Contenu

Marie-Hélène Fehr Clément, peintre: le 19 décembre 2007 à Lausanne

Résumé
Née à Lausanne en 1918, Marie-Hélène a baigné dès l'enfance dans une atmosphère d'artistes. Très tôt, elle sait qu'elle sera peintre. De caractère rebelle et indépendant, elle ne suivra aucune formation. C'est aux côtés de son père Charles Clément qu'elle peint ses premières toiles, remarquées par René Auberjonois qui l'encouragera. En 1944, elle épouse Otto Fehr, juriste à Zurich où elle s'établit durant 47 ans. De façon vivante, elle retrace des situations cocasses de ces années où elle était partagée entre son rôle de mère de famille et sa vocation d'artiste. De retour à Lausanne en 1991, elle poursuit sa carrière de peintre, s'attachant, d'un regard sans complaisance, à l'essentiel. Son impertinence et l'à-propos de ses interventions dans ce film sont source de jouvence.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 46min.
Édition: Lausanne, Association Plans-fixes, 2008
Numéro du livre: 19540
Produit par: Plans Fixes
Collection(s): Plans-fixes
CDU: 920 A/Z

Documents similaires

Durée:49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15765
Résumé: Quatrième fille du Dr Auguste Rollier, Suzanne Chapuis-Rollier retrace les grandes étapes qui ont marqué l'oeuvre de son père depuis son installation à Leysin en 1903. Il y fonde sa première clinique "Le Chalet" où il expérimente l'héliothérapie pour des patients souffrant de tuberculose osseuse. Par la suite, il sera responsable de 36 cliniques. Chacune de ses filles, à sa manière, apportera sa contribution à l'oeuvre du père. Suzanne, elle, part pour Londres suivre la formation complète de la Méthode Margaret Morris. De retour à Leysin, elle l'enseigne aux patients. En 1943, à 26 ans, elle épouse André Chapuis pasteur à Lavey, c'est un meneur d'hommes. Durant 30 ans elle le seconde dans différentes paroisses du canton. En 1973, il meurt, pour Suzanne c'est le trou noir. Pourtant la danse est là, vivante, qui lui donne un nouveau souffle dans l'épanouissement du corps et de l'esprit.
Lu par:Anne Ansermet
Durée:52min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15418
Résumé: Elle grandit à Genève, aux côtés d'un père totalement absorbé par la musique, chez qui elle rencontre Ravel, de Falla, Stravinski, Ramuz. Devenue infirmière, elle se convertit au catholicisme, puis se marie et vit à Paris, où elle découvre la misère des banlieues. Après un divorce et deux remariages, elle vit à Zurich et dans le Midi de la France. Quelques années plus tard, elle revient à Rolle avec son fils et noue des relations très étroites avec son père, l'accompagnant dans ses tournées de concerts, développant avec lui un échange intellectuel très riche. Puis elle part pour l'Inde, se fait bouddhiste, et rentre en Suisse pour s'établir au Centre bouddhiste du Mont-Pèlerin, avant de se fixer à Rolle.
Lu par:Eric Tappy
Durée:50min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15748
Résumé: Le chemin qui le conduit vers l'opéra passe par l'Evangéliste des Passions, par Bach, par la musique allemande. Il va devenir l'une des grandes voix de ténor des scènes mondiales, où sa superbe prestance et son jeu profond le disputent à ses qualités musicales. En même temps, l'exigence et le sens du message le plus intime de la musique le font ajouter au Bach de ses débuts Monteverdi, Rameau, Mozart, Debussy et Berg.
Lu par:Corinna Bille
Durée:44min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15780
Résumé: Corinna Bille est l'une des figures les plus originales et les plus rayonnantes de la littérature romande du XXe siècle: elle a rassemblé dans son art l'héritage du vieux Valais et celui des surréalistes. Auteure de récits, de poèmes, de romans, elle a acquis un grand renom par ses nouvelles. L'Académie Goncourt lui a attribué, dans ce genre littéraire, sa plus haute distinction en 1975. Dans ce film, Maurice Chappaz évoque la femme et l'artiste, celle qui avait fixé le jour du tournage de son Plans-Fixes quand le cancer la terrassa, et que nous rencontrons ici grâce au témoignage de celui qui l'a le mieux connue
Durée:47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15776
Résumé: Les souvenirs les plus anciens de Bernard Reichel se confondent avec la musique. Schubert, Beethoven et Mozart, plus tard Bach, marquent ses jeunes années. Au Locle, où sa famille se trouve dans les années quinze, il rencontre Charles Faller et, par lui, Emile Jaques-Dalcroze. Il voue sa vie entière à la double activité de compositeur et de pédagogue à l'Institut Jaques-Dalcroze et au Conservatoire de Genève. Son oeuvre étonne par sa richesse et la diversité des genres, musique vocale et instrumentale qui nous propose le réconfort d'une vision équilibrée de l'homme.
Durée:48min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:17243
Résumé: Il naît à Forel-sur-Lucens dans une grande famille paysanne qui exploite un domaine. Son enfance ancrée dans le terroir paysan et chrétien lui apporteront les deux pivots de sa vie : l'action concrète et la spiritualité. Intéressé par les sciences, il entre au Collège scientifique de Lausanne et poursuit ses études à l'EPFZ en génie civil. Jeune ingénieur, il est convaincu du rôle positif et constructif de la technique pour le bien des populations. Après cinq années fructueuses passées aux USA, il est nommé professeur à l'EPFL. En 1969, il y fonde l'Institut de la Construction Métallique. En 1992, il devient Président de l'EPFL, poste qu'il assumera jusqu'en 2000. Sous sa présidence l'Ecole s'ouvrira au monde, de nombreux professeurs et doctorants étrangers seront engagés. Jean-Claude Badoux est un homme d'engagement avec un sens de l'esprit d'équipe, car pour lui, on ne fait jamais rien seul.
Durée:43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15815
Résumé: Née en 1928 dans une famille valaisanne, Marie-Louise Fournier perd l'ouïe à quatre ans, après une méningite. Tôt séparée des siens, elle est scolarisée à l'Institut du Bouveret à une époque où le monde des entendants interdit aux sourds de s'exprimer par des signes. Ses enfants élevés et devenue veuve, elle s'engage dans la défense des droits des sourds et pour la langue des signes, seule manière de les rendre indépendants.
Lu par:Nane Cailler
Durée:47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15909
Résumé: Fille de l'éditeur d'art Pierre Cailler, Nane a baigné, depuis l'enfance, dans un milieu d'artistes et de célébrités. A 19 ans, elle est à Londres. Là, à son rythme, avec sa propre sensibilité, elle rencontre l'art sous toutes ses formes. Son père la rappelle, il a un projet pour elle: une galerie associée à la librairie de livres anciens et de Beaux-Arts de Maurice Bridel. En 1958, elle prend son envol et ouvre sa propre galerie «La Gravure» à Pully: une exposition des dessins de Jean Cocteau l'inaugure. Trente ans plus tard, la galerie prend son nom: Nane Cailler. Tout en privilégiant l'estampe, elle adjoint à sa spécialisation des oeuvres sur papier. C'est Francine Simonin qui ouvre les feux. Nane Cailler ne doute pas de ses artistes et les défend bec et ongles, même si la reconnaissance est longue à venir. Portrait d'une femme de passion qui nous séduit par son authenticité et sa rigueur..
Lu par:Denise Bidal
Durée:49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15779
Résumé: Enfant, elle assiste à un concert à Genève; émerveillée et conquise, elle décide qu'elle sera pianiste. Mais cela ne va pas tout seul. En dépit d'une maîtresse de piano qui met en doute son sens musical, elle croit à sa vocation. Au cours des ans, cette petite fille obstinée démontrera à son entourage que ce n'était pas rêve d'enfant. Le film nous montre une artiste de grande modestie, d'une profonde humanité, amie des écrivains et des peintres. S'es propos, tout empreints de respect pour son art, expriment une joie fraîche et communicative. Elle parle aussi de ses préoccupations sociales et politiques, portant sur les problèmes actuels un regard humain, intelligent, ouvert.
Durée:47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15777
Résumé: Né en 1907 en Russie d'un père vaudois, la guerre l'oblige à se réfugier en Suisse romande en 1944. Il se consacre dès lors à l'enseignement des langues et des civilisations slaves et asiatiques, sans cesser de composer. Constantin Regamey raconte l'histoire d'une famille vaudoise émigrée, la vie d'un musicien-philosophe et la fin d'une époque sur le Vieux Continent.
Durée:49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15383
Résumé: Il est né et a grandit à Lugano. Bien qu'il soit originaire de Gersau avec des racines à Andermatt, qu'il ait été étudiant, puis professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich et réalisateur de l'EXPO-64, la première chose qui frappe chez Alberto Camenzind c'est son « italianité ». C'est dans sa très belle maison d'Astano au Tessin qu'il reçoit l'équipe Plans-Fixes. Ramassé dans son fauteuil, le geste généreux, il raconte sa fascination pour l'Italie dont il a été coupé par le régime fasciste. Il parle de la «civilisation de la vache» qui a marqué le paysage et l'économie de toute la Suisse pendant des siècles. Il évoque les constructeurs tessinois : architectes, gypsiers et maçons qui ont bâti des villes et des monuments dans toute l'Europe.
Lu par:Edith Naef
Durée:46min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:15808
Résumé: En 1908, elle rencontre Emile Jaques-Dalcroze dont elle trace un portrait tout en finesse, mettant en évidence sa gentillesse, sa simplicité, son respect des enfants. Ce maître l'introduit dans sa classe de rythmique. Depuis lors, elle n'a plus quitté l'Institut. Aujourd'hui encore, elle y donne une leçon de rythmique par semaine avec autorité et un enthousiasme tonique. Itinéraire rectiligne et sans faille que celui de Mademoiselle Naef, née en janvier 1898. Elle nous étonne, elle nous confond par sa jeunesse de coeur et son exemple.