Contenu

Ma mère, cette inconnue

Résumé
L'écrivain évoque le destin de sa mère, Nekta. Née d'une relation clandestine entre une enseignante et son riche employeur, elle suit des cours dans une pension suisse, payée par ce père inconnu. A sa mort, sa mère ne peut plus payer l'institution et elle est envoyée dans un pensionnat français. Devenue fonctionnaire passionnée de théâtre, elle fonde une famille. ©Electre 2017
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 3h. 13min.
Édition: Paris, Gallimard, 2017
Numéro du livre: 35514
ISBN: 9782072727528
Collection(s): Blanche

Documents similaires

Lu par:Edgard Raeber
Durée:5h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14402
Résumé: En repartant sur les traces de son adolescence, au cours de laquelle il passa un été dans l'Ouest américain, le passé de l'auteur va ressurgir d'une manière totalement inattendue et douleureuse. C'est avant tout un retour sur lui-même que sur les terres où sa vie la guidé. D'habitude plutôt à son avantage et sans aucun complexe, l'auteur analyse, avec franchise et sans complaisance des recoins de sa personnalité et de ses actes manqués, dans lesquels, il faut l'avouer, nous nous reconnaissons bien souvent. A lire après la trilogie 'un étudiant étranger', 'un été dans l'Ouest' et 'la traversée', 'rendez-vous au Colorado' en est à la fois la suite et la clé. On découvre l'auteur avec davantage de recul. On re-explorer ses précédents romans autobiographiques pour mieux les cerner.
Lu par:Sylvie Habary
Durée:7h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34011
Résumé: Près d'une grande ville américaine, dans une luxueuse villa isolée vivent Jean-Pierre, Pamela, Samuel, Vanessa et Mathieu. La famille est riche, mais les sentiments sont pauvres. Les parents ne s'aiment plus et les enfants se tolèrent. Une gigantesque tempête de neige chamboule leurs projets de soirée et les coupe du monde. Pendant six jours, ce couple et ses trois enfants vont apprendre à vivre sans électricité, sans portable, sans tablette, sans ordinateur. Pendant six jours, il vont réapprendre à vivre, à se parler et à redécouvrir ce qu'ils avaient cessé d'être : des êtres humains. Ce conte moderne dans l'air du temps, parle d'amour et d'identité et nous rappelle à nos vérités profondes.
Lu par:Yves Cuendet
Durée:4h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68885
Résumé: C'est l'histoire de Guille... C'est l'histoire d'un petit garçon débordant d'imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L'histoire d'un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D'une institutrice qui s'inquiète confusément pour l'un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves. D'une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l'air d'aller beaucoup trop bien. Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ? Un roman choral aussi tendre que bouleversant, qui emprunte à l'enfance toute sa sincérité désarmante pour dire l'amour, le vide, le rêve et la puissance de l'imaginaire. Après Une mère et Tout sur mon chien, Alejandro Palomas nous surprend encore avec cette histoire qui peut faire penser à Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer, tant elle est hors norme.
Durée:6h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:65704
Résumé: Tout semble brisé dans la vie d’Erica. Seule avec son vieux père tyrannique tout juste sorti de l'hôpital, elle n'a plus de nouvelles de son fils Jimmy, un jeune homme fragile parti errer à travers le pays sans avoir terminé ses études. Mais voilà qu'après un long silence, Jimmy revient à l'improviste, en piteux état. Erica fera tout pour l'aider, décidée à mieux le comprendre et à rattraper le temps perdu. Mais Jimmy se sent trop mal à l'aise face à sa mère, dans ce quartier de Brooklyn hanté par ses souvenirs ; un profond mal de vivre que ni l'alcool ni les rencontres nocturnes ne parviennent à soulager. Erica, elle, ne veut pas baisser les bras...
Lu par:Manon
Durée:3h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:27837
Résumé: Trois histoires ayant le même narrateur illustrent la place du hasard dans la vie : une nuit inoubliable, lors d'une traversée de l'Atlantique dans les années 1930, passée en compagnie d'une jolie Américaine sur le pont ; une rencontre fortuite, de nos jours, avec un inconnu dans un café parisien ; le témoignage d'un vieux voisin hongrois ayant vécu la déportation.
Durée:8h. 57min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:69916
Résumé: Recueil de réflexions et de souvenirs dans lequel l'écrivain évoque ses passions pour la littérature, la musique, la politique et la nature. A travers les portraits de personnages illustres qu'il a connus, tels Serge Gainsbourg, Johnny Hallyday, Romain Gary, Georges Pompidou ou Tom Wolfe, il tente de comprendre ce feu sacré qui habite les grands créateurs qui ont donné du sens à son parcours.
Durée:9h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14363
Résumé: Depuis les années 1970 jusqu'à aujourd'hui, Philippe Labro a rencontré et interviewé de nombreuses personnalités politiques et intellectuelles. Il a choisi de regrouper ici ces portraits, successivement parus dans 'Vogue', 'Le Point' et 'Le Monde', repris tels quels, mais accompagnés chacun d'une postface, où Philippe Labro porte son regard d'aujourd'hui sur ses textes d'hier et les personnes portraiturées. L'ensemble de ces postfaces forme un véritable 'livre dans le livre', sorte de journal intime où l'auteur raconte, à la lumière des événements qui se sont déroulés depuis, l'évolution de sa pensée et de son point de vue sur les personnalités rencontrées.
Durée:5h. 54min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:12745
Résumé: Présentation de l'éditeur : " Quelque chose a changé. " Avec ces quatre mots, commence le nouveau récit de Philippe Labro. Ce " quelque chose " n'est autre que le début de la plongée dans une dépression nerveuse dont il a été victime entre septembre 1999 et mai 2001. L'histoire s'amorce dans ses bureaux de " patron " de RTL et se termine au festival de Cannes où il siège comme juré. Entre ces deux moments, le lecteur va suivre les " séquences du malheur " et les " séquences du bonheur " d'un homme qui " craque " au sommet de sa réussite, et qui va dire la vérité sur cette maladie qui touche, a touché, touchera un Français sur cinq. L'auteur de La Traversée raconte sans fard ni concession ce que signifie perdre le désir, l'énergie, la passion, l'estime de soi. Il restitue " cette tristesse sans larmes ", ce " novembre de l'âme " et dit " comment c'était ". Il évoque les effets de " la broyeuse " qui vous ronge le ventre, la tentation du suicide, la dégradation de son image, les dialogues avec le psychiatre, les antidépresseurs et leurs séquelles, un court et terrible séjour en hôpital. Mais ce témoignage unique constitue aussi une éclatante affirmation de la force de la vie. Avec la patience, la compréhension et l'amour de ses proches, " on peut s'en sortir ", jure Philippe Labro
Durée:4h. 27min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37916
Résumé: Installé en Inde depuis quinze ans, Vincent revient à Paris en apprenant la mort de son père. Il se retrouve aux prises avec une mère et des frères devenus des étrangers, dans un appartement familial pesant. Un récit sur le thème de la famille, du deuil, du mensonge et de la culpabilité. Premier roman.
Durée:8h. 10min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:36924
Résumé: Réunion de famille impromptue dans un café. Fernando, sa mère, Amalia, ses deux soeurs, Emma et Silvia. Tous espèrent un coup de téléphone qui tarde à arriver. L'attente, fébrile, est ponctuée de scènes savoureuses, de quiproquos et de malentendus. Les vérités cachées ou à demi dites s'égrènent sans fin. Et on rit aux larmes de cette comédie familiale plus profonde qu'il n'y paraît. A propos d'Une mère : " Il serait dommage de passer à côté de ce roman tendre et touchant, dont on a l'impression d'avoir déjà rencontré tous les personnages. " Alix Girod de l'Ain, Elle " Une comédie déjantée à la Almodovar, aux personnages touchants et aux dialogues savoureux. " Biba " Hilarante parfois, émouvante toujours, l'histoire de cette famille cabossée est universelle. " Laurence Caracalla, Le Figaro Magazine
Durée:13h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70342
Résumé: Histoire sensible d'une famille américaine sur plusieurs décennies, Les Derniers Romantiques interroge sur les liens indéfectibles qui nous unissent à ceux que nous aimons, à la façon dont on peut perdre et retrouver les êtres aimés. Un best-seller du New York Times, plébiscité par la critique et le public américains. Dans un monde en proie au dérèglement climatique, Fiona Skinner, poétesse de renom, vient de donner sa première lecture publique depuis vingt-cinq ans quand une jeune femme se lève dans l'auditorium. Elle lui dit s'appeler Luna. Luna. Une apparition fantomatique... Un prénom surgi du passé... Alors Fiona se souvient. Au cours de l'été 1981, Reine, Caroline, Joe et Fiona Skinner perdent leur père. Puis assistent, impuissants, à la dérive de leur mère. Agés de 12 à 4 ans et livrés à eux-mêmes, ils ne sortiront pas indemnes, mais soudés à jamais, de cet été-là - qu'ils appelleront par la suite La Grande Parenthèse. Vingt ans plus tard, surviendra une nouvelle tragédie familiale... Emouvant et ambitieux, Les Derniers Romantiques interroge nos choix de vie, les conséquences qu'ils ont sur notre avenir, et les liens qui nous unissent à ceux que nous aimons.
Durée:2h. 41min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:13684
Résumé: Pour chacune de ces sept nouvelles sanglantes, tout se joue dans l'alcôve familiale, secrets amoureux et parfois incestueux. À partir d'une situation banale, Nicolas d'Estienne d'Orves lève le voile sur les noirceurs de l'âme grâce à un art de la chute terrible.