Contenu

La nuit de l'illusionniste

Résumé
Enfance, apprentissage et gloire d'un célèbre illusionniste dont la vie est menacée le jour où son plus grand tour de magie réussit... Nouvelle traduction du premier roman de D. Kehlmann, d'après une version du texte revue et abrégée par l'auteur. ©Electre 2016
Durée: 5h. 6min.
Édition: Arles (Bouches-du-Rhône), Actes Sud, 2010
Numéro du livre: 32337
ISBN: 9782742789344
Collection(s): Lettres allemandes

Documents similaires

Durée:2h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13373
Résumé: Dans le Berlin des années 1920, une femme mariée découvre "l'autre versant de la sexualité" et empoisonne lentement son époux à l'arsenic, avec la complicité de l' "élue"
Durée:8h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13569
Résumé: Dès l'instant où une jeune femme russe lui demande de l'accompagner à l'aéroport, la vie du chauffeur de taxi Harry se transforme en une course sans fin. Avec son aide, Sonia cherche à quitter le milieu mafieux ; mais les choses tournent mal. Devenus complices, ils traversent l'Europe et les Etats-Unis pour tenter de déjouer l'impitoyable traque de leurs poursuivants. Enchaînés par le destin, Harry et Sonia se découvrent. Chacun a derrière lui un passé qui le talonne en même temps que la mafia. L'humour et la finesse de Günter Ohnemus rendent l'histoire d'amour fragile, belle et profondément originale. Tous deux sont à la recherche de ce noyau indestructible chez l'homme que des circonstances tragiques mettent à l'épreuve.
Lu par:Jean Frey
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17135
Résumé: Dans son prologue, Jenny Erpenbeck nous dit que tout lieu finit toujours, après avoir subi une série de transformations, par revenir à « sa désolation originelle », à son immuabilité, à l'intérieur de laquelle le nom désincarné a fini par se fondre. Un lieu, un nom. Celui de Klara qui devient de fait très vite fantomatique : elle se suicide à la page 25 du roman. Elle se donne la mort parce qu'on lui a retiré son bois, là où, mélancolique, elle aimait à se perdre. La forêt de la défunte est morcelée, redistribuée. Elle n'a plus de propriétaire. Plus de nom donc. Et sur cette absence Jenny Erpenbeck a bâti son livre, débordant du même coup cette apparente unité d'espace et d'identité. Douze personnages se succèdent pendant près d'un siècle dans ces fameuses futaies. Un bois qui change de forme, de destination avec les aléas de l'histoire, du lieu de villégiature au refuge en temps de guerre. Là se sédimente une étonnante écriture polyphonique où se mêlent poèmes, bribes de fiction, listes, traités géologiques ou de bonne conduite.
Durée:5h. 11min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:24514
Résumé: Un homme ordinaire reçoit de nombreux appels destinés à une célébrité et se prend au jeu ; un acteur de cinéma ne reçoit plus d'appels et commence à douter de sa carrière ; un richissime écrivain de livres de sagesse renie tout ce qu'il a professé jusqu'alors ; une femme décide de mourir, et se révolte contre l'écrivain qui l'a inventée ; un écrivain de romans policiers se perd en Asie centrale où son portable ne fonctionne plus ; un cadre supérieur gagne, grâce à son portable, le pouvoir de ne plus se trouver là où on l'imagine ; et l'acteur du début, cherchant enfin l'anonymat, compte se servir de son double... Dans le rythme vif et musical qu'on lui connaît, Daniel Kehlmann compose dans son nouveau roman une mosaïque joyeuse et ironique à partir de notre société où les moyens de communication mettent en question le lieu même du réel - pendant que la course à la renommée fait tourner la tête à plus d'un. Daniel Kehlmann n'a pas fini d'étonner ses lecteurs et se joue allégrement de sa propre gloire. Un vrai régal littéraire - et divertissement garanti.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14074
Résumé: "L'ennemi des fourmis" c'est Jonas, un petit bonhomme qui débarque avec sa maman, enceinte et un cocard à l'oeil, dans la campagne allemande. Ils viennent se réfugier chez la grand-mère qui ne quitte jamais sa chambre et refuse de voir le garçon car elle ne l'aime pas. Mais lui, Jonas, s'en moque : pour tromper son ennui, il traque les fourmis, les limaces et les escargots, s'en prend au chat et joue avec le feu. En trois jours l'histoire de Jonas va basculer du dérisoire au dramatique. Ce garçon a la haine au ventre, dans son monologue il s'en prend à tous ses "oncles" que fréquente sa mère, appelle son père qui voyage dans un avion et reviendra un jour... Jonas est écorché dans l'âme et dans le coeur : il voue pour sa maman un amour très fort que jamais le Nouveau (le bébé) ne pourra rivaliser.
Durée:9h. 9min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:14606
Résumé: À la fin du XVIIIe siècle, deux jeunes Allemands pleins de talent tentent de mesurer le monde. L'un d'eux n'est autre que l'explorateur Alexander von Humboldt (1769-1859) ; le second se nomme Carl Friedrich Gauss (1777-1855), astronome et mathématicien. Ce qui distingue Les Arpenteurs du monde, c'est l'ironie savoureuse dont fait preuve son auteur, qu'il décrive comment une servante de quinze ans tente en vain de séduire Humboldt, ses aventures sur l'Orénoque, ses démarches auprès de la Cour espagnole ou son ascension du volcan Chimborazo (Équateur)...
Durée:5h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16599
Résumé: La belle Doralice a quitté son vieux mari, le comte Köhne-Jasky, pour vivre avec Hans, le peintre. Mais au bord de mer, non loin de la maisonnette où les amants se sont réfugiés, la générale von Palikow a loué toute une pension pour y accueillir, le temps de l'été, son abondante famille. Et Hilmar, lieutenant des hussards, futur gendre de la générale, a tôt fait de repérer Doralice... Eduard von Keyserling met en scène, cette fois encore, des personnages d'une aristocratie déjà menacée par les bouleversements de l'histoire. Ses héros, affrontés dans des dialogues subtils où domine l'implicite, font partie d'un paysage traité de manière impressionniste. Et la magie de l'écriture, qui a tant séduit Thomas Mann, joue dès les premières lignes. On se rend compte ainsi qu'on n'a pas fini de découvrir ce Keyserling-là...
Durée:6h. 32min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72280
Résumé: Johanna est née en 1987 en RDA. Elle n'a pratiquement pas connu son père, passé à l'Ouest juste avant la chute du mur de Berlin. A 19 ans, elle s'installe à Berlin alors que son père cherche à reprendre contact pour lui expliquer les raisons qui l'ont poussé à fuir. Elle trouve un homme diminué, atteint d'un cancer en phase terminale qui, bientôt, ne pourra plus rien lui raconter.
Lu par:Marcel Pahud
Durée:1h. 42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:8779
Résumé: La contrebasse est l'instrument le plus gros, le plus puissant et le plus indispensable de l'orchestre, le plus beau aussi, dit d'abord le contrebassiste. Mais bientôt l'éloge pompeux laisse affleurer les frustrations et les rancoeurs du musicien et de l'homme. Et peu à peu la haine d'abord refoulée de cette encombrante compagne s'exprime, se déchaîne et explose jusqu'à la folie... Ce monologue tragique et drôle, par l'auteur du best-seller "Le Parfum", tient l'affiche en Allemagne depuis des années. Interprété à Paris par Jacques Villeret, il a reçu un accueil triomphal.
Durée:6h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18948
Résumé: Écrivain au faîte de sa gloire, Aschenbach éprouve un besoin impérieux de dépaysement. Après avoir hésité, et le questionnement est au coeur de cette nouvelle, il se décide pour Venise. Le bouleversement qu'il y vit, à l'image du texte, est intériorisé et progressif, exprimé avec l'élégance d'un aristocrate en vacances. Il en émane, comme de Tadzio, le jeune homme dont Aschenbach s'éprend, une grâce subtile. Tout au long de son séjour à Venise, décor par excellence pour un récit qui hésite constamment entre immobilité et mouvement, l'écrivain se dévoile en un va-et-vient incessant du particulier au général, de la pensée à l'impression. Grâce à un habile jeu de couleurs où le gris ambiant fait de Tadzio une figure solaire, Thomas Mann nous signifie que l'écrivain, en poursuivant l'adolescent dans les rues de Venise, ne fait que prolonger sa recherche artistique, qui trouve un terme dans la conscience de la dimension insaisissable et éphémère de son objet...
Lu par:Jean Frey
Durée:7h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14576
Résumé: Ce roman, qui est d'abord une admirable analyse de l'adolescence, relate l'éveil d'une conscience à travers les désarrois intellectuels, moraux et charnels de Törless, élève dans un collège très huppé de la vieille Autriche à la fin du siècle dernier. La cruauté et la brutalité qui les suscitent, et dont les " amitiés particulières " ne sont que l'exutoire, prophétisent les aberrations de l'ère nazie. Musil n'avait que 25 ans lorsqu'il écrivit ce premier roman qui préfigure, par la lucidité et la description des " aspects nocturnes " de l'homme, toute l'oeuvre à venir.
Lu par:Janick Quenet
Durée:2h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16706
Résumé: Dans ce roman à haute teneur psychologique, Patrick Süskind livre une minutieuse description de la brusque altération du rapport au réel que subit Jonathan Noël, un vieux garçon misanthrope. Issu d'une famille décimée par les persécutions nazies, marqué par une expérience militaire en Indochine au début des années cinquante, le quinquagénaire occulte ce passé douloureux en prenant un soin extrême à ce que rien ne vienne perturber un quotidien organisé avec la précision du métronome. «De toutes ces péripéties, Jonathan Noël tira la conclusion qu'on ne pouvait se fier aux humains et qu'on ne saurait vivre en paix qu'en les tenant à l'écart.» Sa vie est marquée par une force d'inertie peu commune et sa pire crainte, c'est un changement, même infime, dans ses habitudes...