Contenu

Fleurs captives: [01]

Résumé
Quatre enfants sont séquestrés dans un immense et ténébreux grenier, avec juste de quoi subsister. Pour oublier, ils font de ce grenier le royaume de leurs jeux et de leurs rêves, le refuge secret de leur tendresse, à l'abri du monde. Mais en grandissant, ils se découvrent des haines et des désirs d'adultes. Leur seul rêve est maintenant de s'évader. ©Electre 2016
Durée: 11h. 33min.
Édition: Paris, France Loisirs, 1996
Numéro du livre: 32991
ISBN: 9782724296303

Documents similaires

Durée:17h. 22min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32995
Résumé: La malédiction s'acharne sur la famille Foxworth. Le mariage d'Olivia avec Malcolm tourne au désastre, celui-ci n'aimant qu'une femme : sa mère. ©Electre 2016
Durée:12h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32994
Résumé: Vingt ans après, Christopher et Cathy se trouvent réunis avec leurs fils à Foxworth, la demeure maudite, qui fut jadis le cadre de leur enfance malheureuse. ©Electre 2016
Durée:14h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32993
Résumé: Cathy vient de s'installer dans une grande maison en compagnie de son frère et de ses deux jeunes fils. Ensemble, ils mènent la vie d'une famille modèle, essayant d'occulter toutes ces années de troubles et de drames. Mais une vieille dame voilée de noir s'installe à côté de chez eux et les enfants découvrent l'horrible passé de leur mère. ©Electre 2016
Durée:12h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32992
Résumé: Enfin libérés de l'emprise familiale et du grenier où ils étaient séquestrés, les enfants rescapés se retrouvent dans un monde dont ils ignorent tout. Grâce au docteur Sheffield qui les recueille, Chris peut entamer des études de médecine, tandis que Cathy se lance dans une carrière de danseuse. ©Electre 2016
Durée:12h. 8min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:33840
Résumé: Le bayou cajun où elle est née reste un mystère pour Perle qui a grandi à La Nouvelle-Orléans. Parmi la jeunesse dorée de la ville, elle brille par son intelligence et sa beauté, choyée par Ruby et Chris, ses parents qui l'adorent. Elle a conscience de sa chance. Pourtant, un rêve la poursuit depuis l'enfance : un visage de noyé dont elle ne discerne jamais les traits. Quand elle pose des questions sur son passé dans le bayou, sa mère la fait taire : il ne faut pas réveiller les vieux démons, ça attire le malheur. Mais quand les deux jeunes frères jumeaux de Perle ont un accident, sa mère se précipite dans le bayou, comme pour y chercher la réponse à son chagrin. En cachette, Perle suit sa mère. Elle veut savoir la vérité dans ces marais qu'elle a tant désiré connaître, son cauchemar va devenir réalité. Le passé la rattrape, les vieux démons se sont réveillés. Les romans de Virginia C. Andrews se sont vendus à des millions d'exemplaires et ont été traduits en seize langues. Après sa mort, sa famille, s'inspirant de l'extraordinaire créativité de la romancière et travaillant en étroite collaboration avec un écrivain de talent, a lancé un nouveau cycle V. C. Andrews avec la saga de la famille Landry. Après Ruby, Perle et D'or et de lumière, voici le quatrième volet.
Durée:12h. 1min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:33839
Résumé: Ruby est retournée vivre dans le bayou avec son bébé, Perle, la fille de Chris, l'homme qu'elle n'a jamais cessé d'aimer. Chris, lui, est parti en France et ne donne plus aucun signe de vie. Ruby se retrouve donc seule pour élever sa petite fille, et les attentions de Paul Tate, toujours amoureux fou, se font de plus en plus pressantes. Il sait qu'elle ne l'a jamais vraiment aimé et lui propose un contrat singulier : un mariage blanc, avec la promesse de la laisser partir si elle tombait amoureuse d'un autre homme. Déprimée, harcelée, Ruby accepte et s'installe dans la propriété somptueuse de Paul, où elle espère retrouver la sérénité, à défaut du bonheur. Tout bascule quand Gisèle, sa sœur jumelle, lui annonce son prochain mariage. Avec Chris.
Durée:12h. 5min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:33831
Résumé: On l'appelle la Sauvageonne et toutes sortes de rumeurs étranges courent sur son compte. On dit que sa mère est Catherine Landry, la guérisseuse aux mystérieux pouvoirs. Le seul pouvoir de Gabrielle est de savoir aimer. Elle a seize ans. Inconsciente de sa beauté, elle mène une vie libre et solitaire, elle vagabonde en pirogue dans son cher marais cajun. Pour écarter les importuns, elle s'est inventé un amoureux mythique : le garçon idéal qui saurait partager sa passion pour les animaux, la beauté de la nature, toutes les formes de vie, sacrées pour elle... C'est un autre qui viendra, un intrus, un voleur. Arrachée à son jardin d'Eden, séquestrée, humiliée, Gabrielle va payer cher son innocence. Mais elle n'a pas renoncé à ses rêves d'adolescente et, lorsqu'elle rencontre Pierre Dumas, un riche créole de La Nouvelle-Orléans, elle veut croire de nouveau au bonheur, Les romans de Virginia C. Andrews se sont vendus à des millions d'exemplaires. Après sa mort, sa famille, en étroite collaboration avec un écrivain de talent, a lancé un nouveau cycle V.C. Andrews avec la famille Landry. Après Ruby, Perle, D'or et de lumière et Tel un joyau caché, voici le cinquième et dernier volet de cette saga, qui nous ramène des années en arrière et raconte la jeunesse de Gabrielle, la mère de Ruby.
Durée:15h. 23min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:33178
Résumé: Quand Ruby rencontre Paul Tate, elle croit ses rêves les plus fous exaucés. Elle ignore qu'autour d'elle, mensonges sordides et secrets inavouables tissent une toile implacable.... Premier volet de la saga de la famille Landry.
Durée:13h. 18min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:33168
Résumé: Après une vie misérable dans les bayous, Ruby a appris qui était son père et vit désormais dans sa luxueuse propriété de la Nouvelle Orléans. Elle se découvre une soeur jumelle et une belle-mère. Deux ennemies farouches qui ne perdent aucune occasion de l'humilier et de la faire souffrir.
Lu par:Denis Gey
Durée:6h. 7min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:24558
Résumé: J'avais dix ans quand, par cette matinée ensoleillée du début août 1944, notre train est arrivé aux abords du camp de concentration d'Auschwitz... Dès que nous sommes descendus de notre wagon, les hommes ont reçu l'ordre de s'aligner d'un côté et les femmes de l'autre. Les SS n'arrêtaient pas de nous hurler d'avancer, en frappant et en donnant des coups de pied à ceux qui n'obéissaient pas tout de suite. J'avais trop peur pour pleurer ou même faire un signe de la main à ma mère et je suis resté tout contre mon père. Né en 1934 de parents juifs allemands, Thomas n'a pas encore cinq ans quand il connaît successivement ghetto et camps de travail, en Slovaquie où il vivait avec sa famille, puis en Pologne. Ensuite, ce sera Auschwitz, où il va être séparé de sa mère, puis de son père. Alors pourquoi se dit-il "enfant de la chance"? D'abord parce qu'il avait eu cinq ans pour apprendre à survivre dans des conditions inhumaines. Ensuite parce qu'il a échappé à la terrible sélection, à Birkenau, où aucun enfant n'était épargné. Il a traversé l'enfer, tous les jours, tout le temps. Jusqu'à onze ans. Mais le récit qu'il en fait aujourd'hui est stupéfiant. Il ne juge pas, ne commente pas, il raconte. Il a su redevenir le petit garçon qui voulait vivre un jour, une heure de plus. Pour qui un morceau de pain, une cuillerée de soupe, un peu de paille dans ses chaussures devenaient une question de vie ou de mort. Il a gardé la voix d'un enfant dont le courage, la résilience sont exceptionnels - bouleversants. Thomas Buergenthal est un des spécialistes les plus réputés mondialement en matière de droit international et de droits de l'homme. Il est aujourd'hui juge à la Cour internationale de justice de La Haye. L'enfant de la chance est traduit ou en cours de traduction dans quinze pays.
Durée:10h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22289
Résumé: C'est sous le règne de Philippe Auguste que naît la villecapitale. Nommant baillis et prévôts, administrant un authentique budget, le roi façonne aussi le visage de Paris : en 1100, la construction de Notre-Dame est à demi achevée, les rues et les places de l'île de la cité sont pavées, et des murs d'enceinte se dressent autour de la rive gauche. La population - quelque 50 000 habitants - est aussi dense qu'elle est mélangée : prostituées et clercs vivent parfois dans la même maison, les unes au rez-de-chaussée, les autres à l'étage. Pour ressusciter cette ville dont le Paris d'aujourd'hui conserve des traces, John Baldwin, professeur d'histoire médiévale à l'université Johns Hopkins de Baltimore et grand spécialiste de Philippe Auguste, s'est fixé une règle : n'exploiter que des sources comprises entre 1190 et 1210. La méthode se révèle féconde, qui met au jour, tel un instantané, les unions rocambolesques de Philippe Auguste et ses démêlés avec le pape, les débats sur le crédit, l'essor de la scolastique ou encore l'art d'aimer des théologiens...
Durée:10h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30747
Résumé: En 1956, sentant sa fin prochaine, le révérend John Ames rédige à l'attention de son très jeune fils une longue lettre en forme de méditation, seul héritage que sa pauvreté matérielle l'autorise à transmettre. Ames avait lui-même pour père un prêcheur de l'Iowa et pour grand-père un pasteur engagé, durant la guerre civile, dans la lutte pour l'abolition de l'esclavage. En rapportant les tensions dont il fut le témoin entre l'ardent pacifisme de l'un et l'activisme belliqueux de l'autre, le révérend Ames évoque au fil des pages le lien sacré qui, entre tendresse et inévitables conflits, unit les pères aux fils. De l'exercice du souvenir aux illuminations, des défaites de l'esprit à ses incertaines victoires, des enivrements de la chair ou des errements du coeur aux vertiges du mysticisme, c'est dans une langue aussi émouvante qu'inspirée que l'ultime sermon du révérend Ames élève à l'étrange grâce de vivre un hymne superbe, ample comme le pays dont il narre, à sa façon, l'histoire, bouleversant comme une prière.