Contenu

Un type bien ne fait pas ça...: morale, éthique et itinéraire personnel

Résumé
"Par deux fois mon père m'a lancé des injonctions qui n'ont cesse de me poursuivre: "Un garçon bien ne dit pas ça" après que, à l'âge de sept ans, j'ai interpellé un petit camarade avec des accents racistes. Et "Il faut faire durement les choses nécessaires, sois raisonnable et humain" dans la dernière lettre qu'il écrivit avant de se jeter d'un train à pleine vitesse. Déchiffrer ces messages a été l'un des fils rouges de mon itinéraire intellectuel et de ma vie d'homme. Je ne suis pas certain d'y être parvenu dans le sens exact que Jean Kahn donnait à ses propos, mais j'ai élaboré moi-même un corpus de valeurs que je suis capable d'expliciter, de fonder en logique, de telle sorte que mes interlocuteurs et lecteurs puissent s'en saisir pour les contredire ou se les approprier." Dans ce nouvel ouvrage, le célèbre généticien revisite les fondamentaux de sa réflexion éthique à la lumière de sa propre vie. Il montre comment s'élabore une réflexion approfondie autour de questions aussi cruciales que la procréation pour autrui, l'homoparentalité, l'euthanasie... et s'insurge contre les " icônes corruptrices " (dévalorisation de l'Autre, utopie scientiste, passion, argent...) qui peuvent fausser le jugement des médecins ou des scientifiques, même les plus éminents. Salutaire.

Pas disponible en CD.

Durée: 7h. 24min.
Édition: Paris, NIL, 2010
Numéro du livre: 25522
ISBN: 9782841114351
CDU: 100

Documents similaires

Durée:12h. 5min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15091
Résumé: " Nous sommes, en tant qu'Homo sapiens, d'une affligeante banalité biologique. Sur le plan génétique, notre proximité avec les grands singes est considérable ; elle atteint 98,7 % avec le chimpanzé, elle est encore de 80 % avec la souris et de 50 % avec la levure. " Pourtant, seuls parmi les êtres vivants, nous nous interrogeons sur notre nature et sur la valeur de nos actes. Ce paradoxe, au coeur du questionnement philosophique depuis des millénaires, est ici revisité à l'aide des données croisées de la théorie de l'évolution, de la génétique et des sciences cognitives, à la recherche du " propre de l'homme ". Avec L'Homme, ce roseau pensant..., Axel Kan clôt la trilogie qui a fait sa renommée littéraire et son succès, entamée avec Et l'homme dans tout ça ? suivi de Raisonnable et humain ? Comme toujours, il propose une approche pluridisciplinaire, à la fois érudite et accessible à tous les lecteurs.
Durée:8h. 38min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:13349
Résumé: L'homme possède tous les pouvoirs - ou presque. Y compris désormais celui de modifier son génome. Fort de cette omnipotence, comment peut-il déterminer ce qu'il convient de faire tout en restant "raisonnable et humain"? Axel Kahn s'arme de tous les outils théoriques - génétique, neurobiologie, métaphysique, philosophie - pour confronter les actes de l'homme au précepte de son père. Dans une brillante approche pluridisciplinaire, il s'interroge sur l'homme, son environnement et le monde animal, la vie et la mort, le déterminisme et la liberté, le progrès et la raison.
Durée:7h. 10min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:33148
Résumé: Dewi et Eka sont de vraies jumelles nées dans la province sud du Kalimantan, à Bornéo. La première est sauvée d'un effroyable incendie dans lequel tout le monde pense qu'a péri Eka. En fait, cette dernière a été récupérée par une femelle orang-outan qui l'élèvera. Dewi, elle, sera l'une des femmes les plus brillantes de sa génération, et recevra le prix Nobel de physiologie et médecine. Eka, quant à elle, bien que recueillie dans une société humaine à dix ans, restera une enfant sauvage souffrant d'un grave retard mental. Elle mourra misérablement. Les deux soeurs ont pourtant les mêmes gènes. Comment Dewi a-t-elle pu développer les outils d'un brillant épanouissement pleinement humain, quelles en furent les étapes et les conditions ? Pourquoi tout cela n'a-t-il pu s'enclencher chez Eka ? Axel Kahn utilise la fiction pour introduire la thématique qu'il développe à travers un essai, s'attachant à enrichir, touche après touche, l'observation de ses héroïnes gémellaires dont l'image et l'exemple traversent l'ouvrage. Il rappelle le rôle de l'altérité de l'un et l'autre, comme deux bûches incandescentes qui s'embrasent l'une l'autre, et nous enjoint : «Osons vouloir, alors nous pourrons, peut-être.»
Lu par:Axel Kahn
Durée:1h. 39min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17437
Résumé:
Durée:9h. 22min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:15513
Résumé: Présentation de l'éditeur : L'homme pourra-t-il, lui aussi, régénérer naturellement tout ou partie de son corps si complexe ? Pourrons-nous faire repousser des tissus ou même des organes entiers ? Les paralytiques pourront-ils remarcher ? Et, si l'on pousse plus loin, pourrons-nous vivre éternellement ? L'apparition de techniques scientifiques ultramodernes, telles que la génomique, la thérapie génique, la biologie cellulaire ou le clonage thérapeutique, laissent penser que la régénération d'une partie du corps humain est désormais chose possible. Mais les questions soulevées demeurent nombreuses, d'ordre scientifique autant qu'éthique. Ce livre novateur et à la pointe des dernières découvertes fait la synthèse des avancées dans un domaine encore méconnu du grand public, mais qui mobilise - et fait jubiler - toute une population de scientifiques et de médecins : la médecine régénératrice.
Durée:9h. 42min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70345
Résumé: « “Sois raisonnable et humain !” m’a lancé Jean Kahn, mon père, avant de se donner la mort. Ai-je bien suivi ce fil d’Ariane qui m’a été offert ? Lorsque beaucoup du ruban de la vie a déjà été déroulé, on se retourne parfois pour en juger l’aspect. J’en ai ressenti le besoin pour apprécier la cohérence d’un parcours, confronté aux questions, situations, dilemmes, engagements et combats auxquels j’ai été mêlé. Encore en cette année 2020, j’ai eu à prendre position et à analyser la crise sanitaire de la Covid-19. En tant que Président de la Ligue nationale contre le cancer, mobilisé pour la protection des personnes malades et spécialiste du sujet. Et en tant que citoyen engagé et attentif, explorateur anxieux de la “voie bonne” en tout domaine : la politique, la violence, le Progrès, les technologies, la vie humaine…
Lu par:Manon
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:30075
Résumé: Comme en 2013, Axel Kahn a parcouru au printemps 2014 la France en diagonale : depuis la Pointe du Raz, en Bretagne, jusqu'à Menton et la Méditerranée, cette fois. Tout diffère cependant entre ces deux périples, à commencer par la difficulté du second, qui s'est apparenté à une épreuve physique que le marcheur n'a pas toujours été certain de mener à son terme. Il a parcouru, souvent hors tout chemin balisé, 2 057 km, et, surtout, il a gravi 43 000 m... et descendu autant ! Cette fois, le périple a été un vrai «voyage au bout de soi», que des genoux douloureux et une épaule déboîtée ne sont pourtant pas parvenus à écourter. Un voyage intérieur, aussi. Par ailleurs, les régions traversées cette année sont apparues moins éprouvées par les crises que celles du nord-est de la France, leur dynamisme mieux conservé semblant aller de pair avec la vigueur de l'attachement des habitants à l'identité de leurs territoires. Comme Pensées en chemin, Entre deux mers est un récit de voyage passionnant, poétique et drôle, celui d'un marcheur épris de beauté. Axel Kahn ne manque aucune occasion de rencontres et de débats, à chaque étape. Son livre est riche de réflexions politiques sur la France réelle, celle des gens, ses difficultés mais aussi ses atouts et ses espoirs.
Durée:2h. 48min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:76014
Résumé: Fracassée comme tant d’autres après le massacre perpétré par le Hamas le 7 octobre 2023 en Israël, l’auteur voit son monde s’effondrer. Elle dont la mission consiste à porter la souffrance des autres sur ses épaules et à la soulager par ses mots, se trouve soudain en état de sidération, impuissante et aphasique. Dans la fièvre, elle écrit alors ce petit traité de survie, comme une tranche d’auto-analyse qui la fait revenir sur ses fondements existentiels. Le texte est composé de dix conversations réelles ou imaginaires : conversation avec ma douleur, conversation avec mes grands-parents, conversation avec la paranoïa juive, conversation avec Claude François, conversation avec les antiracistes, conversation avec Rose, conversation avec mes enfants, conversation avec ceux qui me font du bien, conversation avec Israël, conversation avec le Messie. Comme toujours avec l’auteur, le va et vient entre l’intime et l’universel, entre l’exégèse des textes sacrés et l’analyse de la société actuelle, entre la gravité du propos et l’humour comme politesse du désespoir, parvient à transformer le déchirement en réparation, l’inconfort en force, l’inquiétude en réassurance et le doute en savoir.
Lu par:Janick Quenet
Durée:5h. 55min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:75986
Résumé: Nous sommes nos rencontres. Ceux qui croisent notre chemin peuvent modifier le sens et le cours de notre destinée. Comment ne pas rater ces messagers qui nous aideront à nous construire, à nous reconstruire ? À chaque étape de sa vie, Catherine Enjolet a partagé des moments précieux avec des anonymes – la femme de cœur qui l’a accueillie dans sa ferme à deux ans – et des personnalités rayonnantes – Sœur Emmanuelle, Boris Cyrulnik, Paul Guimard, Henri Laborit, Mireille Darc… Elle nous révèle comment chacun à sa façon l’a accompagnée, l’a inspirée. Grâce à eux, elle a pu transformer sa vie d’épreuves en parcours de résilience et décider de son engagement. Au ciel bleu croire est un message d’espoir, un récit de vie d’une femme qui veut à son tour rendre aux autres tout ce qu’elle a reçu, et nous apprendre qu’il ne faut jamais laisser passer le merveilleux hasard d’une rencontre.
Lu par:Anne Seuvre
Durée:4h. 40min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:73407
Résumé: Philosopher, c'est penser sa vie et vivre sa pensée. Entre les deux, un décalage subsiste pourtant, qui nous constitue et nous déchire. A quoi bon tant penser si c'est pour vivre si peu ? On voudrait ici essayer autre chose : une philosophie à découvert, au plus près de la vie réelle, de ses échecs, de sa fragilité, de sa perpétuelle et fugitive improvisation. C'est ce que le mot d'impromptus, emprunté à Schubert, a paru pouvoir désigner à peu près.
Lu par:Vincent Amiel
Durée:9h. 5min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:72502
Résumé: L'Éthique de Spinoza a toujours fasciné les esprits parce qu'elle se présente comme un parfait édifice rationnel dont chaque proposition est un élément indispensable à la totalité du système, dont chaque argument prétend à la validité et à l'objectivité d'un théorème de géométrie. Alain ne pouvait, ayant fait cours sur Descartes, éviter la pérégrination au sein de l'architecture conceptuelle de Spinoza. Cette réflexion se prolonge au-delà du livre qu'il lui a expressément consacré : en effet, dans maintes autres occasions, dans certains de ses Propos notamment (qu'on trouvera dans ce volume), Alain évoque Spinoza ; et lorsqu'il voudra rendre hommage à Jules Lagneau, c'est encore Spinoza qui sera présent dans la discussion : c'est la raison pour laquelle ce philosophe est la figure retenue pour assurer le lien thématique du recueil, ainsi considérablement augmenté.
Lu par:Eric Lebret
Durée:3h. 54min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71820
Résumé: Politiquement, le XIXe siècle s’est ouvert dans l’opposition du oui traditionnel et du non révolutionnaire à l’histoire. Philosophiquement, il s’achève dans la contradiction intérieure ou concrète du non, mais confortable, de Schopenhauer, et du oui, mais déchirant, de Nietzsche, à la vie.