Contenu

LaRose

Résumé
Dakota du Nord, 1999. Un vent glacial souffle sur la plaine et le ciel, d’un gris acier, recouvre les champs nus d’un linceul. Ici, des coutumes immémoriales marquent le passage des saisons, et c’est la chasse au cerf qui annonce l’entrée dans l’automne. Landreaux Iron, un Indien Ojibwé, est impatient d’honorer la tradition. Sûr de son coup, il vise et tire. Et tandis que l’animal continue de courir sous ses yeux, un enfant s’effondre. Dusty, le fils de son ami et voisin Peter Ravich, avait cinq ans. Ainsi débute le nouveau roman de Louise Erdrich, couronné par le National Book Critics Circle Award, qui vient clore de façon magistrale le cycle initié avec La Malédiction des colombes et Dans le silence du vent. L’auteur continue d’y explorer le poids du passé, de l’héritage culturel, et la notion de justice. Car pour réparer son geste, Landreaux choisira d’observer une ancienne coutume en vertu de laquelle il doit donner LaRose, son plus jeune fils, aux parents en deuil. Une terrible décision dont Louise Erdrich, mêlant passé et présent, imagine avec brio les multiples conséquences.
Durée: 17h. 3min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2018
Numéro du livre: 36404
ISBN: 9782226325983
Collection(s): Terres d'Amérique

Documents similaires

Durée:15h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75049
Résumé: Après avoir bénéficié d’une libération conditionnelle, Tookie, une quadragénaire d’origine amérindienne, est embauchée par une petite librairie de Minneapolis. Lectrice passionnée, elle s’épanouit dans ce travail. Jusqu’à ce que l’esprit de Flora, une fidèle cliente récemment décédée, ne vienne hanter les rayonnages, mettant Tookie face à ses propres démons, dans une ville bientôt à feu et à sang après la mort de George Floyd, alors qu’une pandémie a mis le monde à l’arrêt...
Durée:16h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71600
Résumé: Dakota du Nord, 1953. Thomas Wazhashk, veilleur de nuit dans l’usine de pierres d’horlogerie proche de la réserve de Turtle Mountain, n’est pas près de fermer l’œil. Il est déterminé à lutter contre le projet du gouvernement fédéral censé « émanciper » les Indiens, car il sait bien que ce texte est en réalité une menace pour les siens. Contrairement aux autres jeunes employées chippewas de l’usine, Pixie, la nièce de Thomas, ne veut pour le moment ni mari ni enfants. Pressée de fuir un père alcoolique, insensible aux sentiments du seul professeur blanc de la réserve comme à ceux d’un jeune boxeur indien, elle brûle de partir à Minneapolis retrouver sa sœur aînée, dont elle est sans nouvelles. Pour « celui qui veille », n’ayant de cesse d’écrire aux sénateurs dans le but d’empêcher l’adoption de la loi, quitte à se rendre lui-même à Washington, comme pour Pixie, qui entreprend le premier voyage de sa jeune existence, un long combat commence. Il va leur révéler le pire, mais aussi le meilleur de la nature humaine. Inspirée par la figure de son grand-père maternel, qui a lutté pour préserver les droits de son peuple, Louise Erdrich nous entraîne dans une aventure humaine peuplée de personnages inoubliables. Couronné par le prix Pulitzer, ce majestueux roman consacre la place unique qui est la sienne dans la littérature américaine contemporaine.
Durée:13h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17618
Résumé: Depuis toujours, la petite ville de Pluto, Dakota du Nord, vit sous « la malédiction des colombes » qui dévorent ses maigres récoltes comme le passé dévore le présent. Evelina Harp, une adolescente ambitieuse, n'attend qu'une seule chose de cette année 1967 : tomber follement amoureuse. C'est en écoutant les histoires de Mooshum, son grand-père indien, qu'elle a pris connaissance du massacre d'une famille de fermiers blancs qui, en 1911, a bouleversé les habitants de la ville et donné lieu au lynchage de quatre Indiens innocents. Un crime dont le juge Antone Bazil Coutts connaît les ressorts secrets et mesure toutes les conséquences...
Durée:9h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30323
Résumé: Souvent comparée à Toni Morrison, Louise Erdrich, dont le talent a été récompensé par le National Book Award, est une des voix les plus singulières de la littérature américaine d'aujourd'hui. Salué lors de sa parution aux États-Unis comme son plus beau livre, L'Épouse Antilope est une véritable polyphonie qui mêle, de la fin du XIXe siècle à nos jours, l'histoire de deux familles, l'une indienne, l'autre blanche. Ce qui unit les destins des Shawano et des Roy autant que ce qui les sépare, c'est un amour obsédant, puissant, déchirant, qui comble et qui détruit, semblable au pouvoir de cette femme-antilope qui traverse le livre. Mi-esprit, mi-animal, l'Épouse Antilope cause la perte des hommes qui en tombent amoureux, car de proie elle deviendra vite chasseur et changera à jamais le cours de leur existence.
Durée:13h. 51min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34415
Résumé: La dernière chose que Mary et Karl entrevoient de leur mère, c'est la flamme de ses cheveux roux émergeant du biplan qui l'emporte pour toujours aux côtés d'un pilote acrobate... Devenus orphelins, les enfants montent dans un train de marchandises afin de trouver refuge chez leur tante, dans le Dakota du Nord. Ainsi commence, en 1932, une chronique familiale qui s'étend sur plus de quarante ans, et fait vivre toute une galerie de personnages hors du commun en proie aux paradoxes de l'amour. Cette nouvelle traduction du deuxième roman de Louise Erdrich, paru aux Etats-Unis en 1986, permet de (re)découvrir l'un de ses plus beaux livres, qui préfigure déjà la puissance et la beauté d'une des oeuvres les plus singulières de la littérature américaine
Durée:14h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19712
Résumé: Récompensé par la plus prestigieuse distinction littéraire américaine, le nouveau roman de Louise Erdrich explore avec une remarquable intelligence la notion de justice, à travers la voix d'un adolescent indien de treize ans. Après le viol brutal de sa mère, Joe va devoir admettre que leur vie ne sera plus jamais comme avant. Il n'aura d'autre choix que de mener sa propre enquête. Elle marquera pour lui la fin de l'innocence.
Durée:17h. 1min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:18735
Résumé: De 1934 à nos jours, les destins entrelacés de deux familles indiennes, isolées dans leur réserve du Dakota, à qui les Blancs ont non seulement volé leur terre mais aussi tenté de voler leur âme. Mêlant comédie et tragédie, puisant aux sources d'un univers imaginaire, riche et poétique, qui marque tous ses livres, de Dernier rapport à Little No Horse à Ce qui a dévoré nos coeurs, ce premier roman de Louise Erdrich est présenté ici dans sa version définitive, reprise et augmentée par l'auteur.
Durée:18h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16311
Résumé: 1918. De retour du front, Fidelis Waldvogel, un jeune soldat allemand, tente sa chance en Amérique. Avec pour seul bagage une valise pleine de couteaux et de saucisses, il s'arrête à Argus, dans le Dakota du Nord où, bientôt rejoint par sa femme et leur petit garçon, il décide d'ouvrir une boucherie et de fonder une chorale, en souvenir de celles des maîtres bouchers où chantait son père. Mais la grande aventure des Waldvoogel ne va vraiment commencer que le jour de leur rencontre avec un couple improbable : Delphine et Cyprian... Des années vingt aux années cinquante, entre l'Europe et l'Amérique, ce roman à la fois épique et intime, tendre et puissant, retrace le destin d'une famille confrontée au tumulte du monde.
Lu par:Yves Cuendet
Durée:7h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66955
Résumé: A Oakland, dans la baie de San Francisco, les Indiens ne vivent pas sur une réserve mais dans un univers façonné par la rue et par la pauvreté, où chacun porte les traces d'une histoire douloureuse. Pourtant, tous les membres de cette communauté disparate tiennent à célébrer la beauté d'une culture que l'Amérique a bien failli engloutir. A l'occasion d'un grand pow-wow, douze personnages, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, vont voir leurs destins se lier. Ensemble, ils vont faire l'expérience de la violence et de la destruction, comme leurs ancêtres tant de fois avant eux. Débordant de rage et de poésie, ce premier roman, en cours de traduction dans plus d'une vingtaine de langues, impose une nouvelle voix saisissante, véritable révélation littéraire aux Etats-Unis.
Durée:13h. 2min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71580
Résumé: De 1804 à 1806, Meriwether Lewis et William Clark, accompagnés d'une trentaine d'hommes, explorent les territoires de l'ouest du Mississippi jusqu'à l'océan Pacifique : un immense espace vierge, une terra incognita, à laquelle le président des Etats-Unis, Thomas Jefferson, veut, grâce à cette expédition officielle, imposer la domination de Washington. Au cours de cette extraordinaire aventure, ces représentants de la «civilisation» sont confrontés à une nature hostile et à des «premiers Américains» pleins de curiosité ou de défiance, avec lesquels les contacts sont souvent difficiles. Mais l'un des atouts de Lewis et Clark, c'est la présence de Sacagawea, une adolescente indienne originaire des Rocheuses, réduite en esclavage par les chasseurs de bisons des Grandes Plaines puis cédée au maquignon canadien Toussaint Charbonneau : sa connaissance de plusieurs langues locales lui permet de jouer un rôle d'interprète de premier plan. Et peu à peu s'installe, entre elle et les deux explorateurs, des relations ambiguës, faites d'estime et de sollicitude, qui transparaissent dans leurs récits de voyage et dont témoigne l'affection qu'ils ne cessèrent de porter à son très jeune fils. Sacagawea est aujourd'hui reconnue par les historiens américains comme un acteur à part entière de cette épopée ; elle est même devenue aux Etats-Unis une figure de légende. C'est la première fois qu'un ouvrage en français lui rend hommage, retraçant l'intégralité de son existence, jusqu'à sa mort en 1812, à l'âge de vingt-cinq ans.
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34080
Résumé: « Un roman admirable et déchirant, subtil et envoûtant, où s'entrelacent les destins tragiques d'une famille et de toute une communauté. »Toni Morrison, prix Nobel de littérature. Août 1942. Avant de s'engager dans l'armée de l'air, Frankie Washburn rend une dernière visite à ses parents dans leur résidence d'été du Minnesota. Il y retrouve Félix, le vieil Indien en charge du domaine, dont il est plus proche qu'il ne l'est de son propre père. Mais aussi Billy, un jeune métis avec qui il a grandi et auquel l'unissent des sentiments très forts. Ce jour-là, au cours d'une battue pour retrouver un prisonnier de guerre allemand échappé du camp voisin, les trois hommes se retrouvent mêlés à un tragique accident dont ils tairont à jamais circonstances. Ce drame va bouleverser le destin des Washburn et de leurs proches, à l'image du conflit qui ravage le monde. Un roman d'une puissance magnétique, aussi tendre que dévastateur, qui explore avec une infinie beauté les recoins les plus sombres de l'âme humaine.
Durée:12h. 31min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:32868
Résumé: C'est en écrivain et romancier que David Treuer nous entraîne dans un voyage à la rencontre de l'une des faces cachées de l'Amérique contemporaine : celle des réserves indiennes. Il y en a plus de trois cents aux Etats-Unis : certaines ne font que quelques hectares, d'autres sont immenses. Quelques-unes sont prospères, la grande majorité connaissent une extrême pauvreté, mais toutes ont en commun d'être des lieux où vivent des communautés dynamiques et qui résonnent des échos d'un passé ancien et d'une histoire complexe. Parce qu'il a lui-même grandi sur une réserve, dans le nord du Minnesota, David Treuer nous permet de découvrir ce monde de l'intérieur et son talent d'écrivain, son sens de l'observation, font merveille. C'est autant un voyage à travers le continent américain qu'un voyage dans le temps. C'est une histoire que nous n'avions encore jamais entendue racontée ainsi, un récit passionnant et un formidable exemple de résilience.