Contenu

L'aventure vraie de Canal Plus

Résumé
Depuis sa création en 1984, Canal + s'est imposé comme la plus grande réussite du monde des médias. Trajectoires fulgurantes que celles d'André Rousselet, l'ami de François Mitterrand, de Pierre Lescure, le journaliste fan des sixties, de Michel Denisot ou d'Alain De Greef, l'énigmatique directeur des programmes. Triomphes des Nuls, des Guignols, d'Antoine de Caunes ou de Karl Zéro, main basse sur le cinéma français et sur le football, manoeuvres au coeur de la politique. Mais quel est le secret des hommes dont Canal + a fait les fortunes colossales ? Que cache d'intrigues, de jalousies et de violence l'image des chouettes copains qui ne pensaient qu'à s'amuser en faisant de la téloche ? L'esprit Canal a déferlé sur la France au point de modifier les contours de la donne culturelle. Devenue un empire financier international, la chaîne cryptée a suscité toutes les convoitises. Après l'arrivée de Vivendi et de Jean-Marie Messier, quel est l'avenir d'un groupe que sa réussite a placé sous la dépendance de l'entreprise globale par excellence ? Ce livre nourri par une centaine d'entretiens avec les principaux acteurs de cette histoire répond à ces questions et éclaire les zones d'ombre d'une société qui avait fait de la transparence son image de marque.
Durée: 14h. 35min.
Édition: Paris, Fayard, 2001
Numéro du livre: 38298
ISBN: 9782213610795
CDU: 002

Documents similaires

Lu par:Carole Beuron
Durée:5h. 46min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:67771
Résumé: Dans ce livre, Neil Postam propose d’analyser la place dominante qu’a pris le divertissement dans l’espace public et l’impact des médias sur une société contemporaine vouée à la distraction. Refusant les thèses de la manipulation, il montre que les médias, et en particulier la télévision, agissent moins en fonction des contenus qu’ils transmettent qu’à travers la forme de cette transmission : celle de programmes dont le rôle essentiel est le divertissement. Comparant les deux sinistres prophéties de 1984 d’Orwell et du Meilleur des mondes d’Huxley, Postman expose comment nous en venons à adorer les technologies qui détruisent notre capacité de penser.
Durée:17h. 25min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70608
Résumé: Une histoire de l'information et de ceux qui la font des origines à nos jours, et jusqu'aux enjeux de demain. « Depuis toujours, l’homme a besoin de savoir ce qui le menace, ce qui nuit aux autres ou les sert. Et pendant longtemps, seule une poignée de puissants, souverains, religieux, marchands, ont eu le monopole de l’information, de sa fabrication à sa circulation. Une information libre, diffusée par des médias accessibles à tous et établie par des professionnels cherchant la vérité est le fruit d’une histoire récente, inattendue, fascinante. Et elle est à présent terriblement menacée. Comment distinguer le vrai du faux, l’information de la distraction ? Quel rapport entre informer, convaincre, enseigner, distraire ? Comment la démocratie résistera-t-elle aux formes de censure et de surveillance ? En quoi le déluge actuel et à venir d’informations, vraies ou fausses, influera-t-il sur notre façon de gérer les grands problèmes d’aujourd’hui et de demain ? Les réseaux sociaux, outils de surveillance généralisée, qui font de chacun le journaliste de lui-même, seront-ils balayés par une vague technologique plus puissante ? Les journalistes seront-ils remplacés par des automates ou resteront-ils des acteurs irremplaçables de la démocratie ? Tels sont les sujets de ce livre. Encore une fois, comme pour tous les autres domaines dont j’ai tenté jusqu’ici de prévoir le devenir, celui des médias, vertigineux, ne peut être imaginé et maîtrisé qu’en remontant très loin dans son histoire, ou plutôt ses histoires. Ses passionnantes histoires. »
Durée:1h. 31min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:33392
Résumé: "Alain Decaux, l'homme en qui s'incarnait l'histoire pour la majorité des Français, notre "instituteur national" de l'âge cathodique. C'est ce qui m'avait poussé, il y a trente ans, à me tourner vers lui pour lui demander de se raconter lui-même et de livrer à travers ce témoignage les secrets de l'histoire médiatique. A l'heure même où les historiens de la "nouvelle histoire", tel Georges Duby avec Le Temps des cathédrales, se tournaient vers la télévision. La mort récente d'Alain Decaux a été l'occasion d'exhumer cet échange paru dans Le Débat en mai 1984. Il m'a paru redonner vie à un genre, à une époque, à un homme dont tant de Français ont le souvenir, et la nostalgie. D'où l'idée de le leur remettre sous les yeux", Pierre Nora.
Lu par:Monique Gay
Durée:23h. 47min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:18844
Résumé: En 35 ans, Dominique Wolton a travaillé sur 10 domaines de recherche qui éclairent l'avenir. L'individu et le couple ; le travail ; les médias ; l'espace public et la communication politique ; l'information et le journalisme ; Internet ; l'Europe ; la diversité culturelle et la mondialisation ; les rapports sciences-techniques-société ; connaissance et communication. Tous ces thèmes, au coeur des débats contemporains, il les a le plus souvent abordés à contre-courant des idées du moment, témoignant de sa lucidité et de son intuition. Ses recherches contribuent notamment à valoriser une conception originale de la communication qui privilégie l'homme et la démocratie plutôt que la technique et l'économie
Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32625
Résumé: Une exploration des multiples dimensions de la série télévisée Kaamelott. L'auteur explique en quoi, derrière une apparence fragmentée et un humour potache, elle révèle une cohérence dans l'écriture qui évoque le récit d'apprentissage. La quête des chevaliers de la Table ronde serait le savoir.
Durée:7h. 53min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30453
Résumé: Pourquoi on ne le voit plus à la télévision ? Parce que, lorsqu'on appartient au CSA, on ne peut plus exercer un métier dans les médias et que cet interdit perdure 3 ans après qu'on a quitté le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Rachid Arhab vit cette interdiction prolongée comme une épreuve, mais l'a mise à profit pour écrire. Le témoignage émouvant d'un fils de deux pays en guerre. Le parcours insolite d'un gamin des montagnes de Kabylie arrivé en Lorraine à 3 ans sans connaître un mot de la langue, né français puis devenu «étranger» après l'Indépendance algérienne, et qui va devoir batailler pour s'installer et travailler dans un pays qu'il considère comme le sien. La course d'obstacles avant de devenir le premier présentateur télé d'origine «arabe» et qui, en plus, veut garder son nom ! L'aventure d'un enfant d'immigrés rejoignant les grands commis de l'Etat qui gèrent le PAF et lui font découvrir les coulisses de l'audiovisuel dont il nous livre ici les secrets de gestion. Des réponses aux questions que se pose le grand public sur l'attribution des chaînes, les rapports entre l'audiovisuel et le pouvoir, la numérisation de la radio, la retransmission «payante» des sports à la télé, l'irruption d'Internet, les problèmes de déontologie que pose l'information actuelle.
Durée:8h. 21min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:33420
Résumé: Attention spoiler ! La série la plus médiatique au monde avec ses 18 millions de téléspectateurs par épisode, celle qui fait subir des pannes informatiques à la chaîne qui la distribue en raison du trop grand nombre de demandes des internautes, la série la plus téléchargée illégalement de tous les temps, dont chaque nouvel épisode suscite l'effroi et la stupeur des fans pris entre enthousiasme et sentiment d'horreur, cette série qui parle de dragons, de Marcheurs Blancs, de Mur, de trahisons, de politique, d'inceste et de meurtres est en fait gorgée de philosophie. Réflexions sur la morale, la politique, la religion, méditation sur la mort ou la question du genre, les passerelles ne manquent pas entre le royaume de Westeros et celui de la philosophie. Cet essai, aussi rigoureux que jubilatoire, met en évidence cette dimension philosophique de la saga de George R. R. Martin - peut-être l'une des clés de son immense succès ?
Lu par:Aziz Mouline
Durée:1h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73094
Résumé: La situation de la télévision française face à l'omnipotence de l'industriel et homme d'affaires Vincent Bolloré. L'auteure alerte sur la concentration des médias entre les mains de quelques-uns, plaide pour plus de liberté et propose des solutions pour y parvenir.
Lu par:Yaël Bardoux
Durée:5h. 1min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:29284
Résumé: Dans une période où les chaînes de télévision et de radio se multiplient à grande vitesse, ces médias connaissent, en dépit d'apparences parfois trompeuses un effet d'uniformité de lignes éditoriales sidérant. Alors que la concurrence devrait susciter la création d'espaces de confrontation d'idées et de liberté, c'est le contraire qui se produit : vieilles rengaines, confiscation de la parole et pensée unique sont la règle. Pire, l'inflation des humoristes et des polémistes, censée favoriser esprits libres et fous du roi, est devenue le meilleur moyen pour « accompagner le système ». Derrière le rire et le débat, point d'irrévérence ou d'impertinence, mais de la « vanne » complice et du consensus mou. Après avoir dressé un constat sévère sur « l'illusion comique » à la télé et montré comment derrière leurs pseudo pugilats, les débateurs médiatiques fabriquent de la pensée unique, l'auteur nous livre une série de portraits corrosifs sur ces faux impertinents qui triomphent sur le petit écran : Laurent Ruquier, chef de clan pas rigolo ; Yann Barthès et son tout petit Petit Journal ; Thierry Ardisson le catho tendance scato, ; Natacha Polony, jeune mais aux idées jaunies, Eric Naulleau dans le gaz ; Eric Zemmour, ami des puissants et des blancs ; FOG le mercenaire fou. sans oublier, « leur père à tous », Philippe Bouvard, presque trop beauf pour être vrai !
Durée:16h. 36min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74011
Résumé: Sous forme d'abécédaire, des souvenirs de télévision de Radioscopie au Grand échiquier.
Durée:6h. 7min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:72402
Résumé: Créateur il y a un quart de siècle du Vrai journal de Canal +, un mélange de journalisme d'investigation, de parodies et d'interviews, l'auteur dévoile aussi les coulisses du Paris branché des années 1980, évoque de nombreuses personnalités vivantes ou disparues et revient sur des affaires qui avaient défrayé la chronique.
Durée:3h. 15min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:38586
Résumé: C'est sous le pavillon mélancolique d'un vers d'Apollinaire que Claire Chazal a choisi de rassembler ses souvenirs, ses secrets, ses joies, ses espérances, ses solitudes. Avec une lucidité rare, elle revisite ici son parcours de femme et de journaliste, convoque ses amis, ses regrets, ses enthousiasmes et se livre avec tendresse.