Les évaporés : un roman japonais

Les évaporés : un roman japonais

Ici, lorsque quelqu'un disparaît, on dit simplement qu'il s'est évaporé, personne ne le recherche, ni la police parce qu'il n'y a pas de crime, ni la famille parce qu'elle est déshonorée. Partir sans donner d'explication, c'est précisément ce que Kaze a fait cette nuit-là. Comment peut-on s'évaporer si facilement ? Et pour quelles raisons ? C'est ce qu'aimerait comprendre Richard B en accompagnant Yukiko au Japon pour retrouver son père, Kaze. Pour cette femme qu'il aime encore, il mènera l'enquête dans un Japon parallèle, celui du quartier des travailleurs pauvres de San'ya à Tokyo et des camps de réfugiés autour de Sendai. Mais, au fait : pourquoi rechercher celui qui a voulu disparaître ? Les évaporés se lit à la fois comme un roman policier, une quête existentielle et un roman d'amour. D'une façon sensible et poétique, il nous parle du Japon contemporain, de Fukushima et des yakuzas, mais aussi du mystère que l'on est les uns pour les autres, du chagrin amoureux et de notre désir, parfois, de prendre la fuite.
Télécharger | Ajouter à la liste

Données bibliographiques

N° de notice: 29935
Lu par: Claude Fissé
Éditeur: 2013, Paris, Flammarion
Genre: Roman : au sens large et aventures
ISBN: 9782081307056
Durée: 7h.
Sujet(s): Roman : au sens large et aventures
Source: Bibliothèque Sonore Romande
Mots matières: Littérature Française

Documents similaires