Contenu

La saga des Romanov: de Pierre le Grand à Nicolas II

Résumé
La Russie ne cesse de retrouver son passé impérial. Cette spectaculaire réconciliation a débuté en juillet 1998: lors de l'inhumation des restes de la fusille du dernier tsar, assassinée à Ekaterinbourg en 1918, Boris Eltsine demande publiquement pardon pour " les crimes du bolchevisme, du stalinisme et de leurs successeurs ". Jean des Cars, témoin privilégié de cette cérémonie, raconte coalisent la dynastie des Romanov, de 1613 à 1917, est à nouveau entrée dans l'Histoire. Si quelques hautes figures comme Pierre 1er le Grand ou Catherine II ont toujours été estimées, on assiste au retour dans la mémoire collective de Paul 1er Alexandre 1er ou encore Alexandre III. Le temps des tsars est reconsidéré après la désinformation imposée par la Révolution, la guerre civile et la dictature. Et la Russie d'aujourd'hui découvre enfin ses souverains, ceux qui ont bâti le plus vaste pays du monde.

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 13h. 55min.
Édition: Paris, Plon, 2008
Numéro du livre: 23238
ISBN: 9782259207973
CDU: 957

Documents similaires

Durée:15h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:30602
Résumé: A l'été 1914, l'Europe est très majoritairement monarchique : sur vingt-deux Etats, dix-neuf sont des royaumes, des empires, des principautés ou des grands-duchés. Aujourd'hui, ils ne sont plus que dix sur vingt-huit. Les deux guerres mondiales provoquent l'écroulement de quatre empires pour la première (Allemagne, Russie, Autriche-Hongrie, Empire ottoman) et de quatre royaumes (Italie, Yougoslavie, Roumanie, Bulgarie) pour la seconde. Ces souverains, qui étaient-ils ? Et les femmes qui partageaient leur existence, qui étaient-elles ? De l'ambition à l'aveuglement, du courage à la faiblesse, de la jalousie à l'abnégation, quels furent leurs triomphes et leurs échecs ? Comment vécurent-ils leur gloire, leurs épreuves et la montée des extrêmes de l'entre-deux-guerres marquée par l'avènement des totalitarismes ? Etaient-ils conscients des conséquences de leurs actes ? Ou furent-ils incapables d'arrêter l'engrenage des nationalismes ? Quelles furent leurs vies personnelles, leurs amours et leurs passions secrètes ? Circonstance exceptionnelle : ces monarques, qui vont s'unir, se combattre et parfois se trahir, sont presque tous parents, liés par le sang et leurs mariages respectifs. Ainsi la "guerre des rois" sera-t-elle un incroyable règlement de comptes familial à l'échelle d'un continent puis du monde. Avec le talent qui le caractérise, Jean des Cars raconte un demi-siècle de drames humains (l'errance des Habsbourg), de crimes (l'assassinat des Romanov), de guerres, de défaites, de créations et de disparitions d'Etats.
Durée:17h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:19308
Résumé: Windsor ! C'est à la fois la plus grande forteresse du monde toujours habitée et le nom choisi par le roi George V en 1917, en pleine Première Guerre mondiale, pour effacer la consonance germanique des souverains Saxe-Cobourg-Gotha alors que le Royaume-Uni se bat contre l'Empire allemand. Mais qui aurait pu penser que ce nouveau patronyme, difficilement imposé, serait, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, synonyme d'un scandale sans précédent ? Edouard VIII ne règne que huit mois et abdique par amour pour une Américaine deux fois divorcée, Mrs Wallis Simpson ! En renonçant au trône, le fils aîné de George V devient, le 11 décembre 1936, le duc de Windsor, charmeur et pacifiste, compromis dans ses relations bienveillantes à l'égard du régime national-socialiste. Et c'est son frère, courageusement parvenu à se débarrasser de son bégaiement, qui lui succède sous le nom de George VI. De l'Angleterre encore imprégnée du prestige de la légendaire reine Victoria au long règne d'Elizabeth II, de l'Empire britannique dominant le monde d'avant 1914 au Commonwealth des Nations, des gentlemen en chapeau melon aux Beatles, de l'immense figure de Churchill au destin tragique de la princesse Diana puis au mariage de William et de Kate qui a séduit deux milliards de téléspectateurs, voici l'extraordinaire saga d'une lignée de monarques, de reines, de princes et de princesses dont les destins sont de véritables romans. Dans leurs joies comme dans leurs malheurs, ils continuent de fasciner par un unique mélange de traditions et d'audaces. Windsor? Une passionnante synthèse britannique.
Lu par:Claude Rozier
Durée:10h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:21992
Résumé: Chaque 1er janvier, le Concert du Nouvel An fait salle comble et sa diffusion en direct, par de très nombreuses chaînes de télévision, rassemble des millions d'amateurs à travers le monde. Et, pour finir, les spectateurs privilégiés scandent de leurs mains le rythme de la célèbre Marche de Radetzky qui, c'est l'usage, clôt cet hommage à la capitale mondiale de la musique, Vienne. Vienne ! Le coeur de l'Europe. Tradition et modernité s'y côtoient depuis des siècles, le classique et l'avant-garde cohabitent avec intelligence et harmonie. Vienne traditionnelle et impériale, Vienne bourgeoise et populaire, Vienne triomphante, Vienne humiliée, Vienne républicaine et socialiste, annexée, vengée, bombardée, occupée et enfin libre depuis 1955, voici les grandes heures d'une métropole où est né l'art de vivre. Elle a survécu à toutes les modes et on vient y respirer un parfum subtil, la civilisation. Les merveilleux cafés, véritables institutions commémorant, à leur façon, les deux sièges des Turcs aux XVIe et XVIIe siècles et où l'on peut passer une journée à lire ou à écrire sans être dérangé ; les musées aux fabuleuses collections des princes mécènes ; la plus grande salle de bal d'Europe et les écoles où l'on enseigne toujours la valse en habit et robe longue ; l'Art Nouveau qui fait sécession avant 1900 pour que les inspirations de Gustav Klimt, d'Otto Wagner et de Joseph Hoffmann puissent éclore ; les églises baroques dont les vitraux ont vibré au génie des plus grands musiciens, de Haydn à Mahler : cette ville est un tourbillon d'Art et d'Histoire.
Lu par:Jean Des Cars
Durée:1h. 12min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17396
Résumé:
Lu par:Jean Des Cars
Durée:1h. 17min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17424
Résumé:
Lu par:Jean Des Cars
Durée:1h. 34min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17408
Résumé: En 1898, Sissi était assassinée à Genève par un anarchiste italien. Depuis, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie est devenue un mythe. Souveraine à la beauté légendaire, fantasque et solitaire, elle a inspiré peintres, poètes, psychanalystes, cinéastes... Voyageuse acharnée, Sissi se réfugie aux frontières du non-conformisme, plus lucide que bien des diplomates sur les déchirements balkaniques. Pendant cinq ans, l'enquête de Jean des Cars l'a conduit dans l'ancien empire des Habsbourg à la rencontre des descendants de Sissi, et à la recherche des archives et de souvenirs inédits.
Lu par:Jean Des Cars
Durée:1h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:17365
Résumé:
Lu par:Manon
Durée:14h. 18min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:34688
Résumé: En 1898, Sissi était assassinée à Genève par un anarchiste italien. Depuis, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie est devenue un mythe. Souveraine à la beauté légendaire, fantasque et solitaire, elle a inspiré peintres, poètes, psychanalystes, cinéastes. Voici la Sissi historique, cette princesse bavaroise qui, en 1854, épouse l'empereur François-Joseph. A Vienne, on la critique ; à Budapest, sous le prénom d'Erzsébet, on la vénère, car elle défend le nationalisme magyar contre l'emprise autrichienne. Voyageuse acharnée, Sissi se réfugie aux frontières du non-conformisme, plus lucide que bien des diplomates sur les déchirements balkaniques. Pendant cinq ans, l'enquête de Jean des Cars l'a conduit dans l'ancien empire des Habsbourg à la rencontre des descendants de Sissi, et à la recherche des archives et de souvenirs inédits.
Durée:7h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:76040
Résumé: Après les succès d'"Empire", des "Trois Jours de Pompéi" et d'"Une journée dans la Rome antique", l'archéologue et journaliste italien Alberto Angela nous fait partager de nouveau le quotidien des anciens Romains. Nous plongeons cette fois au plus profond de leur intimité en suivant plusieurs personnes rencontrées dans une rue de la capitale impériale en l'an 115, alors que Rome était au sommet de sa puissance. Autant d'individus représentatifs de la société d'alors, depuis l'esclave jusqu'à l'aristocrate. Un empire des sens où le citoyen devait rester un mâle dominant dans les plaisirs intimes mais où la femme n'était pas toujours soumise ; une sexualité régie par des règles qui contredisent certains de nos préjugés sur la sexualité soi-disant débridée dans l'Antiquité romaine.
Durée:13h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:73307
Résumé: Voici le récit d'un morceau de l'histoire française. Au lendemain du désastre militaire et civil de juin 1940, exaspéré par al résignation ambiante, George Leygat, jeune étudiant en droit âgé de 19 ans, quitte clandestinement la France pour le Maroc, sans billet de retour possible. En novembre 1942, les Anglo-Américains, débarquant enfin en Afrique du Nord, il va participer à leurs côtés, en première ligne, au sein d'un régiment d'artillerie de l'armée d'Afrique, " sans jamais une défaillance et avec un merveilleuse bonne humeur ", comme le dira le général Guillaume, aux campagnes de Tunisie, d'Italie, de France, d'Allemagne et d'Autriche. Dans une indifférence quasi générale de la métropole, ces " Africains " de toutes origines vont s'y couvrir de gloire. Rappelons simplement que grâce à cette épopée victorieuse " oubliée ", la France va retrouver in extremis son rang au sein du nouveau Conseil de sécurité des Nations unies et le " droit de veto " réservé aux cinq vainqueurs de ce conflit. Un témoignage vivant, raconté par son fils, d'une " jeunesse française " sans compromission, d'une " certaine idée de la France ", aussi, à mille lieues de toutes idéologies et de toute haine de soi.
Durée:4h. 24min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72874
Résumé: Ce roman reconstitue l'histoire de l'ancienne commune de Chaudun, dans les Hautes-Alpes, un village de montagne vendu par ses habitants à l'administration des Eaux et forêts, en 1895, et à présent abandonné. Au fil du temps, la vallée dans laquelle il se situe s'est trouvée surexploitée par l'excès de population et de bêtes à nourrir, laissant la nature environnante exsangue.
Durée:10h. 10min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70203
Résumé: Allemand antinazi, l'auteur quitte l'Allemagne pour la France dès 1933. Mais, en 1939, il est interné au camp des Milles. Dans ce récit autobiographique, il raconte sa vie au camp. Il porte un regard critique sur la France de Vichy et montre les désillusions des intellectuels de gauche, fervents admirateurs des valeurs humanistes de la France.