélancolique. Puis, comme tous les jeunes gens de la bonne société anglaise, il part faire ses études à Cambridge. C'est là qu'il rencontre Clive, étudiant comme lui, auprès de qui il sent naître de nouveaux sentiments. Tentant d'abord d'ignorer cette passion, le jeune homme va peu à peu entamer un long cheminement, parfois douloureux, vers la liberté et l'affirmation de son identité. Dans ce récit intimiste à l'écriture ciselée, Forster, qui jamais ne consentit à ce que cette œuvre soit publiée de son vivant, livre une magnifique histoire d'amour sur fond de chronique sociale de l'Angleterre puritaine des années 1920.