Contenu

Seconde considération intempestive: de l'utilité et de l'inconvénient des études historiques pour la vie (1874)

Résumé
" Je déteste tout ce qui ne fait que m'instruire, sans augmenter mon activité ou l'animer directement ". Placée sous l'invocation de ces paroles de Goethe, la Seconde Considération intempestive de Nietzsche est une violente adresse polémique contre la société de son temps, où il voit une époque et une culture vouées à la " maladie historique ". Nous vivons une époque en danger de mort ; pour la raison majeure qu'elle idolâtre l'histoire. Nous débarrasser de ce culte, c'est retrouver l'exigence pressante de la vie et lui faire droit, c'est plaider encore pour une conception artistique de la vie. Analysant l'histoire d'un triple point de vue -monumental, antiquaire ou critique -, la réflexion de Nietzsche esquisse et déploie les thèmes majeurs de l'œuvre à venir : la lutte contre la " maladie de la civilisation ", le nihilisme, le contentement de soi, l'exigence de créer de nouvelles valeurs ... Dirigé contre la société allemande en 1875, ce véritable procès de l'esprit du XIXe siècle n'a pas perdu de son actualité. L'histoire, " l'information ", la médiatisation ne sont-elles pas aussi la maladie de notre temps ?
Durée: 6h. 46min.
Édition: Paris, Flammarion, 2018
Numéro du livre: 65198
ISBN: 9782080704832
CDU: 100

Documents similaires

Durée:1h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:32805
Résumé: Historien médiéviste, P. Boucheron commente, dans cette leçon inaugurale, le sens de son travail et l'utilité de sa discipline pour affronter les défis du monde contemporain.
Durée:17h. 4min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36821
Résumé: Interroger le fanatisme de la vérité qui gouverne la philosophie, reconnaître la vie seule pour source de toute valeur, l'indépendance pour la vertu suprême du philosophe, et rechercher une réconciliation inédite de l'art et de la science : tel est pour Nietzsche le sens du gai savoir, de l'a idée provençale de "gaya scienza", cette unité du troubadour, du chevalier et de l'esprit libre par laquelle cette magnifique culture ancienne des Provençaux se distingue de toutes les cultures équivoques". Unité de l'amor fati et de la philosophie de Dionysos, le gai savoir est la philosophie du oui à la vie, engendrée par la reconnaissance et l'aquiescement, qui culmine dans la pensée de l'éternel retour, présentée ici pour la première fois. Le Gai Savoir, publié en 1882, réédité et augmenté en 1887, constitue donc le prélude de Ainsi parlait Zarathoustra. "Je mets au rang des choses que je n'oublierai pas le fait qu'on m'a envoyé pour ce livre du "gai saber" plus de félicitations que pour tous les autres réunis. "
Durée:8h. 47min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:35163
Résumé: Dans ce court texte qui réfléchit les derniers rayons de la lumière déclinante de nos idéaux, Nietzsche ausculte nos anciennes idoles. C'est toute l'histoire de la philosophie qui est ainsi passée au scalpel, et qui tombe parfois en mille morceaux. L'humour le dispute ici à la sévérité - cruauté de bon aloi.Au carrefour de la métaphysique et de la morale, le Crépuscule des idoles interroge les notions fondamentales de la philosophie, telles que la raison, la volonté, la vérité.Le dossier- l'architecture de l'oeuvre- l'auteur et le contexte- chronologie- thèmes et problématiques de l'oeuvre- glossaire
Lu par:Jean Frey
Durée:12h. 17min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:14405
Résumé: Nietzsche, enquêtant sur l'origine des valeurs fondatrices de la morale chrétienne, paraît emprunter sa méthode à Sherlock Holmes. À qui profite le crime ? Comment la modération, l'humilité, l'abnégation ont pu être élevées au rang de vertus cardinales ? Quel type d'homme peut avoir intérêt à valoriser la capacité de se retenir au point de prétendre qu'il faut plus de force pour ne rien faire que pour agir ? Qui peut vouloir dégrader la vie au point de condamner ceux qui sont assez puissants pour en assumer les contradictions et pour en jouir sans compter ? Des hommes, sans doute, de constitution fragile, incapables de supporter de trop vives sensations... La morale chrétienne serait donc un crime contre la vie. Elle trouverait son origine dans le ressentiment des faibles envers les forts, dans la volonté de vengeance du troupeau qui ne peut s'élever qu'en rabaissant ceux qui le dépassent... (Amazon.fr)
Durée:12h. 48min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:32560
Résumé: Ainsi parlait Zarathoustra est une œuvre philosophique magistrale. Elle a bouleversé la pensée de l'Occident. " Nietzsche démolit, il sape ", disait Gide. Il remet définitivement l'homme en question. Poète-prophète, Zarathoustra se retire dans la montagne et revient parmi les hommes pour leur parler. Sa leçon essentielle : " Vouloir libère " Son leitmotiv : rejeter ce qui n'est pas voulu, conquis comme tel, tout ce qui est subi. C'est le sens du fameux : " Deviens celui que tu es. " La vertu est souvent le droit du plus faible, elle paralyse tout, désir, création et joie. Le surhomme nietzschéen est celui qui a la plus grande diversité d'instincts qui s'opposent puissamment mais qu'il maîtrise. La pensée de Nietzsche est un défi permanent. Elle échappe à tout système politique.
Durée:27h. 46min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:33759
Résumé: Commencé en 1876, et achevé au début de 1878, le premier livre de Humain, trop humain, qui composte 638 aphorismes, a été pour l'essentiel dicté à Peter Gast, alors étudiant à Bâle. Il paraîtra le 30 mai 1878, pour saluer le centième anniversaire de la mort de Voltaire, " l'un des plus grands libérateurs de l'esprit ". Le second livre contient deux écrits distincts, Opinions et sentences mêlées et Le Voyageur et son ombre, qui seront quant à eux publiés l'un en 1879 et l'autre en 1880. Nietzsche s'est désormais libéré des influences qui pesaient sur lui et son radicalisme trouve enfin son expression la plus ferme. Il pourfend la métaphysique traditionnelle, affronte le problème de l'éthique, développe sa critique du christianisme, renforce sa réflexion sur l'art et aborde des sujets aussi divers que le mariage, la femme, les rapports humains, la violence entre les hommes...
Durée:8h. 19min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67180
Résumé: Retour à l'insécurité, retour au réconfort de la tribu, retour aux inégalités et, enfin, retour à un narcissisme marqué par la féroce compétition de tous contre tous : tels sont les quatre grands mouvements rétrogrades qui, selon Zygmunt Bauman, l'un des plus grands penseurs de ces dernières décennies caractérisent nos sociétés contemporaines. Retrotopia, publié quelques mois après sa disparition, peut être considéré comme une manière de testament - et comme une mise en garde de poids. Partout, en effet, on observe l'avènement d'une forme de nostalgie, la volonté d'en revenir à un passé plus ou moins mythifié. Soit le meilleur moyen d'éluder les questions les plus brûlantes tout en entamant un processus de régression possiblement catastrophique. Bauman, avant de disparaître, s'inquiétait du refus général de se confronter véritablement aux grands défis de ce XXIe siècle naissant. Avec Retrotopia, le père du concept de "société liquide" tente de remédier à cette cécité et éclaire brillamment les périls auxquels sont confrontées nos sociétés modernes.
Lu par:Bernard Dieu
Durée:2h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67191
Résumé: Dans Figures de l'histoire, Jacques Rancière poursuit sa subtile réflexion sur le pouvoir de représentation des images de l'art. Comment fait l'art pour rendre compte des événements qui ont traversé une époque ? Quelle place attribue-t-il aux acteurs qui les ont faits – ou à ceux qui en ont été victimes ? D'Alexandre Medvedkine à Chris Marker, de Humphrey Jennings à Claude Lanzmann, mais aussi de Goya à Manet, de Kandinsky à Barnett Newman, ou de Kurt Schwitters à Larry Rivers, ces questions ne sont pas seulement celles que posent les spectateurs aux oeuvres qu'ils rencontrent. Elles sont celles de l'histoire de l'art elle-même. S'interroger sur la manière avec laquelle les artistes découpent le monde sensible pour en isoler ou en redistribuer les éléments, c'est s'interroger sur la politique au coeur de toute démarche artistique. Telle est la démarche de Jacques Rancière, pour qui il n'est pas d'image qui, en montrant ou en cachant, ne dise quelque chose de ce qu'il est admis, dans tel lieu ou à tel moment, de montrer ou de cacher. Mais aussi pour qui il n'est pas d'image qui ne puisse, en montrant ou en cachant autrement, rouvrir la discussion à propos des scènes que l'histoire officielle prétendait avoir figées une fois pour toutes. Représenter l'histoire peut conduire à l'emprisonner – mais aussi à en libérer le sens.
Durée:3h. 23min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:70393
Résumé: À 100 ans, Edgar Morin demeure préoccupé par les tourments de notre temps. Ce penseur humaniste a été témoin et acteur des errances et espoirs, crises et dérèglements de son siècle. Il nous transmet dans ce livre les enseignements tirés de son expérience centenaire de la complexité humaine. Leçons d’un siècle de vie est une invitation à la lucidité et à la vigilance.
Durée:14h. 19min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:21403
Résumé: Avec le gai savoir, Nietzsche nous fait part de ses pensées pour vivre gaiement tout en étant conscient. Plusieurs de ses thèmes majeures sont abordés dans cette oeuvre, notamment l'art, la mort de Dieu, l'avénement du nihilisme occidental, l'instinct du troupeau, l'éternel retour etc. Ses textes clairvoyants gonflés par le lyrisme et de nombreuses métaphores (parfois difficiles à assimiler) ont un but ambigu : nous faire réfléchir, débrider notre réflexion, mais Nietzsche nous met en garde contre toute idée d'appropriation d'une pensée, sa doctrine - qui n'en est pas une - ne peut en aucun cas être appliqué.
Durée:2h. 38min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16717
Résumé: Le cas Wagner est une oeuvre du philosophe allemand Friedrich Nietzsche, publiée en 1888. Elle prend la forme d'une lettre divisée en plusieurs paragraphes numérotés, suivie par deux post-scriptum et un épilogue. À travers Richard Wagner, Nietzsche dessine et critique en creux la décadence de son temps, caractérisée par l'histrionisme, l'hypocrisie morale et la manipulation des masses.
Lu par:Jean Frey
Durée:12h. 2min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:38593
Résumé: "Peut-être le temps est-il très proche où l'on s'avisera que la pierre angulaire des édifices sublimes et inconditionnés que les philosophes dogmatiques se sont plu à élever n'était au fond que superstition populaire venue d'un temps immémorial (comme la supersitition de l'âme qui, devenue superstition du sujet et du moi, ne cesse aujourd'hui encore d'engendrer des méfaits), quelconque jeu de mots peut-être, suggestion aberrante de la grammaire, ou encore généralisation téméraire de quelques faits limités, très personnels, d'un caractère très humain, trop humain. Il semble que pour se graver, avec leurs exigences éternelles dans le cœur de l'humanité, toutes les grandes choses doivent d'abord errer à travers le monde sous la forme de masques monstrueux et effrayants..."